Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : www.belcaire-pyrenees.com
  •  www.belcaire-pyrenees.com
  • : BELCAIRE capitale du Pays de Sault en Languedoc Roussillon. Au départ j'ai réalisé ce site pour partager les retrouvailles 33 ans après, de 17 copines, dans cette région authentique préservée en territoire cathare au pied des Pyrénées. Mais je me suis aperçu que l'Aude n'était pas assez mise en valeur, alors amoureux de cette région et la passion étant là, j'ai réalisé des reportages pour vous présenter ce département aux lieux chargés d'histoire. Ce site a pour but surtout de vous faire découvrir cette région authentique, plein de charme qu'il faut aller visiter.
  • Contact

ANNONCES-MESSAGES-ACTUALITÉS

Ils veulent vous informer !

Pour découvrir les annonces

  cliquez sur la photo

Photo pour les annonces 02

Faites Une Recherche Sur Ce Site

LIENS UTILES

En cliquant sur l'une des images ci-dessous :

1 - vous pouvez écouter Radio Montaillou en direct

 

logo 01cliquez sur le logo RADIO MONTAILLOU ci-dessus pour écouter la Radio en direct
(en cliquant sur leur site en haut à droite)
pendant que vous consultez les pages du site
 

 

 

Pour suivre la progession et connaître la position des ours dans les Pyrénées
téléphonez au 05.62.00.81.10
 
Vous pouvez m'écrire
CLIQUEZ SUR LE PETIT CHIEN ROMÉO POUR ME CONTACTER
 
 
LIVRE D'OR
cliquez sur la photo pour déposées vos marques de sympathie et pour les visionner

Gîtes dans une ancienne école place du village de Comus, village situé
sur le tracé de l'emblématique Sentier Cathare et à proximité des gorges de la Frau et de Montségur
 
Locations gîtes et chambres d'hôtes à Ignaux dans les montagnes des Pyrénées
en Haute-Ariège près d'Ax-les-Thermes
 
Hôtel Restaurant Bayle ** à Belcaire

 

Sites d'Ami(e)s

Les Amis du Sabarthez de Pierre Cortinas

 

Pour le développement du tourisme au Pays de Sault :

     l'Association le Grand Sault

 

on y trouve des renseignements intéressants sur ce site :

     Chambre d'Agriculture de l'Aude

 

Logo réduit office du tourisme du pays de sault

Office du Tourisme du Pays de Sault

Chemin départemental 613

11340 ROQUEFEUIL

Tél : 04.68.20.75.89

 

Retour à la page d'accueil

LES LIVRES CONSEILLÉS

Nouvelle Rubrique pour découvrir

des livres intéressants

cliquez sur la photo

livres conseillés

MESSAGE

22 octobre 2008

 

 

La croix Cathare symbolisant les armes des comtes de Toulouse et du Languedoc Roussillon (croix occitane)

 

Aux premiers siècles de notre ère, le dogme chrétien s'élabore peu à peu. Ceux qui s'en écartent, les hérétiques sont exclus de l'Église, voire combattus par les pouvoirs temporels.

    

La croix Cathare

Au XII ème siècle, aux quatre coins de l'Europe, un christianisme dualiste, le catharisme, interpelle nombre de croyants soucieux de mieux observer les préceptes évangéliques. Son implantation en Occitanie inquiète les pouvoirs ecclésiastiques.
Cette religion est apparue en Europe en l'an 1000. En 1180, le Bogomilisme ou Catharisme devint la religion d'état de Bosnie. Les adeptes Cathares appelés Parfaits se nommaient entre eux "Bons Hommes", "Bons Chrétiens" ou "Amis de Dieu". Ils eurent une influence considérable sur les esprits. Ils recrutaient parmi les nobles, les bourgeois et les marchands. Les femmes étaient sensibles aux messages d'Amour du Catharisme. Ils allaient de ville en ville et de château en château vêtus de bure noire, ceinturés d'une corde blanche et portant l'Evangile de Saint-Jean qu'ils avaient traduit dans le langage commun permettant ainsi, de le mettre à la portée de tous. Ils parcouraient les campagnes deux par deux et répandaient la bonne parole.
Finalement en 1167 un concile Cathare se tint à Saint-Félix-de-Carman, près de Toulouse, scellant l'existence d'une véritable Église Cathare.
Religieux et religieuses cathares, dont les communautés s'organisent en Églises autour d'évêques sur le modèle ancien, prétendent constituer la vraie Église du Christ ; ils prêchent et sauvent les âmes par un baptême de pénitence de type paléochrétien.
Les Cathares se proclamaient Chrétiens mais rejetaient en bloc l'Ancien Testament ainsi que les rites de l'Église Catholique. L'Église Cathare pratiquait un seul et unique sacrement le "Consolament". Ce sacrement n'était donné qu'avec prudence et parcimonie. Il impliquait que le récipiendaire de ce sacrement vive dans une foi Cathare complète. C'est pour cela que le Consolament n'était donné qu'au porte de la mort ou après un engagement certain et sincère.

 

Tribunal de l'inquisition

Bien que persécutés par l'Église catholique, les prédicateurs cathares, grâce à la qualité de leur message spirituel, furent bien acceptés, dès le début du XII ème siècle, par la petite noblesse occitane et par une part importante de la population.
Au début du XIII ème siècle et devant l'influence grandissante du catharisme, l'Église catholique, en 1208, le pape Innocent III déclencha la "croisade contre les Albigeois", terme désignant les cathares occitans, les croisés étant ceux qui persécutaient et menaient cette croisade contre les cathares occitans. Afin d'en finir avec le catharisme, le Pape institua l'inquisition en 1232. Pendant plus d'un siècle, tragédies et malheurs vont s'abattre sur un Languedoc qui sera réuni au royaume de France, en 1271, et d'où l'hérésie apparaîtra totalement extirpée en 1321.


A suivre ...

 

Partager cet article

Réalisé par Jean-Pierre LAGACHE - dans HISTOIRE
commenter cet article

commentaires

Flocap 22/10/2015 15:18

Si cela intéresse certains, il y a un mouvement de "résurgence" cathare dont voici l'adresse: http://www.catharisme.eu/
Si un retour à la foi vous tente....en tout cas on y trouve une quantité énorme d'information. C'est aussi sur FB.

marsol soula 16/05/2013 10:05


Non, Belibaste ( brûlé en 1321) ne fut pas le DERNIER Cathare, Les 4 derniers croyants cathare furent brûlés sur les rives de l' Aude de la cité de Carcassonne, en 1329

BRUSUT Valérie 07/03/2012 22:00


très bon résumé de l'essentiel des croyances Cathares. Malgré tout, un détail me dérange : étant passionnée et relativement documentée sur le thème des Cathares, et n'en déplaise à certains
(c'est dommage, ces symboles me plaisaient bien à moi aussi) : il n'y a jamais eu de croix Cathares, de colombe, ou de quelconque signe Cathares.Ils n'idolatraient aucune image, aucun
symmbole. Bellibaste, célèbre et dernier Cathare, crachait d'ailleurs sur toutes les croix qu'il trouvait sur son passage. Ils reniaient le crucifix, qu'ils nommaient d'ailleurs "la doctrine
de l'homme mort". Ils rejetent l'ancien testament, la divinité du Christ et les sacrements de l'église.

sylvain lagrange-garidou 18/01/2012 23:25


Oui bien sur Liliane, mais je ne parle pas des récupérations comerciales qui bien que chocantes pour un esthete reste dans le domaine du réalisme, mais les croix!!!ce sont presque la base du
catharisme que de ne pas reconnaitre les croix, sauf peut être la croix dite anthropomorphiques. Je ne serai jamais cathare car j'aime trop la viande rouge et le vin de Tautavel ! Mais je reste
admiratif de ces vrais Chrétiens et de notre histoire.


Cordialement Lo Silvan de Paris

Liliane MALET 16/01/2012 17:09


Je me permets de vous faire part de mon commentaire suite à votre message = si les représentations des Croix Cathares vous choquent, vous allez avoir beaucoup de travail épistolaire ! 
Les Cathares buvaient de l'eau et mangeaient des légumes et des fruits. Le Tourisme vente,  les saucissons, jambons, veaux, vaches, vins rouges, vins blancs, les  bulles etc.... du
Pays Cathare et, et, et les gens sont contents. Jean-Pierre votre blog, qui a du succès,  va devenir encore plus animé !  Liliane

Silvan Lagrange-Garidou 15/01/2012 21:25


Comment pouvez vous presenter des croix Cathares alors que ceux ci refusaient toutes croix et statues, seul peut être la colombe(esprit saint?) pouvait être représenté,. Sinon ce site est
remarquable j'y prend beaucoup de plaisir, moi le "Faidit" éxilé à Paris.Plan amistosament