Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : www.belcaire-pyrenees.com
  •  www.belcaire-pyrenees.com
  • : BELCAIRE capitale du Pays de Sault en Languedoc Roussillon. Au départ j'ai réalisé ce site pour partager les retrouvailles 33 ans après, de 17 copines, dans cette région authentique préservée en territoire cathare au pied des Pyrénées. Mais je me suis aperçu que l'Aude n'était pas assez mise en valeur, alors amoureux de cette région et la passion étant là, j'ai réalisé des reportages pour vous présenter ce département aux lieux chargés d'histoire. Ce site a pour but surtout de vous faire découvrir cette région authentique, plein de charme qu'il faut aller visiter.
  • Contact

ANNONCES-MESSAGES-ACTUALITÉS

Ils veulent vous informer !

Pour découvrir les annonces

  cliquez sur la photo

Photo pour les annonces 02

Faites Une Recherche Sur Ce Site

LIENS UTILES

En cliquant sur l'une des images ci-dessous :

1 - vous pouvez écouter Radio Montaillou en direct

 

logo 01cliquez sur le logo RADIO MONTAILLOU ci-dessus pour écouter la Radio en direct
(en cliquant sur leur site en haut à droite)
pendant que vous consultez les pages du site
 

 

 

Pour suivre la progession et connaître la position des ours dans les Pyrénées
téléphonez au 05.62.00.81.10
 
Vous pouvez m'écrire
CLIQUEZ SUR LE PETIT CHIEN ROMÉO POUR ME CONTACTER
 
 
LIVRE D'OR
cliquez sur la photo pour déposées vos marques de sympathie et pour les visionner

Gîtes dans une ancienne école place du village de Comus, village situé
sur le tracé de l'emblématique Sentier Cathare et à proximité des gorges de la Frau et de Montségur
 
Locations gîtes et chambres d'hôtes à Ignaux dans les montagnes des Pyrénées
en Haute-Ariège près d'Ax-les-Thermes
 
Hôtel Restaurant Bayle ** à Belcaire

 

Sites d'Ami(e)s

Les Amis du Sabarthez de Pierre Cortinas

 

Pour le développement du tourisme au Pays de Sault :

     l'Association le Grand Sault

 

on y trouve des renseignements intéressants sur ce site :

     Chambre d'Agriculture de l'Aude

 

Logo réduit office du tourisme du pays de sault

Office du Tourisme du Pays de Sault

Chemin départemental 613

11340 ROQUEFEUIL

Tél : 04.68.20.75.89

 

Retour à la page d'accueil

LES LIVRES CONSEILLÉS

Nouvelle Rubrique pour découvrir

des livres intéressants

cliquez sur la photo

livres conseillés

MESSAGE

1 février 2011
bandeau

Je vous avez promis la suite de cette découverte des gorges du Rébenty rapidement et bien la voici, nous venions de quitter Mérial pour entrer dans le village de Niort-de-Sault .... Mais avant, voici un peu d'histoire sur cette contrée méconnue ...

 

Le Pays de Sault se recommande à l'attention de l'historien et de l'archéologue par les souvenirs intéressants de son passé. Cette partie des Pyrénées est semée de tours démantelées, de restes d'édifices, vieux décors historiques de ce pays guerrier. Des ruines solitaires surgissent de distance en distance, marquant le passé historique de cette contrée pittoresque. la vallée du Rébenty était défendue au moyen-âge par des forteresses et des tours dépendant du comté du Razès ainsi que le prouve le testament du comte Roger-le-Vieux daté de 1012. Il y a trois forteresses ou tours d'origine wisigothe le long du Rébenty, le château de Castelpor, celui d'Aniort et de Belfort.

 

- Le château de Castelpor est situé sur la rive droite du Rébenty en face du village de Marsa, il avait la garde d'un passage du défilé, cette forteresse a été détruite par les espagnoles qui ravagèrent le Pays de Sault en 1496.

 

- La forteresse de Belfort avait pour mission de surveiller le passage qui menait à la plaine d'Aunat et le Pays du Kercobs. Lui aussi fut détruit quelques années avant celui de Castelpor par les espagnoles en 1473.

 

- Le château d'Aniort à Niort-de-sault fut construit au VIIème siècle par les rois wisigoths, il aura dix siècles plus tard le titre de forteresse royale. Il commandait le passage de la plaine de Belcaire. Au XIème un des membres de la famille d'Aniort reçu le titre de vicomte de Sault, le château de Montaillou lui appartenait aussi. Le château d'Aniort était une place forte et le centre d'action dans toute la région. En 1172, Othon d'Aniort prêta serment sur les saints évangiles dans l'église de Limoux, s'engageant avec d'autres seigneurs à demeurer fidèle à Raymond de Trencavel. La résistance des membres de la famille d'Aniort face à Simon de Montfort quand il envahit le Pays de Sault est devenu légendaire. Après une résistance acharnées face à l'armée des croisés, ils durent déposer les armes en 1241. Tous les biens des quatre frères d'Aniort, furent confisqués pour crime d'hérésie. Ils furent dépouillés de leurs châteaux, de leurs forêts, de leurs villages, de leurs moulins sur le Rébenty. Toutes ces richesses passèrent en partie entre les mains de Simon de Montfort, de ses lieutenants et en partie à la couronne. Aniort devint forteresse royale pendant trois siècles. En 1573, Jean de Lévis avec un parti considérable de Calvinistes s'empara du château et le réduisit en cendres.

 

- Je vous dirai aussi un mot plus loin sur le château d'Able.

Après l'annexion de la province de Languedoc à la couronne de France, tous ces châteaux après 1262 vont devenir des forteresses royales.

Le Rébenty au Pays de Sault 056  Le Rébenty au Pays de Sault 057

Niort de Sault altitude 860 m, 35 habitants au recensement de 1999.

En entrant dans le village de Niort, à droite, on trouve enfin un moulin intact et bien restauré. Cela ne veut pas dire qu'on y meule toujours, car les propriétaires s'en servent comme « maison de vacances ». Avec son jardin et avec l'eau qui y coule au dessous du bâtiment, c'est un coin privilégié et idyllique où il est certainement facile  de se reposer du stress quotidien !

De plus, Niort est un point de départ idéal pour toutes excursions dans la vallée et pour connaître le Pays de Sault en entier avec ses deux plateaux.

Mais le village a beaucoup plus à nous offrir :

Son château encore habité….

Le Rébenty au Pays de Sault 058

Sur la rive gauche du Rébenty fut construit ce manoir au XVIIème siècle par les descendants de la famille Aniort

Niort de Sault anciennement Aniort, Anyort est certainement une des plus vieilles localités du Pays de Sault.

En 1594, on y trouve 50 maisons et en 1836, 564 habitants.

Niort de sault 2010

Château renaissance du XVIIème siècle qui à l'origine appartenait à la famille de M. De Nègre, puis à la famille Casemajou avant d'être acheté par la famille Fondi de Niort quelques années avant la Révolution. Il est actuellement la propriété de la famille Maraval.

La famille des Aniort avait fait bâtir un autre petit manoir près de l'église actuelle, il tomba en ruine au XVIIème siècle et sur son emplacement M. Fondi de Niort son acquéreur y fit construire un hangar.

Chateau d'Aniort 01Une forteresse Wisigothe existait au Sud/Est du village, sur un rocher, sorte de nid d'aigle, il fut ensuite inféodé par les comtes du Razès vers 845. Le château de Niort de Sault fut le dernier soumis quelques mois après celui de Quéribus. Dans les textes du moyen-âge le château s'appelait Aniort ou Anorti. Cette forteresse sera prise par un parti de Calvinistes en 1573 et ce château fut réduit en cendres, démantelé pierre par pierre. Le promontoire à droite sur la photo, en partie caché par la végétation était l'emplacement du donjon, le reste de l'enceinte s'étendait vers l'Est de ce point. Malheureusement il ne reste que des vestiges, un escalier taillé dans la roche sur le piton d'Aniort (photo ci-dessous), on peut voir aussi les restes d'un pan de mur avec une canonnière datant probablement du XIVème siècle. Une croix cathare est gravée sur la dalle rocheuse à l'emplacement du donjon de cette forteresse. L'emplacement du château n'est indiqué nulle part, il faut faire preuve d'observation pour découvrir sa situation. Ici encore la végétation a repris ses droits.

Chateau d'Aniort 02

L'escalier taillé dans la roche sur le piton d'Aniort, vestige de la forteresse. On peut retrouver et suivre sur le sol les traces de ses murailles et de ses tours

Niort de sault le chateau dans la vallée du rébenty 1960

Le château du XVIIème siècle de Niort de Sault dans son écrin de verdure en 1950

Niort 02 en 1900

Le château de Niort de Sault en 1900

niort le rébenty 02

La poste de Niort de Sault en 1900

Le Rébenty au Pays de Sault 059

....son église avec son clocher typique qui ressemble à ses frères espagnols…

Le Rébenty au Pays de Sault 060  Le Rébenty au Pays de Sault 061

.... sa mairie, son pont neuf…

Le Rébenty au Pays de Sault 062

.... ses belles maisons …

Le Rébenty au Pays de Sault 063  Le Rébenty au Pays de Sault 064

 

Rébenty - Niort-de-Sault

.... et ses bords du Rébenty soigneusement stabilisés il n'y a pas longtemps, après des dégâts par suite d'orages sévères. Aujourd'hui, affectueusement décorés et équipés d'un terrain de jeux pour les enfants, ils se présentent à nous comme le joyau du village.

 

En continuant notre excursion, on voudrait bien vous donner quelques explications, Serge et moi : Autrefois, tous ces villages étaient peuplés par beaucoup plus d'habitants qu'aujourd`hui. Situés à la périphérie française, on les a tout à fait négligés pendant la période longue de la centralisation. Les jeunes ont alors quitté leur pays et les villages  se sont presque dépeuplés. Il n'y a plus  d'écoles, de magasins et de cafés. Ils ne sont restés que quelques personnes du troisième âge et très peu d'agriculteurs qui travaillent la terre de leurs ancêtres à l'aide de machines modernes. Leurs familles se réunissent chaque année pour la fête du village (autour du 15 août). Ces jours-là, toutes les maisons sont peuplées.

Le facteur et beaucoup de marchands montent en camionnette (même en hiver) et fournissent les gens de tout ce qu'ils ont besoin, à des prix assez élevés. Chaque fois, lors de leur arrivée, leurs coups d`avertisseur réunissent tous les habitants qui en profitent pour se raconter leurs nouvelles.

On a cependant l`impression que par suite des activités surtout de la Communauté des Communes  (dont vous trouvez le bureau à la Maison de la Montagne entre Roquefeuil et Espezel sur le Plateau de Sault), ce développement soit arrêté maintenant. Espérons le meilleur !

Le Rébenty au Pays de Sault 065  Le Rébenty au Pays de Sault 066

Les merveilles du paysage, comme par exemple  le défilé de Niort et le rocher surnommé « Courle » ou « Louis XIV » qui se dresse à pic devant nous (à droite), nous font oublier cet aspect un peu triste pour le moment. Prenez du plaisir à regarder pendant qu'on vous conduit lentement et prudemment sur une route qui  est déjà un peu plus large qu'en haut.

Transport du bois Rébenty en 1905

Comparez avec la photo ci-dessus, celle-ci date de 1905, transport du bois sur la route de Niort de Sault au pied du rocher Courle 

Après avoir passé tout droit le premier carrefour, où, en tournant à droite, on pourrait prendre une petite route qui monte en pente raide de 15 % (!) vers les villages de Mazuby, Galinagues, Rodome, Aunat  et Bessède de Sault situés sur le « Petit Plateau », on passe par le premier moulin intacte du Rébenty.

Le Rébenty au Pays de Sault 067

Le moulin du Roc fut, en 1667 acheté par un certain Boyer, rentier, de Belfort et de 1694 à 1745, à Vincent Bernard, notaire.

Le Rébenty au Pays de Sault 068

Il n'y a pas très longtemps, son propriétaire l'a restauré soigneusement et en gardant son caractère ancien, il a commencé à produire, à l'ancienne, le meilleur pain du pays. Que les palettes, les roues dentées des engrenages en bois et les pierres meulières, actionnées par de l'eau qui tombe du roc derrière le bâtiment, continuent  infiniment à tourner en craquant !

 

En poursuivant notre chemin, on passe le deuxième carrefour de la vallée où une route monte, à gauche, vers Espezel et Belcaire sur le « Grand Plateau ». En descendant tout droit, nous allons bientôt arriver à Belfort sur Rébenty avec sa scierie de bois et son petit « Sea View Cafe » entretenu depuis deux ans par un couple anglais très aimable.

Le Rébenty au Pays de Sault 069

L'entrée du village de Belfort sur Rébenty altitude 720 m, 37 habitants au recensement de 1999.

Belfort s'appelait autrefois Beaufort, doit être aussi vieux que Niort de Sault. En 1594, il y avait 17 maisons et en 1830 on comptait 138 habitants

Le Rébenty au Pays de Sault 070

Une des dernières scierie encore en activité, il y avait autrefois de nombreuses petites scieries le long de la rivière

Belfort sur Rébenty 01

Une jolie vue générale de Belfort sur Rébenty

Après beaucoup de virages, ayant passé sous des rochers suspendus très bas au-dessus de la route, on s'arrête pour visiter le « Défilé de Joucou ». On y descend et traverse à pied  le très vieux pont qui lie les deux bords de  la profonde crevasse calcaire cachée par des arbres et de la broussaille.

Belfort sur Rébenty en 1900 gorges d'able 01Belfort sur Rébenty en 1900 gorges d'Able 

Belfort sur Rébenty en 1900

Belfort sur Rébenty en 1900

Le Rébenty au Pays de Sault 071

De puissants ouvrages fortifiés furent édifiés comme le château d'Aniort, près de l'actuel village de Niort-de-Sault, celui de Castelport appelé également Castrum Porti entre Marsa et Joucou, ainsi qu'une ancienne tour wisigothe qui s'appelait au Xème siècle le château de Rebenti, à dater du XIVème siècle il fut appelé le château d'Able, il était bâti sur un roc escarpé en face de l'abbaye de Joucou. Au XIVème siècle le château d'Able appartenait à un seigneur du nom de Nègre d'Able. Ce château fut détruit par les Calvinistes en 1572.

Le Rébenty au Pays de Sault 072

Les gorges du Rébenty vers Joucou

rébenty à joucou 02

Il faut savoir que ces routes stratégiques à l'époque du moyen-âge n'avaient guère qu'une largeur de trois mètres dans les pays montagneux et de quatre mètres en plaine. Elles consistaient en une chaussée empierrée ou pavée. La voie qui passait par les gorges du Rébenty était très fréquentée au moyen-âge, les corps des troupes se rendant du Béarn et du Pays de Foix à Mont-Louis passaient par là. On franchissait le Rébenty sur un pont qui s'appelait au XIIIème siècle "pontus de Avinione" il s'appela ensuite "pont du roi". C'est sur ce pont qu'était perçu, au moyen-âge le droit de leude ou péage au profit du seigneur de Belfort.

Le Rébenty au Pays de Sault 073  Le Rébenty au Pays de Sault 074

Cette petite route la D107 est tranquille, ne roulez pas trop vite pour apprécier le décor

rébenty à joucou

Les gorges du Rébenty vers Joucou, vous êtes sur la D107

Le Rébenty au Pays de Sault 075  Le Rébenty au Pays de Sault 076

 

Joucou 14 en 1900

Photo rare datant de 1900, des tunnels de Joucou creusés dans le roc, remarquez aussi que la chaussée à cette époque était uniquement empierrée !

gorges du rébenty 01

L'un des tunnels de Joucou taillé dans le roc aujourd'hui

Joucou les gorges 02 en 1900

Joucou les gorges en 1900

défilé de Joucou  Joucou 05 vallée du rébenty en 1970

A gauche, l'entrée du défilé de Joucou et à droite, photo prise pratiquement au même endroit en 1970

Joucou les gorges en 1900

Joucou les gorges celle-ci aussi date de 1900

Joucou 06 bis vallée du rébenty en 1900Photo datant de 1900 des gorges de Joucou le long du Rébenty

Le Rébenty au Pays de Sault 077  Le Rébenty au Pays de Sault 078

A la sortie de la gorge et surtout au village de Joucou où nous arrivons deux minutes plus tard, il y fait déjà  assez chaud en été. On y trouve les premiers palmiers et figuiers.

Le Rébenty au Pays de Sault 079

Le village de Joucou altitude 600 m, actuellement il y a 27 habitants

Le Rébenty au Pays de Sault 080

Le paisible village de Joucou

Le Rébenty au Pays de Sault 081

 

Joucou par didier Boz

Photo de Didier Boz Joucou à la fin de l'hiver

Joucou 01

Joucou blotti dans les gorges du Rébenty, sur les hauteurs en face de vous, le plateau du Pays de Sault avec en haut à droite tout au fond le village de Belvis

Rébenty en 1905

Photo de Joucou en 1905, une remarque : tous les coteaux étaient cultivés à l'époque, il y avait du travail pour tous !

Joucou 01 en 1950

Joucou en 1950

Joucou 10 en 1900

Joucou en 1900

Joucou vallée du rébenty en 1900

Joucou en 1900

Le Rébenty au Pays de Sault 082

L'église de Joucou en 2010

Le Rébenty au Pays de Sault 083  Le Rébenty au Pays de Sault 084

La photo de gauche, est une pierre gravée en honneur à Saint Jacobi évêque de Toul en 768.

Photo de droite, église abbatiale Saint Jacques de Joucou vestiges d'une ancienne abbaye (Jocus) importante fondée au IXème siècle (avant 873) et détruite au XVème siècle, on voit ici le chef ruiné de l'ancienne abbaye de Joucou. Le monastère bénédictin de Joucou fut fondé en 873 pour être précis sous le vocable de Saint Jacques. On a compté vingt-sept abbés ou prieurs qui ont dirigé l'abbaye de Joucou de 873 à 1433. Nous n'avons pas trouvé trace de noms de ceux qui ont existé avant l'an 873. Le monastère subsista jusqu'en 1459. L'ancienne abbatiale fut abandonnée lors de la construction de l'église paroissiale dans le village. Fut-elle démolie lors des guerres de religion en 1570 ? On ne peut le préciser de manière exacte. Actuellement il ne reste que quelques lambeaux de ruines que l'on tente de sauvegarder, qui marquent la place qu'occupait l'abbaye de Saint-Jacques-le-Joucou.

Le Rébenty au Pays de Sault 085

 

Le Rébenty au Pays de Sault 086  Le Rébenty au Pays de Sault 087

Nous ignorons la fonction exacte qu'avait autrefois la tour, que l’on aperçoit sur une colline, il y en a partout sur les rochers du Rébenty. Elles dominent la vallée et la route. Il faut prendre en considération qu'autrefois, entre la fin du Vème siècle jusqu'au début du VIIIème siècle, le Rébenty était un des cols rares qui séparait, comme frontière naturelle, les terres des Wisigoths « barbares » de celles des royaumes francs, soit l'Ariège de l'Aude de nos jours, les tours pourraient alors être considérées comme des fortifications pour assurer la défense de territoire par les Wisigoths qui régnaient aussi sur une partie de la péninsule ibérique. D'ailleurs, on y trouve  encore des ruines de cette époque : le château d'Aniort près du village de Niort, le Castrum Porti entre Marsa et Joucou et la tour entre Belfort et Joucou.

Il se peut aussi que les tours servaient, au Moyen Age, comme moyen de surveillance, de communication et de protection du chemin en bas contre les brigands. Ou s'agissait-il même  d'un système établi par des chevaliers pillards pour assurer un péage ?

 

Un peu irrité par ces  réflexions, on arrive, quelques minutes plus tard, au beau village de Marsa qui nous accueille avec sa table d'information et d'orientation pas loin de la mairie au bord du Rébenty.

Le Rébenty au Pays de Sault 088

Nous voici à Marsa altitude 500 m, 26 habitants au recensement de 1999

Le Rébenty au Pays de Sault 089

Le Rébenty vous paraît tranquille, je vous y fiez pas, à certaines époques il a été terrible !

Le Rébenty au Pays de Sault 090

Marsa en 2010

Le Rébenty au Pays de Sault 091

L'église d'une hauteur inhabituelle domine Marsa sur la rive droite du Rébenty. Son joli clocher baroque date du XVIIème siècle, mais la nef est plus ancienne. A la fin du moyen-âge, l'église et le pâté de maisons qui l'entourent formaient un ensemble fortifié.

Rangé, très propre, soigneusement entretenu et ses maisons bien restaurées, le village ressemble, malgré toutes les différences, à ceux que l’on a déjà visités. Marsa est dominé par une église remarquable dont la porte est fermée à clé, malheureusement. Pour la visiter, il faudrait attendre la fin de la sieste pour demander la clé au maire. Comme on a encore un bon morceau de chemin à faire, on n'a pas assez de temps, hélas !

Le Rébenty au Pays de Sault 092  Le Rébenty au Pays de Sault 093

Le clocher-mur élégant et fière, à l'allure vaguement espagnole, ne fut pourtant ajouté que tardivement, XVIIème siècle, à la vénérable église paroissiale dédiée à Saint-Loup (évêque de Toul 383-478). Le clocher comporte cinq baies réparties sur trois étages, les deux baies inférieurs seules supportent une cloche. La plus grosse des cloches a été fondue en 1717, la seconde plus petite, en 1781. L'église a été rehaussé probablement au XIIIème ou au XIVème siècle, afin de la fortifier.

L'ensemble a été classé aux monuments historiques le 29 novembre 1948.

Marsa en 1905 bis

Une superbe photo de Marsa en 1905

Marsa vue générale en 1910

Vue générale de Marsa en 1910

Marsa vue d'ensemble en 1900

Celle-ci a subi les outrages du temps, Marsa en 1900

Marsa en 1910

Vielle photo des gorges du Rébenty avec Marsa en 1910

Marsa groupe scolaire av de joucou en 1910

Groupe scolaire et la mairie avenue de Joucou à Marsa en 1910

Marsa entrée du village en 1965

L'entrée du village de Marsa en 1965, avec son église dans le fond à gauche

Le Rébenty au Pays de Sault 094  Le Rébenty au Pays de Sault 095

Après avoir fait un bon dans le passé retour en 2010, le village de Marsa

gorges du rébenty vers Marsa

Marsa dans la brume du matin au fond des gorges du Rébenty

A partir de ce village jusqu'à l'embouchure du Rébenty, qui est déjà beaucoup plus large qu'à Niort, ne nous attendent que des curiosités naturelles : c'est le village le plus bas de la vallée.

Des bassins naturels qui nous invitent à nager et plonger…

Le Rébenty au Pays de Sault 096  Le Rébenty au Pays de Sault 097

 

Le Rébenty au Pays de Sault 098

 

Le Rébenty au Pays de Sault 099

 

Le Rébenty au Pays de Sault 100  Le Rébenty au Pays de Sault 101

.... des vues qui calment les yeux après le voyage sur la route ensoleillée.  Le Rébenty au Pays de Sault 102

et la route même qui, à travers les arbres méditerranéens, de broussailles et de fleurs sauvages de toutes les couleurs, accompagnent toujours les méandres du Rébenty formées par ses bords rocheux.

Le Rébenty au Pays de Sault 103

Notre excursion tire à sa fin et on arrive au carrefour de « notre » D 107 et  la D 117 qui lie Perpignan et Quillan. Comme on vous l'avait promis, il vous  attend, à l'hôtel-restaurant « le Rébenty », un apéritif rafraîchissant servi à la terrasse par un couple hollandais très aimable, un très bon repas à leur restaurant ou une chambre confortable pour passer une ou quelques nuits à un prix vraiment intéressant. Et surtout vous, les amateurs du rafting, n'hésitez pas d'y rester quelques jours. Vous y trouverez tout ce qui vous intéresse !

Le Rébenty au Pays de Sault 104

carrefour de « notre » D 107 et  la D 117 qui lie Perpignan et Quillan et à droite la terrasse de l'hôtel-restaurant « le Rébenty »

Le Rébenty au Pays de Sault 105  Le Rébenty au Pays de Sault 106

Mais juste avant de vous reposer, passez par-dessous  la route et jetez un coup d'œil sur l'embouchure du torrent que vous venez de visiter depuis sa source jusqu'ici. Car c'est à cet endroit, où il se jette dans l'Aude et où notre petit voyage commun se termine, le nôtre et celui du Rébenty.

Le Rébenty au Pays de Sault 107

L'hôtel-restaurant « le Rébenty »

Le Rébenty au Pays de Sault 108

Le Rébenty après un cours d'environ 40 km termine sa course pour se jeter dans l'Aude à 1 km en aval d'Axat

Mazuby 01 en 1900

Le village de Mazuby côté Est en 1900, altitude 920 m, 25 habitants au recensement de 1999. Il est situé sur ce que l'on appelle le petit plateau surplombant le Rébenty.

Mazuby vient de "mansus abbatis" qui veut dire maison ou ferme de l'abbé, ce village comme son nom l'indique appartenait à une abbaye, celle de Saint Michel de Cuxa ou du Canigou en Roussillon (espagne avant 1640).

En 1594, Mazuby était composé de 60 maisons. Il est aussi l'un des villages le plus vieux du Pays de Sault.

Mazuby 02 en 1900

Le village de Mazuby côté Sud en 1900. Sur ces terrasses sèches et ensoleillées, il y avait des vignes et des oliviers jusqu'à la fin des années 1980.

Aujourd'hui une végétation méditerranéenne de ciste, chêne vert, garrigue occupe la place.

gorges du rébenty 02

Les gorges du Rébenty, c'est bien en France ! dans l'Aude au Pays de Sault

En espérant que notre excursion vous a plu, nous vous remercions de nous avoir accompagnés ! A la prochaine en Pays de Sault !

Un grand MERCI à Serge  Bourieux  (photos) et Martin Gressmann (texte) pour cette passionnante découverte de l'Aude.

 

En faisant la mise en forme sur le site et avec leur permission, je me suis permis de rajouter quelques photos et de légender celles-ci.

Nous espérons n'avoir rien oublié et avoir pris garde à tout ce qui est nécessaire pour un reportage réaliste  sur la vallée du Rébenty.

Nous vous serions très reconnaissants de nous transmettre vos remarques, vos photos, suppléments et suggestions.  Car il est toujours possible de compléter ce reportage. N'hésitez pas à contacter par e-mail Jean-Pierre.

 

Je vous rappelle aussi qu'un article intéressant concernant cette contrée, est paru sur ce site "SAUVER LE PONT GAULOIS DE MÉRIAL, Patrimoine historique du Pays de Sault !! " à voir  ICI

 

Ainsi se termine ce second reportage, en espérant qu'il vous aura intéressé, n'hésitez pas à laisser vos commentaires ... et revenez me voir !

Vous désirez être averti de la parution d'un nouvel article ? Inscrivez-vous sur la Newsletter ICI

Eh bien, voilà encore un beau reportage, qui mérite tous mes remerciements aux internautes photographes qui ont bien voulu partager et grâce à leurs clichés, permettent de documenter et de mettre en valeur ce reportage, que je réalise bénévolement pour la promotion d'une belle région : L'AUDE ! L'aventure continue ...qu'on se le dise !! 
Sachez qu'il est toujours possible d'y rajouter des infos, des photos, si vous en avez, contactez moi, je me ferai un plaisir de compléter l'article.

Voici mon adresse mail pour m'adresser vos documents ou prendre simplement contact   jp@belcaire-pyrenees.com 

Avant de quitter ce site et pour mieux y revenir, profitez-en pour consulter aussi les sommaires du menu, il y a de nombreux sujets variés, très intéressants et instructifs, allez-y,  jetez un oeil !

--------------------------------------

Votre aide est la bienvenue ! Vous désirez participer et me proposer des articles avec ou sans photo. Ce site c'est aussi le vôtre, utilisez cette opportunité. C'est l'occasion, vous voulez "partager" et faire découvrir votre village audois, la région, un itinéraire de rando, ou tout autre sujet qui vous tient à coeur, je me charge du montage et de la présentation sur le site ..., écrivez moimon adresse email pour me joindre est indiquée ci-dessus.

Il  y aura toujours quelque chose sur ce site qui vous surprendra et vous intéressera. Pour ne pas rater la publication des reportages, c'est simple, inscrivez vous sur la Newsletter, dans le menu de gauche ; pour vous inscrire c'est simple, tapez votre adresse mail et cliquez sur "inscrivez-vous". Je compte sur vous pour pulvériser le nombre des abonnés qui progresse de jour en jour !

  --------------------------------------

L'aventure continue ... avec vous, toujours de plus en plus nombreux et fidèles lecteurs.

julie 320 x 213 newsletter

 

Partager cet article

Réalisé par Martin Gressmann / Serge Borieux / Jean-Pierre Lagache - dans DÉCOUVERTE
commenter cet article

commentaires

Jocelyne SAEZ 25/08/2016 19:12

Je recherche un tout petit village tout en pierres où j'étais allée il y a quelques années et il me semble que c'était pas loin des Gorges d'Eric, où il y a une majorité d'allemands ou de hollandais qui y habitent et pleins de paons en liberté dans ce village. Est-ce que vous avez une idée de son nom et de son accès ? Merci par avance de vos recherches et aussi pour ce joli reportage sur le Rébenty.

Jean-Pierre 27/08/2016 08:35

Les gorges d'héric ne sont pas situées dans le département de l'Aude mais celui de l'Herault le village est peut être Mons la Trivial

Jacquemard Alain 22/08/2012 16:26


Merci pour ces 2 articles sur le Rébenty , cela devrait faire connaitre cette magnifique vallée . Lors d'une rando en aout 2012 , je suis allé au berceau de cette rivière impétueuse , l'étang du
Rébenty en limite du département de l'Ariège , situé à 1628 mètres d'altitude . Comme " Font Rouge " prise sur le reportage en 1° partie , c'est une tourbière d'altitude qui mérite la visite .
Par contre , contrairement à Serge Borieux , je déconseille vivement aux promeneurs de boire l'eau ferrugineuse qui coule sur la tuile . Les nombreuses déjections des bovins trouvées dans
les ruisseaux situés en amont ainsi que les traitements vermifuges administrés devraient etre dissuasifs ! Bonne promenade à tous & amitiés , alain ; . 

Chris 10/02/2011 22:08



Je viens de visiter votre site et je peux vous dire que les photos sont magnifiques avec des commentaires d'histoires sur votre région très intéressants. Je suis tombée sur votre site par
hasard,je recherchais des photos et autres infos sur votre région car je vais passer 3 semaines de vacances à Espezel prochainement. Merci beaucoup pour cette jolie ballade virtuel.....


 



Mamminic 05/02/2011 21:58



Bravo, vraiment un grand bravo pour cet article magnifique. Merci de l'avoir fait paraître dans ma communauté. Je croyais être abonnée à  ta lettre et je ne l'ai jamais reçue.... donc j'ai
réparé ce soir en m'inscrivant. Je ferai très bientôt un petit article pour envoyer sur ton blog mes aminautes car la partie pyrénéenne audoise est vraiment magnifique. Bonne continuation.
Amitiés de Mamminic



Bernard 01/02/2011 23:12



Encore bravo à Serge,Martin et Jean-Pierre pour ce voyage au long du Rebenty. J'ai pris beaucoup de palisir à faire ce voyage avec vous. Je croyais connaître cette vallée, mais je vois qu'il
faudra que j'y retourne encore !



Henri-Basile 01/02/2011 20:11



SUPERBE, le comparatif photographique est très intéressant,toutes ces terres cultivées!!!Et ces paysages que la végétation a "ouatée", adoucissant la vallée et effaçant les paroies vertigineuses.



Andreoli Eric 01/02/2011 13:03



Bonjour,


Bravo pour ce reportage sur le Rébenty. Des photos et cartes anciennes et une documentation très fouillée. Superbe promenade virtuelle qui donne envie de la transformer en réalité. Cette région
est magnifique et vous savez en faire passer la beauté et l'intérêt.


Bonne continuation


Eric



Jean-Pierre 01/02/2011 18:04



Merci Eric pour votre commentaire sympa, je le fais avec mes petits moyens et aussi grâce à quelques ami(e)s qui m'aide comme ici à réaliser un bon reportage et j'en profite pour les en
remercier. C'est bien, car il y a des échanges conviviaux et cela permet à ceux ou celles qui le désirent d'être créatif dans un but partagé : la promotion d'une belle région !


Au plaisir Éric de vous lire,


Jean-Pierre