Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : www.belcaire-pyrenees.com
  •  www.belcaire-pyrenees.com
  • : BELCAIRE capitale du Pays de Sault en Languedoc Roussillon. Au départ j'ai réalisé ce site pour partager les retrouvailles 33 ans après, de 17 copines, dans cette région authentique préservée en territoire cathare au pied des Pyrénées. Mais je me suis aperçu que l'Aude n'était pas assez mise en valeur, alors amoureux de cette région et la passion étant là, j'ai réalisé des reportages pour vous présenter ce département aux lieux chargés d'histoire. Ce site a pour but surtout de vous faire découvrir cette région authentique, plein de charme qu'il faut aller visiter.
  • Contact

ANNONCES-MESSAGES-ACTUALITÉS

Ils veulent vous informer !

Pour découvrir les annonces

  cliquez sur la photo

Photo pour les annonces 02

Faites Une Recherche Sur Ce Site

LIENS UTILES

En cliquant sur l'une des images ci-dessous :

1 - vous pouvez écouter Radio Montaillou en direct

 

logo 01cliquez sur le logo RADIO MONTAILLOU ci-dessus pour écouter la Radio en direct
(en cliquant sur leur site en haut à droite)
pendant que vous consultez les pages du site
 

 

 

Pour suivre la progession et connaître la position des ours dans les Pyrénées
téléphonez au 05.62.00.81.10
 
Vous pouvez m'écrire
CLIQUEZ SUR LE PETIT CHIEN ROMÉO POUR ME CONTACTER
 
 
LIVRE D'OR
cliquez sur la photo pour déposées vos marques de sympathie et pour les visionner

Gîtes dans une ancienne école place du village de Comus, village situé
sur le tracé de l'emblématique Sentier Cathare et à proximité des gorges de la Frau et de Montségur
 
Locations gîtes et chambres d'hôtes à Ignaux dans les montagnes des Pyrénées
en Haute-Ariège près d'Ax-les-Thermes
 
Hôtel Restaurant Bayle ** à Belcaire

 

Sites d'Ami(e)s

Les Amis du Sabarthez de Pierre Cortinas

 

Pour le développement du tourisme au Pays de Sault :

     l'Association le Grand Sault

 

on y trouve des renseignements intéressants sur ce site :

     Chambre d'Agriculture de l'Aude

 

Logo réduit office du tourisme du pays de sault

Office du Tourisme du Pays de Sault

Chemin départemental 613

11340 ROQUEFEUIL

Tél : 04.68.20.75.89

 

Retour à la page d'accueil

LES LIVRES CONSEILLÉS

Nouvelle Rubrique pour découvrir

des livres intéressants

cliquez sur la photo

livres conseillés

MESSAGE

28 juin 2009

La porte de l'Aude à gauche, la tour du Grand Brulas face à vous, et à droite la partie Sud / Est des lices hautes (photo prise au grand angle)

La Cité de Carcassonne côté Sud

L'ARCHITECTURE :

 

La Cité résume à elle seule les prouesses médiévales en matière d'architecture militaire.

L'enceinte extérieure compte vingt six tours, séparée de l'enceinte intérieure, comptant elle aussi vingt six tours, par les lices.

Le château aux neuf tours. Situé dans l'enceinte de la forteresse, l'ancien palais vicomtal constitue, avec ses neuf tours, l'ultime défense de la cité. De plan rectangulaire, il mesure 80 mètres de long sur 40 mètres de large, flanqué de six tours, deux encadrent l'entrée principale. Édifié par les vicomtes de Carcassonne au point le plus élevé de la cité, il est transformé dès 1226 en château royal. Les bâtiments du palais sont surélevés sous Saint Louis et complétés d'une grande barbacane (clic ici, pour voir de quoi il s'agit) et de deux imposantes tours profilées en éperon. La plus ancienne des tours (1226-1240) conserve des peintures murales du XII ème siècle représentant des scènes de combats de chevalerie entre chrétiens et musulmans. Les côtés Nord-Est et Sud des murs du château atteignent trois mètres d'épaisseur. Les hourds qui parcourent la façade ont été reconstitués par Viollet le Duc.

Les salles du château renferment aujourd'hui le musée Archéologique et dépôt lapidaire.

Il est à noter, que la Cité, garde une population résidante d'environ 130 habitants, échappant ainsi au sort des villes-musées uniquement animées par le tourisme.

 

Cité de carcassonne, détails, baie géminée de la tour Saint Sernin

carcassonne fronton de porte taratata31

Fronton très accueillant au-dessus d'un porche à Carcassonne

Un apercu des détails architecturaux, je me suis fait plaisir, renversant non !

Viollet le Duc avait le souci du détail et du travail bien fait, c'était un génie

Impressionnantes ces courtines et corbeaux servant à maintenir et à apporter une stabilité aux murailles, ici nous nous trouvons toujours vers la porte de l'Aude au pied du château Comtal

Ruelle de la Cité de Carcassonne, il faudrait plusieurs journées pour photographier chaque détail d'architecture intéressant, pour les amoureux des vielles pierres chargées d'histoire

Un porche médiéval magnifique dans la Cité.

Il faut savoir que la Cité compte de nombreux jardins et surtout vingt deux puits et quatre citernes pour pouvoir rester en autarcie le plus longtemps possible en cas de siège, notamment le Grand Puit, profond de 40 m et d'une largeur de 3,60 m. Composé de ferrures du XIV ème siècle, il est le plus ancien. Il est aussi surnommé le "puits aux fées" à cause des nombreuses légendes qui l'entourent. L'autre puit se trouve sur le Plô, non loin des anciens moulins à blé. Quant aux deux sources de la Cité, elles sont encore bien dissimulées. La première, la Foun Celado, coule encore dans la citerne située à l'arrière d'une petite ouverture dans le rempart de la porte de l'Aude. L'autre, la Foun Grande, était le lieu de rendez vous des amoureux au domaine viticole, chemin des Anglais

Pour les amoureux des vieilles pierres et sites préservés, laissez vous captiver par le charme suranné de ces blocs de grès et de calcaire

Descente vers la porte d'Aude et du château Comtal, par la rue du four St Nazaire, devant vous, la tour de la Justice où les Trencavel, vicomtes de Béziers et de Carcassonne, protecteurs des Cathares, se réfugièrent avec le comte de Toulouse pour échapper à l'armée de Simon de Montfort lors de la croisade contre les Albigeois. Cette tour a la particularité de posséder des volets roulants pour protéger les ouvertures et de voir le pied de la muraille sans être vu

Sortie par la porte d'Aude, cette partie atteste le génie de Viollet le Duc, qui ne s'est pas contenté de relever ce qui était abattu et de reconstruire ce qui a été détruit, mais a su également redonner à l'ensemble le caractère puissamment dissuasif qui fut la règle de ses constructeurs médiévaux

Au pied du château Comtal et la tour Pinte (Guette) crénelée

La Cité de Carcassonne sous la neige

carcassonne la porte de l'aude 04 françois Carcass

La porte d'Aude sous la neige, le site reste néant moins magique

La montée vers la porte d'Aude

La lice Ouest, à proximité du château Comtal, la tour de la Chapelle et la tour de la Poudre font parties du château

Nous sommes ici au pied de la tour de la Chapelle du château Comtal, après cette porte vous débouchez dans les lices basses au Nord / Ouest

Passé cet encorbellement et cette porte on débouche sur les lices basses au Nord / Ouest non loin de la tour de la porte Rouge

On surplombe ici la porte d'Aude, c'est un endroit où il y a des photos intéressantes à faire

On est arrivé à l'angle Nord / Ouest du château Comtal

La lice haute en direction de la porte Narbonnaise, ici, on est au pied de la tour de la Vade à droite. Les nombreuses tours de la Cité étaient remplies de prisonniers au temps de l'inquisition. En revanche, on ne torture pas les femmes hérétiques. On les brûle vives ou on les oublie au fond d'un cachot

Tour du Moulin d'Avar et tour de Mouvetis face à vous et la porte Narbonnaise à gauche, les lices basses côté Nord à droite

Vue panoramique de la Cité prise de la ville Basse (Bastide) côté Nord / Ouest

Une partie de la ville Basse en direction du Nord / Ouest et le château Comtal, photo prise de la tour Carrée de l'Évêque, cette tour à la particularité d'être construite à cheval sur les lices, comme son nom l'indique elle était réservée à l'évêque et  était aménagée plus confortablement que les autres

Carcassonne 92

Carcassonne sous la neige hiver 2012

En fin d'après midi, la ville Basse (Bastide Saint Louis) la place de l'église Saint Gimer (St Gimer, était un évêque de Carcassonne en l'an 903), à droite vous pouvez voir l'amorce de la montée de la porte d'Aude ceinturée de remparts

La Cité de Carcassonne, l'enceinte Ouest entiérement illuminée, la nuit n'est pas encore totale, mais la magie opère !
La Cité de Carcassonne, illumination de la porte d'Aude et de la totalité des remparts
La Cité de Carcassonne, toutes les nuits, est un spectacle somptueux La porte d'Aude illuminée, j'adore cet environnement
La Cité de Carcassonne, photo prise de l'autre côté de l'Aude près du pont Vieux

La Cité de Carcassonne, c'est l'embrassement complet tous les ans, le jour du 14 juillet, encore un spectacle sublime à ne pas manquer !

 

NOTES :

LES CINQ FILS DE CARCASSONNE

 

Roi de France de 1270 à 1285, Philippe III le Hardi entreprend en 1285 la conquête de l'Aragon. A la suite de Carcassonne, cinq forteresses, Aguilar, Quéribus, Peyrepertuse, Terme et Puylaurens, appelées les "cinq fils de Carcassonne" sont renforcées afin de former une ligne de défense face à la frontière aragonaise. En 1659, Louis XIV signe avec le royaume d'Espagne le traité des Pyrénées, qui donne le Roussillon à la France. Les citadelles perdent alors leur importance stratégique avec le recul de la frontière. Ainsi Carcassonne perd son importance militaire et stratégique, Perpignan prend la garde à sa place et la Cité tombe en ruine.

 

Une photo un peu plus éloignée (côté Sud / Est) normal nous allons quitter la Cité ici

Voici maintenant quelques photos anciennes de Carcassonne :

 

1900 la Cité vue côté Sud / Est juste après la tour de la Vade, les deux tours que vous apercevez sur l'enceinte extérieure, sont dans l'ordre, la tour de Poleto et la tour Cautières

Reconstitution d'une croisade en 1910, franchissement de la porte Narbonnaise

Avant porte de la Tour de la Justice à l'Ouest de la Cité en 1900

Le théâtre antique où un spectable lyrique est donné en 1905

Théâtre antique de la Cité de Carcassonne le 26 juillet  1908 spectacle présenté, "La fille de Roland" du Vicomte Henri Bornier (1825-1901) né à Lunel dans le Languedoc, "La fille de Roland" est un drame en 4 actes, cette pièce a été jouée pour la première fois au théâtre Français en 1875, comme vous pouvez le remarquer, il y avait de très nombreux spectateurs

Théâtre antique de la Cité de Carcassonne, un autre spectacle en 1910

Jules Védrines faisait une démonstration de son monoplan Deperdussin à Carcassonne non loin de la Cité

Jules Charles Toussaint VÉDRINES (1881-1919) aviateur, As de l'aviation Française

Candidat Socialiste Indépendant à la députation de Carcassonne en 1912-1914, il obtient ses meilleurs résultats dans les cantons de Belcaire et de Chalabre

Une superbe vue aérienne des années 1950 de la Cité de Carcassonne, photo prise côté Nord, ce qui est assez rare car en général on présente toujours la Cité côté Ouest, la grosse tour en bas sur l'enceinte extérieure c'est la Barbacane Notre-Dame, vous arrivez à vous repérer je pense maintenant ?

Le jour où vous irez à Carcassonne, vous allez être en territoire conquis !

Carcassonne en 1905

Carcassonne en 1905

Carcassonne Editions MAR 1950

Carcassonne vu du côté du pont Vieux, la végétation a envahi le lit de l'Aude jusqu'aux arches du pont, carte postale des éditions MAR datant probablement des 1950

Carcassonne en 1922Carcassonne la porte d'Aude en 1922

 

Et le mot de la fin : "Sachez que les songes peuvent être assez forts pour faire tenir les pierres debout"

----------------------------

L'histoire de Carcassonne se termine avec cette 6 ème partie, j'espère que ces articles vous ont intéressés, vous avez visualisé au total plus de 176 photos, c'est un travail énorme qui a demandé beaucoup de temps en préparation et recherche. Je vous remercie pour votre fidelité et bien sûr l'aventure continue avec vous, car d'autres articles sont déjà en attente de mise en forme et chargement sur le serveur.

----------------------------

Ainsi se termine ce sixième reportage de cette série, en espérant qu'il vous aura intéressé, n'hésitez pas à laisser vos commentaires ... et revenez me voir !

Vous désirez être averti de la parution d'un nouvel article ? Inscrivez-vous sur la Newsletter ICI

Eh bien, voilà encore un beau reportage, qui mérite tous mes remerciements aux internautes photographes qui ont bien voulu partager et grâce à leurs clichés, permettent de documenter et de mettre en valeur ce reportage, que je réalise bénévolement pour la promotion d'une belle région : L'AUDE ! L'aventure continue ...qu'on se le dise !! 
Sachez qu'il est toujours possible d'y rajouter des infos, des photos, si vous en avez, contactez moi, je me ferai un plaisir de compléter l'article.

Voici mon adresse mail pour m'adresser vos documents ou prendre simplement contact   jp@belcaire-pyrenees.com 

Avant de quitter ce site et pour mieux y revenir, profitez-en pour consulter aussi les sommaires du menu, il y a de nombreux sujets variés, très intéressants et instructifs, allez-y,  jetez un oeil !

--------------------------------------

Votre aide est la bienvenue ! Vous désirez participer et me proposer des articles avec ou sans photo. Ce site c'est aussi le vôtre, utilisez cette opportunité. C'est l'occasion, vous voulez "partager" et faire découvrir votre village audois, la région, un itinéraire de rando, ou tout autre sujet qui vous tient à coeur, je me charge du montage et de la présentation sur le site ..., écrivez moimon adresse email pour me joindre est indiquée ci-dessus.

Il  y aura toujours quelque chose sur ce site qui vous surprendra et vous intéressera. Pour ne pas rater la publication des reportages, c'est simple, inscrivez vous sur la Newsletter, dans le menu de gauche ; pour vous inscrire c'est simple, tapez votre adresse mail et cliquez sur "inscrivez-vous". Je compte sur vous pour pulvériser le nombre des abonnés qui progresse de jour en jour !

  --------------------------------------

L'aventure continue ... avec vous, toujours de plus en plus nombreux et fidèles lecteurs.

  Julie logo juillet 2014 495x350

Partager cet article

Réalisé par Jean-Pierre LAGACHE - dans HISTOIRE
commenter cet article

commentaires

SAINT-LOUP Line 29/07/2016 15:03

J'ai passé un bon moment, vos photos sont très jolies et les commentaires interessants

galy philippe 28/06/2009 07:37

photos magnifiques qui donnent vraiment envie de voir sur place ( et dans mon cas de ...revoir!!)
Dommage en revanche qu'un bug ( à moins que ce soit mon ordinateur ou mon navigateur)coupe en partie et souvent les commentaires sous les photos ???. car là aussi on a envie de tout lire !!