Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : www.belcaire-pyrenees.com
  •  www.belcaire-pyrenees.com
  • : BELCAIRE capitale du Pays de Sault en Languedoc Roussillon. Au départ j'ai réalisé ce site pour partager les retrouvailles 33 ans après, de 17 copines, dans cette région authentique préservée en territoire cathare au pied des Pyrénées. Mais je me suis aperçu que l'Aude n'était pas assez mise en valeur, alors amoureux de cette région et la passion étant là, j'ai réalisé des reportages pour vous présenter ce département aux lieux chargés d'histoire. Ce site a pour but surtout de vous faire découvrir cette région authentique, plein de charme qu'il faut aller visiter.
  • Contact

ANNONCES-MESSAGES-ACTUALITÉS

Ils veulent vous informer !

Pour découvrir les annonces

  cliquez sur la photo

Photo pour les annonces 02

Faites Une Recherche Sur Ce Site

LIENS UTILES

En cliquant sur l'une des images ci-dessous :

1 - vous pouvez écouter Radio Montaillou en direct

 

logo 01cliquez sur le logo RADIO MONTAILLOU ci-dessus pour écouter la Radio en direct
(en cliquant sur leur site en haut à droite)
pendant que vous consultez les pages du site
 

 

 

Pour suivre la progession et connaître la position des ours dans les Pyrénées
téléphonez au 05.62.00.81.10
 
Vous pouvez m'écrire
CLIQUEZ SUR LE PETIT CHIEN ROMÉO POUR ME CONTACTER
 
 
LIVRE D'OR
cliquez sur la photo pour déposées vos marques de sympathie et pour les visionner

Gîtes dans une ancienne école place du village de Comus, village situé
sur le tracé de l'emblématique Sentier Cathare et à proximité des gorges de la Frau et de Montségur
 
Locations gîtes et chambres d'hôtes à Ignaux dans les montagnes des Pyrénées
en Haute-Ariège près d'Ax-les-Thermes
 
Hôtel Restaurant Bayle ** à Belcaire

 

Sites d'Ami(e)s

Les Amis du Sabarthez de Pierre Cortinas

 

Pour le développement du tourisme au Pays de Sault :

     l'Association le Grand Sault

 

on y trouve des renseignements intéressants sur ce site :

     Chambre d'Agriculture de l'Aude

 

Logo réduit office du tourisme du pays de sault

Office du Tourisme du Pays de Sault

Chemin départemental 613

11340 ROQUEFEUIL

Tél : 04.68.20.75.89

 

Retour à la page d'accueil

LES LIVRES CONSEILLÉS

Nouvelle Rubrique pour découvrir

des livres intéressants

cliquez sur la photo

livres conseillés

MESSAGE

25 juin 2017

Si le hasard t'amène, le plaisir te ramènera ! Voici la suite du reportage réalisé par Éric Masy, que je remercie encore vivement pour sa participation.

Le site engrange chaque jour de plus en plus de visiteurs le chiffre 1 million cent mille internautes a été dépassé au compteur que vous pouvez visualiser en bas des pages. Merci à tous.

Je constate que vous appréciez mes reportages, qu'ils ne vous laissent pas indifférents et qu'ils aiguisent votre curiosité. N'hésitez pas à laisser vos commentaires à la fin de l'article, ils sont les bienvenus, et si vous avez des idées d'articles futurs, contactez moi... Merci de faire suivre à vos relations l'adresse de mon site www.belcaire-pyrenees.com

Je vous souhaite une bonne découverte.

ATTENTION ! CE REPORTAGE RICHE EN INFORMATION EST RÉALISÉ EN  3 PARTIES

 

 

L’EGLISE DE BADENS

 

 

Ste-Eulalie de Badens était un bénéfice sous le nom de Prévôté, desservi originairement par un chanoine du Chapitre cathédral de Carcassonne, aujourd’hui succursale du Doyenné de Trèbes.

Elle remonterait à la fin du XIIe siècle – début du XIVe siècle.

Le 7 novembre 1307, l’église Sainte Eulalie est mentionnée dans la bulle du Pape Clément V. Les revenus de son recteur s’élèvent à la somme de 38 livres.

1329 – Arnaud de Amorand, curé de Badens, a siégé le 8 et 9 septembre à l'Assemblée des conseillers dans la maison de l'Inquisition de Carcassonne sous l'égide d’Henri Chamayou (de Chamayo), frère prêcheur, inquisiteur, résidant à Carcassonne. (L’Inquisition en Languedoc. Bibliothèque Saint Libère).

1330. « Ste-Eulalie de Badens était un bénéfice sous le nom de Prévôté, desservi originairement par un chanoine de Saint Nazaire de la Cité, en 1330. Il est du Chef de Trebbes».

1619. Réparations à l’église de Badens.

1633. Badens donnait une aumône 100 pains par an au chapitre St Nazaire de Carcassonne.

1743 et 1763. Deux des enfants de GABRIEL-BAPTISTE DUPAC, Seigneur de Septcerous, de Saint-Amans, et de Badens, né le 18 Avril 1685, qui a épousé, le 2 Mars 1726, Catherine [d’]Aldin, sont enterrés dans le sanctuaire de l’église Ste Eulalie de Badens :

MARIE (1831-1743)

MARGUERITE (1742-1763)

1756. Procès de Catherine Despujols, de Badens, contre Bourdiol, prêtre.

1762. Réparations à l’église de Badens, le 23 octobre.

1763. Réparations à la sacristie de Badens, le 8 juin.

1763. Délibération au sujet de l’abbé de Badens, chanoine, tombé en enfance (folio 38). 10 septembre.

1778. Réparations à l’église, le 13 octobre.

 

 

 

  

 

  

 

 

Histoire : Mentionnée dans l'enquête de 1269, elle est unie en 1299 à la dignité de sacristain de l'église cathédrale. L'église fut reconstruite à la fin du 13e siècle. La recherche générale du diocèse de Carcassonne (1641) indique une superficie de 62 cannes de l'église : le plan de l'église serait à nef unique avec une seule chapelle latérale. En 1843, le clocher de l'église est exhaussé. En 1854, une chapelle est construite au sud de la nef. En 1895, trois fenêtres ont été ouvertes dans le sanctuaire. En 1897, une fausse voûte d'ogives a été élevée sur la charpente d'origine. En 1973, la fausse voûte s'écroula et il fut décidé de revenir au parti de la charpente apparente. Malheureusement, les éléments de la charpente apparente d'origine furent brûlés et seuls cinq corbeaux sculptés et peints furent sauvés du feu.

 

 

   

 

 

 

 

 

 

L’autel, et derrière, l’endroit où sont enterrées MARIE DUPAC DE BADENS (1735-1743) et MARGUERITE DUPAC DE BADENS (1742-1763)

(Les 5 vitraux de l’Abside)

 

 

 

 

 

(Bénitier en marbre rouge de Caunes)

(Chapelle St Roch)

(Chapelle de la Vierge Marie)

(Chapelle Ste Croix, ou du Sacré-Cœur)

Chapelle Sainte Croix : les culots qui reçoivent les retombées des arcs diagonaux à côté de l'arc doubleau sont sculptés de têtes coiffées à la mode Saint-Louis.

(L’enfant de Prague (1894) et une de ses couronnes)

 

 

(Statue de Ste Eulalie et relique de la sainte)

(Relique de la vraie Croix, venu de Rome en date du 9 Mai 1785)

     

 

   

(Le ciboire du XIXe siècle)

(L’horloge d’origine, salle de la Mairie)

21/05/2015 : Emmanuel Terrol, horloger, campaner de profession, basé à Rivesaltes (PO), a effectué un travail impressionnant sur l'ancien mécanisme de l'horloge du clocher de l'église Sainte-Eulalie. Il effectue depuis plusieurs années l'entretien et la maintenance annuelle de l'horloge du clocher, et cela faisait un certain temps qu'il était envisagé de rénover et de remonter l'ancien mécanisme qui était stocké en pièces détachées. Ces pièces rouillées, ont été nettoyées, dégraissées, polies, le mécanisme a été remonté sur son châssis malgré la perte de certaines pièces, dont les poids.

(Poids de l’horloge)

 

Cette horloge mécanique, marquée P.F., provient de Morez (Jura). P.F signifie à la fois Prost Frères et Paget Francis. Ce dernier a repris la partie horlogerie de Prost Frères vers 1910. Les horloges Paget sont reconnaissables à l'inscription «P.F.» sur le bâti, au pont évidé en forme de cœur, aux hauts de platine horizontaux, au cadran de contrôle monté avec une patte verticale. Ce mécanisme date de 1892. Il trône maintenant fièrement dans la salle du conseil municipal sous une vitrine de protection, et a été dévoilé à la population lors de la cérémonie du 8-Mai.

(Intérieur tour et horloge actuelle)

 

La cloche de bronze date de 1598.

 

 

(Vitraux des chapelles de la Vierge Marie et de la Ste Croix)

 

(Autres vues)

 

  

 

 

 

 

 

 

AUTRES CURIOSITÉS ET LIEUX REMARQUABLES…

 

ARBRE DE LA LAICITÉ

Tout comme dès 1790 les arbres de la liberté sont une référence explicite à la Révolution Française, les arbres de la laïcité sont une commémoration de la loi de 1905 sur la séparation des églises et de l’État, loi qui a véritablement institué la laïcité en France.

L’arbre de la laïcité, autrement appelé arbre du vivre-ensemble, un chêne vert, fut planté à Badens en décembre 2012, sur un coin du carrefour dit de l‘autogare, au début de la route Ste Eulalie.

 

 

 

BASSIN DE RETENTION

Suite aux inondations de 1999 (120 habitations sinistrées) et pour protéger les populations en amont immédiat du village de Badens contre le risque inondation, le SMBA a porté au cours de l’été 2015 la maîtrise d’ouvrage d’un bassin écrêteur de crues (130.000 m³).

 

Désormais, le village est protégé en cas de crue centennale du ruisseau Le Canet. Le Syndicat Mixte des Balcons de l’Aude (SMBA) met à disposition à titre gracieux un terrain d’environ 7 hectares pour un exploitant en blé qui accepte le risque de submersion temporaire en cas de crue. Les terres seront donc entretenues avec de la végétation rase (blé) qui ne risque pas d’obstruer le bassin. Une reconstitution d’une frênaie et un développement d’essences méditerranéennes est mis en place avec 1800 nouveaux plants. 20 oliviers ont aussi été offerts à Badens pour le fleurissement d‘une place de village.

L’inauguration a eu lieu le 19 avril 2016.

 

BIBLIOTHÈQUE

Relai de bibliobus. Anciennement WC public (porte de gauche, devant lequel les habitants du village venaient auparavant faire la file le matin avec leur seau d‘aisance pour l’y vider), douches publiques femmes au centre et hommes à droite.

 

BOULODROME

La Boule Minervoise est riche de 70 membres, honoraires ou licenciés, et 54 concours ont été disputé lors de l’année 2016 avec une moyenne de 35 joueurs par concours.

 

 

 

CANET, LE

  

 

 

CIMETIÈRE (ACTUEL)

 

Jusqu’en 1768, le cimetière se situait face au parvis de l’église, et des ossements y furent retrouvés en 2016, lors de l’aménagement de la nouvelle Place de l’Eglise.

En 1768, suite à une décision royale motivée par la trop mince couche de terre utilisable (moins de 6 pieds), le cimetière sera fermé, et les 61 décès enregistré les dix années suivantes seront inhumés à Rustique ou à Aigues vives.

En 1778, un nouveau cimetière est créé rue de Buadelle, et sera utilisé, après un agrandissement en 1873, jusqu’en 1910. A cette date, un nouveau cimetière est créé au lieu-dit Cuguillère (nom disparu). C’est le cimetière actuel.

La croix placée en son centre en 1910 est déplacée en 1925 au carrefour de la Croix, et est remplacée par une statue allégorique de la Paix, sous laquelle sont fixées deux plaques reprenant en lettres dorées les noms des victimes badenoises des deux grandes guerres.

 

  

Le cimetière sera à nouveau agrandi vers le milieu des années 1990.

 

CIMETIERE (ANCIEN)

Situé rue de Buadelle, a servi de 1778 à 1910.

 

 

 

 

CLOS (LE)

Ferme exclusivement pastorale (moutons) construite au début du XXème siècle à l’est de Badens.

En 1989, dans le bâtiment du fond à gauche, s'est créée une faisanderie, et en 1999 une ferme équestre jusqu'en 2005.

 

CROIX (CARREFOUR DE LA)

La croix de ce carrefour est une croix de mission qui provient du dernier cimetière construit en 1910. En 1925, elle est déplacée à son emplacement actuel, et une statue allégorique de la Paix est construite à son ancienne place dans le cimetière.

 

  

 

CROIX (CHEMIN DE MILLEGRAND)

 

 

DISTILLERIE (ANCIENNE)

Date de 1921

 

 

ÉCOLES

Badens possède sa première école en 1807, que fréquentaient 24 enfants. L’école des filles était séparée de celle des garçons.

Le village comprend actuellement une petite centaine d’élèves, répartis entre une école maternelle et une école élémentaire. Les établissements d’enseignement sont regroupés depuis 1997 avec ceux du village voisin, Rustiques.

 

ENCLOS (L’)

 

 

 

  

 

FONTAINE AUX PETITS (ANCIENNE)

Elle datait de 1865. A disparu dans les années 70, pour permettre aux véhicules transportant le raisin de pouvoir tourner aisément.

 

FOUR BANAL (ANCIEN)

Ancien four du village où les habitants de Badens venaient faire cuire leur pain contre une taxe au seigneur propriétaire. Il a été localisé dans la rue Basse (emplacement marqué de jaune sur la carte postale à gauche), mais le bâtiment le contenant a maintenant disparu (photo de droite), et il n’en reste qu’une appellation « Rue du vieux Four », nommant la petite rue entre la rue Basse et le château.

 

FOYER (LE)

C’est dans ce bâtiment à l’architecture moderne que se réunissent les badenois et badenoises pour les fêtes locales. On y retrouvera aussi les manifestations organisées par la Boule Minervoise et le Club de l’Amitié (3ème âge).

 

 

 

LAVOIR

Construit en 1930.

 

 

MAIRIE

La première mairie se situait à l’étage du Four Banal, rue Basse. Elle a ensuite été située dans l’actuel bâtiment de la Poste, locaux qu’elle partageait alors avec le télégraphe et l’école des garçons. Elle a finalement été déplacée en 1926 dans le bâtiment actuel.

 

La salle principale de la Mairie expose sur ses murs de très beaux tableaux prêtés par le ministre de la Culture grâce à l’intervention de Georges Guille : Bouquet de roses de Sacha Leroy (1946), Prairie bordée d‘arbres, d’André Dauchez (1910), Femmes dans un paysage de Jacques Denier (1946), et Les toits de Boulogne, de Jean Feugereux (1954).

 

MAISON DES JEUNES

Idéalement située à côté du terrain de sports de Badens.

 

 

MAISON DU GARDE

Date de 1900

 

 

MIREMONT, CHÂTEAU DE

Le château date de 1892, et était la maison secondaire de Mr Clolus, avocat à Toulouse.

Le dernier étage et les toitures ont brûlé en 1982 lors d’un incendie accidentel et n’ont pas été reconstruits.

La clinique de Miremont, créée en 1963 par le docteur Gleizes dans les locaux du château, contient une statue de la Vierge et de l'enfant (14ème siècle) Elle est actuellement dirigée par Mr Benjamin Gleize, fils du docteur.

 

 

 

MOULIN (ANCIEN)

Le moulin banal de Badens a été construit au milieu du XVIIIème siècle, en remplacement d’un premier moulin trop vétuste qui se situait au tènement des « Espaillargues ».

 

    

 

PAYSAGES

Pour comparaison, photos prises quasi du même endroit… Repérez le château, l’église, Septserous, la maison de gauche…

 

 

Moulin, Château, Eglise, et Septserous sur la même photo…

 

POIDS PUBLIC (LA BASCULE)

Construit en 1897, pour peser le fourrage.

 

 

POMPES

Quatre pompes alimentèrent Badens… Une construite en 1822 en bordure du ruisseau de Canet (la « pompe fraîche ») et une auge en pierre de 2,50m pour les chevaux fut également mise en place.

 

Deux autres pompes furent construites en 1865 (La fontaine des petits et une autre au milieu de la place St Joseph),

 

    

 

et une dernière en 1884 près de l’école des garçons.  Elle a depuis été déplacée dans une propriété privée pour ne pas être perdue."
 

 

PORTE DU TEMPS

La Porte du Temps a été créée et offerte à la commune à l'occasion du Millénaire de notre village par Grégoire GONZALEZ le 20 août 1993. Cette Porte du Temps a la particularité de comporter gravées de chaque côté, les années 993 et 1993 sur la clé de voûte, ce qui permet de passer d’un millénaire à l’autre en passant dessous l’arche…

 

 

 

POSTE

Ancienne mairie et école des garçons…

 

 

RÉSERVOIR D’EAU

Erigé en 1914 en béton de ciment armé. Sera bientôt restauré par la mairie, par apposition de grands panneaux vantant les points forts touristiques du village.

  

 

 

SAINT LEON, FERME

La propriété Saint Léon, touchant au nord-ouest du centre du village, non de l’église, porte le nom de la villa que lui a donné son ancien propriétaire, Monsieur Caffort, et est située elle en plein centre de Badens.

 

SAINT LÉON, VILLA

 

 

Superbe maison de village, avec serre d’origine 19ème siècle, et cour intérieure.

 

 

SAINTE EULALIE, CHÂTEAU DE

 

Propriété des familles Astruc et Branca (voir personnages illustres), nichée depuis 1843 au pied d’un mamelon issu d’une plate-forme naturelle appelée ‘La plaine’. Le château est construit en 1901 par Emile Martignole, au sud de Badens.

 

 

 

 

SEPTSEROUS, CHÂTEAU ET DOMAINE DE

 

 

Photo un peu flou d'Internet

Au nord-ouest de Badens, Septserous est un ancien prieuré du XI° siècle ayant appartenu à Noble Madeleine de Ferroul de Celles, Dame de Badens, qui apporta la seigneurie de Badens par son mariage avec Jean-François Dupac en 1583. Depuis le XIII° siècle, Septserous connaît l'art de la culture de la vigne. C’est au début du XXème siècle que Monsieur Turcy a fait bâtir au milieu des bois de pins et de chênes, un superbe château ainsi qu’une chapelle où il repose.

Fin 2003, le Château – vide d’occupation - subit une effraction et un incendie, et seule l’aile gauche n’est pas été touchée par le feu ou la fumée. C’est un épouvantable gâchis.

 

STATUE SAINT JOSEPH ET JÉSUS

 

  

 

TERRAIN DE SPORT

Il nous faut citer ici le Racing Club Badens / Rustiques / Aigues Vives (RCBR), digne club représentant le football, aux maillots verts et blancs.

 

13  RUES, CHEMINS, ET PLACES

 

 

 

QUELQUES VUES….

ASPRES, CHEMIN DES

 

 

BASSE, RUE

 

 

BUADELLE, CHEMIN DE

 

 

CENTRE, RUE DU

 

 

CHÂTEAU, RUE DU

 

 

CROIX, CARREFOUR DE LA

 

 

ÉGLISE, PLACE DE L’

 

 

ÉGLISE, RUE DE L’

 

 

FER A CHEVAL, RUE DU

 

 

FOYER, RUE DU

 

 

FRANÇOIS MITTERAND, PLACE

 

 

 

 

GEORGES DEGRAND, AVENUE

Anciennement appelée Grand Rue. En 1900 on envisage la rectification de virages qui s'impose dans la traversée du village et on ébauche la possibilité d'une route plus large, de 6,50m, qui partirait de l’angle de la maison de Bernard Itié (autogare) jusqu'à la bascule ... " Attendu que le Sieur Itié offre gratuitement son terrain, le conseil approuve le projet ". Ce projet de nouvelle route sera réalisé par la suite dès que " Mme Clolus, fille de M. Georges Degrand cèdera à titre d'échange a la commune une parcelle de terrain et l'assiette d'un chemin partant de l’angle Sud-Ouest de la maison Bonnafous jusqu'à la maison Itié ".     .

La commune aura l'obligation d'établir sur ce chemin neuf, deux plaques portant la mention "Avenue Georges Degrand et d'entretenir ces plaques à perpétuité..." (Séance du 27 janvier 1904).

 

 

GEORGES GUILLE, IMPASSE

 

Photo Google

 

HORTE, RUE DE L’

 

 

LOU COURREDOU, IMPASSE

 

 

MARSEILLETTE, ROUTE DE

 

 

MIJEANE, CHEMIN DE

 

 

MILLEGRAND, CHEMIN DE

 

 

MINERVOIS, RUE DU

 

 

MIREMONT, CHEMIN VERS

 

 

MOULIN, ESPACE LE

 

Photo Google .

MOUNA, CHEMIN DU

 

Photo Google .

MULETTE, CHEMIN DE LA

 

Photo Google .

POSTE, RUE DE LA

 

 

SAINT JOSEPH, PLACE

 

 

SAINTE EULALIE, CHEMIN DE

 

 

TERRIER, IMPASSE DU

 

 

TILLEULS, PASSAGE DES

 

 

TRAVERSIÈRE, RUE

 

 

VIEUX FOUR, RUE DU

 

 

VIEUX MOULIN, IMPASSE DU

 

 

FIN de cette seconde partie

Attention ! Ce reportage comporte 3 parties, en espérant qu'il vous aura intéressé, n'hésitez pas à laisser vos commentaires en bas de l'article ... et revenez me voir !

Vous désirez être averti de la parution d'un nouvel article ? Inscrivez-vous sur la Newsletter ICI

 

Tous mes remerciements aux internautes photographes qui ont bien voulu partager et grâce à leurs clichés, permettent de documenter et de mettre en valeur ce reportage, que je réalise bénévolement pour la promotion d'une belle région : L'AUDE ! 
Voici mon adresse mail pour m'adresser vos documents ou prendre simplement contact : 

 jp@belcaire-pyrenees.com 

Avant de quitter ce site et pour mieux y revenir, profitez-en pour consulter aussi les sommaires du menu, il y a de nombreux sujets variés, très intéressants et instructifs, allez-y,  jetez un oeil !

--------------------------------------

Votre aide est la bienvenue ! Vous désirez participer et me proposer des articles avec ou sans photo. Ce site c'est aussi le vôtre, utilisez cette opportunité. C'est l'occasion, vous voulez "partager" et faire découvrir votre village audois, la région, un itinéraire de rando, ou tout autre sujet qui vous tient à coeur, je me charge du montage et de la présentation sur le site ..., écrivez-moimon adresse email pour me joindre est indiquée ci-dessus.

L'aventure continue ... avec vous, toujours de plus en plus nombreux et fidèles lecteurs.  

Julie logo juillet 2014 495x350

Partager cet article

Réalisé par Jean-Pierre - dans DÉCOUVERTE
commenter cet article

commentaires

chatou11 26/06/2017 19:20

Découverte détaillée de ce beau village, une idée pour une future balade.
Merci.
Bon début de semane
chatou