Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : www.belcaire-pyrenees.com
  •  www.belcaire-pyrenees.com
  • : BELCAIRE capitale du Pays de Sault en Languedoc Roussillon. Au départ j'ai réalisé ce site pour partager les retrouvailles 33 ans après, de 17 copines, dans cette région authentique préservée en territoire cathare au pied des Pyrénées. Mais je me suis aperçu que l'Aude n'était pas assez mise en valeur, alors amoureux de cette région et la passion étant là, j'ai réalisé des reportages pour vous présenter ce département aux lieux chargés d'histoire. Ce site a pour but surtout de vous faire découvrir cette région authentique, plein de charme qu'il faut aller visiter.
  • Contact

ANNONCES-MESSAGES-ACTUALITÉS

Ils veulent vous informer !

Pour découvrir les annonces

  cliquez sur la photo

Photo pour les annonces 02

Faites Une Recherche Sur Ce Site

LIENS UTILES

En cliquant sur l'une des images ci-dessous :

1 - vous pouvez écouter Radio Montaillou en direct

 

logo 01cliquez sur le logo RADIO MONTAILLOU ci-dessus pour écouter la Radio en direct
(en cliquant sur leur site en haut à droite)
pendant que vous consultez les pages du site
 

 

 

Pour suivre la progession et connaître la position des ours dans les Pyrénées
téléphonez au 05.62.00.81.10
 
Vous pouvez m'écrire
CLIQUEZ SUR LE PETIT CHIEN ROMÉO POUR ME CONTACTER
 
 
LIVRE D'OR
cliquez sur la photo pour déposées vos marques de sympathie et pour les visionner

Gîtes dans une ancienne école place du village de Comus, village situé
sur le tracé de l'emblématique Sentier Cathare et à proximité des gorges de la Frau et de Montségur
 
Locations gîtes et chambres d'hôtes à Ignaux dans les montagnes des Pyrénées
en Haute-Ariège près d'Ax-les-Thermes
 
Hôtel Restaurant Bayle ** à Belcaire

 

Sites d'Ami(e)s

Les Amis du Sabarthez de Pierre Cortinas

 

Pour le développement du tourisme au Pays de Sault :

     l'Association le Grand Sault

 

on y trouve des renseignements intéressants sur ce site :

     Chambre d'Agriculture de l'Aude

 

Logo réduit office du tourisme du pays de sault

Office du Tourisme du Pays de Sault

Chemin départemental 613

11340 ROQUEFEUIL

Tél : 04.68.20.75.89

 

Retour à la page d'accueil

LES LIVRES CONSEILLÉS

Nouvelle Rubrique pour découvrir

des livres intéressants

cliquez sur la photo

livres conseillés

MESSAGE

9 juin 2011
bandeau abbayes de l'aude 02bandeau abbaye de lagrasse

 

Je vous renouvelle mes remerciements pour vos témoignages sympathiques concernant les reportages précédents, et je souhaite la bienvenue aux nouveaux internautes qui découvrent le site intéressant et qui, se sont inscrits sur la Newsletter afin d'être tenu informé par mail des prochaines parutions d'articles. Je vous propose aujourd'hui un autre voyage, celui de la découverte de l'abbaye prestigieuse Sainte-Marie d'Orbieu située, au centre de ce beau pays des Corbières dans le département de l'Aude, à Lagrasse.

 

LAGRASSE la souveraineté et la grandeur bénédictine en terre d'Aude

Au centre des Corbières à LAGRASSE, sur les rives de l'Orbieu, est née et s'est développée l'abbaye bénédictine Sainte-Marie. Au moyen-âge les Corbières étaient un pays sauvage qui devait séduire les hommes de Dieu, qui recherchaient la solitude pour prier. La localité de la Lagrasse est classée parmi les plus beaux villages de France. Voici donc  l'histoire du plus important établissement bénédictin des pays d'Aude.

carte lagrasse 01
Comme dans tous les reportages présentés sur ce site, voici une carte pour vous situer notre rendez-vous.
Lagrasse se situe à 30 km au Sud/Est de Carcassonne
carte lagrasse 02
Zoom sur le centre des Corbières où il y fait chaud l'été, aux chants des cigales
sceau de lagrasse
Le sceau de Lagrasse  

vue aérienne de Lagrasse 2005

On commence par une vue aérienne Sud, cela permet de voir l'importance du monastère Sainte-Marie d'Orbieu que vous apercevez à gauche de la rivière, par rapport au village médiéval de Lagrasse, à droite

Abbaye Lagrasse Aude 001

Une vue de Lagrasse côté Nord, prise de la route de Ribaute, avec au fond l'abbaye avec sa tour clocher

Abbaye Lagrasse Aude 003  Abbaye Lagrasse Aude 007

Le monastère au fond sur les bords de la rivière Orbieu, avec le pont Vieux datant du XIIème siècle et au premier plan, le pont moderne franchit par la route de Carcassonne (D3)

Lagrasse Aude 122

Le pont Vieux datant du XIIème siècle était le seul accès entre le village médiéval et l'abbaye. L'Orbieu en été n'est qu'un mince filet d'eau comme vous pouvez le voir ici.

Abbaye Lagrasse Aude 009

Une vue générale de Lagrasse

De nombreux monastères bénédictins sont bâtis en territoire Audois entre le VIIIème et le IXème siècle. Mais, l'abbaye Sainte-Marie d'Orbieu, à Lagrasse était la plus prestigieuse, son origine historiquement attestée remonte au VIIIème siècle. En effet, Lagrasse (la fertile, en occitan) est née grâce à l'empereur Charlemagne, une charte rédigée en son nom en 779 est considéré comme l'acte fondateur de l'abbaye. L'histoire est confortée par la légende du roman Philomena du nom du scribe, présenté comme le chroniqueur de Charlemagne et comme transcripteur de la version latine, manuscrit médiéval datant du XIIIème siècle, où Charlemagne en personne est décrit comme le fondateur de Lagrasse et il aurait été consacré par le Christ lui-même, extrait du texte en occitan, traduction : " ...le comte de Flandres vit que toute la vallée était remplie de victuailles et de ce dont l'armée avait besoin, il dit à Charles : Seigneur, puisque nous sommes ici tellement bien pourvus, il convient de changer la nom de cette vallée ; il n'est pas convenable qu'elle porte aujourd'hui le nom Maigre. Et Charlemagne dit à l'archevêque Turpin : Dorénavant, qu'elle soit appelée Vallée Grasse". Charlemagne était dans la région car il était en route à cette époque, pour l'Espagne afin de combattre les Sarrasins, il était accompagné du pape Léon III, d'archevêques, d'évêques, ducs et comtes.

carte postale lagrasse 02 en 1970

Cette photo date des années 1970 l'abbaye et le village de Lagrasse vus de l'Ouest

Lagrasse Aude 05

La face Est de l'abbaye Sainte-Marie d'Orbieu. 

Lagrasse Aude 04

Zoom sur cette façade Est du monastère, à droite, sous les arches, c'est le dortoirs des moines.

La terrasse couverte, avec des piliers, c'est la tour pré-romane et à gauche, la tour clocher, l'église de l'abbaye se trouve entre les deux.

Lagrasse Aude 117

Coté Est du monastère, les jardins de l'abbaye qui se visitent, en arrière plan, les absidioles romanes

lagrasse 34 en 1950

Voici une photo datant de 1950 des absidioles romanes, situées au pied de la tour clocher qui s'appelait autrefois la tour Charlemagne

Lagrasse s'écrivait donc autrefois comme ceci : La Grasse et l'abbaye s'appelait Notre-Dame de La Grasse, abbaye de l'ordre Saint-Benoît faisait parti du diocèse de Carcassonne. J'ai pu lire lors de mes recherches dans "Le grand dictionnaire historique" tome 5 de Louis Moréri (prêtre docteur en théologie) datant de 1759 : " Nebridius ou Nimphridius, qui depuis fut archevêque de Narbonne, s'était retiré en ce lieu, appelé alors Novalias, avec quelques compagnons, pour y vivre en solitude dans ce vallon désert, arrosé de la petite rivière d'Orbieu, et environné de rochers escarpés qui le rendent presque inaccessible. Il en obtint la propriété de la libéralité de quelques seigneurs du voisinage, y fonda le monastère, qu'il gouverna en qualité d'abbé. Il y fit construire quelque temps après une église sous l'invocation de la Sainte Vierge. Charlemagne confirma en sa faveur toutes les donations qui lui avaient été faites, par un diplôme daté de Compiègne au mois de Janvier, la onzième année de son règne, soit l'an 779 et combla dans la suite ce monastère de nouveaux bienfaits (charte conservée aux Archives Départementales de l'Aude). Ce qui fait regarder ce prince comme son principal fondateur. Telle est l'origine de l'abbaye de la Grasse, l'une des plus considérables de France. On l'appela fort longtemps Notre-Dame d'Orbieu. L'auteur ajoute : il paraît qu'elle subsistait déjà en l'an 779, et que sa fondation est antérieure au moins de deux ans à celle d'Aniane (abbaye bénédictine, située à Aniane dans le département de l’Hérault fondée par saint Benoît d'Aniane), qui fut établie en 782. L'abbaye a donné lieu à la construction de la petite ville de Grasse située dans le même vallon, qui est une des trois diocèses de Carcassonne".

Lagrasse Aude 07

La façade Sud du monastère. le bâtiment derrière la tour clocher, se sont le réfectoire, la salle à manger au rdc, et des dortoirs à l'étage.

Je vous donnerai, tous les détails sur l'architecture de l'abbaye dans la seconde partie, avec de nombreuses photos, ne la ratez pas

Lagrasse Aude 02  Lagrasse Aude 03

La tour clocher de l'abbaye datant du XVIème siècle

Lagrasse Aude 113Voici une belle photo de l'abbaye Sainte-Marie d'Orbieu, côté cour d'honneur, photo prise des coteaux situés à l'Ouest, il ne manque plus que le chant des cigales ...

Le monastère fut restauré à l'époque carolingienne, entre le IXème et le Xème siècle le rayonnement de Lagrasse ne cesse d'augmenter. Au moyen-âge en effet, les abbayes ne sont pas uniquement des lieux de recueillement et de prière. Ce sont de véritables fiefs qui rivalisent, en termes de richesses, avec les territoires détenus par les féodaux. Les possessions de l'abbaye Sainte-Marie d'Orbieu seront innombrables, s'étendant du pays Toulousain jusqu'à la Catalogne et faisant de son abbé un seigneur très influent. Cette puissance politique sera de premier ordre au XIIème siècle, pendant la croisade contre les Albigeois. Par exemple, c'est l'abbé Benoît d'Alignan qui, jouant les intermédiaires entre les occupants et les assiégés, obtiendra la soumission de Carcassonne en 1226 à la couronne de France.

Les moines de Lagrasse n'hésitent pas à s'adresser au pape Hadrien III en 885 afin d'obtenir la confirmation de leur patrimoine. Un document nous renseigne sur l'importance de la communauté bénédictine entre 915 et 959, en effet, une charte de l'abbé Suniaire est soussignée par trente moines.

Lagrasse Aude 42

Le monastère est situé dans un écrin de verdure, imaginez, quand les moines se sont installés avant 779, la région était très sauvage.

Lagrasse Aude 46 vue aerienne

Une vue aérienne de Lagrasse entouré de vignobles, n'oubliez pas, vous êtes dans les Corbières et le vin est bon !

Lagrasse Aude 70

La façade Est, à gauche la tour clocher, au centre l'église de l'abbaye et juste à droite, la tour pré-romane

Lagrasse Aude 21Du côté du village médiéval de Lagrasse sur la rive droite de l'Orbieu, voici la porte de l'Eau datant du XIVème siècle, vestige des remparts du village

Lagrasse Aude 15Le pont Vieux qui a traversé les siècles, vu de la rive gauche de l'Orbieu

Il est à noter que le réformateur Dalmace ou Dalmas, membre de l'ordre de Saint-Benoît, qui est l'abbé régulier de Notre Dame d'Orbieu de Lagrasse sera élu archevêque de Narbonne en septembre 1081, il meurt à Rieux le 17 janvier 1097.

Vers 1080, l'abbaye entre dans la mouvance du comte de Barcelone Raymond-Bérenger 1er et devient un établissement rattaché à Saint-Victor de Marseille sur décision du pape Grégoire VII, probablement à cause d'un document falsifié sur l'état du monastère rédigé par Richard l'abbé de saint-Victor.

Au début du XIIème siècle, les religieux élisent Bérenger comme abbé, le frère du comte de Barcelone, et se lancent à leur tour dans une politique conquérante. Plusieurs abbayes ou prieurés vont s'affilier à Lagrasse : dans la région, Saint-Polycarpe, à l'Est de Limoux, et Saint-Martin-des-Puits, entre l'abbaye et Termes, et en Catalogne Saint-André de Sorède, Saint-Martin du Canigou, Saint-Pierre de Galligant, San-Feliu de Guixols. Vers 1120, le monastère de la vallée de l'Orbieu se trouve à la tête d'une véritable congrégation monastique qui le place au premier rang des abbayes du Bas-Languedoc. L'abbaye va prêter d'importantes sommes d'argent à de grandes familles de la région.

Lagrasse Aude 91

Le cloître de l'abbaye Sainte-Marie d'Orbieu

lagrasse 13 en 1960 cloitre et la tour mirande

Voici le cloître dans les années 1960

Lagrasse Aude 116

Le cloître gothique fut détruit et les moines Mauristes en construisirent un nouveau sur le même emplacement, l'un des arcs porte la gravure de la date 1770. Les arcs sont en grès blond veiné de rouge ...

lagrasse 21 en 1930

Le cloître en 1930

Lagrasse Aude 89

Les vergers et oliviers au Sud du monastère

Lagrasse Aude 99

Moine de l'abbaye

Au milieu du XIIème siècle, c'est le temps de crise, la richesse de l'abbaye va diminuer avec de nouvelles difficultés liées aux événements de la croisade Albigeoise. Un texte de 1203 indique que la communauté préfère engager une terre plutôt que de payer tous les ans des intérêts. L'expansion des Templiers de Douzens et des Cisterciens de Fontfroide correspond au déclin des Bénédictins.

Le serment dicté par Raymond, abbé élu en 1200, est révélateur de la situation, il promet de ne pas aliéner de biens, ni de les inféoder. Mais cela restera lettre morte.

L'abbaye de Lagrasse eut souvent des relations tendues avec les seigneurs voisins surtout celui de Termes. L'abbé soutint Simon de Montfort dans sa croisade alors que le seigneur de Termes s'engagea dans la lutte aux côtés des cathares. Le rôle joué par l'un des abbés, Benoît d'Alignan (1225-1229) est celui de médiateur. Ce dernier sera présent à la soumission au roi de plusieurs seigneurs méridionaux, notamment à celle de Bernard-Roger de Foix en 1229. En 1226 il avait reçu la soumission des habitants de Carcassonne, qu'il fut chargé de présenter au roi Louis VIII.

Lagrasse Aude 92

Une autre photo du pont Vieux prise de la rive gauche de l'Orbieu

L'abbaye ayant donné des terres en fiefs à des familles nobles qui ont été touchés par la suite par le catharisme, leurs domaines furent confisqués pour hérésie et passèrent entre les mains de Simon de Montfort nouveau vicomte de Carcassonne et de Béziers. L'abbaye réclama ses terres, les procédures durèrent plus d'un demi-siècle.

Des troubles vont perturber la vie monastique pour le non respect des règles, l'archevêque de Narbonne sera dans l'obligation d'exiler vingt huit moines. Avec l'élection d'un nouvel abbé, Béranger de Grave, une situation saine se rétablit.

A la fin du XIIIème et au début du XIVème siècle, l'abbé Auger de Gogenx (1279-1309) va modifier une grande partie des constructions médiévales. Il reconstruit en partie l'église, rénove le petit cloître, la chapelle abbatiale à deux niveaux dédiée à Saint-Barthélemy, et probablement, le bâtiment abritant le dortoir des moines. Cette construction sera fortifiée au moment de la guerre de Cent ans.

gravure de l'abbaye de Lagrasse 1687Lors de mes recherches j'ai trouvé cette gravure de l'abbaye datant de 1687

En 1360, durant le conflit opposant les royaumes de France et d'Angleterre, le traité de Brétigny engendre une démobilisation de Routiers ou si vous préférez de mercenaires, qui vont parcourir la région audoise dès février 1361, pillant de nombreux villages. Cette insécurité va démarrer le début des renforcements des fortifications de nombreuses localités. Deux actes datant de 1361 et 1367 montrent que le monastère était gardé par des soldats en arme pour sa défense.

En 1363, Guy 1er du Breuil élu abbé, entreprend à son tour de réformer le monastère, il oblige les jeunes religieux qui demeurent dans des maisons particulières à venir habiter le dortoir commun.

Dans la seconde moitié du XVème siècle, Pierre d'Abzac de la Douze fait embellir l'église abbatiale, il fait réaliser des boiseries ainsi que les stalles du chœur. Un document daté de 1493 mentionne la consécration des autels de l'église.

Lagrasse Aude 23

L'abbaye côté Sud/Est en hiver

Lagrasse Aude 24

Les fortifications autour de l'abbaye sont encore présentent

Le XVIème siècle marque le début des premiers abbés commendataires, désormais les abbés ne sont plus élus par les religieux, mais nommés par le souverain. Dans le régime de la commende, un abbé ou un prieur commendataire est un ecclésiastique, qui tient une abbaye ou un prieuré in commendam, c'est-à-dire qui en perçoit les revenus et qui peut aussi exercer une certaine juridiction sans toutefois exercer la moindre autorité sur la discipline intérieure des moines. Le premier nommé sous ce nouveau régime, c'est Philippe de Lévis en 1502.

Au début du XVIème siècle, au Sud de l'église, l'abbé Philippe de Lévis fait ériger en 1537 le clocher donjon, qui domine de ses quarante-deux mètres les bâtiments abbatiaux, à l'extrémité du bras Sud du transept, qui, par avec ses trois absidioles, date du XIème siècle.

Lagrasse Aude 22

Portail ouvrant sur l'avant-cour et la cour d'honneur

Lagrasse Aude 20

Autre photo, du portail de la cour d'honneur

Lagrasse Aude 43

La cour d'honneur de l'abbaye, entourée de bâtiments conventuels

Lagrasse Aude 49

Les moines dans la cour d'honneur du monastère, préparant une réception

Au XVIIème siècle, 1662-1663, l'abbaye est aux mains des Mauristes. Les Mauristes font partie de la congrégation de Saint-Maur, congrégation de moines bénédictins créée en 1621, et connue pour le haut niveau de son érudition. La congrégation et ses membres tirent leur nom de saint Maur (décédé en 565), disciple de saint Benoît auquel on attribue l'introduction en Gaule de la règle et de la vie bénédictines. L'introduction de cette nouvelle réforme ne plaît pas, certains moines vont faire de la résistance, deux clans vont s'affronter et perturber les offices. Sous le priorat de François Giraud, un centre d'études de philosophie va être créé en 1666.

Entre 1678 et 1686, Dom Bernard de Montfaucon (1655-1741) originaire des Hautes-Corbières, réside à l'abbaye. Moine Mauriste, il est l'auteur d'une œuvre considérable. Il a fondé l'archéologie en tant que science en appuyant l'histoire non seulement sur les textes, mais aussi sur les monuments et vestiges du passé. Il est aussi le fondateur de la paléographie. Pendant la période où il séjourna à l'abbaye, il s'initie à la théologie avant de spécialiser dans les auteurs grecs.

Lagrasse Aude 57

La cour d'honneur de l'abbaye Saint-Marie d'Orbieu

lagrasse 12 en 1900 facade sur la cour

Voici une vielle photo de la cour d'honneur de l'abbaye datant de 1900

Une période faste est matérialisée par de grands travaux, dès 1721, donnant lieu à des élévations d'inspiration classique, avec l'édification du nouveau palais abbatial et du cloître actuel. Ces travaux se font sous l'impulsion d'un abbé bâtisseur : Armand Bazin de Bezons (1701-1778) fils du maréchal de France Jacques Bazin de Bezons. Celui-ci sera élu évêque de Carcassonne en 1730, il sera l'avant dernier abbé de l'abbaye. En 1768, on dénombrait seulement une dizaine de religieux à Lagrasse.

A cette époque les biens sont amoindris, un dernier abbé commendataire subsiste entre 1780 et 1785 : Jérôme-Marie Champion de Cicé (1735-1810), il sera nommé archevêque de Bordeaux en 1781. Il marqua l'histoire car il sera nommé Garde des sceaux par Louis XVI, il est l'auteur du projet de déclaration des droits en 24 articles qui a servi de base à la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789.

lagrasse 08 en 1915

L'abbaye en hiver 1915

En 1792, l'abbaye sera vendue à la Révolution en deux propriétés qui subsiste aujourd'hui. C'est un négociant de Carcassonne qui obtint le monastère avec ses dépendances, tandis que le logis abbatial comprenant la chapelle de l'abbé Auger de Gogenx, ainsi que le vieux dortoir et les celliers sont adjugés à un habitant de Lagrasse. Après les propriétés vont changer plusieurs fois de propriétaires.

En 1826, le constat catastrophique du monastère est fait par l'historien Du Mège, le site est dans un état de ruine et d'abandon.

En 1894, la Congrégation des Filles de Notre Dame des Sept Douleurs s’installe dans la plus grande partie de l’abbaye et ouvre un orphelinat et une maison de retraite.

L'abbaye ne fut classée aux Monuments Historiques qu'en 1923. En 1979, la Communauté de la Théophanie rachète la grande partie. En 1995, deux Allemands s’installent dans la partie principale.

Lagrasse Aude 70Sur cette photo du front Est de l'abbaye, on peut s'interroger : malgré les constructions successives au cours des siècles cela reste un ensemble relativement harmonieux.

Aujourd'hui, la division de l'abbaye en deux lots, depuis la Révolution perdure toujours avec une partie médiévale qui est publique, acquise en 2004 par le Conseil Général de l'Aude, et une partie moderne mauriste qui est privée, occupée aussi depuis 2004 par la communauté des Chanoines Réguliers de la Mère de Dieu qui ont racheté les bâtiments avec le soutien de Monseigneur Jacques Despierre, alors évêque de Carcassonne. La visite de cette partie aujourd'hui privée est possible (je vous en dirai plus à la fin du reportage).

Des travaux réalisés en 1989 permirent de mettre à jour un chapiteau roman sculpté attribué au ciseau du Maître de Cabestany qui réalisa également le portail de l'abbatiale dont il ne reste, hélas, que des morceaux de voussure dispersés que vous pouvez voir ci-dessous ...

Lagrasse Aude 38

Chapiteau roman sculpté, attribué à un Maître sculpteur anonyme de Cabestany.

Au début du XIIème siècle, les comtes de Barcelone décident d'enrichir l'abbaye de Lagrasse et, pour ce faire, mettent sous sa dépendance quelques monastères roussillonnais et catalans comme celui de Saint-Martin du Canigou.

C'est à ce moment là que l'église abbatiale est agrandie et au cours de la seconde moitié du XIIème siècle un portail monumental est ajouté en façade. Voici donc ce qu'il en reste ...

Lagrasse Aude 31

Voici un autre chapiteau sculpté en marbre blanc provenant de l'archivolte (ornements, sculptures ou baguettes qui encadrent une arcade) du portail démantelé de l'église abbatiale.

Il est d'époque romane seconde moitié du XIIème siècle. Il est aussi attribué à l'atelier de Cabestany. Le bandeau plat dans la partie supérieure, comporte une inscription sculptée "S ROTBERTUS" . Serait-ce le maître sculpteur du XIIème siècle, qui a entre autre, sculpté les chapiteaux de Notre-Dame du Port à Clermont-Ferrand, ce scultpteur Rotbertus a t-il excercé son art à Cabestany ? Ou autre hypothèse, serait-ce les noms des commanditaires de cette oeuvre : les abbés Guillaume et Rotbertus qui ont excercé respectivement à Lagrasse de 1157 à 1161 et de 1161 à 1167 ? 

 

Je vous présente ci-après, toute une série de photos anciennes de l'abbaye et du village médiéval de Lagrasse :

carte postale lagrasse 04 en 1900

Le village médiéval de Lagrasse, la rue principale de la Promenade en 1900

lagrasse 37 en 1900

Une autre photo de la Promenade en 1900

lagrasse 11 en 1900Le pont Vieux en 1900

lagrasse 29 en 1950

Superbe photo d'un pêcheur taquinant le goujon dans l'Orbieu au pied du pont Vieux en 1950

lagrasse 30 en 1970

Le même lieu en 1970 

lagrasse 28 en 1900Le pont Vieux enjambant l'Orbieu en 1900

lagrasse 14 en 1900La place de la halle du village médiéval de Lagrasse en 1900

lagrasse 27 en 1900Une photo du village médiéval de Lagrasse en 1900

lagrasse 23 en 1910 entrée orphelinat des médaillés

L'entrée de l'orphelinat des médaillés à Lagrasse

lagrasse 36 en 1920L'épicerie Falet sur la rue de la Promenade en 1920

carte postale lagrasse 07 en 1930

La place de la halle de Lagrasse en 1930 située dans la partie Ouest du village. Les piliers de pierre datent du XIVème siècle, ils soutiennent une charpente imposante plus récente.

lagrasse 39 en 1950La place de la halle de Lagrasse dans les années 1950. Cette place était un important centre commercial jusqu'au début du XXème siècle.

lagrasse 24 en 1970

La place de la halle en 1970, j'aurai l'occasion de vous montrer des photos récentes dans la seconde partie du reportage ...

carte postale lagrasse 05 en 1950

Aperçu côté Nord / Ouest de l'abbaye de Lagrasse photo datant de 1950

lagrasse 01 en 1950

L'abbaye et les deux ponts de Lagrasse en 1950

lagrasse 16 en 1950

Une vue d'ensemble de Lagrasse en 1950 et j'ai pris la même photo aujourd'hui, ci-dessous

Abbaye Lagrasse Aude 005

Lagrasse, l'abbaye Sainte-Marie d'Orbieu de nos jours, intéressante comparaison avec la photo ci-dessus

lagrasse 31 en 1950 tour charlemagnelagrasse 17 en 1960 rue Foy

A gauche, la tour Charlemagne appelé aujourd'hui la tour clocher en 1950. A droite, la rue Foy en 1960

lagrasse 25 en 1950

Très jolie photo en N/B du pont Vieux, les vieilles maisons médiévales et l'abbaye de Lagrasse en 1950

lagrasse 09 en 1955

L'ancien dortoir des moines, situé à l'Est du logis abbatial, fut construit au XIIIème siècle par l'abbé Auger de Gogenx.

Cette photo date de 1955, nous verrons plus en détail ce lieu dans la seconde partie du reportage.

lagrasse 35 en 1950

Lagrasse en 1950, vous remarquerez que la végétation c'est amoindri par rapport à aujourd'hui

lagrasse 18 en 1960 abbaye et orphelinat des médaillésL'abbaye et l'orphelinat des médaillés de Lagrasse en 1960.

L’orphelinat des Œuvres sociales des Médaillés militaires a occupé la partie médiévale de l’édifice, dés le début du XXème siècle.

lagrasse 33 en 1960

Une vue Sud / Est du monastère datant de 1960, à gauche la tour clocher, au centre l'église et la tour pré-romane qui a été réhabilitée, et à gauche les dortoirs.

carte postale lagrasse 03 en 1960

Lagrasse en 1960 photo prise de la route de Ribaute, la D212

lagrasse 26 en 1970Une vue aérienne Nord de Lagrasse en 1970

lagrasse 15 en 1970

Une vue aérienne Sud de Lagrasse en 1970

lagrasse 32 en 1970  lagrasse 20 en 1970 tour de plaisance

Ces deux photos datent de 1970, à gauche une des petites rues médiévales du village de Lagrasse et à droite, la Tour de Plaisance et courtine adjacente située au Sud, date de la seconde moitié du XIVème siècle début du XVème. Cela date des renforcements qui ont été aménagés durant les guerres de religions.

lagrasse 19 en 1970 tour charlemagne

La tour Charlemagne ou tour du clocher, la photo date de 1970

lagrasse 22 en 1980

Lagrasse en 1980, de nombreuses photo ont été prises de cet endroit qui surplombe le village, l'endroit offre une belle vue

Dans la seconde partie je vous présenterai toutes les caractéristiques architecturales de l'abbaye, avec des infos toujours instructives et encore de nombreuses photos, un peu de patience, le temps de réaliser le montage sur le serveur. Pour votre information l'ensemble du reportage regroupe plus de 170 photos, ce qui rend l'Histoire plus intéressante à suivre ...

bandeau à suivre 240pxLagrasse Aude 65

Vous désirez participer et me proposer des articles avec ou sans photo. Ce site c'est aussi le vôtre, utilisez cette opportunité. C'est l'occasion, peut être pour des enfants d'effectuer un travail de groupe dans une classe d'école primaire. Par exemple, vous voulez "parler" et faire découvrir votre village Audois, comment faire ? C'est simple, ce n'est pas compliqué, il suffit de taper votre article au format word ou avec tout autre logiciel de traitement de texte, d'y incorporer vos dessins, photos ou de me les envoyer à part, je me charge du montage sur le site ... Et, s'il vous vient tout simplement une idée de sujet que vous voudriez voir diffuser sur ce site, pourquoi pas, sautez le pas, contactez moi. 

 

Ainsi se termine ce premier reportage d'une série de deux, en espérant qu'il vous aura intéressé, n'hésitez pas à laisser vos commentaires ... et revenez me voir !

Vous désirez être averti de la parution d'un nouvel article ? Inscrivez-vous sur la Newsletter ICI

Eh bien, voilà encore un beau reportage, qui mérite tous mes remerciements aux internautes photographes qui ont bien voulu partager et grâce à leurs clichés, permettent de documenter et de mettre en valeur ce reportage, que je réalise bénévolement pour la promotion d'une belle région : L'AUDE ! L'aventure continue ...qu'on se le dise !! 
Sachez qu'il est toujours possible d'y rajouter des infos, des photos, si vous en avez, contactez moi, je me ferai un plaisir de compléter l'article.

Voici mon adresse mail pour m'adresser vos documents ou prendre simplement contact   jp@belcaire-pyrenees.com 

Avant de quitter ce site et pour mieux y revenir, profitez-en pour consulter aussi les sommaires du menu, il y a de nombreux sujets variés, très intéressants et instructifs, allez-y,  jetez un oeil !

--------------------------------------

Votre aide est la bienvenue ! Vous désirez participer et me proposer des articles avec ou sans photo. Ce site c'est aussi le vôtre, utilisez cette opportunité. C'est l'occasion, vous voulez "partager" et faire découvrir votre village audois, la région, un itinéraire de rando, ou tout autre sujet qui vous tient à coeur, je me charge du montage et de la présentation sur le site ..., écrivez moimon adresse email pour me joindre est indiquée ci-dessus.

Il  y aura toujours quelque chose sur ce site qui vous surprendra et vous intéressera. Pour ne pas rater la publication des reportages, c'est simple, inscrivez vous sur la Newsletter, dans le menu de gauche ; pour vous inscrire c'est simple, tapez votre adresse mail et cliquez sur "inscrivez-vous". Je compte sur vous pour pulvériser le nombre des abonnés qui progresse de jour en jour !

  --------------------------------------

L'aventure continue ... avec vous, toujours de plus en plus nombreux et fidèles lecteurs.

julie 320 x 213 newsletter

 

Partager cet article

Réalisé par Jean-Pierre LAGACHE - dans DÉCOUVERTE
commenter cet article

commentaires

Eric Corré 28/07/2015 16:42

Souvenirs aussi pour moi, ancien de l'orphelinat des médaillés militaire, originaire de l'ile de la Réunion, j'avais 11 ans, c'était en 1980. On était une 10aine de l'ile. J'allais à Narbonne pour le collège en semaine (6ème) et les week ends et vacances je restais à Lagrasse. J'ai connu aussi un certain Rey Michel... originaire de ce village.

rachid boudjema 03/11/2013 17:01


que de souvenirs un ancien de l orphelinat

Mamminic 12/06/2011 20:58



Comme toujours un article d'une grande richesse digne des plus beaux livres historiques. Merci de nous faire découvrir l'histoire des villages audois que je continue à découvrir avec un grand
plaisir grâce à vous. Très belle idée également que celle que vous énoncez en demandant à des élèves du département de faire connaître leur village. Bonne continuation. Amicalement. Mamminic



Jean-Pierre 13/06/2011 10:42



Merci Mamminic pour vous être exprimé par un témoignage spontané et sympathique, c'est un plaisir de vous compter parmi les fidèles lecteurs du site. Beaucoup, n'osent pas laisser de
commentaires, alors que c'est un lien privilégié qui relie en quelque sorte la lectrice ou le lectreur à votre serviteur. Mes amitiés Jean-Pierre