Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : www.belcaire-pyrenees.com
  •  www.belcaire-pyrenees.com
  • : BELCAIRE capitale du Pays de Sault en Languedoc Roussillon. Au départ j'ai réalisé ce site pour partager les retrouvailles 33 ans après, de 17 copines, dans cette région authentique préservée en territoire cathare au pied des Pyrénées. Mais je me suis aperçu que l'Aude n'était pas assez mise en valeur, alors amoureux de cette région et la passion étant là, j'ai réalisé des reportages pour vous présenter ce département aux lieux chargés d'histoire. Ce site a pour but surtout de vous faire découvrir cette région authentique, plein de charme qu'il faut aller visiter.
  • Contact

ANNONCES-MESSAGES-ACTUALITÉS

Ils veulent vous informer !

Pour découvrir les annonces

  cliquez sur la photo

Photo pour les annonces 02

Faites Une Recherche Sur Ce Site

LIENS UTILES

En cliquant sur l'une des images ci-dessous :

1 - vous pouvez écouter Radio Montaillou en direct

 

logo 01cliquez sur le logo RADIO MONTAILLOU ci-dessus pour écouter la Radio en direct
(en cliquant sur leur site en haut à droite)
pendant que vous consultez les pages du site
 

 

 

Pour suivre la progession et connaître la position des ours dans les Pyrénées
téléphonez au 05.62.00.81.10
 
Vous pouvez m'écrire
CLIQUEZ SUR LE PETIT CHIEN ROMÉO POUR ME CONTACTER
 
 
LIVRE D'OR
cliquez sur la photo pour déposées vos marques de sympathie et pour les visionner

Gîtes dans une ancienne école place du village de Comus, village situé
sur le tracé de l'emblématique Sentier Cathare et à proximité des gorges de la Frau et de Montségur
 
Locations gîtes et chambres d'hôtes à Ignaux dans les montagnes des Pyrénées
en Haute-Ariège près d'Ax-les-Thermes
 
Hôtel Restaurant Bayle ** à Belcaire

 

Sites d'Ami(e)s

Les Amis du Sabarthez de Pierre Cortinas

 

Pour le développement du tourisme au Pays de Sault :

     l'Association le Grand Sault

 

on y trouve des renseignements intéressants sur ce site :

     Chambre d'Agriculture de l'Aude

 

Logo réduit office du tourisme du pays de sault

Office du Tourisme du Pays de Sault

Chemin départemental 613

11340 ROQUEFEUIL

Tél : 04.68.20.75.89

 

Retour à la page d'accueil

LES LIVRES CONSEILLÉS

Nouvelle Rubrique pour découvrir

des livres intéressants

cliquez sur la photo

livres conseillés

MESSAGE

10 juin 2013
bandeau les villages du Pays de Sault

 

Voici la seconde partie du reportage consacré au village d'Espezel avec de nombreuses photos grands formats, où il n'est nul besoin d'une loupe pour les admirer, c'est la particularité de ce site qui se veut simple, facile à lire et à découvrir, tout comme la région d'ailleurs ! Si vous avez des choses à dire sur ce reportage, n'hésitez pas à le faire savoir, à le faire connaître, et laissez vos commentaires, c'est possible tout en bas de cet article.

 

Espezel 14

 La D613 direction Espezel

Espezel 13La D613, le plateau de Sault par une fin de journée d'octobre

 

logo label Pays Cathare 02

 

Espezel 12

Espezel, et le plateau de Sault vus du col d'Ubi

carte 04 Espezel

Une vue aérienne d'Espezel

carte 05 Espezel

Zoom sur cette vue aérienne d'Espezel

Lors de mes recherches sur l'histoire d'Espezel je suis tombé sur un document relatant la guerre franco-allemande, qui dura du 19 juillet 1870 au 29 janvier 1871, parfois appelée guerre franco-prussienne. Et dans ce document il y avait un rapport concernant un militaire natif d'Espezel.

Voici ce que dit ce rapport rédigé pendant la GUERRE DE 1870-1871 :

"MAURY, Jean-Baptiste, né le 24 janvier 1836, Espezel (Aude), 27ème de ligne. Fracture comminutive du fémur gauche, tiers moyen, coup de feu reçu à Arthenay. Consolidation vicieuse, raccourcissement de 4 centimètres, atrophie du membre et rétraction des orteils."

 

En 1800, les trois cantons, Belcaire, Espezel et Rodome furent regroupés en un seul. Belcaire devient le chef lieu du nouveau canton, avec la justice de paix, tandis qu'Espezel plus central hérita de la gendarmerie, qui avait ses quartiers dans une bâtisse achetée à un particulier, celle-ci fut aménagée et agrandie dans les années 1950. La gendarmerie quitta Espezel pour Belcaire dans les années 1970. Aujourd'hui l'ancienne gendarmerie d'Espezel est occupée par l'auberge du "P'tit Louis".

Espezel 02Photo de 2008, l'ancienne caserne de gendarmerie à Espezel transformée en auberge. Auberge très renommée, que l'on nomme aussi "chez P'tit Louis"

Espezel 108

Photo de 2013, l'ancienne caserne de gendarmerie transformée en auberge

Espezel 148 le relais du pays de sault

La carte de visite du resto pour ceux que cela intéresse !

Il y a aussi le restaurant - hôtel Grau d'Espezel, vous trouverez les coordonnées dans le menu de gauche sur ce site.

Espezel 49

Espezel, résidences le long de l'avenue du Stade

Espezel 205 en 1900b

L'entrée du village d'Espezel en 1900 avec le "lac" ou la mare lieu-dit le Calcat

Espezel 212 en 1910

En voici une autre en 1910, au fond, la D613 ombragée par l'alignement d'arbres.

Espezel 16

 

LA FOIRE D'ESPEZEL et LA FÊTE DE LA MOISSON

La foire d'Espezel se tenait autrefois au lieu-dit "le Calcat" ou le lac, cette mare insalubre qui a été comblée. C'est à l'emplacement du foirail et du jardin public que se trouvait au début du XIX ème siècle ce plan d'eau appelé "le lac". C'était le déversoir naturel des rigoles et des lavoirs existants dans le village. Le bétail venait s'y abreuver. Pour des raisons sanitaires on le combla au milieu du XX ème siècle.

Aujourd'hui la plus grande foire agricole de l'Aude recréée en 1978, a investi les places et les rues du village, elle a lieu à l'automne, c'est le plus grand événement annuel de la région.

Espezel 10

La foire d'Espezel attire chaque année au mois d'octobre de très nombreux exposants et visiteurs, les rues sont envahies

Espezel 04 panorama

Il y a aussi la fête des moissons à Espezel très intéressante qui a lieu au mois d'août, ici démonstration du battage du blé tel qu'il se pratiquait dans les années 1950

Espezel 01

Lors de cette fête des moissons, les engins mécaniques agricoles d'hier et d'aujourd'hui sont fort bien représentés.

Il est très intéressant de découvrir comment travaillaient nos anciens.

Espezel 161Au détour d'une rue d'Espezel ou de Roquefeuil (je ne sais plus où a été prise cette photo) au rebut, voici l'ancêtre de la moissonneuse batteuse.

Cette batteuse, associée au "Manège" mis en mouvement par des boeufs servira à battre les céréales de 1875 à 1930 environ.

Si vous désirez voir des photos et le reportage sur la fête des moissons à Espezel c'est ICI

Au sujet des foires à Espezel, j'ai retrouvé ce document :

Voici la transcription d'un avis favorable de délibération du Conseil général de l'Aude datant d'août 1881

FOIRES D'ESPEZEL

"La commune d'Espezel demande la création de deux nouvelles foires qui se tiendraient : l'une le 23 mars et l'autre le 8 septembre de chaque année.

Pour justifier cette demande, le Conseil municipal fait ressortir dans la délibération qu'il a prise à cet effet, le 5 mars 1881, que la commune possède plusieurs maisons importantes de commerce auxquelles viennent s'approvisionner les habitants du canton.

A en juger par les deux foires qui sont établies depuis plusieurs années dans la commune, et qui donne lieu à de nombreuses transactions pour les bestiaux, la rouennerie, etc., les deux nouvelles foires seraient très fréquentées.

Aucune des communes consultées ne s'est prononcée contre cette demande que je vous prie de vouloir bien accueillir favorablement."

 

Espezel 90

L'église d'Espezel vue du chemin du Puget menant au col d'Ubi

Espezel 89

Espezel, chemin du Puget menant au col d'Ubi

 

L'ÉGLISE D'ESPEZEL

Afin que les habitants aient un lieu de prière, une petite chapelle fut construite en 1540 à l'Ouest du village près du futur château.

Étonnant, l'église d'Espezel fut d'abord dédiée à Saint-Prim, un saint venu de Rhénanie.

Puis on changea de saint, (il faut savoir que les églises ont toujours eu un nom, elles sont sous le patronage de ... en général le nom d'un saint, c'est une tradition très ancienne), on choisit Saint-Julien et Sainte-Basilisse, martyrisés à Antioche vers 309 (Turquie).

Le premier curé connu à Espezel s'appelait : Salvat, il exerça de 1666 à 1670.

En 1674, l'évêque d'Alet, Nicolas Pavillon, interdira l'accès à l'église en raison de sa vétusté, cette interdiction durera trente ans. La cure d'Espezel sera unie au séminaire d'Alet de 1677 à 1684. Elle deviendra une succursale de Roquefeuil en 1791.

Ce n'est qu'en 1760 que des travaux importants furent entrepris, l'église fut remise en état, agrandie et dotée d'un clocher carré, de forme massive, portant l'inscription "Bâtisse - a- 176".

Espezel 152 église

L'intérieur de l'église Saint-Julien et Sainte-Basilisse  d'Espezel

Avant 1848, l'église comprenait un clocher, un sanctuaire, une chapelle Saint-Joseph, des fonds baptismaux anciens à côté du chœur à droite de l'autel.

Espezel 91   Espezel 155 église

L'église d'Espezel et son clocher, photo de droite, au fond, le narthex de l'église et la nef centrale  (cliquez sur la photo pour agrandir)

L'accroissement de la population, 833 habitants en 1851, rend nécessaire des travaux d'agrandissement de l'église qui n'offrait que 388 places.

Entre 1849 et 1854, l'édifice fut de nouveau agrandi sur les instructions de l'architecte départemental M. Bar et sous la direction de Monseigneur Jean Guillaume Clergue curé de 1848 à 1858. Le maire en 1854 était Baptiste Calvet. C'est monsieur Darses propriétaire de château d'Espezel qui légua par testament le terrain nécessaire à l'agrandissement de l'église, legs autorisé par ordonnance royale du 1er novembre 1831. En contrepartie les propriétaires du château se réservaient une concession importante et clôturée dans le cimetière ; elle existe toujours avec les sépultures des membres de la famille Darses.

Le presbytère séparé de l'église est situé à l'Est et en haut du village, il fut construit en 1843.

Lors de l'agrandissement de l'église, celle-ci faillit changer de lieu et venir s'implanter près de ce presbytère, mais cela augmentait le coût, et le déplacement ne se fit pas.

Espezel 151 église   Espezel 153 église

A gauche, le choeur et le maître-autel de l'église d'Espezel. A droite, la nef centrale (cliquez sur la photo pour agrandir)

Pour supporter la toiture, on construisit dans la nef trois arceaux en pierre de taille de Roquefeuil. Six piliers en pierre de Samprun de 6 mètres de haut et de 0,74 mètres de diamètre supportent les arceaux.

A cette époque c'était l'unique église du Pays bâtie à trois nefs. Sa régularité et la pureté de son style gothique en faisaient la plus belle des églises du canton.

En 1858, on consolida le clocher, il subira encore de grosses réparations en 1883.

Espezel 06   Espezel 125

L'église  Saint-Julien et Sainte-Basilisse  d'Espezel vue de la place du Pujol (cliquez sur la photo pour agrandir)

Espezel 81  Espezel 93

Zoom sur le clocher de l'église d'Espezel et son paratonnerre (cliquez sur la photo pour agrandir)

En 1970, le clocher de style ancien fut modifié, ce qui lui enleva une partie de son charme. On en profita pour refaire la toiture en bardeaux canadiens. En l'an 2000 la toiture fut recouverte d'ardoise.

Le portail en chêne massif date des années 1900 il fut réalisé par M. Savoy menuisier à Camurac.

Le clocher est doté de trois cloches. La plus ancienne datant de la construction de la première chapelle en 1540. Avant il y avait des sonneurs de cloches, mais depuis les années 1970 la sonnerie des cloches a été électrifiée.

Espezel 154 église

La nef centrale de l'église d'Espezel a retrouvé tout son éclat après l'incendie qui ravagea la sacristie en janvier 2011

Espezel 79   Espezel 85

Le porche avec sa porte en chêne massif datant de 1900 et le clocher de l'église d'Espezel surplombant le cimetière (cliquez sur la photo pour agrandir)

Espezel 80Décor en bois sculpté du panneau d'affichage de l'église d'Espezel

Dans le cimetière, jouxtant l'église, il y a plusieurs tombes des prêtres originaires de la paroisse d'Espezel, la plus ancienne est celle du père Clergue (1808-1893).

Espezel 226 eglise en 1950

L'église d'Espezel en 1950, le château juste derrière et le cimetière tout proche.

Espezel 94

Espezel, place de l'église

Espezel 76  Espezel 77

Espezel, calvaire place de l'église (cliquez sur la photo pour agrandir)

Dans l'église il y a un très beau bénitier en pierre datant de 1558, classé le 5 décembre 1908.

Ce qui est étrange, des noms sur deux lignes sont gravés dans un rectangle sur les faces latérales du bassin.

Une traduction a été faite, 1ère ligne : Guillaume Arnaud l'an 1558, 24 décembre Marc Gotets ; et sur la seconde ligne : Bernard Bes, Armand Bes, Paul Maury, Jean Maury, Baptiste Maury.

Ces noms sont probablement ceux des consuls ; Marc Gotets est peut être le nom du prêtre ou du sculpteur du bénitier.

Il y a de nombreuses statues dans l'église, on trouve parmi celles-ci, les statues de Saint- Chrysante et Sainte-Darie qui furent rajoutées après l'épidémie de choléra de 1854 car l'imploration des saints Julien et Basilisse ne donna aucun résultat positif.

Espezel 216 en 1935

L'intérieur de l'église d'Espezel en 1935

Espezel 88

Le chevet de l'église d'Espezel

Espezel 86

Espezel , place de l'église et le chemin du cimetière au fond à droite

Dans l'église il y a deux tombeaux, sous la dalle de pierre près du choeur repose la dépouille de Pierre Joseph Darses de Cassaignes, mousquetaire du roi Louis XV, enterré là en 1756.

La seconde sépulture située au fond de la nef, est celle de demoiselle Anne de Nègre femme de noble Jean Urbain Darses décédée en 1709 à l'âge de cinquante ans.

 

Le 7 janvier 2011, un coup de circuit électrique probablement sur un chauffage défectueux a mis le feu à la sacristie, qui fut entièrement détruite et de la suie a envahi l'intérieur de l'église car une porte était restée ouverte, des livres et objets précieux ont été détruits.

Espezel 158

L'incendie détruisit la sacristie en janvier 2011 et la suie endommagea l'intérieur de l'église d'Espezel

Espezel 74

Le château et l'église d'Espezel, vus de la place du Pujol

 

LE CHÂTEAU D'ESPEZEL

Le château d'Espezel fut construit en 1581 par la famille Darses qui s'allia ensuite aux Chassaigne, originaires d'Auvergne. Urbain Darses et Anne de Nègre eurent comme fils Pierre Joseph mousquetaire du Roi Louis XV comme je l'ai dit plus haut, il fut enterré dans l'église du village d'Espezel en 1756. La succession fut assurée par des neveux, les Caussou. Acheté par l'administration des Eaux et Forêts, le château devint la résidence du Garde général, puis il fut vendu en 1922.

Si vous possédez des infos sur le château d'Espezel, envoyez les moi, je pourrai compléter ainsi ce reportage.

Espezel 214 en 1905

Le château d'Espezel en 1905

Espezel 07

Voici le château d'Espezel en août 2009

Espezel 78   Espezel 87

Autres vues du château d'Espezel prisent en 2013 (cliquez sur la photo pour agrandir)

Espezel 219 en 1910 l'église

Une vue du château d'Espezel et de l'église en 1910

Espezel 122

La tour du château d'Espezel dominée par le pic d'Ourtiset enneigé

Espezel 113Zoom sur la tour du château d'Espezel

Espezel 121

A gauche, la tour du château et à droite l'église d'Espezel, avec en arrière plan le pic d'Ourtiset

Espezel 130Espezel avril 2013

Espezel 28 en 2012 vue aerienneUne vue aérienne de la mairie, du château et de l'église d'Espezel

Espezel 33 en 2012 vue aerienne

Espezel en 2012

Espezel 34 en 2010 vue aerienne

Les toits d'Espezel en 2010

Espezel 35 en 2010 vue aerienne

Une vue aérienne d'Espezel en 2010

Espezel 144

Espezel, le monument aux morts de la guerre 1914-1918

Espezel 31 en 2012 vue aerienne

Une vue aérienne d'Espezel en 2012

Espezel 95

Espezel, le chemin de Bertret

Espezel 96

Espezel, le chemin de Bertret

Espezel 97

Espezel, Impasse du Fauret, autrefois il y avait un forgeron ici

Espezel 105  Espezel 66

A gauche, la façade de la mairie. A droite, l'ancienne poste aujourd'hui disparue, c'est bien dommage ! (cliquez sur la photo pour agrandir)

Ce bureau de poste occupa ce lieu en 1925, il y avait un receveur, une employée et trois facteurs. En 1930, le bureau était occupé 24 h sur 24, car toutes les communications téléphoniques et télégraphiques de la région, passaient par le bureau d'Espezel.

A cette époque c'était la diligence qui apportait le courrier de Quillan. Ce bureau de poste eut un rôle très important pour la région, puis vers la fin des années 60 il fut transféré à Belcaire.

Espezel 129

Espezel, la rue du Pont, photo prise de la D613 sur le pont

Espezel 71  Espezel 139

A gauche, la rue du Pujol. A droite, la métairie de Montplaisir. (cliquez sur la photo pour agrandir)

Espezel 134

Espezel, la métairie de Montplaisir.

Espezel 135

Espezel, la métairie de Montplaisir.

Espezel 138

Espezel, la métairie de Montplaisir.

Espezel 133

Le plateau de Sault près d'Espezel

Espezel 136  Espezel 137

Espezel, la métairie de Montplaisir. (cliquez sur la photo pour agrandir)  

Espezel 46

Espezel, le camping municipal

Espezel 150 Camping

Espezel, le camping municipal

Espezel 149 Camping

Espezel, le camping municipal

Espezel 47

Espezel, le camping municipal

Espezel 145Espezel, le jardin public et ses aires de jeux

Espezel 82

Espezel, paysage vu du chemin du cimetière

Espezel 84

Espezel, bâtiment du Conseil Général ex DDE de l'Aude

Espezel 83

Espezel, vu du chemin du cimetière

Espezel 115

Une vue générale d'Espezel au petit matin

Espezel 114

Le pic d'Ourtiset (1934m)

Espezel 120

Espezel, l'église Saint-Julien et Sainte-Basilisse  

Espezel 142

Pic d'Ourtiset vu depuis la métairie Montplaisir à Espezel

Espezel 140

Panorama vu depuis la métairie Montplaisir à Espezel, avril 2013

Espezel 143

La D613 à proximité d'Espezel que l'on aperçoit au fond à gauche

Espezel 141Trassoulas, avec le pic de Saint Barthélemy et du Soularac, photo prise depuis la métairie de Montplaisir à Espezel

Espezel 159 Métairie des arbres

Une vue aérienne d'une métairie, la métairie "des Arbres" je trouve se nom poétique ( photo transmise par Vanessa d'Espezel)

Sur le territoire d'Espezel il y a deux métairies importantes à l'écart du village au Nord.

Espezel 160 Métarie Montplaisir

Proche d'Espezel voici une vue aérienne d'une autre métairie, la métairie "Montplaisir" ( photo transmise par Vanessa d'Espezel)

Il faut savoir aussi :

- Que le premier bureau de poste du canton de Belcaire fut créé à Espezel en 1845. Il y avait aussi le siège de la gendarmerie qui s'y installa en 1800. Le village fut doté du télégraphe vers 1881.

- Qu'Espezel est un village étape (8ème étape sur 12 au total) sur le parcours du sentier cathare grande randonnée qui va de Port-la-Nouvelle dans l'Aude à Foix dans l'Ariège, soit 250 km de marche à pied dans un environnement superbe parmi les plus beaux sites de l'Aude.

- Qu'un enfant du pays, Louis Bès né le 7 juin 1905 à Espezel, a été finaliste du championnat de France de rugby en 1929 avec Lézignan. Il jouait demi d'ouverture (1,74m, 78 kg). Il exerçait la profession de minotier.

Espezel 09

Une nuit étoilée sur Espezel

Voici quelques photos anciennes d'Espezel qui ne vous laisseront pas indifférents :

Espezel 203 en 1905

Un dimanche de 1905 à Espezel devant le château

Espezel 206 en 1900

Espezel place de la poste en 1900, comparez avec la photo ci-dessous

Espezel 124

Espezel place du Pujol en 2013 anciennement place de la poste, comparez la avec celle ci-dessus.

Espezel 220 en 1910 place de la poste

Espezel place de la poste en 1910 aujourd'hui c'est la place du Pujol.

A l'époque le bureau de poste était jusque dans les années 1920, une vieille grange appartenant à un nommé "le Tambour".

Espezel 69

Espezel, Place du Pujol en 2013, la fontaine n'a pas bougé. Bel exemple d'authenticité !

Espezel 262 devant hotel Grau en 1905Espezel la Grand' Rue en 1905 (devant l'hôtel Grau)

Espezel 240 en 1905Espezel la Grand' Rue en 1905, à droite au premier plan, on aperçoit le café-boucherie d'Honorine de Tourrilles, à la devanture de laquelle on suspendait des quartiers de viande à des crochets, d'ailleurs on en voit sur la photo au-dessus de la tête des deux hommes.

Juste au-dessus toujours côté droit de la rue, c'est le café Farinau.

En face, côté gauche de la rue, c'est l'épicerie Pousse et au-dessus, la maison du "Faoure" dont les fenêtres sont protégées par des auvents en bois de sapin, on la voit mieux sur la photo ci-dessous.

On aperçoit aussi devant l'épicerie, le garde champêtre "La Béquille" avec son képi.

Espezel 241 en 1907Espezel la Grand' Rue en 1905-1907, le café Verdier, à la table de gauche avec le canotier c'est monsieur Sylvain Richard le patron de la scierie de Belfort-sur-Rébenty, à ses côtés se tiennent le facteur Jean-Baptiste Pousse et en chemise blanche le patron du café.

Question : le forgeron d'Espezel à cette époque, s'appelait-il  ZEPHIRAIN SALAVY  ? Si vous connaissez la réponse, contactez moi.

Marguerite Pujol d'Espezel apporte cette précision : " Elie Salavy (son petit fils ?) qui était le forgeron du village à une époque. On peut donc supposer qu'il avait succédé à son père et son grand père dans la profession. La forge se trouvait dans un local attenant à ma maison, rue du Rocata."

Espezel 217 en 1905 la place et la grande rueEspezel la place et la Grand' Rue en 1905, il y avait de l'animation à l'époque !

Espezel 259 en 1905

Espezel la Grand' Rue en 1905

Espezel 218 en 1910 grande rue et fontaineEspezel la Grand' Rue et la fontaine en 1910, à l'extrême gauche adossé au mur, le garde champêtre "La Béquille" avec son képi.

Avec le tablier blanc, c'est le boulanger "Urbain". Aujourd'hui la borne fontaine a été remplacée par un angelot que vous avez pu voir sur les photos précédentes.

Espezel 208 en 1935Espezel la Grand' Rue en 1935

Espezel 209 en 1935Espezel le Calcat en 1935

Espezel 211 en 1935Espezel le château et l'église en 1935

Espezel 228 entree du village en 1950Espezel l'entrée du village, le Calcat en 1950, comparez avec la photo ci-dessous

Espezel 229 entree du village en 1970Espezel l'entrée du village, le Calcat en 1970

Espezel 234 en 1955 rue principaleEspezel la Grand' Rue en 1955

 Espezel 257 en 1947  Espezel 221 en 1950 la grande rue

Photo de gauche, Espezel commémoration du 14 juillet en 1947. A droite, la Grand' Rue en 1950. (cliquez sur les photos pour agrandir)

Espezel 231 lacets route de Belfort en 1950Vue d'Espezel, les lacets de la route menant à Belfort sur Rébenty en 1950 (comparez avec la photo ci-dessous)

Espezel 238 Les lacets d'Espezel à Belfort en 1975

Vue d'Espezel, les lacets de la route menant à Belfort sur Rébenty en 1975

Espezel 237 vue panoramique en 1970

Une vue panoramique d'Espezel en 1970

Espezel 227 en 1970 et le pic Ourtiset

Une autre vue panoramique d'Espezel en 1970 avec au fond à gauche, le pic d'Ourtiset

Espezel 225 années 1970

Une carte postale rassemblant diverses vues d'Espezel dans les années 1970

Espezel 239 Proche d'Espezel Chateau les Cazelles en 2009Le petit château de Cazeilles, délabré proche d'Espezel sur la route de Belfort-sur-Rébenty "les Caselles", à cet endroit il y avait aussi un moulin et une mine. Photo prise par Alphons en août 2007.

 

J'ai réalisé un reportage sur la fête des moissons qui a eu lieu à Espezel en 2009, si vous désirez voir de quoi il s'agit, c'est ICI

Ainsi prend fin le reportage sur Espezel, sachez qu'il est toujours possible d'y rajouter des infos, si vous en avez, contactez moi, je me ferai un plaisir de compléter l'article, à bientôt, l'aventure continue ...

AVIS ! Je recherche des photos de classe de l'année 1940 et des années entre 1963 et 1970 prises à Belcaire. Si vous en possédez contactez moi, vous ferez des heureux ! Et, si vous avez des photos anciennes prises dans d'autres villages du Pays de Sault, je me ferai un plaisir de les diffuser aussi. D'ailleurs j'ai reçu des photos de classe d'Espezel et je réaliserai bientôt un reportage intitulé "ESPEZEL, passé retrouvé ... acte 1"

Vous connaissez mon adresse mail pour m'adresser vos documents ou prendre simplement contact : 

jp@belcaire-pyrenees.com 

 

Ainsi se termine ce reportage, en espérant qu'il vous aura intéressé, n'hésitez pas à laisser vos commentaires ... et revenez me voir !

Vous désirez être averti de la parution d'un nouvel article ? Inscrivez-vous sur la Newsletter ICI

Eh bien, voilà encore un beau reportage, qui mérite tous mes remerciements aux internautes photographes qui ont bien voulu partager et grâce à leurs clichés, permettent de documenter et de mettre en valeur ce reportage, que je réalise bénévolement pour la promotion d'une belle région : L'AUDE ! L'aventure continue ...qu'on se le dise !! 
Sachez qu'il est toujours possible d'y rajouter des infos, des photos, si vous en avez, contactez moi, je me ferai un plaisir de compléter l'article.

Voici mon adresse mail pour m'adresser vos documents ou prendre simplement contact   jp@belcaire-pyrenees.com 

Avant de quitter ce site et pour mieux y revenir, profitez-en pour consulter aussi les sommaires du menu, il y a de nombreux sujets variés, très intéressants et instructifs, allez-y,  jetez un oeil !

--------------------------------------

Votre aide est la bienvenue ! Vous désirez participer et me proposer des articles avec ou sans photo. Ce site c'est aussi le vôtre, utilisez cette opportunité. C'est l'occasion, vous voulez "partager" et faire découvrir votre village audois, la région, un itinéraire de rando, ou tout autre sujet qui vous tient à coeur, je me charge du montage et de la présentation sur le site ..., écrivez moimon adresse email pour me joindre est indiquée ci-dessus.

Il  y aura toujours quelque chose sur ce site qui vous surprendra et vous intéressera. Pour ne pas rater la publication des reportages, c'est simple, inscrivez vous sur la Newsletter, dans le menu de gauche ; pour vous inscrire c'est simple, tapez votre adresse mail et cliquez sur "inscrivez-vous". Je compte sur vous pour pulvériser le nombre des abonnés qui progresse de jour en jour !

  --------------------------------------

L'aventure continue ... avec vous, toujours de plus en plus nombreux et fidèles lecteurs.

  Julie logo janvier 2013 495x350

Partager cet article

Réalisé par Henri TOUSTOU / Jean-Pierre LAGACHE - dans DÉCOUVERTE
commenter cet article

commentaires

Esclarmonda 17/01/2017 17:41

Espezel est un village plein de charme, bien mis en valeur par vos photos et commentaires. D'ailleurs "Espesèlh es pels èls e Esperasan es per rasar", comme disait ma grand-mère, citant un général (de quelle armée? mystère!), s'extasiant sur la beauté du village (Espezel est pour les yeux et Esperaza est bon à être rasé).

POUX 28/07/2014 11:34


Bonjour, Le reportage sur Espezel est remarquable. Chacun peut apporter sa contribution s'il le souhaite. Jean-Piere est très réceptif et dévoué. Merci à lui. Amicalement

TOUSTOU Henri-Basile 12/07/2014 11:33


Dur dur vos commentaires Mr ROUZAUD.

ROUZAUD 06/07/2014 10:29


il y a des erreurs flagrantes,et en plus il ya par exemple,un manège en photo qui n'est pas à Espezel,mais à Roquefeuil.De plus,LE CHÄTEAU DE cazeilles,n'est pas sue Espezel,mais sur Belfort
   etc

Jean-Pierre 06/07/2014 11:23



En premier lieu, bonjour Mr Rouzaud, "Des erreurs flagrantes" ... pas si flagrantes que cela !! Votre commentaire est un peu sévère ! Je m'explique : En ce qui concerne la photo du manège je ne
me souvenais plus où elle a été prise, bon Roquefeuil c'est à côté et cette photo sert d'exemple. Pour la photo du château de cazeilles, je regrette vous n'avez pas bien lu la légende de
celle-ci, où, je dis : château proche d'Espezel et sur la route menant à Belfort, désolé, je n'ai pas épluché les limites communales.


Le etc, à la fin de votre commentaire laisse comprendre qu'il y a d'autres précisions incorrectes ?


Ce reportage a le mérite d'avoir été réalisé, personne n'est parfait, et vos corrections sont toujours les bienvenues, mais, mettez y un peu la forme ! Cordialement JP



Carpentier Marie Paule 11/06/2013 21:22


Merci pour ces beaux souvenirs, j'ai habité la poste d'Espezel où ma mère était Receveuse entre 1964 et 1972, le bureau de Poste n'avait pas encore été transféré à Belcaire, mais Belcaire avait
bien un bureau également qui faisait parvenir le courrier à Espezel.


Les tournées des facteurs Messieurs Barailla et Sadourny étaient très difficiles en hiver mais ces deux hommes étaient d'un dévouement sans borne. Ala mort de Monsieur Sadourny, ma mère avait
sollicité l'Abbé Armengaud, curé à Espezel, pour assurer la tournée, ce qu'il avait eu la gentillesse d'accepter.


Jacqueline Noual reste également chère à mon souvenir

Jean-Pierre 12/06/2013 12:15



Merci Marie Paule pour ce témoignage. C'est bien, je vois que les habitants d'Espezel sont enthousiastes et participent. Merci pour votre fidélité, bien cordialement. Jean-Pierre



Chris 11/06/2013 00:50


Bonsoir,


Votre reportage sur Espezel est super.


De très belles photos de ce magnifique petit village ou moi même et mon mari avons passé nos vacances en juillet 2011.


Tellement la beauté du Pays de Sault nous a enchanté, nous retournons y passer 3 semaines en juillet de cette année.


Cdlt

Jean-Pierre 11/06/2013 11:13



Bonjour Chris, merci pour votre commentaire authentique comme l'est cette belle région. Je vous souhaite de passer de bonnes vacances en territoire cathare. Je reçois aussi des messages avec des
demandes de renseignements pour louer au Pays de Sault et je m'efforce d'orienter les gens vers les mairies de leur lieu de véligiature préféré ou vers l'office du Tourisme de Belcaire où Dorine
sera fera un plaisir de les renseigner. Bien cordialement Jean-Pierre