Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : www.belcaire-pyrenees.com
  •  www.belcaire-pyrenees.com
  • : BELCAIRE capitale du Pays de Sault en Languedoc Roussillon. Au départ j'ai réalisé ce site pour partager les retrouvailles 33 ans après, de 17 copines, dans cette région authentique préservée en territoire cathare au pied des Pyrénées. Mais je me suis aperçu que l'Aude n'était pas assez mise en valeur, alors amoureux de cette région et la passion étant là, j'ai réalisé des reportages pour vous présenter ce département aux lieux chargés d'histoire. Ce site a pour but surtout de vous faire découvrir cette région authentique, plein de charme qu'il faut aller visiter.
  • Contact

ANNONCES-MESSAGES-ACTUALITÉS

Ils veulent vous informer !

Pour découvrir les annonces

  cliquez sur la photo

Photo pour les annonces 02

Faites Une Recherche Sur Ce Site

LIENS UTILES

En cliquant sur l'une des images ci-dessous :

1 - vous pouvez écouter Radio Montaillou en direct

 

logo 01cliquez sur le logo RADIO MONTAILLOU ci-dessus pour écouter la Radio en direct
(en cliquant sur leur site en haut à droite)
pendant que vous consultez les pages du site
 

 

 

Pour suivre la progession et connaître la position des ours dans les Pyrénées
téléphonez au 05.62.00.81.10
 
Vous pouvez m'écrire
CLIQUEZ SUR LE PETIT CHIEN ROMÉO POUR ME CONTACTER
 
 
LIVRE D'OR
cliquez sur la photo pour déposées vos marques de sympathie et pour les visionner

Gîtes dans une ancienne école place du village de Comus, village situé
sur le tracé de l'emblématique Sentier Cathare et à proximité des gorges de la Frau et de Montségur
 
Locations gîtes et chambres d'hôtes à Ignaux dans les montagnes des Pyrénées
en Haute-Ariège près d'Ax-les-Thermes
 
Hôtel Restaurant Bayle ** à Belcaire

 

Sites d'Ami(e)s

Les Amis du Sabarthez de Pierre Cortinas

 

Pour le développement du tourisme au Pays de Sault :

     l'Association le Grand Sault

 

on y trouve des renseignements intéressants sur ce site :

     Chambre d'Agriculture de l'Aude

 

Logo réduit office du tourisme du pays de sault

Office du Tourisme du Pays de Sault

Chemin départemental 613

11340 ROQUEFEUIL

Tél : 04.68.20.75.89

 

Retour à la page d'accueil

LES LIVRES CONSEILLÉS

Nouvelle Rubrique pour découvrir

des livres intéressants

cliquez sur la photo

livres conseillés

MESSAGE

10 février 2014
bandeau des personnages hauts en couleur 03

 

Histoire vraie, 1922, Belvis petit village du Pays de Sault dans l'Aude, le combat entre son curé et son maire !

Un petit clin d'oeil avant les élections municipales de 2014 destinées à renouveler l’ensemble des conseillers municipaux dans les 36 682 communes françaises. Ces élections se dérouleront les dimanches 23 et 30 mars 2014.

Voici un petit reportage d'une histoire qui se passa en 1922, altercation du maire de Belvis, petit village de l'Aude au Pays de Sault, et son curé l'abbé Moulis, au sujet des réparations de son église.

Vous connaissez cette fiction créée en 1948, qui raconte l'histoire de Don Camillo qui est le curé d'un petit village italien, où il se livre à une guerre d'influence avec Peppone, le maire communiste du village, et bien cela lui ressemble, voici les faits :

BELVIS 420 habitants en 1922.

Le maire monsieur Malapert avait signé le 27 octobre 1845 un état des lieux de l'église de Belvis qui signalait le mauvais état de l'édifice nécessitant des réparations urgentes. Le clocher subit quelques réparations de fortune, mais en 1869 ce clocher est encore dégradé ainsi que le toit de l'église. Le temps passa, les travaux ne seront pas réalisés tout de suite car en 1875, il est constaté que des réparations sont à effectuer dans l'urgence. L'autorité municipale dut faire la sourde oreille car l'église fut menacée d'interdit en 1922. En effet le clocher menaçait ruine, la nef présentait des lézardes, la chapelle sud était hors d'usage et la toiture du chœur était dans un état lamentable.

C'était sans compter sur l'intervention musclée et efficace de l'abbé Pierre Moulis (1872-1948) à la forte personnalité, allant jusqu'à des échanges de coups entre le curé et le maire Étienne Bonnel sur la place du village.

Le maire ayant traité l'abbé de "Courbas !", Pierre Moulis lui flanqua alors une raclée mémorable, lui déboitant l'épaule.

Mais avant d'en arriver là, il y eu des échanges de littérature pas piqué des hannetons, c'est ce que je vous propose de découvrir ci-après (document original transmis par Mme Liliane Malet que je remercie) !

Lisez la réponse du maire elle est épique !

page 1

Les relations tumultueuses entre le maire de Belvis et son curé ont été publiées dans les journaux locaux et dans une brochure humoristique que son auteur Raynaud (officier de l'armée française), expédie au maire en 1922.

Voici la reproduction de son courrier et ci-dessous la réponse que lui adresse le maire.

Liliane recherche cette brochure humoristique qu'elle possède, si je reçois celle-ci, je la rajouterai ici.

page 2

 

page 3

Pour la petite histoire, sachez que le 22 avril 1923, un nouveau maire fut élu, Antoine Crestia qui se montra plus conciliant, des travaux furent entrepris fin 1923.

Quelques temps plus tard, l'ancien maire Bonnel s'étant empoisonné avec des champignons, l'abbé Moulis le soigna et le sauva. Arrivé en 1904, l'abbé Moulis demeura 44 ans à Belvis.

pages du recueil Belvis

Merci à Liliane qui m'a adressé copie, en haut, la page de couverture du recueil "PER SALBA LE NIOUC" (traduction : POUR SAUVER LA CHAPELLE) au centre, page de garde et en bas la table des matières qui reprend toutes les correspondances envoyées aux différentes personnalités pour avoir des finances pour sauver  "LE NIOUC !" (La  Chapelle !)

Belvis 016 abbé Pierre Moulis 1872-1948

L'abbé Pierre Moulis (1872-1948)

Je vous propose de découvrir ce village de Belvis plus en détail dans un reportage que j'ai réalisé

ICI

 

Ainsi se termine ce reportage, en espérant qu'il vous aura intéressé, n'hésitez pas à laisser vos commentaires ... et revenez me voir !

Vous désirez être averti de la parution d'un nouvel article ? Inscrivez-vous sur la Newsletter ICI

Eh bien, voilà encore un beau reportage, qui mérite tous mes remerciements aux internautes photographes qui ont bien voulu partager et grâce à leurs clichés, permettent de documenter et de mettre en valeur ce reportage, que je réalise bénévolement pour la promotion d'une belle région : L'AUDE ! L'aventure continue ...qu'on se le dise !! 
Sachez qu'il est toujours possible d'y rajouter des infos, des photos, si vous en avez, contactez moi, je me ferai un plaisir de compléter l'article.

Voici mon adresse mail pour m'adresser vos documents ou prendre simplement contact   jp@belcaire-pyrenees.com 

Avant de quitter ce site et pour mieux y revenir, profitez-en pour consulter aussi les sommaires du menu, il y a de nombreux sujets variés, très intéressants et instructifs, allez-y,  jetez un oeil !

--------------------------------------

Votre aide est la bienvenue ! Vous désirez participer et me proposer des articles avec ou sans photo. Ce site c'est aussi le vôtre, utilisez cette opportunité. C'est l'occasion, vous voulez "partager" et faire découvrir votre village audois, la région, un itinéraire de rando, ou tout autre sujet qui vous tient à coeur, je me charge du montage et de la présentation sur le site ..., écrivez moimon adresse email pour me joindre est indiquée ci-dessus.

Il  y aura toujours quelque chose sur ce site qui vous surprendra et vous intéressera. Pour ne pas rater la publication des reportages, c'est simple, inscrivez vous sur la Newsletter, dans le menu de gauche ; pour vous inscrire c'est simple, tapez votre adresse mail et cliquez sur "inscrivez-vous". Je compte sur vous pour pulvériser le nombre des abonnés qui progresse de jour en jour !

  --------------------------------------

L'aventure continue ... avec vous, toujours de plus en plus nombreux et fidèles lecteurs.

 Julie logo janvier 2013 495x350

Partager cet article

Réalisé par Jean-Pierre LAGACHE - dans ARTICLES DIVERS
commenter cet article

commentaires

kasimir 10/02/2014 11:17


étonnant de retrouver dans la réalité ce que nous connassions par le cinéma !


merci pour ce plaisir