Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : www.belcaire-pyrenees.com
  •  www.belcaire-pyrenees.com
  • : BELCAIRE capitale du Pays de Sault en Languedoc Roussillon. Au départ j'ai réalisé ce site pour partager les retrouvailles 33 ans après, de 17 copines, dans cette région authentique préservée en territoire cathare au pied des Pyrénées. Mais je me suis aperçu que l'Aude n'était pas assez mise en valeur, alors amoureux de cette région et la passion étant là, j'ai réalisé des reportages pour vous présenter ce département aux lieux chargés d'histoire. Ce site a pour but surtout de vous faire découvrir cette région authentique, plein de charme qu'il faut aller visiter.
  • Contact

ANNONCES-MESSAGES-ACTUALITÉS

Ils veulent vous informer !

Pour découvrir les annonces

  cliquez sur la photo

Photo pour les annonces 02

Faites Une Recherche Sur Ce Site

LIENS UTILES

En cliquant sur l'une des images ci-dessous :

1 - vous pouvez écouter Radio Montaillou en direct

 

logo 01cliquez sur le logo RADIO MONTAILLOU ci-dessus pour écouter la Radio en direct
(en cliquant sur leur site en haut à droite)
pendant que vous consultez les pages du site
 

 

 

Pour suivre la progession et connaître la position des ours dans les Pyrénées
téléphonez au 05.62.00.81.10
 
Vous pouvez m'écrire
CLIQUEZ SUR LE PETIT CHIEN ROMÉO POUR ME CONTACTER
 
 
LIVRE D'OR
cliquez sur la photo pour déposées vos marques de sympathie et pour les visionner

Gîtes dans une ancienne école place du village de Comus, village situé
sur le tracé de l'emblématique Sentier Cathare et à proximité des gorges de la Frau et de Montségur
 
Locations gîtes et chambres d'hôtes à Ignaux dans les montagnes des Pyrénées
en Haute-Ariège près d'Ax-les-Thermes
 
Hôtel Restaurant Bayle ** à Belcaire

 

Sites d'Ami(e)s

Les Amis du Sabarthez de Pierre Cortinas

 

Pour le développement du tourisme au Pays de Sault :

     l'Association le Grand Sault

 

on y trouve des renseignements intéressants sur ce site :

     Chambre d'Agriculture de l'Aude

 

Logo réduit office du tourisme du pays de sault

Office du Tourisme du Pays de Sault

Chemin départemental 613

11340 ROQUEFEUIL

Tél : 04.68.20.75.89

 

Retour à la page d'accueil

LES LIVRES CONSEILLÉS

Nouvelle Rubrique pour découvrir

des livres intéressants

cliquez sur la photo

livres conseillés

MESSAGE

21 juin 2009
Le superbe château Comtal entouré d'un fossé sec, la citadelle dans la citadelle ! Le pont de pierre qui enjambe le fossé permettant d'accéder au château, date du XVII ème siècle
 
La Cité de Carcassonne, hérissé de ces 52 tours est un véritable catalogue de la forteresse médiévale avec ses escaliers, chicanes, poternes, courtines, fossés, chemins de ronde, etc ... c'est un ensemble monumental de trois kilomètres de remparts, deux grandes portes, un château aux neuf tours qui domine de cinquante mètres la rive droite de l'Aude !
 

Revenons à l'histoire de Carcassonne, Philippe III le Hardi (1245-1285) renforcent les défenses, creusant le fossé du château, rasant le bourg pour bâtir la seconde enceinte, longue 1,5 km. Appuyée par cinq autres forteresses. Carcassonne acquiert son allure définitive et sa réputation de Cité imprenable qui lui vaut le surnom de "Pucelle du Languedoc".

 Sous Philippe IV Le Bel (1268-1314), donc jusqu'au début du XIV ème siècle commenceront la reconstruction de près des deux tiers de l'enceinte intérieure, ainsi que l'élévation des tours de l'Évêque, Trésau et Saint-Nazaire, la construction de la porte Narbonnaise.

 

La cité abrite aussi le logis de l'Inquisition. La prison de cette institution (le Mur) est élevée à l'extérieur des murailles, sur le versant nord de la colline, à proximité du logis des frères inquisiteurs.

Voici le plan du château Comtal, une forteresse dans la forteresse

Autre cliché du château Comtal, beaucoup de photos sont prisent de cet endroit ombragé avec des bancs

Gros plan sur les hourds du château Comtal, les toits sont en ardoise provenant de la région de la Montagne Noire, région située au Nord de Carcassonne

La façade Sud / Est du château Comtal derrière se trouve la cour du Midi

Photo prise en direction du Sud, de la tour Pinte du château Comtal, au premier plan la tour de la Justice

Tour du Major au Nord / Est de la cour d'Honneur située dans l'enceinte du château Comtal. Vous pouvez voir ici l'arrière des hourds avec les colombages bien visibles, sur la droite, portes des cachots

Il y eut la peste à Carcassonne en 1348.

De fait, durant la guerre de Cent Ans (1337-1453), elle sera la dernière à se rendre en partie, en 1355, la cité était tellement bien fortifiée que le Prince Noir dans sa chevauchée incendiaire l'évita et se contenta de ravager la ville basse. La Cité ne cédera jamais aux protestants à l'époque des guerres de religion.

L'entrée du château Comtal, il a été entouré d'une enceinte destinée à protéger le sénéchal du roi et sa garnison après l'annexion en 1229. Cette porte jumelée date de cette époque

Superbe photo de la façade du château Comtal

Vous êtes face à la tour du Major au Nord / Est, à droite la tour du Degré, remarqué que de ce côté il n'y a pas de hours. En 1923, on a découvert deux dépôts monétaires cachés lorsque la Cité est tombée aux mains des Français, un dépôt fut trouvé aussi en 1975 dans la tour Major. On a retrouvé également quatorze sépultures d'enfants morts en bas âge, mais de haute lignée, enterrés à proximité

Le château Comtal vu de la tour carrée de l'Évêque, au premier vous avez la tour de l'Inquistion avec à ces pieds la tour du petit Canisou

Comme vous aimez les tours moyenâgeuses je vous ai fait ce panorama

Détail des hourds de la tour des Casernes du château Comtal

 

Le peuple de Carcassonne est fière de son riche passé, et de ce patrimoine mais il ne faut pas qu'il oublie que leurs ancêtres en ont payé un lourd tribut, comme par exemple, l'exode forcé de la population après la victoire des croisés. Punis pour avoir aidé les cathares, les habitants de la ville sont chassés et l'on rase les villages bâtis au pied des remparts ! Après plusieurs années de déportation tout ce petit peuple est autorisé à revenir et s'installe de l'autre côté de l'Aude, créant alors ce qu'on appelle la ville basse de Carcassonne. Juste retour de choses, l'industrie du drap et le commerce du vin l'enrichit, alors que la vieille cité militaire périclite après le traité des Pyrénées en 1659 et le recul de la frontière française, le Roussillon étant annexé.

 

Après le XVII ème siècle, le rôle stratégique de Carcassonne diminue, les militaires qui occupaient le château royal l'abandonne en 1802. Peu à peu commence la décrépitude de la Cité.

Photo du château Comtal datant de 1900

Vous venez de la rue du Four St Nazaire et vous franchissez le porche débouchant sur la porte d'Aude montant vers le château Comtal

Vous avez franchi La porte d'Aude, vous êtes au pied de la tour de la Justice, vous avez devant vous l'avant porte du château Comtal

Toujours vers la porte d'Aude

Superbes détails d'arcitecture médiévale, avec ces courtines et corbeaux

La base de la tour de la Wisigothe, mais qui est en fait gallo-romaine

De la porte d'Aude vous apercevez ici la façade Sud du château Comtal

Le passage de la porte d'Aude vu de l'intérieur de la lice Ouest

carcassonne 06 Christophe Ramos

Je vous laisse apprécier le décor, descente vers la tour de Cahuzac, vous êtes sous la tour de l'Évêque qui est à cheval sur les lices Ouest qui sont à mon avis les plus belles, celles de l'Est sont entourées de tours plus massives et impressionnantes

carcassonne 08 piero dalmonte

 Vous allez franchir la porte d'Aude, et vous montez en direction du Nord, le château Comtal et la tour de la Justice. Juste à droite, il y a un porche avec deux arches, vous pénétrez dans la Cité par la rue Porte d'Aude.

Pour la petite histoire, naguère elle s'appelait la porte de Toulouse, dans la deuxième moitié du XIII ème siècle, elle devait s'appeler la "porte du Mur", c'est à dire la porte qui donnait sur la redoutable prison inquisitoriale.

carcassonne 09 Elmokula

 Barbacane de l'avant porte du château Comtal, côté Ouest

Passage sous la tour de l'Évêque

Passage sous la tour de l'Évêque

Sans commentaire, appréciez simplement !

 

Modifiée à la renaissance et au XVIII ème siècle, la Cité a pris le visage que l'on lui connaît aujourd'hui.

Attention! L'histoire de Carcassonne est traitée en 6 parties, à suivre donc ...

----------------------------

Ainsi se termine ce quatrième reportage, en espérant qu'il vous aura intéressé, n'hésitez pas à laisser vos commentaires ... et revenez me voir !

Vous désirez être averti de la parution d'un nouvel article ? Inscrivez-vous sur la Newsletter ICI

Eh bien, voilà encore un beau reportage, qui mérite tous mes remerciements aux internautes photographes qui ont bien voulu partager et grâce à leurs clichés, permettent de documenter et de mettre en valeur ce reportage, que je réalise bénévolement pour la promotion d'une belle région : L'AUDE ! L'aventure continue ...qu'on se le dise !! 
Sachez qu'il est toujours possible d'y rajouter des infos, des photos, si vous en avez, contactez moi, je me ferai un plaisir de compléter l'article.

Voici mon adresse mail pour m'adresser vos documents ou prendre simplement contact   jp@belcaire-pyrenees.com 

Avant de quitter ce site et pour mieux y revenir, profitez-en pour consulter aussi les sommaires du menu, il y a de nombreux sujets variés, très intéressants et instructifs, allez-y,  jetez un oeil !

--------------------------------------

Votre aide est la bienvenue ! Vous désirez participer et me proposer des articles avec ou sans photo. Ce site c'est aussi le vôtre, utilisez cette opportunité. C'est l'occasion, vous voulez "partager" et faire découvrir votre village audois, la région, un itinéraire de rando, ou tout autre sujet qui vous tient à coeur, je me charge du montage et de la présentation sur le site ..., écrivez moimon adresse email pour me joindre est indiquée ci-dessus.

Il  y aura toujours quelque chose sur ce site qui vous surprendra et vous intéressera. Pour ne pas rater la publication des reportages, c'est simple, inscrivez vous sur la Newsletter, dans le menu de gauche ; pour vous inscrire c'est simple, tapez votre adresse mail et cliquez sur "inscrivez-vous". Je compte sur vous pour pulvériser le nombre des abonnés qui progresse de jour en jour !

  --------------------------------------

L'aventure continue ... avec vous, toujours de plus en plus nombreux et fidèles lecteurs.

  Julie logo juillet 2014 495x350

Partager cet article

Réalisé par Jean-Pierre LAGACHE - dans HISTOIRE
commenter cet article

commentaires