Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : www.belcaire-pyrenees.com
  •  www.belcaire-pyrenees.com
  • : BELCAIRE capitale du Pays de Sault en Languedoc Roussillon. Au départ j'ai réalisé ce site pour partager les retrouvailles 33 ans après, de 17 copines, dans cette région authentique préservée en territoire cathare au pied des Pyrénées. Mais je me suis aperçu que l'Aude n'était pas assez mise en valeur, alors amoureux de cette région et la passion étant là, j'ai réalisé des reportages pour vous présenter ce département aux lieux chargés d'histoire. Ce site a pour but surtout de vous faire découvrir cette région authentique, plein de charme qu'il faut aller visiter.
  • Contact

ANNONCES-MESSAGES-ACTUALITÉS

Ils veulent vous informer !

Pour découvrir les annonces

  cliquez sur la photo

Photo pour les annonces 02

Faites Une Recherche Sur Ce Site

LIENS UTILES

En cliquant sur l'une des images ci-dessous :

1 - vous pouvez écouter Radio Montaillou en direct

 

logo 01cliquez sur le logo RADIO MONTAILLOU ci-dessus pour écouter la Radio en direct
(en cliquant sur leur site en haut à droite)
pendant que vous consultez les pages du site
 

 

 

Pour suivre la progession et connaître la position des ours dans les Pyrénées
téléphonez au 05.62.00.81.10
 
Vous pouvez m'écrire
CLIQUEZ SUR LE PETIT CHIEN ROMÉO POUR ME CONTACTER
 
 
LIVRE D'OR
cliquez sur la photo pour déposées vos marques de sympathie et pour les visionner

Gîtes dans une ancienne école place du village de Comus, village situé
sur le tracé de l'emblématique Sentier Cathare et à proximité des gorges de la Frau et de Montségur
 
Locations gîtes et chambres d'hôtes à Ignaux dans les montagnes des Pyrénées
en Haute-Ariège près d'Ax-les-Thermes
 
Hôtel Restaurant Bayle ** à Belcaire

 

Sites d'Ami(e)s

Les Amis du Sabarthez de Pierre Cortinas

 

Pour le développement du tourisme au Pays de Sault :

     l'Association le Grand Sault

 

on y trouve des renseignements intéressants sur ce site :

     Chambre d'Agriculture de l'Aude

 

Logo réduit office du tourisme du pays de sault

Office du Tourisme du Pays de Sault

Chemin départemental 613

11340 ROQUEFEUIL

Tél : 04.68.20.75.89

 

Retour à la page d'accueil

LES LIVRES CONSEILLÉS

Nouvelle Rubrique pour découvrir

des livres intéressants

cliquez sur la photo

livres conseillés

MESSAGE

16 juin 2012
bandeau chateaux cathares chateau de Saissac 22

Les ruines du château de Saissac s'ouvrent sur un panorama magnifique, à l'Est les Corbières, face à vous le Cabardès et le Carcassonnais, et à l'Ouest le Lauragais.

 

Voici la suite de l'histoire du château de Saissac, et par la force des choses de son village qui lui est intiment lié. Vous avez été nombreux à apprécier cette première partie qui vous a permis de découvrir une région de l'Aude trop méconnue comme beaucoup de petits coins paisibles qu'il faut aller dénicher au gré de vos balades, mais pour cela, il faut se bouger. Il y a des tas de choses à voir en Aude !

 

Saissac vue aerienne 01

Une vue aérienne du village de Saissac

Saissac carte 06

Sur cet extrait de carte on remarque que le château de Saissac dominait le village castral d'origine, par rapport à l'implantation actuel du village.

Il reste encore aujourd'hui quelques vestiges de cet ancien village castral au pied du château dans la forêt proche.

chateau de Saissac 37 Porte médiévale ruine de l'ancien v   chateau de Saissac 38 Porte médiévale ruine de l'ancien v

Porte médiévale que l'on nomme "Porte de Toulouse" s'ouvrant sur le chemin menant aux ruines de l'ancien village médiéval

chateau de Saissac 39 Chemin d'accès au village médiéval

Chemin d'accès menant aux vestiges du village médiéval de Saissac

chateau de Saissac 40 Ruine de l'ancien village médiéval

Emplacement de l'ancien village castral de Saissac, quelques soubassements de murs subsistent

En 1862, des chercheurs de trésors le dégradent de façon irrémédiable par les fouilles systématiques, allant jusqu'à utiliser de l'explosif.

Il est acheté en 1920 par Henri Dupuy Mazel, cinéaste et écrivain. À sa mort, en 1994, ses héritiers donnent le château à la mairie de Saissac.

Depuis 1995, la municipalité mène un programme de restauration. De 2004 à 2006, deux salles du corps du logis sont reconstruites dans le style XVIème, dont le logis Aldonce construit pendant le XVIème siècle avec notamment une charpente en coque de bateau. Dans ces salles se trouve aujourd'hui un petit musée présentant des informations sur la monnaie ancienne, notamment sur le  fameux trésor trouvé à Saissac en 1979 lors de travaux de construction, comprenant 2000 deniers datant de 1270.

chateau de Saissac 65

Une belle vue du flanc Est du castrum de Saissac

chateau de Saissac 67

Zoom  sur l'angle Nord Est du château

chateau de Saissac 44

Le prolongement du village de Saissac avec son château et au Sud Ouest la plaine du Lauragais

chateau de Saissac 01

L'angle Nord Ouest des vestiges du château de Saissac

chateau de Saissac 66

L'entrée du château, à gauche le logis Nord et en face un pan de mur du donjon défit le temps, ce donjon avait une forme polygonale, il date du XIIIème siècle.

chateau de Saissac 04

La terrasse Sud  avec ses deux tours veillant sur le Carcassonnais au loin. Ces tours possèdent des couleuvrines, bouches à feu, et canonnières.

chateau de Saissac 03   chateau de Saissac 75

A gauche, la casemate de la terrasse Sud. A droite, la tour Sud Ouest.

En regardant bien, vous remarquerez que ces tours comportent des fentes pour armes à feu.

chateau de Saissac 71

Pan de mur Ouest laissant supposer un nombre important de salles. Les corbeaux subsistent encore, ils supportaient le plancher.

chateau de Saissac 34

Le langage des pierres : en regardant de plus près, certaines pierres ont été gravées

chateau de Saissac 72

Belle vue plongeante sur la face Ouest du château de Saissac, avec les deux échauguettes au premier plan.

Les archives nous donnent très peu d'informations concernant la construction et les divers aménagements réalisés au cours de siècles sur ce château de Saissac, mais je rajouterai ceci :

Le château de Saissac coiffe un piton taillé dans le roc par l'Aiguebelle et la Vernassonne, sur le versant Sud de la Montagne Noire, balcon méridional du Massif Central. Bâti sur une terrasse face à la plaine de Carcassonne et aux collines de la Malpère. Ce château comme vous avez pu le lire fut la résidence d'une puissante famille vassale des Trencavel. Le village médiéval blotti tout autour du ravin, et un des sites les plus attachants de la Montagne Noire avec la chaîne pyrénéenne comme ligne d'horizon.

chateau de Saissac 11Une autre photo de l'entrée du site médiéval de Saissac.

Le château a été construit avec des pierres de schiste de provenance locale tandis que les détails comme les corniches sont en granit.

On accède au château du côté du village. Le pont-levis et le fossé ont disparu, et l'on pénètre directement dans la première terrasse.

Les ruines déchiquetées du château se composent essentiellement d'une enceinte irrégulière formant une sorte de quadrilatère d'environ cent vingt cinq mètres sur trente. Des tours circulaires occupent les angles. Il reste peu de trace du castrum primitif de Saissac. En effet, les importantes constructions que l'on voit aujourd'hui ne sont pour la plupart pas antérieures aux XVème et XVIème siècle. A cette époque, tous les bâtiments sont adaptés à l'utilisation de l'artillerie. Il s'agit probablement de l'œuvre de Gui de Castelnau, baron de Clermont-Lodève et sénéchal de Toulouse, mort en 1580.

Seuls les vestiges du donjon polygonal d'une vingtaine de mètres de hauteur qui défendait l'esplanade Sud peuvent remonter à la fin du XIIIème ou au début du XIVème siècle. Son sous-sol abritait deux caves voûtées superposées. Sur la gauche cependant, on distingue encore les restes des logis, magasins et autres réserves bâtis dans le courant des XVème et XVIème siècles.

Des travaux de consolidations ont été nécessaires car les pans de murs présentent une certaine dangerosité. En 1994, l'édifice et ses abords sont rachetés par la commune pour le franc symbolique. Suivront, de 1996 à 2000, des campagnes de consolidation en vue de l'ouverture au public. De 2004 à 2006, d'importants travaux sur le logis Aldonce ont permis la réhabilitation de deux salles dans l'esprit du XVIème siècle.

chateau de Saissac 31

La terrasse Sud, avec le fronton du Grand Logis à droite, remanié à la Renaissance.

Un Muséographie très intéressant se tient dans ces murs, à visiter !

chateau de Saissac 74

Les contreforts du château de Saissac sur le côté Est

L'évolution démographique de Saissac progresse, en 2006, il y a avait 1006 habitants. Le village quand à lui, présente a conservé de nombreux vestiges de son passé. Au Nord du village, on peut voir encore deux grandes tours crénelées de l'ancienne enceinte qui au XIVème siècle, entourait complètement la localité. Elles ont été restaurées lors des guerres de religion. Par endroits, d'autres vestiges de cette muraille sont visibles. L'enceinte médiévale devait comporter trois portes, dont une seule est conservée : la Porte d'Autan (ou porte de Montolieu) datant du XIVème siècle. Au-dessus de la clé de l'arc extérieur sont incrustées deux pierres ornées d'écus, d'un côté il y a l'ancien blason de Saissac représentant un château à trois tours maçonnées, et de l'autre, un blason sculpté d'une croix toulousaine qui pourrait être la marque de la famille de l'Isle-Jourdain.

Saissac 15b en 1910   chateau de Saissac 15

A gauche, la Tour Carrée en 1910. A droite, la même tour de nos jours.

chateau de Saissac 69

Le village de Saissac

Le village abrite de nombreuses vieilles maisons à encorbellements qui rendent ces rues très pittoresques. Il y a une maison qui mérite une attention toute particulière rue des Saptes, cette maison des Saptes adossée aux anciens remparts de Saissac, rappelle les heures fastes du village de Saissac aux XVIIème et XVIIIème siècles, quand l'industrie drapière avait pris un essor considérable dans toute la région de Carcassonne, notamment sous l'impulsion de la famille de Saptes, qui possédait une manufacture en 1620 près du village de Conques. Les Saptes  bénéficient de la protection de Colbert et Louis XIV. Jusqu'à la fin du XVIIIème siècle, l'industrie du textile est florissante et le village connaît une prospérité importante. En 1728, il existait 75 métiers et plus de 23 fabricants. C'est à Saissac que l'on produit le fameux drap noir nommé aile de Gorp.

L'église Saint-Michel situé à proximité du château date de l'époque romane, elle fut profondément remaniée au XIVème et surtout au XVIème siècle suite à un incendie qui ravagea l'édifice en 1568.

chateau de Saissac 16

Les rues de Saissac dans sa partie haute

chateau de Saissac 17  chateau de Saissac 84 

  La Tour Carrée, entre les deux tours se trouvait la porte Neuve construite en 1551.

  chateau de Saissac 14  chateau de Saissac 78 

La Tour Grosse située sur les hauteurs du village de Saissac, elle domine celui-ci. Elle daterait de l'an 1000.

Un écomusée est installé dans cette Tour des remparts médiévaux du village, il met en valeur les métiers traditionnels, ainsi que la vie quotidienne des habitants.

Il réunit sur trois niveaux des outils et instruments d'autrefois, de la Montagne Noire.

 Au sommet de la tour, haute de 20 mètres, un panorama à couper le souffle sur les Pyrénées et une table d’orientation.

chateau de Saissac 77

La Tour Grosse

chateau de Saissac 85Autre photo de la Tour Grosse par une fin d'après midi d'août

L'une des tours du village au Nord Est, abrite le musée des Vieux Métiers.

Le château fut classé aux Monuments Historiques en 1926.

chateau de Saissac 10

L'église Saint-Michel

chateau de Saissac 12

Autrefois cette tour faisait partie de la défense des remparts, aujourd'hui la Tour Laymone sert de clocher à l'église Saint-Michel.
C’est en 1794 que fut installé l’horloge, autrefois donnant l'heure sur la Tour Carrée 

chateau de Saissac 19

Belle photo automnale de Saissac et son château

chateau de Saissac 20Dès le Moyen Âge, Saissac est un village en pleine croissance grâce à la force de l'eau qui est omniprésente.

Des industries artisanales comme la draperie et les moulins s'y développent grâce à l'énergie de l'eau 

chateau de Saissac 68 le Béal

Le " Béal " des treize meuniers
Ce canal d’amenée d’eau capte et dévie les eaux de la Vernassonne et de l’Aiguebelle et les dirige vers le village de Saissac.
Cité dans un document en 1658, le béal a servi à alimenter en eau moulin, ateliers, usines et scieries.
Son existence a été un élément déterminant pour le développement économique du village, notamment au XVIIIème siècle.
Aujourd’hui, son usage est limité à l’irrigation de jardins privés.
Fait rare, il traverse le village sur une longueur de près de deux kilomètres.

Le béal de Saissac est un canal artificiel d'arrosage et d'amenée d'eau qui date du Moyen Âge. Il se nomme le béal des treize meuniers, du nom de ses propriétaires d'origine. Il prend sa source au-dessus du village en captant l'eau de la Vernassonne et de l'Aiguebelle. Il mesure deux kilomètres de long et traverse le village le long de l'enceinte fortifiée. Il permet de capter aisément l'eau en tout point du village. Jusqu'au XIXème siècle, le béal a fait tourner près de treize moulins papetiers et fariniers, foulons, des ateliers de filatures, des rassègues qui sont des scies-mécaniques et des martinets. Actuellement, le béal est toujours utilisé pour l'arrosage des jardins. Le village est alimenté en eau courante depuis 1951. Les différents ruisseaux qui alimentaient les jardins sont peu à peu détruits pour refaire les ruelles du village.

chateau de Saissac 13 lavoir

Lavoir couvert de la Porte d’Autan. Construit entre 1889 et 1890, cet ensemble est unique sur le canton par la qualité de son architecture.
Le bassin est de forme ovale, couvert d’une charpente reposant sur deux colonnes de granit, elles-mêmes surmontées de chapiteaux.

La croix marque l’emplacement d’une chapelle disparue, consacrée à Saint-Ignace et citée en 1641.

chateau de Saissac 82

Autre photo du lavoir couvert de la Porte d’Autan

chateau de Saissac 80

Mise en valeur de ce patrimoine, le lavoir couvert de la Porte d’Autan

chateau de Saissac 79

Le bassin ovale du lavoir de la Porte d’Autan

chateau de Saissac 81

Zoom sur l'écoulement entre bassin fontaine et le bassin lavoir

chateau de Saissac 83

Voici un autre lavoir couvert situé dans le village de Saissac.

Ce lavoir particulier dispose de deux bassins bas, où les lavandières s’agenouillaient pour frotter leur linge.

Le premier bassin sert au rinçage tandis que le second est utilisé pour le savonnage du linge.
Afin que les animaux ne souillent pas l’eau, l’abreuvoir est placé à l’extérieur ici à droite.

chateau de Saissac 76

Par dessus les toits de Saissac, une fin d'après midi mi-août 2011

chateau de Saissac 50

L'église Saint-Michel à gauche, le château de Saissac en contrebas

Dans les environs :

Le lac des Cammazes se situe au Nord Ouest de Saissac à 7km.

Construit de 1954 à 1957 et mis en service en 1958, le barrage des Cammazes est situé sur le cours du Sor, sur les communes des Cammazes et de Sorèze dans le Tarn, et la commune de Saissac dans le département de l'Aude. L'ouvrage est destiné à l'alimentation en eau potable et à l'irrigation. Il alimente 200 communes, soit plus de 170 000 habitants. La surface du plan d'eau est d'environ 90 hectares. Le volume de sa retenue est de 18,8 millions de m3. Il sert aussi de réserve pour le Canal du Midi dont 4 millions de mètres cubes lui est consacré.

Saissac lac des Cammazes

Le lac des Cammazes

Saissac lac des Cammazes le barrage coté aval

Le barrage de la Gravette dit Barrage des Cammazes alimenté par le Sor, cette retenue d'eau alimente la Rigole de la Plaine.

Saissac lac des Cammazes la rigole

La Rigole de la Montagne à la sortie du lac des Cammazes, alimentant le canal du Midi.

Le chemin qui longe la Rigole de la Montagne Noire sur 28 km de la Prise d’Alzeau aux Cammazes est un véritable paradis pour les promeneurs et les cyclotouristes (véhicules à moteur sont interdits)

Juste au Nord de Saissac à 5 km, se trouve le Bassin du Lampy, qui est un lac artificiel sur le Lampy servant à alimenter le canal du Midi. Créé en 1782, soit un siècle après l'ouverture du Canal du Midi en1681. Ses sentiers ombragés promettent de belles promenades. Ce bassin est cerné de beaux massifs d'arbres de la forêt de Ramondens. Le site de la réserve du Lampy est retenu par une commission d’experts en 1776 et l’ouvrage est terminé en 1782. Les plans sont dus à l’ingénieur Garripuy. La digue du barrage a 120 mètres de longueur, 16 mètres de haut, et 5 mètres d'épaisseur, c'est un très bel ouvrage. La capacité du bassin est de plus de 2.000.000 de m3. La réserve du Lampy et la Rigole de la Montagne, sites inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Saissac lac de Lampy

Le lac du Lampy

La Prise d'eau d'Alzeau, si on quitte Saissac en direction de la Galaube, est un des lieux de naissance du canal du Midi. Un bloc de granit gravé y rappelle les étapes de Pierre-Paul Riquet, on peut lire :

" Louis XIV régnant Colbert étant son ministre ici l'an 1665  P.-P. Riquet s'empare des eaux de la Montagne Noire, les conduit à Naurouze et résout le grand problème de la jonction des deux mers. L'an 1666, seul, il ose entreprendre ce grand ouvrage et répond du succès. L'an 1681, des barques chargées passent de l'Océan à la Méditerranée."

Si vous désirez en savoir plus sur la construction du Canal du Midi, j'ai réalisé un reportage en quatre parties, que vous pouvez consulter ICI

 

Comme dans tous mes reportages, voici quelques photos anciennes, témoignage d'un passé relativement proche par rapport à la naissance du château de Saissac

 

Saissac 01 en 1903

La place du village de Saissac en 1905

Saissac 02c en 1905

Une vue panoramique du village de Saissac en 1905

Saissac 07 en 1910

Le village de Saissac en 1910 avec l'église Saint-Michel à gauche

Saissac 08 en 1910

Le village de Cenne-Monestiés proche de Saissac en 1910, situé au Sud Ouest

Saissac 06 en 1905

La façade Est du château de Saissac en 1905

Saissac 13 en 1910

L'entrée du château de Saissac en 1910

Saissac 04 en 1910

La façade Ouest du château de Saissac en 1910

Saissac 12 en 1910

L'entrée du château de Saissac en 1910

Saissac 18c en 1910

L'église Saint-Michel à Saissac en 1910

Saissac 14 en 1910

La place aux Herbes à Saissac en 1910 et ci-dessous la même fontaine en 2011.

Sur cette place aux Herbes, se déroulait le marché, la fontaine est datée de 1722. C’est la plus vieille fontaine connue sur le canton.

Surmontée d’un boulet en marbre de Caunes-Minervois, elle est ornée d’un blason aux armes de la communauté de Saissac : une tour maçonnée.

Le sol en calade permettait d’éviter la boue.

chateau de Saissac 73

La fontaine de la place aux Herbes en 2011.

La place aux Herbes et la fontaine ont été restaurées en 2003.

Saissac 11 vue aerienne en 1958

Une vue aérienne du village de Saissac en 1958

Saissac 19 vue aerienne en 1960

Cette vue aérienne du village et du château de Saissac date de 1960

Saissac 16 vue aerienne en 1960

Vue aérienne du village et du château de Saissac datant de 1960

Saissac 09 en 1970

Le village de Saissac en 1970

Saissac 10 en 1970

Le village de Saissac et les ruines du château en 1970

 

Merci à tous pour votre collaboration en me donnant l'autorisation d'utiliser vos photos afin de documenter cet article pour la promotion de cette belle région qu'est l'Aude.

J'espère que ce reportage vous aura intéressé, merci pour votre fidélité, n'hésitez pas à laisser vos commentaires, et à bientôt pour de nouvelles aventures  ...  

Profitez-en pour consulter les sommaires du menu en haut à gauche, il y a de nombreux sujets variés, très intéressants et instructifs, allez-y,  jetez un oeil !  

--------------------------------------

Ainsi se termine ce second reportage, en espérant qu'il vous aura intéressé, n'hésitez pas à laisser vos commentaires ... et revenez me voir !

Vous désirez être averti de la parution d'un nouvel article ? Inscrivez-vous sur la Newsletter ICI

Eh bien, voilà encore un beau reportage, qui mérite tous mes remerciements aux internautes photographes qui ont bien voulu partager et grâce à leurs clichés, permettent de documenter et de mettre en valeur ce reportage, que je réalise bénévolement pour la promotion d'une belle région : L'AUDE ! L'aventure continue ...qu'on se le dise !! 
Sachez qu'il est toujours possible d'y rajouter des infos, des photos, si vous en avez, contactez moi, je me ferai un plaisir de compléter l'article.

Voici mon adresse mail pour m'adresser vos documents ou prendre simplement contact   jp@belcaire-pyrenees.com 

Avant de quitter ce site et pour mieux y revenir, profitez-en pour consulter aussi les sommaires du menu, il y a de nombreux sujets variés, très intéressants et instructifs, allez-y,  jetez un oeil !

--------------------------------------

Votre aide est la bienvenue ! Vous désirez participer et me proposer des articles avec ou sans photo. Ce site c'est aussi le vôtre, utilisez cette opportunité. C'est l'occasion, vous voulez "partager" et faire découvrir votre village audois, la région, un itinéraire de rando, ou tout autre sujet qui vous tient à coeur, je me charge du montage et de la présentation sur le site ..., écrivez moimon adresse email pour me joindre est indiquée ci-dessus.

Il  y aura toujours quelque chose sur ce site qui vous surprendra et vous intéressera. Pour ne pas rater la publication des reportages, c'est simple, inscrivez vous sur la Newsletter, dans le menu de gauche ; pour vous inscrire c'est simple, tapez votre adresse mail et cliquez sur "inscrivez-vous". Je compte sur vous pour pulvériser le nombre des abonnés qui progresse de jour en jour !

  --------------------------------------

L'aventure continue ... avec vous, toujours de plus en plus nombreux et fidèles lecteurs.

  Julie logo aout 2011 500x330

Partager cet article

Réalisé par Jean-Pierre LAGACHE - dans HISTOIRE
commenter cet article

commentaires