Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : www.belcaire-pyrenees.com
  •  www.belcaire-pyrenees.com
  • : BELCAIRE capitale du Pays de Sault en Languedoc Roussillon. Au départ j'ai réalisé ce site pour partager les retrouvailles 33 ans après, de 17 copines, dans cette région authentique préservée en territoire cathare au pied des Pyrénées. Mais je me suis aperçu que l'Aude n'était pas assez mise en valeur, alors amoureux de cette région et la passion étant là, j'ai réalisé des reportages pour vous présenter ce département aux lieux chargés d'histoire. Ce site a pour but surtout de vous faire découvrir cette région authentique, plein de charme qu'il faut aller visiter.
  • Contact

ANNONCES-MESSAGES-ACTUALITÉS

Ils veulent vous informer !

Pour découvrir les annonces

  cliquez sur la photo

Photo pour les annonces 02

Faites Une Recherche Sur Ce Site

LIENS UTILES

En cliquant sur l'une des images ci-dessous :

1 - vous pouvez écouter Radio Montaillou en direct

 

logo 01cliquez sur le logo RADIO MONTAILLOU ci-dessus pour écouter la Radio en direct
(en cliquant sur leur site en haut à droite)
pendant que vous consultez les pages du site
 

 

 

Pour suivre la progession et connaître la position des ours dans les Pyrénées
téléphonez au 05.62.00.81.10
 
Vous pouvez m'écrire
CLIQUEZ SUR LE PETIT CHIEN ROMÉO POUR ME CONTACTER
 
 
LIVRE D'OR
cliquez sur la photo pour déposées vos marques de sympathie et pour les visionner

Gîtes dans une ancienne école place du village de Comus, village situé
sur le tracé de l'emblématique Sentier Cathare et à proximité des gorges de la Frau et de Montségur
 
Locations gîtes et chambres d'hôtes à Ignaux dans les montagnes des Pyrénées
en Haute-Ariège près d'Ax-les-Thermes
 
Hôtel Restaurant Bayle ** à Belcaire

 

Sites d'Ami(e)s

Les Amis du Sabarthez de Pierre Cortinas

 

Pour le développement du tourisme au Pays de Sault :

     l'Association le Grand Sault

 

on y trouve des renseignements intéressants sur ce site :

     Chambre d'Agriculture de l'Aude

 

Logo réduit office du tourisme du pays de sault

Office du Tourisme du Pays de Sault

Chemin départemental 613

11340 ROQUEFEUIL

Tél : 04.68.20.75.89

 

Retour à la page d'accueil

LES LIVRES CONSEILLÉS

Nouvelle Rubrique pour découvrir

des livres intéressants

cliquez sur la photo

livres conseillés

MESSAGE

24 avril 2009

La tour Magdala réalisée par l'abbé Saunière tel que l'on peut la voir de l'extérieur du domaine, cette petite forteresse a un petit côté féminin ... aux proportions très équilibrées, on a l'impression qu'elle sort d'un conte de fée ...

Elle n'est pas belle cette tour Magdala ?
Magdale en hébreu ancien signifie "Tour"


Je vous  propose diverses photos de cette tour insolite, parfait mirador. Profitez-en aucun site ne vous la présentera avec autant de photos sous des éclairages différents ...


La tour Magdala, bibliothèque et cabinet de travail de l'abbé Saunière. C'est là, qu'il passait ses journées à la fin de sa vie.

Entre 1906 et 1908, l'abbé va garnir les rayons de son cabinet de travail.
Il va faire venir un relieur de Castelnaudary, Henri Barret, qui restera trois mois sur place, pour relier, revues, journaux (L'illustration, La Veillée des Chaumières, etc ...). L'abbé était abonné à de nombreuses publications
.


Vous n'êtes pas sur la terrasse de la tour, mais la vue est déjà très belle et s'offre à vous pour la contemplation sur la chaîne pyrénéenne !

Voici les 3 articles qui furent à la une de "La Dépêche du Midi" pendant trois jours, en janvier 1956.
C'est à partir de ce moment là, que la médiatisation de cette affaire prit son essor.
Ensuite, le journal "Détective" s'en fait aussi l'écho, mais à l'échelon national, le résultat ne se fait pas attendre, les touristes de la France entière affluent dans la région ...




 

Comment et pourquoi cette affaire locale de trésor a-t-elle pris une telle ampleur ?
 

Après le décès de Marie Dénarnaud, Noël Corbu achète le domaine de l'abbé Saunière qu'il avait en viager depuis 1945 et en 1956, le transforme en hôtel, l'Hôtel de la Tour, or Rennes le Château c'est le bout du monde et pour faire venir la clientèle, Noël Corbu excellent conteur, il se met à raconter l'histoire de fabuleux trésor de l'abbé Saunière. Il ne se contente pas de raconter cette histoire à quelques clients de passage, il en fait littéralement la promotion dans des articles de la presse locale comme la "Dépêche du midi", le rêve est en marche.
Les chercheurs de trésor affluent et se mettent à creuser partout.
Un premier livre "L'or de Rennes"concernant l'affaire sera publié en 1967, écrit par Gérard et Sophie de Sède, se fut un succès commercial énorme. Dans un premier temps, la notoriété de l'abbé Saunière fut nationale et devint internationale suite à la traduction du livre en plusieurs langues.
Seul un ouvrage le dépassera en nombre de tirages, il s'intitule "L'énigme sacré".
Le mythe de Rennes le Château a fait surgir tout un tas d'hypothèses extraordinaires sur l'origine de cette fortune tombée du ciel, l'abbé Saunière se serait enrichi grâce à la découverte du trésor des cathares, des templiers, d'Alaric, du berger Paris, de Blanche de Castille caché en février 1250, à moins qu'il n'est été financé par la famille de Habsbourg, par une mystérieuse société secrète, qu'il n'est découvert l'Arche de l'Alliance ou un secret religieux tel que le mariage de Jésus et de Marie-Madeleine ... etc. Vous voyez les hypothèses ne manquent pas, mais absolument invérifiables comme il se doit. On a écrit que le Prieuré de Sion était dans le coup, mais sachez que l'existence et la création du Prieuré de Sion en France est tout simplement postérieur à cette affaire.
A la question, l'abbé Saunière a t'il réellement trouvé un trésor, la réponse est oui !
Je vais vous dire, l'hypothèse la plus vraisemblable, l'abbé Bérenger Saunière a effectivement trouvé un trésor il n'y a aucun doute sur cette question. Il a bel et bien trouvé, parchemins et pièces de monnaies, qu'il a su négocier à prix d'or du fait de l'importance de ceux-ci. Par la même occasion il a aussi vendu son silence sur cette trouvaille et sur le nom du ou des acquéreurs.
Dans le sol de l'église, il y avait bien un tombeau seigneurial, une crypte, après recherche, les archives révèlent que le 30 mars 1705 c'est dame Anne Delsol qui est inhumée dans l'église, le 24 octobre 1724, c'est Henry de Vernet à son tour, tout ceci est noté dans le testament des H. Hautpoul du 24 octobre 1724, ce tombeau fut condamné en 1740 car il était complet.

Pour info :
Déodat Roché, illustre personnage, éminent spécialiste de l'histoire des cathares, né a Arques en 1877 (
voir le sommaire n°1 du site j'ai réalisé un reportage sur Déodat Roché) a connu personnellement l'abbé Saunière. Le médecin de l'abbé, ainsi que son notaire faisaient aussi parties de la famille de Déodat Roché. Le village d'Arques est tout proche de Rennes le Château. L'abbé les avait t'il interrogés sur cette affaire, c'était-il renseigné sur l'histoire de la région auprès de Monsieur Déodat Roché ?
  
Revenons à l'intérieur du domaine, après avoir visité le musée, vous sortez dans le parc du domaine, dirigez vous sur la gauche vous verrez une véranda aux baies de couleurs, c'est l'entrée de la villa Béthania qui donne sur les jardins ...


 La villa Béthania, vue de la petite ruelle montante que vous avez entrevue sur les photos dans la 2 ème partie ...
 

Vue sous un autre angle de la villa de l'abbé Saunière ...

Façade Est, de la villa Béthania dont la construction a débutée en 1901 ...

Zoom sur le christ rédempteur sur la façade de la villa Béthania ...

L'entrée principale de la villa donnant sur la ruelle Béthanie. L'abbé continua à vivre dans le modeste presbytère. La villa lui servait à loger ses invités.

Le presbytère et le clocher de l'église à gauche de la villa Béthania, cette photo a été prise dans les années 1905, la villa venait d'être terminée, la facture des papiers peints date de cette époque. La villa a été photographiée de la tour Magdala à peine terminée. L'abbé avait fait réaliser un jardin magnifique avec des palmiers, c'était inhabituel dans cette région aride rocailleuse, où il n'y avait pas l'eau courante, qu'à cela ne tienne ! Il était écolo avant l'heure, puisqu'il fit construire deux citernes afin de récupérer l'eau de pluie des toitures.  Il réussit à créer un véritable oasis de verdure et de fraîcheur avec des fontaines alimentées par ces citernes.
L'abbé, avait fait éditer trente-trois cartes postales afin de les vendre aux curistes de Rennes les Bains qui venaient en balade dans sa paroisse.


Cette photo noir et blanc, du presbythère, du clocher de l'église et de la villa Béthania, date de 1958, au fond à droite, on aperçoit le château des Hautpoul.

Celle-ci date de 1968 elle a été prise de la tour Magdala, c'est un angle de vue que je n'ai pas pensé à prendre !

Vous pénétrez dans la villa par la véranda aux baies multicolores où l'abbé avait fait réaliser une petite chapelle privée ...

Les effets de lumières différents sur les baies de la véranda au cour de la journée donnent  de belles photos ...

en voici une autre , le soleil a disparu ...

Entrée de la véranda, l'autel de la chapelle privée se trouve à droite en entrant ...

L'autel de la chapelle privée de l'abbé Saunière sous la véranda ...

Les constructions terminées, il faut meubler la maison. Comme vous pouvez en juger sur ces photos, tentures, tapisseries, tableaux, argenterie et objets d'art emplissent la demeure. La plupart des factures de meubles sont adressées par la maison Noubel de Carcassonne à Mr L'abbé Saunière. Celui-ci les revendra officiellement à Marie Dénarnaud pour une somme dérisoire, tout en précisant dans l'acte de vente qu'il en conserve la jouissance sa vie durant.
Toujours le souci de mettre ses biens à l'abri et d'apparaître officiellement comme un pauvre curé de campagne ...


Le salon où ont été rassemblé des objets, vêtements de culte et mobiliers ayant appartenu à l'abbé Saunière.

Deux vitraux identiques ornent le dessus de la porte d'entrée principale qui donne sur la rue Béthanie.

Ces deux vitraux ont été posés à la demande de Bérenger Saunière. Ils sont illustrés de deux cœurs flamboyants splendides quand ils sont illuminés par le soleil levant.


Zoom sur le coeur flamboyant d'un vitrail de la villa Béthania.

La salle à Manger, le carrelage et le papier peint sont d'origine ...

Vue opposée de la salle à manger

Le salon de la villa où Bérenger Saunière recevait ses invités.
Le papier peint d'origine, est dû au talent du célèbre affichiste Mucha dont une oeuvre reproduite ornait également l'escalier. L'abbé ne se refusait rien !



Ainsi se termine ce cinquième reportage, en espérant qu'il vous aura intéressé, n'hésitez pas à laisser vos commentaires ... et revenez me voir !

Vous désirez être averti de la parution d'un nouvel article ? Inscrivez-vous sur la Newsletter ICI

Eh bien, voilà encore un beau reportage, qui mérite tous mes remerciements aux internautes photographes qui ont bien voulu partager et grâce à leurs clichés, permettent de documenter et de mettre en valeur ce reportage, que je réalise bénévolement pour la promotion d'une belle région : L'AUDE ! L'aventure continue ...qu'on se le dise !! 
Sachez qu'il est toujours possible d'y rajouter des infos, des photos, si vous en avez, contactez moi, je me ferai un plaisir de compléter l'article.

Voici mon adresse mail pour m'adresser vos documents ou prendre simplement contact   jp@belcaire-pyrenees.com 

Avant de quitter ce site et pour mieux y revenir, profitez-en pour consulter aussi les sommaires du menu, il y a de nombreux sujets variés, très intéressants et instructifs, allez-y,  jetez un oeil !

--------------------------------------

Votre aide est la bienvenue ! Vous désirez participer et me proposer des articles avec ou sans photo. Ce site c'est aussi le vôtre, utilisez cette opportunité. C'est l'occasion, vous voulez "partager" et faire découvrir votre village audois, la région, un itinéraire de rando, ou tout autre sujet qui vous tient à coeur, je me charge du montage et de la présentation sur le site ..., écrivez moimon adresse email pour me joindre est indiquée ci-dessus.

Il  y aura toujours quelque chose sur ce site qui vous surprendra et vous intéressera. Pour ne pas rater la publication des reportages, c'est simple, inscrivez vous sur la Newsletter, dans le menu de gauche ; pour vous inscrire c'est simple, tapez votre adresse mail et cliquez sur "inscrivez-vous". Je compte sur vous pour pulvériser le nombre des abonnés qui progresse de jour en jour !

  --------------------------------------

L'aventure continue ... avec vous, toujours de plus en plus nombreux et fidèles lecteurs.

  Julie logo juillet 2014 495x350

Partager cet article

Réalisé par Jean-Pierre LAGACHE - dans HISTOIRE
commenter cet article

commentaires

Laffont 18/10/2015 22:59

Bonjour, ce que je ne comprends pas
L'abbe Sauniere fait dons de ses biens à sa servante, elle hérite également de son caveau.
Cette derniere n'ayant pas d'héritiers comment ce fait il que la tombe de l'abbé ai éte déplacée ?
Et surtout pourquoi certains se revendiquent héritiers. Ce sont plutot des descendants, je sais qu'une petite niéce est décedée il y a quelques années, c'était ma voisine de son nom Marie Christine Sauniere.
Cordialement

douzet 30/12/2012 12:17


Bonjour,


je visite votre site et je souhaite vous demander l'autorisation de reproduire une ou deux dxe vos photos . il reste entendu que les références seront accolées à ces dernières...


merci de me faire part de votre décision.


cordialement


ad


 

Jean-Pierre 30/12/2012 16:43



Bonjour,


Pas de problème vous avez mon autorisation pour utiliser ces photos. Cordialement JP