Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : www.belcaire-pyrenees.com
  •  www.belcaire-pyrenees.com
  • : BELCAIRE capitale du Pays de Sault en Languedoc Roussillon. Au départ j'ai réalisé ce site pour partager les retrouvailles 33 ans après, de 17 copines, dans cette région authentique préservée en territoire cathare au pied des Pyrénées. Mais je me suis aperçu que l'Aude n'était pas assez mise en valeur, alors amoureux de cette région et la passion étant là, j'ai réalisé des reportages pour vous présenter ce département aux lieux chargés d'histoire. Ce site a pour but surtout de vous faire découvrir cette région authentique, plein de charme qu'il faut aller visiter.
  • Contact

ANNONCES-MESSAGES-ACTUALITÉS

Ils veulent vous informer !

Pour découvrir les annonces

  cliquez sur la photo

Photo pour les annonces 02

Faites Une Recherche Sur Ce Site

LIENS UTILES

En cliquant sur l'une des images ci-dessous :

1 - vous pouvez écouter Radio Montaillou en direct

 

logo 01cliquez sur le logo RADIO MONTAILLOU ci-dessus pour écouter la Radio en direct
(en cliquant sur leur site en haut à droite)
pendant que vous consultez les pages du site
 

 

 

Pour suivre la progession et connaître la position des ours dans les Pyrénées
téléphonez au 05.62.00.81.10
 
Vous pouvez m'écrire
CLIQUEZ SUR LE PETIT CHIEN ROMÉO POUR ME CONTACTER
 
 
LIVRE D'OR
cliquez sur la photo pour déposées vos marques de sympathie et pour les visionner

Gîtes dans une ancienne école place du village de Comus, village situé
sur le tracé de l'emblématique Sentier Cathare et à proximité des gorges de la Frau et de Montségur
 
Locations gîtes et chambres d'hôtes à Ignaux dans les montagnes des Pyrénées
en Haute-Ariège près d'Ax-les-Thermes
 
Hôtel Restaurant Bayle ** à Belcaire

 

Sites d'Ami(e)s

Les Amis du Sabarthez de Pierre Cortinas

 

Pour le développement du tourisme au Pays de Sault :

     l'Association le Grand Sault

 

on y trouve des renseignements intéressants sur ce site :

     Chambre d'Agriculture de l'Aude

 

Logo réduit office du tourisme du pays de sault

Office du Tourisme du Pays de Sault

Chemin départemental 613

11340 ROQUEFEUIL

Tél : 04.68.20.75.89

 

Retour à la page d'accueil

LES LIVRES CONSEILLÉS

Nouvelle Rubrique pour découvrir

des livres intéressants

cliquez sur la photo

livres conseillés

MESSAGE

4 mars 2013
bandeau les villages du Pays de Sault

 

Bonjour à Toutes et Tous, voici la suite du reportage qui a soulevé le voile sur ce petit village sympathique qu'est ROQUEFEUIL, j'espère que cette découverte vous a été agréable à la lecture de la première partie et que la suite, le sera tout autant.

J'en profite, j'ouvre une parenthèse, pour vous signaler que, pendant ce mois de février, mine de rien j'ai amélioré dernièrement certaines choses concernant le fonctionnement et l'affichage de ce site, comme par exemple, cela peut être très utile, utilisez aussi le module "Recherche" dans le menu de gauche, il est opérationnel, par exemple tapez BELVIS, vous verrez afficher tous les reportages où il est question de Belvis. Autre chose, le menu apparaît de façon complet maintenant, partout où que vous soyez sur les nombreuses diverses pages du site, ce qui n'était pas le cas auparavant, je pense que maintenant cela tourne aux petits oignons ! Le site Number One du Languedoc Roussillon le vaut bien !

Savez-vous de combien de villages et de hameaux est constitué le Pays de Sault ? Je vous laisse me donner la réponse dans "Écrire un commentaire" on va voir si vous connaissez bien votre région !

Allez on y retourne, je vous souhaite un bon dépaysement ...

 

Roquefeuil 010

La D613 en direction de Belcaire / Ax-les-Thermes. Nous arrivons en vu de Roquefeuil, le village se situe à gauche au pied du pic des Sarrasis.

Il faut savoir que cette route est la desserte principale du Pays de Sault et qu'elle n'a été empierrée qu'entre 1836 et 1864.

Au début du XIXème siècle, il n'y avait que de sentiers muletiers qui sillonnaient la campagne.

Roquefeuil 015

La rue de l'église à Roquefeuil

Roquefeuil à la fin du XVIIème siècle possédait un dépôt d'armes surveillé par une compagnie de milice. Le Pays de Sault  avait quatre compagnies de milice, dont les dépôts étaient à Belcaire, Camurac, Roquefeuil et Rodome. Le Bailli en était le commandant en chef.

Roquefeuil 058

Le sentier passant au pied du pech le "Roc del Casteil" ayant servit autrefois de base au château de Roquefeuil

Roquefeuil 062

Une vue prise des ruines du château de Roquefeuil en direction Ouest vers Belcaire

Roquefeuil 060

Le point culminant de ce piton rocheux où s'élevait au XIIème siècle la forteresse de Roquefeuil qui dominait la plaine de Sault

Le seigneur François de Nègre d'Able mort en 1721 et qui avait la charge de Bailli en 1703, épousa en 1704, Toinette Gaichier native de Roquefeuil, elle décédera en 1724. De ce mariage naquit seulement une fille, Marie de Nègre d'Able, née en 1713. N'ayant plus de parents, c'est Jean François de Nègre dit sieur de Montroux qui sera le tuteur de sa nièce. Marie fut mariée en 1732, à noble François d'Hautpoul de Blanchefort, seigneur de Rennes le Château, qui mourut sans lui donner d'enfant. Elle avait hérité par sa mère de la seigneurie de Roquefeuil, acheté au roi en 1720, par les Gaichier (archives Fondi de Niort) et qui comprenait la métairie dite d'Aulis ou des Albres.

 

En 1678, il y avait une tuilerie, eh oui, on faisait des tuiles à Roquefeuil, au lieu dit la Condamine.

Roquefeuil 019

La Condamine, la mare aux fées et le versant Sud du pic des Sarrasis

Roquefeuil 039

L'automne sur la Condamine

Roquefeuil 020

L'entrée de Roquefeuil. Du pech des ruines de la forteresse de Roquefeuil, le regard porte sur l'horizon et l'étendue à droite du plateau de Sault

Roquefeuil 04

L'entrée de Roquefeuil, la Grande Rue paisible

Roquefeuil 021

Du pech des ruines de la forteresse on domine le village de Roquefeuil, et le pic des Sarrasis

 

L'ÉGLISE DE ROQUEFEUIL

L'église de Roquefeuil est dédiée à Saint-Jean-Baptiste. L'église primitive Saint-Martin qui était situé prés de l'ancien château était déjà paroissiale en 1347. La nouvelle église située au centre du village date de 1540 comme l'attestent  les dates,  sur son clocher et sur son bénitier. C'est une église à nef unique bordée de huit chapelles latérales, toutes de même style Gésù, le chœur est tournée vers l'orient. Le plafond de la nef est un berceau cintré, en bois, dont la construction rappelle celle de la chapelle des Jésuites à Carcassonne construite vers 1650. Le plafond fut réparé en 1920. Sur le bénitier en pierre provenant de l'église Saint-Martin, figurent des noms en relief : SERDA, VALSIERA, J., B.GAISIERS, FRAIS (frères), CER, il y a aussi un coeur, un trèfle, un triangle, un losange et au bas des chiffres : 1.5.4.0, c'est probablement la marque de l'ouvrier ou de l'architecte avec la date.

Le 13 octobre 1675 une commande fut passée pour la réalisation du retable auprès de sieur Jean-Jacques Mélair sculpteur à Carcassonne, la réalisation fut faite en châtaignier et tilleul. Le balustre en noyer fut réalisé un an après  à l'identique de celui de Prades, par le menuisier Azéma de Roquefeuil. C'est en 1681, que Pierre Chipault maître-doreur et peintre de Carcassonne, mit de la dorure sur le retable. Ce retable en bois sculpté atteint la voûte du chœur et se termine par une coquille comme cela se faisait au XVIIème siècle. Le retable baroque de Roquefeuil est le plus riche en sculptures  du Pays de Sault.

La cloche de bronze date de 1500, l'église possède une croix de procession en argent datant de 1733. A l'oratoire Sainte-Anne, il y a une vierge à l'enfant tenant une colombe en bois peint datant du XIV-XVème siècle et Sainte-Anne, la vierge et l'enfant Jésus en bois polychrome datant du XVème siècle. Le portail de l'église de Roquefeuil est inscrit aux Monuments Historiques le 7 avril 1952.

Le 17 août 1766, le chœur fut béni par monsieur Simon Pellicier vicaire général et archiprêtre de l'église d'Alet.

Le choeur est profond de huit mètres, un bel arceau à huit mètres de hauteur relie la nef. La voûte en pierre est divisée en quatre parties par des arceaux croisés diagonalement et taillés en forme de torres. Au fond du choeur il y a un maître autel en marbre blanc datant de la fin du XIXème siècle, l'ancien autel du XVIIème siècle a été placé dans la chapelle Saint-Pierre

La cure de Roquefeuil avait une annexe, Espezel, ce qui fit jusqu'à la Révolution, la cure la plus importante et la plus riche de la région. Son collateur était l'évêque d'Alet. Le plus ancien curé connu de Roquefeuil est Guillaume Rolland que l'on trouve sur les actes de 1626 à 1636.

Roquefeuil 022

Les toits de Roquefeuil et l'église Saint-Étienne

Roquefeuil 040

Calvaire situé à l'arrière de l'église Saint-Étienne de Roquefeuil

Roquefeuil 01

La Grande Rue à Roquefeuil

La Révolution de 1789 engendra les réformes de la Constituante, le 12 juillet 1790, on vota la Constitution civile du clergé. Puis vint la création du département de l'Aude avec 6 districts ou arrondissements. Quillan fut  le chef lieu du district dont faisait partie le Pays de Sault. Création de canton, à celui d'Espezel, on rattacha Belfort, Belvis, Niort et Roquefeuil.

L'administration ecclésiastique était ramenée au niveau des autres administrations civiles et nationales, les évêques et les curés devaient être nommés par élection, payés par la nation comme des fonctionnaires. Tous les ecclésiastiques devaient prêter le serment d'observer cette constitution. Au chapitre des réformes de la Constituante, il y avait l'abolition de la dîme, suivit par la confiscation des biens du clergé. Un vent de folie souffla sur le pays, les églises furent pillées. Beaucoup de curés furent réfractaires à la loi, la déportation était la peine infligée à ceux qui ne se soumettraient pas, une loi du 20 octobre 1793 portait la peine de mort contre tout réfractaire trouvé sur le territoire de la République, cette loi stipule qu'une prime sera accordée aux dénonciateurs.

Ce fut le régime de la Terreur. Les biens des curés réfractaires émigrés étaient confisqués. Les curés opposants se cachèrent avec l'aide de leurs paroissiens. Le curé de Roquefeuil Magloire Fourié et son vicaire Bernard Labattut prêtèrent serment le 30 janvier 1791. Le curé réfractaire Delpey vint se cacher à Roquefeuil, avec Henry Beille vicaire d'Alet et Joseph Salvat vicaire à Granes, ces deux derniers furent arrêtés sur dénonciation à Roquefeuil le 17 février 1794, Henry Beille fut guillotiné sur la place de la Liberté à Carcassonne le 20 février 1794. Henry Beille était originaire de Roquefeuil il était l'un des six enfants de Dominique Beille et de Marie Tallut. Il fut le seul religieux audois condamné à mort.

Autre fait marquant, à la Révolution de 1830, à Roquefeuil, il y eut un attroupement séditieux contre le garde général Malleville, et les coupables furent punis et envoyés au bagne.

Roquefeuil 03

Roquefeuil la Grande Rue, de chaque côté de la rue, mais ne se faisait pas face, s'ouvrent les "carriers", sortent de porches permettant d'accéder à la partie arrière de la maison-ferme. On en trouve aussi à Belcaire.

Roquefeuil 02 écoleL'école des filles et des garçons de Roquefeuil qui a été entièrement rénové tout en gardant son cachet d'antan.

Il me semble que sa construction date de 1886.

Vous pouvez d'ailleurs comparer avec les photos anciennes de la première partie de ce reportage.

Le choléra fit des ravages au Pays de Sault, à Roquefeuil en 1854 il y eut 135 décès, à 300 mètres de l'église, près du chemin du col d'Ubi, une fosse commune servit aux inhumations.

En 1743 à Roquefeuil il y avait 960 âmes, en 1836 il y avait 1081 habitants, en 1954 il y en avait 474 et aujourd'hui  276 habitants (recensement 2009).

 

LA LÉGENDE

Il y a une légende à Roquefeuil, des fées lavandières munies d'un battoir d'or, hantent ruisseaux et fontaines, épandant sans trêve dans l'eau de grands linges blancs. On racontait que les Encantadas (fées) du Trou du Trésor avaient aidé, lors d'une épidémie meurtrière, certainement celle du choléra de 1854, les gens du village à faire la lessive  des morts. Les femmes du village avaient emprisonné un homme le condamnant à porter leur fardeau de linge nuit après nuit. Une nuit où elles étaient submergées par les nombreux linceuls des victimes de l'épidémie, le chant du coq les surprit à leur besogne. Les fées s'évanouirent aussitôt sans laisser de trace et libérant ainsi de l'envoûtement le porteur de linge.

 

LE PECH DES SARRASIS

Montagne magique que ce pech des Sarrasis ! C'est un massif de calcaire qui domine le village de Roquefeuil, il est facile d'accès par l'Ouest, un sentier balisé, mène au sommet. Attention par contre, sur sa face Sud le massif présente des falaises abruptes. Il semblerait qu'il y ait eu des constructions au sommet, car on peut voir des murettes de pierres sèches de 1,50m de hauteur, il n'existe pas de datation de ces constructions. D'après la légende, le pech de Sarrasis est habité par les fées du Trou du Trésor, petite cavité sur le flanc Sud du pech. De rares recherches ont permis de découvrir peu de vestiges, mis à part une grosse meule à va-et-vient en granit rose et quelques rares tessons de poterie présentant des cordons à impressions réalisés au doigt ou au bâton.

 

Roquefeuil 032 minéraux de Geneviève Camurac

A Roquefeuil, un personnage atypique expose sa passion des minéraux

Roquefeuil 030 minéraux de Geneviève Camurac

Geneviève Camurac qui est une passionnée de minéraux et de fossiles ouvre ses portes aux visiteurs pour contempler ses collections.

Nous avons une passion en commun puisque je possède aussi une collection de fossiles, cela me fait penser que je vous en présenterai ici sur ce site, quelques spécimens.

Roquefeuil 027 minéraux de Geneviève Camurac   Roquefeuil 029 minéraux de Geneviève Camurac

Voici quelques photos des minéraux de Geneviève Camurac (cliquez sur les photos pour agrandir)

Roquefeuil 031 minéraux de Geneviève Camurac   Roquefeuil 028 minéraux de Geneviève Camurac

Photo de gauche, fossiles de mollusques gastéropodes, test de coquilles spiralées, d'échinoïds et d'amonites (cliquez sur les photos pour agrandir)

Roquefeuil 033 minéraux de Geneviève Camurac

Et extraordinaire, Geneviève a eu la chance de trouver une météorite de 10 kg en 2009.

Si Geneviève me lit cela serait bien qu'elle me raconte les circonstances de cette découverte, je compte sur vous pour lui faire la commission !

Roquefeuil 034 minéraux de Geneviève CamuracLa voici cette météorite de 10 kg

Roquefeuil 0130

Autre personnage atypique, Aristide Peyronnie l'ariègeois originaire de Massat né en 1932, de passage à Roquefeuil.

Il est bouilleur de cru itinérant depuis 1950, on le voit ici devant son alambic en plein travail

Roquefeuil 0129

L'alambic d'Aristide fabriqué au début du siècle dernier, de passage à Roquefeuil.

Toujours accueillant, Aristide est un personnage comme il est rare d'en rencontrer. Il prend gîte et couvert chez l'habitant pendant toute la durée de son séjour.

Roquefeuil 0131

Fin février ou mars Aristide passe dans les petits villages du Pays de Sault, après Puivert c'est Roquefeuil, et propose ses services pour fabriquer de l'eau de vie pour les particuliers récoltant des fruits.

Ils compte de nombreux amis dans tous les villages qu'il traverse depuis plus de cinquante ans. Il faut savoir que son voyage itinérant commence en octobre pour se terminer fin mars.

Aujourd'hui les bouilleurs de cru ont presque totalement disparus. Ils sont habilités à produire des alcools forts et ce privilège fut héréditaire jusqu'en 1959.

Je vous propose si cela vous intéresse, de voir une vidéo où Aristide vous explique le fonctionnement de son alambic c'est ICI

Sur le Grand Plateau de Sault, une grande étendue plate à 1000 m d'altitude, qui s'étend entre Trassoulas à l'ouest, Belvis à l'est, la forêt de Bélesta au nord et Roquefeuil-Espezel au sud. Sur ce grand plateau de Sault, il y a des métairies toujours en activité. A signaler, que le fameux sentier cathare le tronçon Quillan-Montségur-Foix, traverse se grand plateau et passe le long de la Benague (photos ci-après).

Roquefeuil 0102 métairies

Les métairies du plateau de Sault au nord de Roquefeuil

Roquefeuil 0101 métairies

Les métairies du plateau de Sault

Roquefeuil 0100 métairie du sarrat et du tatouLes métairies du Sarrat et du Tatou

Roquefeuil 099 métairie du sarrat

La métairie du Sarrat

Roquefeuil 097 métairie des arbres

La métairie des Arbres, quel joli nom !

Roquefeuil 098 métairie des arbres

Zoom sur la métairie des Arbres

Roquefeuil 0103 métairies des escoumeilles et du tatou

Les métairies des Escoumeilles et du Tatou

Roquefeuil 035 La Benague 1

Le hameau La Benague dépendant de Roquefeuil se situe au Nord Est de Trassoulas. 

Le sentier cathare en direction de Comus et Montségur, passe sur le coteau à droite.

Roquefeuil 036 La Benague 2

Le hameau La Benague

Roquefeuil 037 La Benague 3

Le hameau La Benague

Roquefeuil 0129 pas d'en vaquier 3b

Voici dans le même secteur, deux photos du plateau de Roquefeuil, le Pas d'en Vacquier ou les prés d'en Vacquier, c'est à la sortie de la Forêt de Bélesta en direction de Roquefeuil le long de la D29.

Se sont les pâturages d'estives de la commune de Roquefeuil.Roquefeuil 0128 pas d'en vaquier 2Le prés d'en Vacquier, au loin la montagne de La Frau altitude 1925 mètres.

La viande du Pays de Sault ne peut qu'être savoueuse, succulente, la preuve !!

Concernant les métairies du grand plateau de Sault, j'ai déjà réalisé un reportage spécifique qui a beaucoup plu, que vous pouvez voir ou revoir  ICI

Je vous avez promis des photos aériennes dans la première partie, je vous propose donc, un petit survol de Roquefeuil grâce à mon ami Henri Toustou que j'embrasse au passage, qui a pris de belles photos en 2012, je le remercie car il participe grandement au site, contrairement à ce qu'en pensent certains, c'est un exemple à suivre. A bon entendeur Salut !

Roquefeuil 092

Survol en arrivant par la vallée du Ribayrol après avoir passé Belcaire, Roquefeuil est en vu, n'est-ce pas beau !!!!!!

S'il y en a bien un qui me comprend, c'est mon ami Henri Toustou.

Roquefeuil 091

Roquefeuil au pied du massif des Sarrasis, juste derrière le Grand Plateau de Sault et au fond les forêts de Comefroide-Picaussel et de Callong-Mirailles qui culminent entre 1000 et 1200 mètres.

Juste à droite de Roquefeuil émerge une ex-croissance rocheuse, c'est là que se trouve les vestiges du château de Roquefeuil.

On l'aperçoit mieux sur la photo ci-dessous ...

Roquefeuil 083

N'est-il pas beau ce village de Roquefeuil dans son écrin de verdure ???!!!

On aperçoit très bien le Roc del Casteil, en haut à droite.

Roquefeuil 094

Superbe vue de Roquefeuil avec sa Grande Rue, la mare, la Condamine, le camping à droite avec ses chalets

Roquefeuil 084

Zoom sur Roquefeuil

Roquefeuil 087

Zoom sur le sympathique camping de la mare aux fées de Roquefeuil avec ses 6 chalets et mobil-homes.

Joli petit camping calme et agréable, panorama magnifique, les propriétaires sont très sympathiques, très accueillants, vous pourrez profiter du grand air, faire de superbes ballades pédestres et en VTT sur le plateau de Sault, les châteaux cathares sont à porter de mains, vous goûterez les produits régionaux, il y a les marchés paysans sur Espezel le vendredi soir.

Vous pourrez profiter de la bonne cuisine de Karine et de la piscine et le bon pain livré chaque matin sur votre emplacement pour votre petit déjeuné. Si vous aimez le calme pour vous reposer ce camping est fait pour vous. Tél : 04.68.31.11.37

Roquefeuil 095

La partie haute de Roquefeuil s'appelle le "Barry d'En Fila"

Je pense qu'il fait bon vivre à Roquefeuil. Ah ! s'il y avait du travail pour tous, la vie serait belle !

Roquefeuil 088

Il n'y a que 276 habitants (2009) à Roquefeuil cela fait 12 hab/km², cela un peu diminué depuis 1962 où le vallage comptait 332 habitants

Roquefeuil 085

Zoom sur la Grande Rue de Roquefeuil, l'église Saint-Étienne et son école

Roquefeuil 089

La partie Sud Est du village de Roquefeuil

Roquefeuil 086

L'entrée du village de Roquefeuil, la partie basse de Roquefeuil s'appelle le "Barry d'Abailh" (le quartier bas)

Roquefeuil 090

La route d'accès à Roquefeuil depuis le carrefour avec la D613

Roquefeuil 096

L'extrémité Nord-Est de Roquefeuil, l'entrée du village.

La beauté des paysages de Sault a traversé les siècles quasi intacts. Elle fut longtemps ignorée en raison de la difficulté des communications, la D613 fut goudronnée très tard comme le montre l'état des routes sur les vieilles photos datant du début du XXème siècle.

Et les habitants du Pays de Sault sont d'une discrétion naturelle. Ce riche patrimoine naturel et historique ne peut plus se tenir à l'écart, il doit s'ouvrir au tourisme pour que les autochtones en profite et en vive.

 

Si cela vous dit, j'ai encore quelques photos anciennes de Roquefeuil à vous proposer :

Roquefeuil 0110 en 1900La rue principale de Roquefeuil en 1900 avec la fontaine abreuvoir du "Barry d'Abailh" (le quartier du bas)

Roquefeuil 0111 la fontaine en 1905

Un peu plus haut sur la même rue principale de Roquefeuil, au "Barry d'En Fila" il y avait une autre fontaine ici en 1905

Roquefeuil 0112 devant le groupe scolaire en 1910 autobus d.Photo datant de 1910, le mini bus devant le groupe scolaire, qui assurait le transport de voyageurs entre Quillan et Belcaire avec des arrêts à Espezel et Roquefeuil.

Les transports Moulines assuraient la liaison entre ces deux villes à partir du mois d'août 1910. Vinrent ensuite, les transports Guerrero et Escudié.

Roquefeuil 0119 vue générale 1941

Une vue générale de Roquefeuil en 1941

Roquefeuil 0117 le départ du bouvier en 1950

Le départ du bouvier quittant Roquefeuil avec ses bêtes en 1950

Roquefeuil 0115 la rue principale en 1950

Roquefeuil la Grande Rue en 1950 lors d'un après midi très chaud

Roquefeuil 0120 vue générale en 1955

Une vue général de Roquefeuil en 1955

Roquefeuil 0122 en 1955En voici une autre de 1955, prise au-dessus du pic des Sarrasis

Roquefeuil 0116 en 1955

Roquefeuil en 1955

Roquefeuil 0123 en 1960

Roquefeuil en 1960

Roquefeuil 0125 vue aerienne en 1965

Une vue aérienne de Roquefeuil dans les années 1965

Roquefeuil 0124 en 1970

Roquefeuil dans les années 1970

Roquefeuil 0126 en 1980

Roquefeuil dans les années 1980

Roquefeuil 0127 vue aérienne en 1980Vue aérienne de Roquefeuil en 1980

 

Ainsi se termine le reportage. N'hésitez pas à me fournir des informations concernant l'histoire de Roquefeuil ou des photos, je compléterai ainsi volontiers ce reportage.

Peut être que le prochain reportage de la série "les villages du Pays de Sault" sera consacré à Espezel, ou Trassoulas ou Rodome, ou peut être qu'il n'y en aura plus ... Pourquoi ne pas continuer ?!

 

C'est le seul site web qui parle de votre région et qui tente de la mettre en valeur, sachez que j'ai toujours besoin de photos pour documenter les reportages, pensez-y ! Vous connaissez mon adresse mail pour me les adresser ou prendre contact : 

jp@belcaire-pyrenees.com

 

Ainsi se termine ce reportage, en espérant qu'il vous aura intéressé, n'hésitez pas à laisser vos commentaires ... et revenez me voir !

Vous désirez être averti de la parution d'un nouvel article ? Inscrivez-vous sur la Newsletter ICI

Eh bien, voilà encore un beau reportage, qui mérite tous mes remerciements aux internautes photographes qui ont bien voulu partager et grâce à leurs clichés, permettent de documenter et de mettre en valeur ce reportage, que je réalise bénévolement pour la promotion d'une belle région : L'AUDE ! L'aventure continue ...qu'on se le dise !! 
Sachez qu'il est toujours possible d'y rajouter des infos, des photos, si vous en avez, contactez moi, je me ferai un plaisir de compléter l'article.

Voici mon adresse mail pour m'adresser vos documents ou prendre simplement contact   jp@belcaire-pyrenees.com 

Avant de quitter ce site et pour mieux y revenir, profitez-en pour consulter aussi les sommaires du menu, il y a de nombreux sujets variés, très intéressants et instructifs, allez-y,  jetez un oeil !

--------------------------------------

Votre aide est la bienvenue ! Vous désirez participer et me proposer des articles avec ou sans photo. Ce site c'est aussi le vôtre, utilisez cette opportunité. C'est l'occasion, vous voulez "partager" et faire découvrir votre village audois, la région, un itinéraire de rando, ou tout autre sujet qui vous tient à coeur, je me charge du montage et de la présentation sur le site ..., écrivez moimon adresse email pour me joindre est indiquée ci-dessus.

Il  y aura toujours quelque chose sur ce site qui vous surprendra et vous intéressera. Pour ne pas rater la publication des reportages, c'est simple, inscrivez vous sur la Newsletter, dans le menu de gauche ; pour vous inscrire c'est simple, tapez votre adresse mail et cliquez sur "inscrivez-vous". Je compte sur vous pour pulvériser le nombre des abonnés qui progresse de jour en jour !

  --------------------------------------

L'aventure continue ... avec vous, toujours de plus en plus nombreux et fidèles lecteurs.

  Julie logo janvier 2013 495x350

Partager cet article

Réalisé par Jean-Pierre LAGACHE - dans DÉCOUVERTE
commenter cet article

commentaires

Pidoux Anne 06/03/2013 12:36


Suite à la lecture et relecture du reportage sur Roquefeuil je souhaitais laisser un petit commentaire. Je vous dis un énorme Merci pour ces reportages magnifiques dont les photos sont de toute
beauté de surcroit.
A travers elles et vos écrits précis, nous sommes transportées quelques années en arrière, et nous entendons notre maman nous raconter "SON"  pays de Sault, auquel elle est restée tant
attachée jusqu'à son dernier souffle. Elle aussi nous parlait de l'alambic, prétexte aux réunions de voisinage. Cet  immense appareil rutilant qui l'effrayait un peu, ces parfums, et tant de
souvenirs!                      Nous attendons avec grande impatience les prochains
reportages (car il faut continuer). Espezel peut être: nos racines....Des souvenirs qui surgiront, des réponses à certaines questions
j'espère.                                                    
On ne peut que vous féliciter encore pour ce travail colossal et très riche qui transmet  inévitablement et  sans aucun doute votre immense amour pour cette magnifique région à tous les
lecteurs fidèles. Cette  région au climat rude, qui a pourtant aussi beaucoup souffert pendant l'occupation, une région où pourtant les gens du coin ont su garder une authenticité, une force
de caractère à toute épreuve, ce qui ne peut que les honorer. Enfin une région où il fait si bon vivre et où le temps semble s'être arrête. Bravo aussi et surtout pour ce site qui n'a d'autre
prétention que de nous faire connaitre cette belle région, nous faire rêver, nous inviter à venir nous y ressourcer. De plus, aucun orgueil ni vanité contrairement à d'autres sites...C'est pour
cela aussi que ce site vivra longtemps, cela a son pesant d'or. Merci. Cordialement. Anne

Jean-Pierre 06/03/2013 12:47



Merci Anne pour votre commentaire, ce que je peux dire, c'est que, tant qu'il y a du grain à moudre je pourrais vous offrir des reportages. J'en profite pour rappeler, que, si des bonnes volontés
veulent publier un article de leur cru, "la porte est ouverte" je me ferai un plaisir de leur "monter" leur reportage pour une publication sur ce site, je l'ai déjà fait. En tout cas Anne, un
grand merci pour vous être exprimée par l'intermédiaire des Commentaires. Cordialement JP



Cazelles 05/03/2013 09:07


Merci Jean-Pierre pour ce magnifique document qui est très émouvant pour moi puisque j'ai vécu aux Escoumeilles et j'ai gardé les vaches étant jeune comme le vaquier.Que de souvenirs!!!En plus à
l'école de Roquefeuil nous avions la fête du village qui s'y déroulait le 11 novembre puisque Saint Martin est le patron du village ainsi que d'autres manifestations(lotos,repas...)
Merci à Henri Toustou pour les photos des petits hameaux aux alentours de Roquefeuil(le tatou,les escoumeilles.....)dommage qu'il n'a pas pris mon école primaire de Larémassadou.
Quand au bouilleur de cru c'était une fête aussi et il était attendu avec impatience.


Merci encore et continuez ainsi cher Jean-Pierre


Félicitations

Turquay Robert 04/03/2013 11:26


Bonjour, encore des images et de super commentaires je pense allez faire un tour chez la collectionneuse de pierres.


a+

Liliane MALET 04/03/2013 10:42


Je vois avec plaisir, Jean-Pierre,  que vous n'avez pas égaré mes photos  de Geneviève et ses minéraux.  Par l'intermédiaire de ce blog,  j'embrasse Geneviève et lui dis : " A
bientôt ".  Pas de vacances J P = continuez !!  Bien amicalement. Liliane