Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : www.belcaire-pyrenees.com
  •  www.belcaire-pyrenees.com
  • : BELCAIRE capitale du Pays de Sault en Languedoc Roussillon. Au départ j'ai réalisé ce site pour partager les retrouvailles 33 ans après, de 17 copines, dans cette région authentique préservée en territoire cathare au pied des Pyrénées. Mais je me suis aperçu que l'Aude n'était pas assez mise en valeur, alors amoureux de cette région et la passion étant là, j'ai réalisé des reportages pour vous présenter ce département aux lieux chargés d'histoire. Ce site a pour but surtout de vous faire découvrir cette région authentique, plein de charme qu'il faut aller visiter.
  • Contact

ANNONCES-MESSAGES-ACTUALITÉS

Ils veulent vous informer !

Pour découvrir les annonces

  cliquez sur la photo

Photo pour les annonces 02

Faites Une Recherche Sur Ce Site

LIENS UTILES

En cliquant sur l'une des images ci-dessous :

1 - vous pouvez écouter Radio Montaillou en direct

 

logo 01cliquez sur le logo RADIO MONTAILLOU ci-dessus pour écouter la Radio en direct
(en cliquant sur leur site en haut à droite)
pendant que vous consultez les pages du site
 

 

 

Pour suivre la progession et connaître la position des ours dans les Pyrénées
téléphonez au 05.62.00.81.10
 
Vous pouvez m'écrire
CLIQUEZ SUR LE PETIT CHIEN ROMÉO POUR ME CONTACTER
 
 
LIVRE D'OR
cliquez sur la photo pour déposées vos marques de sympathie et pour les visionner

Gîtes dans une ancienne école place du village de Comus, village situé
sur le tracé de l'emblématique Sentier Cathare et à proximité des gorges de la Frau et de Montségur
 
Locations gîtes et chambres d'hôtes à Ignaux dans les montagnes des Pyrénées
en Haute-Ariège près d'Ax-les-Thermes
 
Hôtel Restaurant Bayle ** à Belcaire

 

Sites d'Ami(e)s

Les Amis du Sabarthez de Pierre Cortinas

 

Pour le développement du tourisme au Pays de Sault :

     l'Association le Grand Sault

 

on y trouve des renseignements intéressants sur ce site :

     Chambre d'Agriculture de l'Aude

 

Logo réduit office du tourisme du pays de sault

Office du Tourisme du Pays de Sault

Chemin départemental 613

11340 ROQUEFEUIL

Tél : 04.68.20.75.89

 

Retour à la page d'accueil

LES LIVRES CONSEILLÉS

Nouvelle Rubrique pour découvrir

des livres intéressants

cliquez sur la photo

livres conseillés

MESSAGE

9 janvier 2010

bandeau abbayes de l'aude 02
Le saviez vous ? Aujourd'hui, le département de l'Aude est, avec celui des Pyrénées-Orientales, son voisin, l'un de ceux qui possède le plus d'abbayes en Languedoc-Roussillon. En voici une, certainement parmi une des plus belles, la bien nommée : L'ABBAYE DE FONTFROIDE, je vous conte ici son histoire et avec, toujours le plus, que vous offre ce site et que vous ne trouverez nulle part ailleurs : de nombreuses photos (au total 142) grand format, toutes légendées, c'est ce qui fait, qu'il est apprécié par de très nombreux internautes. Allez ! pas de polémique, nous entrons dans le vif du sujet ... commençons par situer l'abbaye qui est proche de Narbonne ...

Fontfroide plan 01Voici quelques distances à parcourir si vous êtes proche de l'une de ces grandes villes, vous ne pouvez pas passer dans le secteur sans visiter l'abbaye de Fontfroide qui est située à 15 km de Narbonne, 42 km de Béziers, 60 km de Perpignan, 52 km de Carcassonne et 145 km de Toulouse
L'abbaye est à 2 km de la D613, elle est parfaitement signalée et pour ceux qui possède un GPS voici les coordonnées :
Longitude 02°53'48" E      Latitude 43°07'46" N

L'abbaye de Fontfroide, magnifique vaisseau de pierre dans un écrin de collines paisibles.

Joyau enchâssé dans la montagne au sud-ouest de Narbonne dans un site enchanteur et sauvage, propice à la prière et au calme.

abbaye fontfroide0013Quelques photos pour que vous puissiez toucher du regard l'environnement de cette abbaye qui est splendide

Les Pays d'Aude sont une ancienne terre de christianisme, même s'ils n'accueillent cette nouvelle religion que tardivement, dans la seconde moitié du III ème siècle. L'Aude d'aujourd'hui est au cœur d'une région appelée d'abord la Narbonnaise puis la Septimanie.

Au-delà de ces fureurs oubliées, les Corbières furent donc bien terre de haute spiritualité. Les cathares n'ont pas laissé de traces tangibles, mais la foi chrétienne, dés les premiers siècles, s'est manifestée par la construction d'abbayes, témoignages toujours vivants de la puissance des anciens ordres religieux.

Les moines s'installaient dans des solitudes et le site de Fontfroide est à l'écart des routes.

Ici on surplombe l'église à gauche, le cloître au centre, la grande cour Louis XIV à droite

L'ancienne abbaye Sainte-Marie de Fontfroide est une des plus intactes du Midi de la France. Fondée au XI ème siècle dans les Corbières le 12 des calendes de juin 1093 pour être précis, sur les terres d'Aymeric 1er vicomte de Narbonne, elle connaît immédiatement une grande prospérité. La construction démarra peu de temps après la première croisade. Comme c'est en général le cas avec les fondations monastiques, les terres du vicomte de Narbonne, comptent un torrent alimenté par une source, fons en latin, Fons Frigidus qui donne son nom au lieu, Fontfroide.

C'est en 1134, sous le long abbatiat de Sanche que la communauté primitive commence à se développer.

Bénédictine à sa fondation, elle adopta quelques décennies plus tard la règle de Saint-Bernard de Clairvaux (ordre cistercien, tout comme Rieunette pour les femmes) en 1145.

abbaye fontfroide0019

Les chemins aux alentours de l'abbaye de Fontfroide

abbaye fontfroide0032

La face Est de l'abbatiale

abbaye fontfroide0028

L'abbaye dans son vallon, splendide cocon de verdure

abbaye fontfroide0030

L'église de l'abbaye de Fontfroide côté Est et à gauche les jardins de l'abbaye entourés de cyprès

abbaye fontfroide0029

Balade sur les hauteurs de l'abbaye de Fontfroide, le cadre est enchanteur

abbaye fontfroide0024

L'église romane de Fontfroide

La vicomtesse de Narbonne, Ermengarde, fait don à Fontfroide en 1157, d'un vaste ensemble de terres entourant le monastère. L'abbaye devient une puissance foncière et religieuse locale fortement enracinée ainsi que le sanctuaire de la maison de Narbonne et le centre spirituel du Languedoc.

Entre 1175 et 1185 les dons et acquisitions de biens fonciers engrangés sont énormes. Les revenus permettent de commencer les constructions des bâtiments.

Affiliée à l'ordre de Cîteaux, elle devient l'un des principaux bastions du catholicisme face au développement des hérésies dans le Midi. Ses moines vont y bâtir l'un des plus beaux monastères jamais construits par les cisterciens en Europe. On y voit les premières traces du passage de l'art roman au gothique. L'abbaye devint très prospère.

abbaye fontfroide0033Une superbe photo sépia, l'abbaye du côté Nord, on se croirait dans un film de Marcel Pagnol

Fontfroide se retrouve aux avant-postes du combat contre les Cathares.

Directement opposé à l'Église de Rome, le catharisme est une menace car elle s'implique dans toute la société médiévale. Méthodiquement plusieurs diocèses cathares ont vu le jour comme celui de Carcassonne  des seigneurs de Trencavel qui englobe les principales terres gagnées à l'hérésie : le Carcassès, le Razès, le Minervois et le Biterrois.

Ce furent les cisterciens qui se chargèrent de lutter contre l'hérésie que leur maître spirituel, Saint Bernard, avait découverte dans le Midi. Mais ces cisterciens ne parvinrent pas à enrayer les progrès de la foi cathare. Leur mode de vie, au cœur de ces belles abbayes campagnardes, semblait trop fastueux, alors que les albigeois célébraient la pauvreté et le renoncement.

Longtemps, l'Église tenta de négocier avec les hérétiques, tout en condamnant l'hérésie. En 1203, le pape Innocent III demande à Fontfroide deux de ses moines pour lutter contre le catharisme qui environne l'abbaye, Pierre de Castelnau et frère Raoul, sont désignés comme légat du Pape. Après une entrevue avec Raymond VI de Toulouse, à Beaucaire, l'un des deux moines, Pierre de Castelnau est assassiné le 14 janvier 1208 près de Saint-Gilles par un écuyer du comte Raymon VI de Toulouse, ce qui déclencha la croisade contre les Albigeois dirigée par Arnaud Amalric, abbé de Citeaux en 1209.

abbaye Fontfroide 2009-004

Il y a un grand parking proche de l'entrée du site. Après avoir quitter la billetterie, la boutique de souvenirs, la librairie, la cave avec vente de produits locaux et la petite auberge (restauration possible sur place) qui permet de se désaltérer par forte chaleur, vous voici dans l'allée qui mène à l'abbaye avec ces jardinières aux plantes aromatiques toutes étiquetées pour les curieux.

abbaye Fontfroide 2009-003

Au bout de l'allée à droite, l'abbaye vous apparaît

abbaye Fontfroide 2009-001

L'entrée de l'abbaye avec un petit jardin d'agrément vous accueille

abbaye Fontfroide 2009-002

Le jardin, quelques statues ornent celui-ci, sous les arcades vous apercevez une porte florale en fer forgé, elle donne sur ce que l'on appelle : l'aile des convers, je vous en dirais plus ci-après ...

abbaye Fontfroide 2009-005

 

abbaye Fontfroide 2009-007   

Les statues ornant le petit jardin situé près de l'entrée de l'abbaye de Fontfroide

abbaye Fontfroide 2009-008

La visite de l'abbaye est une visite guidée, après avoir attendu l'arrivée du guide devant la grande porte de la cour d'entrée, le visite peut commencer, vous pénétrez ici dans la cour d'Honneur qui est située côté Ouest c'est une oeuvre des abbés commendataires au 17 ème siècle. Ce qui frappe quand on pénètre dans la cour, c'est la beauté des pierres taillées dans le grès des Corbières, aux belles tonalités ocres et roses.

abbaye Fontfroide 2009-010

Le bâtiment que vous apercevez ici à gauche, est l'aile des convers, avec au rez-de-chaussée le réfectoire, cela sera la première salle que l'on découvrira et à l'étage les dortoirs réservés aux convers

abbaye Fontfroide 2009-009

Il faut savoir, que dans une abbaye cistercienne, les convers, se sont des religieux non-prêtres recrutés pour aider les moines dans leurs gros travaux. Ils sont pour ainsi dire, essentiellement occupés à des tâches matérielles au service de l'ensemble de la communauté monastique. Les convers ne cohabitent pas avec les moines, ils ont leur réfectoire séparé ainsi que leur dortoir. Derrière ce fronton, vous apercevez une construction, c'est la chapelle des Étrangers elle permettait aux pèlerins et aux étrangers d'assister aux offices sans déranger les moines.

abbaye Fontfroide 2009-011

L'extrémité de la cour d'Honneur

abbaye Fontfroide 2009-012

Une fontaine accolée au mur de soutènement que l'on aperçoit sur la photo précédente à droite

abbaye Fontfroide 2009-013

La gueule de ce fauve ne crache plus d'eau depuis un certain temps

abbaye Fontfroide 2009-014

Surprenant de trouver ici dans la cour d'Honneur, ce fauve allaitant son petit

abbaye Fontfroide 2009-015

Ce félin doit dater, l'épreuve du temps à fait son oeuvre

abbaye Fontfroide 2009-095

Voici l'aile des convers dans son ensemble, nous allons pénétrer dans le réfectoire par la porte monumentale que vous voyez au centre.

La façade a été refaite au 17 ème siècle, elle a été réalisée dans un esprit néo-classique avec ces fenêtres à meneaux

abbaye Fontfroide 2009-021

Le réfectoire des convers, vous apercevez au fond la porte florale en fer forgé datant du 18 ème siècle, qui donne sur le petit jardin que vous avez pu voir, à l'entrée de l'abbaye

abbaye Fontfroide 2009-096

Vous êtes ici, dans un lieu datant du 13 ème siècle, qui s'ouvre sur un monde séculier où oeuvraient ces frères affectés aux tâches manuelles.

Au réfectoire, le silence y était de rigueur, et le Prieur lisait un texte.

Imaginez un instant ces convers à l'heure du repas, les grandes tables toutes alignées, combien étaient-ils dans ce lieu ? Environ 200 frères convers étaient rassemblés à l'heure des repas.

abbaye Fontfroide 2009-099

Détails sur ces 5 belles travées ouvertes de voûtes d'ogives étalées du réfectoire des convers

abbaye Fontfroide 2009-022

La partie opposée du réfectoire, avec au fond une monumentale cheminée pour chauffer l'ensemble à l'époque. Ce réfectoire est d'une longueur impressionnante, il avoisine les 50 mètres, il est magnifiquement bien conservé !

Aujourd'hui, dans cette salle où l'acoustique est remarquable, des concerts de musique de chambre et récitals d'artistes y sont donnés

abbaye Fontfroide 2009-020

La cheminée du réfectoire des convers datant de la Renaissance provenant du château des ducs de Montmorency à Pézenas, détruit sur ordre de Richelieu après la révolte du dernier des ducs en 1632.

abbaye Fontfroide 2009-018

Autre angle pour admirer cette magnifique cheminée du réfectoire des convers

abbaye Fontfroide 2009-098

Un petit coup de zoom sur la belle cheminée du réfectoire des convers

abbaye Fontfroide 2009-019

L'appareillage régulier des pierres est remarquable, de nombreuses ouvertures en simple arc plein cintre, assurent un éclairage naturel du réfectoire côté Est. Côté Ouest de la salle, se sont des baies géminées. Remarquez aussi à droite, la finesse des arcs doubleaux au profil carré, les nervures de ces ogives se fondent avec élégance dans les murs.

abbaye Fontfroide 2009-097

Dans l'axe du réfectoire, côté Est, on accède directement à la cour Louis XIV, avec en face de vous le logis du Prieur avec son fronton datant du 17 ème siècle, tous les bâtiments que vous allez voir ensuite datent du moyen-âge 12 et 13 ème siècle,

abbaye Fontfroide 2009-100

Sur la gauche et à droite du logis du Prieur se sont les logements des moines cisterciens

abbaye Fontfroide 2009-016

La luminosité du moment,  joue sur la couleur des pierres, le lieu offre une certaine sérénité

abbaye Fontfroide 2009-024

Je remarque dans l'alignement des fenêtres du premier étage de l'aile gauche, une niche ornée d'une statue ...

abbaye Fontfroide 2009-023   

La niche ornée d'une statue ...

abbaye Fontfroide 2009-026

Voici un zoom sur la statue, serait-ce l'ancien abbé Jacques Fournier de Fontfroide élu pape sous le nom de Benoît XII au 14 ème siècle ?

abbaye Fontfroide 2009-025

Les angles des bâtiments sont ornés de gargouilles

abbaye Fontfroide 2009-029

La visite se poursuit en empruntant la ruelle des convers (en jaune sur le plan présenté en 2ème partie) voici une lourde porte moyenâgeuse de l'abbaye

abbaye Fontfroide 2009-028

En pénétrant dans la ruelle des convers, il y a ce vestibule qui dessert par cet escalier monumentale les dortoirs des convers situés au premier étage au dessus du cellier et du réfectoire.

A gauche, vous avez l'entrée d'une salle basse voûtée assez vaste qui est le cellier, les murs sont très épais afin de préserver le froid pour la conservation des aliments.

abbaye Fontfroide 2009-030

Autre prise de vue du vestibule, avec ci-dessous une photo du vitrail que vous apercevez en haut de cet escalier

abbaye Fontfroide 2009-027

 

Un petit mot sur cette vie monastique, il faut savoir que dans les abbayes cisterciennes et c'est le cas de Fontfroide, l'orientation des bâtiments ne sont pas fait au hasard. Le sanctuaire est disposé vers l'Est, le cloître contigu et les bâtiments adjacents occupent la partie orientale du monastère.

Les frères convers ayant une vie tournée vers l'extérieur du fait de leurs travaux agricoles, sont quand à eux installés dans la partie occidentale, ils peuvent ainsi sortir pour gagner leur lieu de travail. Cette ruelle et ce vestibule sont importants, car c'est à partir de là, que s'organise la distribution intérieure des bâtiments et permet de faciliter la communication entre les deux groupes religieux qui est très réglementée. La séparation des deux groupes religieux est strict, les frères convers ont accès par cette ruelle, au cellier, au réfectoire, aux dortoirs et au passe-plat de la cuisine qui est commune aux profès et aux convers.

 

abbaye Fontfroide 2009-031  abbaye Fontfroide 2009-032

Photo de gauche, la ruelle des convers avec cette longue voûte en demi-berceau le mur de droite est celui du cellier, la porte au fond s'ouvre sur l'église.
Au début de cette ruelle et donnant sur le vestibule, à gauche une porte de ferronnerie vous permet d'accéder au cloître lumineux, la porte s'ouvre, photo de droite, vous voyez ceci ...

 

Dans la seconde partie que vous ne raterez pas, j'en suis sûr, je vous présenterai de très belles photos de ce cloître merveilleux, ainsi qu' un plan structurel de l'ensemble de l'abbaye de Fontfroide, il est en préparation.

bandeau à suivre 240px 01

 
L'aventure continue ... avec vous
 

Ainsi se termine ce premier reportage, en espérant qu'il vous aura intéressé, n'hésitez pas à laisser vos commentaires ... et revenez me voir !

Vous désirez être averti de la parution d'un nouvel article ? Inscrivez-vous sur la Newsletter ICI

Eh bien, voilà encore un beau reportage, qui mérite tous mes remerciements aux internautes photographes qui ont bien voulu partager et grâce à leurs clichés, permettent de documenter et de mettre en valeur ce reportage, que je réalise bénévolement pour la promotion d'une belle région : L'AUDE ! L'aventure continue ...qu'on se le dise !! 
Sachez qu'il est toujours possible d'y rajouter des infos, des photos, si vous en avez, contactez moi, je me ferai un plaisir de compléter l'article.

Voici mon adresse mail pour m'adresser vos documents ou prendre simplement contact   jp@belcaire-pyrenees.com 

Avant de quitter ce site et pour mieux y revenir, profitez-en pour consulter aussi les sommaires du menu, il y a de nombreux sujets variés, très intéressants et instructifs, allez-y,  jetez un oeil !

--------------------------------------

Votre aide est la bienvenue ! Vous désirez participer et me proposer des articles avec ou sans photo. Ce site c'est aussi le vôtre, utilisez cette opportunité. C'est l'occasion, vous voulez "partager" et faire découvrir votre village audois, la région, un itinéraire de rando, ou tout autre sujet qui vous tient à coeur, je me charge du montage et de la présentation sur le site ..., écrivez moimon adresse email pour me joindre est indiquée ci-dessus.

Il  y aura toujours quelque chose sur ce site qui vous surprendra et vous intéressera. Pour ne pas rater la publication des reportages, c'est simple, inscrivez vous sur la Newsletter, dans le menu de gauche ; pour vous inscrire c'est simple, tapez votre adresse mail et cliquez sur "inscrivez-vous". Je compte sur vous pour pulvériser le nombre des abonnés qui progresse de jour en jour !

  --------------------------------------

L'aventure continue ... avec vous, toujours de plus en plus nombreux et fidèles lecteurs.

  Julie logo juillet 2014 495x350

Partager cet article

Réalisé par Jean-Pierre LAGACHE - dans HISTOIRE
commenter cet article

commentaires

j.CHOURREAU 06/04/2011 00:19



je suis deja allée a Fonfroide 4 fois ,chaque fois je decouvre un detail de plus ,et la sur une de vos photo 1 nouveau detail que je n'avais pas vu  Merci  c'est bien ,continuez.


                           josyane


 



boby11 11/01/2010 14:13


bonjour je ne l'ai pas encore visité
a+ amitié


Jean-Pierre 11/01/2010 18:38


Bonjour Boby11 je te la conseille, elle vaut le détour et en plus il y a des balades super à faire aux alentours par exemple le matin et l'après midi visite de l'abbaye.
Au plaisir de te lire
Mes amitiés
Jean-Pierre


vero 11/01/2010 08:45


Quel merveilleux article et des photos magnifiques. Bravo ! ca donne vraiment envie d'aller voir cette belle abbaye. J'ADORE
Bisous
Véro


Jean-Pierre 11/01/2010 18:46


Bonjour Véro
Et attend la suite ! c'est un paradis, les moines avaient le don pour choisir l'emplacement de leurs abbayes, il faudrait y passer des heures, tellement il y a de belles photos à faire dans ce lieu
de recueillement.
C'est à ne pas rater !
Jean-Pierre


Patrick Lecomte 10/01/2010 15:21


Je te dis Bravo pour ce magnifique reportage sur l'abbaye de Fontfroide.
C'est sûr quand on voit la richesse des bâtiments, on ne peut pas être étonné de la doctrine Cathare, piété et pauvreté !
Patrick Lecomte