Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : www.belcaire-pyrenees.com
  •  www.belcaire-pyrenees.com
  • : BELCAIRE capitale du Pays de Sault en Languedoc Roussillon. Au départ j'ai réalisé ce site pour partager les retrouvailles 33 ans après, de 17 copines, dans cette région authentique préservée en territoire cathare au pied des Pyrénées. Mais je me suis aperçu que l'Aude n'était pas assez mise en valeur, alors amoureux de cette région et la passion étant là, j'ai réalisé des reportages pour vous présenter ce département aux lieux chargés d'histoire. Ce site a pour but surtout de vous faire découvrir cette région authentique, plein de charme qu'il faut aller visiter.
  • Contact

ANNONCES-MESSAGES-ACTUALITÉS

Ils veulent vous informer !

Pour découvrir les annonces

  cliquez sur la photo

Photo pour les annonces 02

Faites Une Recherche Sur Ce Site

LIENS UTILES

En cliquant sur l'une des images ci-dessous :

1 - vous pouvez écouter Radio Montaillou en direct

 

logo 01cliquez sur le logo RADIO MONTAILLOU ci-dessus pour écouter la Radio en direct
(en cliquant sur leur site en haut à droite)
pendant que vous consultez les pages du site
 

 

 

Pour suivre la progession et connaître la position des ours dans les Pyrénées
téléphonez au 05.62.00.81.10
 
Vous pouvez m'écrire
CLIQUEZ SUR LE PETIT CHIEN ROMÉO POUR ME CONTACTER
 
 
LIVRE D'OR
cliquez sur la photo pour déposées vos marques de sympathie et pour les visionner

Gîtes dans une ancienne école place du village de Comus, village situé
sur le tracé de l'emblématique Sentier Cathare et à proximité des gorges de la Frau et de Montségur
 
Locations gîtes et chambres d'hôtes à Ignaux dans les montagnes des Pyrénées
en Haute-Ariège près d'Ax-les-Thermes
 
Hôtel Restaurant Bayle ** à Belcaire

 

Sites d'Ami(e)s

Les Amis du Sabarthez de Pierre Cortinas

 

Pour le développement du tourisme au Pays de Sault :

     l'Association le Grand Sault

 

on y trouve des renseignements intéressants sur ce site :

     Chambre d'Agriculture de l'Aude

 

Logo réduit office du tourisme du pays de sault

Office du Tourisme du Pays de Sault

Chemin départemental 613

11340 ROQUEFEUIL

Tél : 04.68.20.75.89

 

Retour à la page d'accueil

LES LIVRES CONSEILLÉS

Nouvelle Rubrique pour découvrir

des livres intéressants

cliquez sur la photo

livres conseillés

MESSAGE

16 juin 2009

Ce qu'il présagea arriva, la ville sera assiégée par le chef des croisés Simon de Montfort. Après quatorze journées de siège et de massacre, l'eau vient à manquer aux assiégés, qui se résignent à rendre les armes le 1 er août 1209. En signe de pénitence, les bourgeois de la cité sont contraints de sortir en chemise. Raimond Roger Trencavel sera fait prisonnier alors qu'il négocie sa reddition et il est enfermé dans un obscur cachot de sa Cité, il est ex-communié et ses terres seront confisquées. Il meurt égorgé, le 10 novembre 1209.

Les bourgeois sortants de la Cité assiégée pratiquement nus en pénitence

 

Les croisés vont s'emparer ensuite des places fortes, comme Minerve, Termes, Puivert en 1210 (voir article page 17) et Lastours en 1211.

 

Simon de Montfort s'installera à Carcassonne et devint chef militaire de la croisade jusqu'à sa mort en 1218.

Les possessions Languedociennes du fils de Montfort Arnaud Amaury, seront cédées en 1224 à Louis VIII - Le Lion (1187-1226) qui a épousé Blanche de Castille en 1200, la cité va encore s'agrandir. La proximité de la frontière Catalane va pousser les rois français qui vont se succéder, à renforcer les remparts et à ajouter une enceinte extérieure, séparée de celle de l'intérieur par des lices, tandis que la cathédrale prend de plus en plus d'ampleur.

 

Carcassonne est une ville dite bicéphale, la ville basse, moderne, commerçante et administrative contrastant avec la ville haute, éloignée et enfermée à l'intérieur d'épais remparts.

Voici le plan de la Cité de Carcassonne

   1- avant porte du château

   2- château Comtal XII ème

   3- barbacane de l'Est

   4- porte Narbonnaise fin XIII ème

   5- poterne de la tour de la Peyre

   6- porte d'Aude

   7- basilique Saint Nazaire XI ème XIV ème

   8- grand théâtre antique

   9- place de l'église Saint Gimer

   10- lices basses

   11- lices hautes

 

En 1240 Raimond VII fils de Raimond Roger de Trencavel fait une tentative de reconquête de ses territoires, en vain ! Ce second siège est un échec, les dégâts s'avèrent importants, mais les fortifications ont parfaitement joué leur rôle. De nouveaux chantiers démarrent pour encore renforcer l'enceinte, la tour Vade sera achevée en 1245.

Après le siège de 1240, sous Louis IX (Saint Louis 1214-1270), en 1247 la cité devint une forteresse du pouvoir royal triomphant. Saint Louis fit construire la ville basse, appelée la bastide Saint Louis, avec une configuration militaire à l'image d'Aigues-Mortes, c'est-à-dire : plan carré, rues à angles droits, bastion à chaque angle et deux églises, au nord et au sud. La cité avait comme emblème deux tours liées.

Enceinte extérieure au Nord / Est, devant vous, vous avez la tour de Bérard et ensuite la tour de Bénazet, vous apercevez derrière sur l'enceinte intérieure, la tour Connétable, la tour du Vieulas et tout au fond, la tour de la Marquière

Enceinte extérieure, la tour de la Peyre et la tour de la Vade, les ardoises des toitures proviennent de la Montagne Noire, région proche de Carcassonne.

Ces tours, donjons avancés hauts de trois étages, permettaient de surveiller tout le côté Est de la Cité.

La tour de la Vade, son nom vient de bado, qui signifie "regarder", en effet à 25 mètres de haut on a une belle vue sur l'ennemi éventuel

 

Dans l'ordre chronologique, la croisade albigeoise s'achève en 1255 par la chute du bastion de Quéribus. En 1258, le roi de France, par le traité de Corbeil tient les "cinq fils de Carcassonne" (voir la note à la fin de l'article). C'est l'époque où l'inquisition se met en place, enquêtes, questions, et condamnations vont se succéder contribuant à la profonde cicatrice laissée par les événements dans la conscience populaire. Sachez que ce n'est qu'en 1321 que le dernier Parfait connu, Guillaume Bélibaste montera sur le bûcher à Villerouge-Termenès.

 

La tour Trésau (ou Trésor) tour à bossages au dos plat, ... mon ami Jean-Marc je sens qu'il a le tour...nis, pas vous ?

Alors pénétrons dans la Cité, moi le tournis je l'ai eu dans la rue Cros Mayrevieille que vous avez pu apercevoir en photo dans la 2 ème partie, c'est la rue principale de la Cité quand vous entrez par la porte Narbonnaise, elle monte directement au château Comtal elle débouche ici.

C'est une jolie rue, mais hélas ! les boutiques vendant du bric-à-brac hétéroclite en plastique, je trouve que cela dénature l'entrée de ce site magnifique. Il y a trop de boutiques qui causent la cohue dans cette rue étroite !!

Ici vous êtes sur la place du Château Comtal qui se trouve dans mon dos, à gauche c'est la rue Viollet le Duc, à droite il y a la rue Raymond Roger Trencavel, et devant vous au fond il y a la statue de Cros Mayrevieille, érudit local qui aida au sauvetage de la Cité

La statue de Jean-Pierre Cros Mayrevieille (1810-1876), historien et secrétaire de la commission des arts et sciences de Carcassonne. Il se mobilisa en 1840 pour la sauvegarde du site, avant l'arrivée de Prosper Mérimée, d'Eugène Viollet le Duc et de Paul Boeswillwald. En 1850 il demande que Viollet le Duc soit chargé par le ministère de l'intérieur et la commission des Monuments historiques d'assurer l'entretien de la citadelle.

Remarquez son socle, cela représente une maquette en bronze et en relief de la Cité au XIX ème siècle qui révèle une galerie souterraine !

Mais ne vous inquiétez pas, il y a de superbes petites rues tranquilles et très agréables pour flâner au moyen âge

Le château Comtal photographié de la tour Carrée de l'Évêque

Le fameux château Comtal situé dans la Cité de Carcassonne.  Il a été érigé au XII ème siècle par Bernard Aton Trencavel, le château était à l'origine le palais des vicomtes. Celui-ci est adossé à l'enceinte gallo-romaine. Il fut transformé en citadelle après le rattachement de Carcassonne au domaine royal en 1226. Depuis le règne de Saint Louis un immense fossé l'entoure. C'est une véritable forteresse intérieure. Le pont que vous voyez remonte au XVII ème siècle, c'est l'entrée du château qui est payante car il abrite aussi un musée lapidaire avec de remarquables pièces du moyen âge, avec des gisants de chevaliers et la vierge au sourire du XIV ème siècle. il y a aussi un magnifique calvaire en pierre finement sculpté du XII ème siècle conservé dans le donjon du château.

Sous le pont du château, dans le fossé, se cache un souterrain bouché en 1954. Il a été utilisé pendant la seconde Guerre mondiale par les nazis, qui y rangeaient leurs véhicules

Admirez les hourds du château Comtal reconstitués par Viollet le Duc

Magnifique photo du château Comtal

La Cité côté Sud / Est, c'est la photo qui m'a servie à confectionner l'entête pour la 1 ère partie

Voici un plan large sur la Cité côté Sud pour admirer son environnement, avec l'Aude en bas

La porte d'Aude et l'arrière du château Comtal avec la plus haute tour crénelée de la Cité (à gauche), c'est une tour de guet très bien conservée, desservie par un unique escalier en bois, accessible de la cour du Midi du château

Elle n'est pas belle la Cité toute illuminée le soir ? Photo prise au bord de l'Aude près du pont Vieux

Attention ! L'histoire de Carcassonne est traitée en 6 parties, à suivre donc ...

----------------------------

Ainsi se termine ce troisième reportage, en espérant qu'il vous aura intéressé, n'hésitez pas à laisser vos commentaires ... et revenez me voir !

Vous désirez être averti de la parution d'un nouvel article ? Inscrivez-vous sur la Newsletter ICI

Eh bien, voilà encore un beau reportage, qui mérite tous mes remerciements aux internautes photographes qui ont bien voulu partager et grâce à leurs clichés, permettent de documenter et de mettre en valeur ce reportage, que je réalise bénévolement pour la promotion d'une belle région : L'AUDE ! L'aventure continue ...qu'on se le dise !! 
Sachez qu'il est toujours possible d'y rajouter des infos, des photos, si vous en avez, contactez moi, je me ferai un plaisir de compléter l'article.

Voici mon adresse mail pour m'adresser vos documents ou prendre simplement contact   jp@belcaire-pyrenees.com 

Avant de quitter ce site et pour mieux y revenir, profitez-en pour consulter aussi les sommaires du menu, il y a de nombreux sujets variés, très intéressants et instructifs, allez-y,  jetez un oeil !

--------------------------------------

Votre aide est la bienvenue ! Vous désirez participer et me proposer des articles avec ou sans photo. Ce site c'est aussi le vôtre, utilisez cette opportunité. C'est l'occasion, vous voulez "partager" et faire découvrir votre village audois, la région, un itinéraire de rando, ou tout autre sujet qui vous tient à coeur, je me charge du montage et de la présentation sur le site ..., écrivez moimon adresse email pour me joindre est indiquée ci-dessus.

Il  y aura toujours quelque chose sur ce site qui vous surprendra et vous intéressera. Pour ne pas rater la publication des reportages, c'est simple, inscrivez vous sur la Newsletter, dans le menu de gauche ; pour vous inscrire c'est simple, tapez votre adresse mail et cliquez sur "inscrivez-vous". Je compte sur vous pour pulvériser le nombre des abonnés qui progresse de jour en jour !

  --------------------------------------

L'aventure continue ... avec vous, toujours de plus en plus nombreux et fidèles lecteurs.

  Julie logo juillet 2014 495x350

Partager cet article

Réalisé par Jean-Pierre LAGACHE - dans HISTOIRE
commenter cet article

commentaires

Kim Boussard 11/10/2011 23:29



Bravo, c'est superbe et tellement enrichissant.


Pourriez-vous me dire où trouver une maquette sculptée de la Cité ? En bronze par exemple. MERCI.