Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : www.belcaire-pyrenees.com
  •  www.belcaire-pyrenees.com
  • : BELCAIRE capitale du Pays de Sault en Languedoc Roussillon. Au départ j'ai réalisé ce site pour partager les retrouvailles 33 ans après, de 17 copines, dans cette région authentique préservée en territoire cathare au pied des Pyrénées. Mais je me suis aperçu que l'Aude n'était pas assez mise en valeur, alors amoureux de cette région et la passion étant là, j'ai réalisé des reportages pour vous présenter ce département aux lieux chargés d'histoire. Ce site a pour but surtout de vous faire découvrir cette région authentique, plein de charme qu'il faut aller visiter.
  • Contact

ANNONCES-MESSAGES-ACTUALITÉS

Ils veulent vous informer !

Pour découvrir les annonces

  cliquez sur la photo

Photo pour les annonces 02

Faites Une Recherche Sur Ce Site

LIENS UTILES

En cliquant sur l'une des images ci-dessous :

1 - vous pouvez écouter Radio Montaillou en direct

 

logo 01cliquez sur le logo RADIO MONTAILLOU ci-dessus pour écouter la Radio en direct
(en cliquant sur leur site en haut à droite)
pendant que vous consultez les pages du site
 

 

 

Pour suivre la progession et connaître la position des ours dans les Pyrénées
téléphonez au 05.62.00.81.10
 
Vous pouvez m'écrire
CLIQUEZ SUR LE PETIT CHIEN ROMÉO POUR ME CONTACTER
 
 
LIVRE D'OR
cliquez sur la photo pour déposées vos marques de sympathie et pour les visionner

Gîtes dans une ancienne école place du village de Comus, village situé
sur le tracé de l'emblématique Sentier Cathare et à proximité des gorges de la Frau et de Montségur
 
Locations gîtes et chambres d'hôtes à Ignaux dans les montagnes des Pyrénées
en Haute-Ariège près d'Ax-les-Thermes
 
Hôtel Restaurant Bayle ** à Belcaire

 

Sites d'Ami(e)s

Les Amis du Sabarthez de Pierre Cortinas

 

Pour le développement du tourisme au Pays de Sault :

     l'Association le Grand Sault

 

on y trouve des renseignements intéressants sur ce site :

     Chambre d'Agriculture de l'Aude

 

Logo réduit office du tourisme du pays de sault

Office du Tourisme du Pays de Sault

Chemin départemental 613

11340 ROQUEFEUIL

Tél : 04.68.20.75.89

 

Retour à la page d'accueil

LES LIVRES CONSEILLÉS

Nouvelle Rubrique pour découvrir

des livres intéressants

cliquez sur la photo

livres conseillés

MESSAGE

30 mars 2012
bandeau-pass--retrouv-.jpg bandeau le monde rural 825x250

Révélation,  exclusivité sur www.belcaire-pyrenees.com ; le site proche des "gens", voici encore un super reportage, vous allez être surpris !! 

J'ai reçu il n'y a pas si longtemps, un courrier accompagné de nombreux clichés photographiques. En voyant ces photos, j'ai été enthousiasmé, c'est un trésor régional (n'ayons pas peur des mots) auquel je ne m'attendais pas !! Car Jean-Baptiste Sarda, fidèle lecteur du site, m'avait écrit : "ma sœur a des documents à vous envoyer", et ce fut en effet une agréable surprise en les recevant.

Peut-être s'en souvient-on encore dans nos vertes contrées, d'Eugène LACROIX ? Bon, cela date des années 1900, les tout débuts de la photo ! Pour ceux qui n'en auraient jamais entendu parler d'Eugène Lacroix, parce qu'ils ne sont pas de la région où tout simplement parce qu'ils n'ont jamais fait attention au nom de l'auteur figurant sur des éditions de vieilles cartes postales du Pays de Sault. Mais sans le savoir vous avez très certainement contemplé ses photos dans des publications racontant "la vie d'autrefois" au Pays de Sault. Jean-Baptiste Eugène LACROIX immortalisa les habitants du Pays de Sault et fixa la topographie des villages, il édita lui-même ses cartes-photos avec texte d'accompagnement et furent éditées à plusieurs reprises jusqu'en 1950. Je vais essayer avec l'aide de Francine SARDA de réparer cet oubli et de lui rendre hommage ici et par la même occasion entrouvrir la généalogie de ses héritiers de descendance royale !

Francine Sarda petite fille d'Eugène Lacroix, m'a contacté par l'intermédiaire de son frère Jean-Baptiste Sarda et m'a adressé une trentaine de photos afin de les scanner (photos que je lui ai réexpédié ensuite) et ensemble nous allons vous en faire profiter. Je  remercie Francine pour avoir légendé chacune des photos et de m'avoir fait confiance, car ce n'est pas évident de se séparer momentanément de son trésor familiale.

Je retranscris ici pour vous une partie du courrier de Francine :

 

"Voici des photos anciennes à immortaliser sur web, émanant de mon grand-père maternel natif d'Espezel, Jean-Baptiste Eugène LACROIX dont vous avez déjà sans le savoir de nombreux clichés sur votre site internet que j'ai eu, en récente internaute que je suis, infiniment de plaisir à découvrir. Je vous propose ces quelques photos qui sont toutes commentées en verso, et par la même occasion je vous apporte quelques précisions concernant notre famille dont les racines sont ancrées au Pays de Sault.

Mon grand-père Jean-Baptiste Eugène LACROIX était un militaire de carrière (capitaine), mais il était aussi un passionné de photo, ce qui n'était pas très courant en cette fin du XIXème siècle. Il s'était marié en 1907 avec ma grand-mère belcairoise, Justine Jacquette (dite Olivia) DE LÉVIS.

La maison familiale de Belcaire où je suis née et où j'ai passé mon enfance était remplie de son souvenir. Ma grand-mère, sa veuve de guerre évoquait très souvent sa riche personnalité appréciée et reconnue sur le plateau de Sault, mais aussi ses activités de photographe amateur et me disait qu'on venait de loin se faire photographier par lui. Je me souviens très bien encore de la chambre noire qu'il utilisait pour développer ses négatifs remplie de pleines caisses de plaques en verre au bromure !"

Francine SARDA 08ter008

Belcaire place de la mairie datant de 1905. C'est jour de fête au village. Remarquez la décoration de la place : drapeaux tricolores aux fenêtres de la mairie, sapins sur la droite, guirlandes de boules.

La fontaine était encore au milieu de la place. Elle se trouve aujourd'hui à l'entrée de la rue Gardouch côté Nord de la mairie.

Francine SARDA 15015

Espezel en 1902. Trois attelages partent pour les champs : le premier conduite par Pierre ZACHARIE, sur le second mon grand-père Jean-Baptiste Eugène LACROIX et, debout sur le troisième, mon arrière grand-père ZACHARIE et sa bru Rosette.

Sur le seuil de la maison familiale, on distingue mon arrière grand-mère Louise.

Au bas de la photo, l'écriture (émouvante) de mon grand-père le photographe.

Francine SARDA 13013

Espezel en 1905. Le bois déchargé, il fallait le couper puis l'empiler. On n'était pas trop de deux pour accomplir ces tâches pénibles et vitales pour affronter les hivers longs et rigoureux.

Mon arrière grand-père ZACHARIE, muni d'une grande serpe, s'emploie à l'ébranchage tandis que son fils Pierre, sous l'œil attendri de son épouse Rosette, confectionne un fagot de bois menu.

Francine SARDA 21021

Espezel en 1899 (petite photo en haut à droite). Mon arrière grand-père et son fils Pierre sortent du fumier de l'étable à l'aide d'un brancard.

Espezel en 1901. Mon arrière grand-père ZACHARIE LACROIX, cigarette aux lèvres, et son fils Pierre coupent du bois tandis que mon grand-père Jean-Baptiste Eugène LACROIX pose à l'arrière plan.

Francine SARDA 21bis021

Espezel en 1899 (agrandissement de la petite photo que l'on aperçoit sur celle ci-dessus en haut à droite)

Francine SARDA 16016

Espezel en 1906. Un berger avec ses moutons sur le plateau de Sault.

Francine SARDA 07007

A Espezel. Le 1er attelage labourant conduit par mon grand-père Jean-Baptiste Eugène LACROIX

Le 2ème attelage conduit par mon arrière grand-père ZACHARIE (père d'Jean-Baptiste Eugène)

Photo prise par grand-père.

Francine SARDA 10010

Photo prise à Espezel. Mon grand-père Jean-Baptiste Eugène LACROIX, portant deux paniers remplis de pommes de terre. A gauche, son frère Pierre. Assise sur une chaise, sa belle-sœur Rosette.

Scène émouvante du travail pénible des paysans de l'époque (tout début du XXème siècle), triage des pommes de terre durement récoltées.

Francine SARDA 11011

Photo prise à Espezel.  Encore une scène paysanne : le triage des pommes de terre.

Tout le monde s'y met, grands et petits ! A l'extrême droite, mon arrière grand-mère Louise LACROIX.

Francine SARDA 09009

Photo prise à Espezel, après la moisson, c'est le battage du blé.

Remarquez l'ancêtre de la batteuse qui servait à séparer la paille et le grain et les trois femmes qui s'emploient à le ramasser et à le vanner à l'aide d'un tamis.

Francine SARDA 12012

Espezel en 1905. En ce début de XXème siècle les hivers étaient rudes et enneigés au Pays de Sault. Il fallait faire provision de bois.

Mon arrière grand-père ZACHARIE conduit l'attelage. La charrette déborde de bois.

Mon grand-père Jean-Baptiste Eugène LACROIX, en tenue militaire (il était capitaine de carrière) est venu à sa rencontre.

Francine SARDA 20020

Espezel en 1900. Scène de labour. Remarquez l'élégance de mon grand-père appuyé sur une canne ! Nœud papillon et canotier !

Francine SARDA 06006

Photo du foirail d'Espezel prise par mon grand-père maternel, Jean-Baptiste Eugène LACROIX vers 1910. Que de bêtes ! Quelle vie!

Remarquez la blouse caractéristique des maquignons de l'époque (en bas à gauche).

Francine SARDA 14014

Espezel octobre 1899. J'adore tout particulièrement cette photo de mon arrière grand-mère Louise LACROIX,

d'abord parce que c'est l'une des plus anciennes que je possède, ensuite parce que je trouve la "mise en scène"

particulièrement originale et caractéristique du talent de photographe de mon grand-père reconnu de son temps par tout le monde.

Francine SARDA 18018

Ma maison natale à Belcaire, rue de l'église. En bas, à droite, on distingue mon arrière grand-père, François DE LÉVIS vers 1910.

C'est mon grand-père, Pierre Grégoire DE LÉVIS qui l'a certainement faite construire à son arrivée à Belcaire venant du château de LÉRAN.

Francine SARDA 19019

Belcaire en 1910. Mon grand-père maternel François DE LÉVIS. C'est à lui que l'on doit le tracé et la construction de la route de Belcaire à Ax-les-Thermes. Il était géomètre.

A sa gauche sa fille, Justine Jacquette (dite Olivia) DE LÉVIS - LACROIX qui est ma grand-mère. Ce sont les deux derniers belcairois à porter le nom de DE LÉVIS.

Francine SARDA 17017

Belcaire : voici le talentueux photographe amateur auquel nous devons toutes les photos que je vous envoie ainsi que beaucoup d'autres qui figurent déjà pour quelques une dans vos photos "rétro".

Ce sont mes grands-parents maternels : Jean-Baptiste Eugène LACROIX né en 1867 et mort au champ d'honneur le 22 avril 1915.

Justine Jacquette (dite Olivia) DE LÉVIS dernière belcairoise de la lignée DE LÉVIS - VENTAILLOLE à porter ce nom (voir la généalogie ci-après). Née en 1876, elle est décédée en 1966.

Quel couple élégant ils formaient, n'est-ce pas ?

Francine SARDA 22022

Espezel en 1902. Ramassage des pommes de terre. Sublime photo illustrant une scène de la vie paysanne au tout début du XXème siècle !

A droite, assis sur le timon de la charrette, mon arrière grand-père ZACHARIE. Au milieu sa bru Rosette devant le panier contenant le déjeuner pique-nique. A gauche, buvant à même la bouteille, son fils Pierre.

Même le chien avait droit au "festin" (remarquez le bol placé devant lui).

Scène attendrissante s'il en est, loin de nos préoccupations "loisiristiques" actuelles.

Francine SARDA 22bis022

J'adore pour ma part cette photo, que j'ai zoomé !

"Jean- Pierre, vous trouverez aussi quatre photos de classe. Ma sœur Julienne et moi-même étions enseignantes, elle, à Roquefeuil, et moi, à Camurac puis Trassoulas entre 1956 et 1970 avant de nous "exiler" ; elle en région parisienne et moi à Toulouse. Sur l'une de ces photos, la plus ancienne, je figure comme élève, à l'âge de onze ans en 1946."

Entre parenthèses : Si vous avez les noms des élèves figurant sur les trois photos ci-dessous, contactez moi en les situant sur la photo, je me ferais un plaisir de les rajouter.

Francine SARDA 02bis002

Ma sœur, Julienne BORDAS née SARDA, dans sa classe de Roquefeuil, le 23 septembre 1959, où elle a exercé en tant qu'institutrice de 1959 à 1963. Classe unique, 25 élèves et tous les cours !

Francine SARDA 01001

Encore ma sœur, Julienne BORDAS née SARDA, dans sa classe à Roquefeuil le 8 janvier 1963 (voir la date au tableau noir).

Francine SARDA 03003

Photo de 1957 ou 1958 ? Francine MODOL (encore Melle SARDA à cette date) avec sa classe unique de Camurac où j'ai enseigné de 1956 à 1959.

Un internaute m'a contacté, c'est sympa, enfin des noms peuvent être mis sur ces visages. Merci à Maurice Savoye qui a une excellente mémoire !

Rangée du haut, de gauche à droite : Roger Mazard, Guy Graulle, moi-même Maurice Savoye, Louis Olivier, Guy Clergue et Raymond Toustou.

Rangée du milieu, de gauche à droite : Marie-Josette Olivier, Pierrette Bayle, Nicole Olivier, Christiane Clergue, Jean-Claude Mazard, Jean-Claude Béteille, Jacques Vaquié, Christian Mazard et Sylviane Savoye.

Rangée du bas, de gauche à droite : Jacqueline Vaquié, Annie Mazard, Jeannette Marti, Alex Clergue, Yves Lagarde, Georges Olivier, Anne-Marie Savoye et Francis Maury.

Francine SARDA 04004

Photo de l'ancienne école de Belcaire que j'ai fréquenté avant  les années 50

Francine SARDA 04bis004

Zoom sur l'ancienne école de Belcaire qui deviendra ensuite la perception

Francine SARDA 05005

Photo de classe datant de 1946 à Belcaire instituteur Mr BARRAU

Francine SARDA 05bis005

je vous ai fait un zoom, afin de mieux identifier les enfants dont les noms figurent sur la photo ci-dessus

 

"Et pour terminer, voici pour la petite histoire de notre famille, je vous joins la généalogie de ma famille (côté maternel) prouvant notre ascendance royale. Je dois cette généalogie à Marguerite (dite Guité) CATHALA, ma cousine au 5ème degré. Nous avons en commun le couple Pierre Grégoire DE LÉVIS-VENTAILLOLE marié à Catherine CAMURAC comme aïeux. Ils eurent une fille Marie DE LÉVIS (née le 21 février 1777) qui épousa le 21 août 1804 Jean-Baptiste MÉDUS. Ce sont eux les trisaïeux de marguerite CATHALA ainsi d'ailleurs que du docteur MARTRE.

Que le monde est petit et l'histoire surprenante !

J'ai été frappée de découvrir comment l'histoire de la famille DE LÉVIS et celle de BELCAIRE étaient étroitement liées. (Voir votre reportage  ICI)

Dés 1572, Jean-Claude DE LÉVIS qui avait épousé la cause huguenote lors des guerres de religion attaqua et détruisit le château seigneurial de la famille DE NÈGRE de Belcaire. Quelques 25 ans plus tard sa petite fille Jeanne DE LÉVIS épousa Antoine 1er DE NÈGRE pour apaiser la haine qui divisait les deux familles. Belcaire devint un fief de la famille DE LÉVIS implantée à LÉRAN et MIREPOIX (Ariège).

Deux siècles plus tard, le 15 juillet 1767, Pierre Grégoire DE LÉVIS né à Léran au château familial vint à Belcaire épouser Catherine CAMURAC de famille bourgeoise.

A remarquer dans la généalogie notre double ascendance : celle de Marie d'Anjou épouse légitime de Charles VII (que Jeanne d'Arc fit sacrer à Reims) et celle de sa favorite, Agnès Sorel (dite dame de Beauté) puisque quatre générations après leurs descendants (François de Trémoille) et Anne de Laval) se sont mariés."

arbre généalogique de Francine Sarda 03a

arbre généalogique de Francine Sarda 03b

" Comme l'indique le tableau ci-dessus, Louise Trémoille est descendante à la fois de Charles VII, de la reine Marie d'Anjou et d'Agnès Sorel. C'est elle qui transmit le sang bleu à la lignée des DE LÉVIS. Elle est notre aïeule au 12ème degré, en ligne absolument pure et directe. Hommage à Marguerite Cathala qui a fait un travail colossal de recherches généalogiques pour établir cette généalogie.

 

Jean-Pierre j'ai pu apprécier votre admirable talent en visionnant avec un immense intérêt tout ce que vous y avez inséré. J'ajoute que je suis une toute nouvelle internaute (à 77 ans, il était temps !!) ".

 

Que dire de plus, c'est un témoignage et un hommage en toute sincérité comme on aimerait en voir plus souvent. Je suis heureux de compter Francine parmi les centaines de fidèles abonnés à la Newsletter du site pour ne rater aucune de ses publications. Un grand Merci à Francine Sarda pour sa gentillesse et sa générosité.

 

Ainsi se termine ce reportage, en espérant qu'il vous aura intéressé, n'hésitez pas à laisser vos commentaires ... et revenez me voir !

Vous désirez être averti de la parution d'un nouvel article ? Inscrivez-vous sur la Newsletter ICI

Eh bien, voilà encore un beau reportage, qui mérite tous mes remerciements aux internautes photographes qui ont bien voulu partager et grâce à leurs clichés, permettent de documenter et de mettre en valeur ce reportage, que je réalise bénévolement pour la promotion d'une belle région : L'AUDE ! L'aventure continue ...qu'on se le dise !! 
Sachez qu'il est toujours possible d'y rajouter des infos, des photos, si vous en avez, contactez moi, je me ferai un plaisir de compléter l'article.

Voici mon adresse mail pour m'adresser vos documents ou prendre simplement contact   jp@belcaire-pyrenees.com 

Avant de quitter ce site et pour mieux y revenir, profitez-en pour consulter aussi les sommaires du menu, il y a de nombreux sujets variés, très intéressants et instructifs, allez-y,  jetez un oeil !

--------------------------------------

Votre aide est la bienvenue ! Vous désirez participer et me proposer des articles avec ou sans photo. Ce site c'est aussi le vôtre, utilisez cette opportunité. C'est l'occasion, vous voulez "partager" et faire découvrir votre village audois, la région, un itinéraire de rando, ou tout autre sujet qui vous tient à coeur, je me charge du montage et de la présentation sur le site ..., écrivez moimon adresse email pour me joindre est indiquée ci-dessus.

Il  y aura toujours quelque chose sur ce site qui vous surprendra et vous intéressera. Pour ne pas rater la publication des reportages, c'est simple, inscrivez vous sur la Newsletter, dans le menu de gauche ; pour vous inscrire c'est simple, tapez votre adresse mail et cliquez sur "inscrivez-vous". Je compte sur vous pour pulvériser le nombre des abonnés qui progresse de jour en jour !

  --------------------------------------

L'aventure continue ... avec vous, toujours de plus en plus nombreux et fidèles lecteurs.

Julie logo aout 2011 500x330

 

Partager cet article

Réalisé par Francine SARDA / Jean-Pierre LAGACHE - dans DÉCOUVERTE
commenter cet article

commentaires

pierrette 22/04/2012 23:22


bravo francine pour ce reportage ,le passé que nous ne connaissons pas...par contre certaines photos m'ont surprise avec les vaches et les pommes de terre a espezel car c'est la maison ou
habite ma soeur (maison des parents de mon beau frère étienne),c'est ma fille qui l'a reconnue.


nous nous sommes retrouvées a blagnac par hasard, surprise tu as été l'instit de ma fille karine et je te félicite pour ta façon d'enseigner,ta douceur,ta disponibilité,une reussite
extraordinaire dans ton métier merci francine  pierrette a bientot


 

Geralde NIVEL-COSTERASTE 02/04/2012 08:35





Merci madame d'avoir ouvert votre livre de souvenir aux autres. Merci Jean Pierre de nous avoir tranmis cette page de vie mais aussi vie de notre cher plateau de sault.


Geralde



Lily 30/03/2012 16:24


Quelle grande émotion de revivre d'excellents moments en particulier aux écoles primaires où nous avions tous quasiment les mêmes tabliers.Nous avions tous les mêmmes coupes de cheveux!!!C'est
marrant 50 ans après


Melle Dieuzère est-elle la fille de nos anciens épiciers? qui faisaient la tournée dans les métairies(on l'attendait avec impatience car il nous donnait un précieux carré de chocolat)


Toutes ces photos ainsi que les travaux des champs me rappellent ma jeunesse et les difficultés qu'avaient nos parents pour pouvoir manger et de plus il n'y avait pas les 35h!!!!!!


Félicitations à Mme Sarda pour ce fabuleux arbre généalogique.


En vous souhaitant du fond du coeur Cher Jean-Pierre que d'autres personnes vont se manifester pour faire d'autres reportages sur votre blog sensationnel sur la Plateau de Sault.Bravo++++

SAVOYE MAURICE 30/03/2012 14:58


Bravo pour ce reportage, j'ai revu avec plaisir la photo de l'école de Camurac où je suis présent sur la rangée du haut (année 1957 ou 1958). Ma soeur Sylviane est également présente à l'extrême
droite de la rangée du milieu et ma soeur Anne-Marie sur la rangée du bas. Je garde de bons souvenirs de mon institutrice Francine Modol et de ce bon temps passé à l'école de Camurac.


Mon travail, aprés un passage obligé à Paris, m'a conduit dans le département de Vaucluse, maintenant à la retraite je réside dans la Drôme Provençale, mais je vais avec ma famille régulièrement
à Camurac où nous avons une maison. 

Jean-Baptiste Sarda 30/03/2012 13:59


Bravo Jean Pierre pour votre reportage sur Eugène Lacroix qui était mon grand père .


Grace aux photos transmises par ma soeur Francine Modol ,j'ai pu revoir avec émotion ces vieilles photos sur lesquelles figurent mes grands parents mais aussi arrières grands parents .ce
reportage sera aussi un trésor pour nos enfants et petits enfants . Encore bravo pour votre superbe site qui nous permet de découvrir le présent mais aussi le passé du Pays de Sault auquel nous
sommes si attachés .

Liliane MALET 30/03/2012 10:47


Très heureuse de voir ces photos, et de vous revoir sur ce Site, vous,  mes "nounous" des premières années de ma vie.  Dimanche Maman verra ce reportage et vous imaginez, sans
peine,   l'émotion qui sera la sienne (91 ans), puisque nous étions  vos voisins " d'en face ". Sous le prunier de Cachemy, en août,  nous pourrions peut-être prendre le temps
de  nous retrouver un soir. Avec mon A.G.M. maternelle, je crois que nous avons des "racines qui se touchent". Merci à vous trois et bises  pour la transmission de ces documents. Bien
entendu, bravo à vous JEAN-PIERRE pour  la mise en valeur  de "notre tranche de vie". Liliane

marie-françoise 30/03/2012 06:41


Superbe et émouvant reportage! pour quand un petit mot sur Alet mon lointain(dans le temps et dans l'espace!) pays natal?


beaucoup aimé aussi votre reportage sur  Saint Hilaire visité te revisité dans mon enfance et adolescence et encore l'an dernier pour faire découvrir aux jeunes générations;fille et petit
fils.