Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : www.belcaire-pyrenees.com
  •  www.belcaire-pyrenees.com
  • : BELCAIRE capitale du Pays de Sault en Languedoc Roussillon. Au départ j'ai réalisé ce site pour partager les retrouvailles 33 ans après, de 17 copines, dans cette région authentique préservée en territoire cathare au pied des Pyrénées. Mais je me suis aperçu que l'Aude n'était pas assez mise en valeur, alors amoureux de cette région et la passion étant là, j'ai réalisé des reportages pour vous présenter ce département aux lieux chargés d'histoire. Ce site a pour but surtout de vous faire découvrir cette région authentique, plein de charme qu'il faut aller visiter.
  • Contact

ANNONCES-MESSAGES-ACTUALITÉS

Ils veulent vous informer !

Pour découvrir les annonces

  cliquez sur la photo

Photo pour les annonces 02

Faites Une Recherche Sur Ce Site

LIENS UTILES

En cliquant sur l'une des images ci-dessous :

1 - vous pouvez écouter Radio Montaillou en direct

 

logo 01cliquez sur le logo RADIO MONTAILLOU ci-dessus pour écouter la Radio en direct
(en cliquant sur leur site en haut à droite)
pendant que vous consultez les pages du site
 

 

 

Pour suivre la progession et connaître la position des ours dans les Pyrénées
téléphonez au 05.62.00.81.10
 
Vous pouvez m'écrire
CLIQUEZ SUR LE PETIT CHIEN ROMÉO POUR ME CONTACTER
 
 
LIVRE D'OR
cliquez sur la photo pour déposées vos marques de sympathie et pour les visionner

Gîtes dans une ancienne école place du village de Comus, village situé
sur le tracé de l'emblématique Sentier Cathare et à proximité des gorges de la Frau et de Montségur
 
Locations gîtes et chambres d'hôtes à Ignaux dans les montagnes des Pyrénées
en Haute-Ariège près d'Ax-les-Thermes
 
Hôtel Restaurant Bayle ** à Belcaire

 

Sites d'Ami(e)s

Les Amis du Sabarthez de Pierre Cortinas

 

Pour le développement du tourisme au Pays de Sault :

     l'Association le Grand Sault

 

on y trouve des renseignements intéressants sur ce site :

     Chambre d'Agriculture de l'Aude

 

Logo réduit office du tourisme du pays de sault

Office du Tourisme du Pays de Sault

Chemin départemental 613

11340 ROQUEFEUIL

Tél : 04.68.20.75.89

 

Retour à la page d'accueil

LES LIVRES CONSEILLÉS

Nouvelle Rubrique pour découvrir

des livres intéressants

cliquez sur la photo

livres conseillés

MESSAGE

16 mars 2011
bandeau luzenac

 

L'ami "Gens de Belcaire" m'a fait parvenir deux articles parus dans des journaux nationaux récemment, d'où cette idée de réaliser un reportage un peu plus consistant, si je puis dire, sur la plus grande carrière de talc au monde, qui plus est, elle est française, et se situe en Ariège. Vous allez découvrir que le talc n'est pas fait que pour les fesses de bébé, c'est inimaginable, l'utilité de ce minerai. Le saviez-vous ? Ce reportage est aussi un hommage aux hommes qui ont travaillé et qui oeuvrent encore aujourd'hui dans la carrière de Trimouns et dans l'usine de Luzenac.

 

Luzenac 2006

LUZENAC TRIMOUNS : c'est une carrière à ciel ouvert située à 1800 m d’altitude fondée en 1905 qui produit 400 000 tonnes de talc par an. La carrière se visite entre mi-mai et mi-octobre (photo de 2006).

carte 01

Commençons par vous situer Luzenac le long de la RN20 peu avant Ax-les-Thermes et la carrière de Trimouns au Nord / Est

carte 03Situation et détail sur un extrait de carte IGN, la carrière de Trimouns se situe dans la montagne de Tabe à 1800m d'altitudecarte 02

Ici en rouge l'itinéraire pour accéder à la carrière depuis l'usine de traitement située à Luzenac dans la vallée. Le trait rouge en biais représente le câble transporteur de minerai de la carrière jusqu'à l'usine. Des visites sont organisées en mini car depuis Luzenac, car à partir de la D20 la route est privée. 

 

Voici tout d'abord les deux articles publiés récemment dans les journaux :

PUBLIÉ DANS LE JOURNAL LE FIGARO

du 23 février 2011 Article d'Elsa Bembaron

LE TALC DE LUZENAC VA REDEVENIR FRANÇAIS CAR DEPUIS 1988, LA SOCIÉTÉ TALC DE LUZENAC APPARTIENT A RIO TINTO. LE GROUPE MINIER ANGLO-AUSTRALIEN, L'AVAIT RACHETÉE ALORS QUE L'ENTREPRISE ÉTAIT COTÉE EN BOURSE. 

 

Luzenac carrière de Trimouns 18

(Crédit photo : Pethrus / Creative Commons)

Imerys négocie la reprise du leader mondial du talc à Rio Tinto pour 250 millions d'euros.

Après plusieurs années de suspense, Imerys est passé à l'acte. Le leader mondial des minéraux de spécialités est entré en négociations exclusives avec l'anglo-australien Rio Tinto pour lui racheter cette activité pour 340 millions de dollars (250 millions d'euros). La transaction est soumise à l'aval des autorités de la concurrence.

Autoproclamée «capitale mondiale du talc», Luzenac, ou plus précisément Trimouns (Ariège), est la plus grande carrière de talc à ciel ouvert dans le monde, devant ses rivales chinoises et australiennes. Elle produit chaque année environ 450.000 tonnes de talc, soit environ 10% de la consommation mondiale. Située à 1800 mètres d'altitude, elle n'est exploitée que d'avril à novembre. En hiver, les conditions climatiques en empêchent l'exploitation.

Fondée en 1888, l'entreprise a été vendue un siècle plus tard au numéro deux mondial de la mine, Rio Tinto. Après avoir racheté Alcan en 2007, le géant minier a entamé le «passage en revue de ses activités non stratégiques». Il a déjà cédé 11 milliards de dollars d'actifs. Le talc va s'y ajouter. L'activité de cette branche ne se résume pas à sa seule localisation dans le sud-ouest de la France. L'entité a des implantations en Amérique du Nord, en Australie et en Asie, apportées par son actuel propriétaire et totalise 1000 salariés dans le monde, dont 255 en France. En 2009, la société Talc de Luzenac a réalisé 340 millions de dollars de chiffres d'affaires.

 

De nombreux débouchés :

«Le talc a de nombreuses applications. Nous ne sommes pas présents dans toutes, mais elles ne sont pas très étrangères à notre savoir-faire», rappelle Gérard Buffière, directeur général d'Imerys. Le talc est certes utilisé en pharmacie, mais surtout dans l'industrie. Une automobile contient 8 à 10 kg de talc, répartis dans ses pare-chocs, son pot catalytique… L'ajout de talc au polypropylène (un plastique) lui confère de nouvelles propriétés mécaniques. On en trouve aussi dans les peintures acryliques, le papier (pour le rendre plus lisse), les céramiques, le caoutchouc et même dans l'alimentation. Autre atout du talc, la roche la plus douce comme le diamant est la plus dure, il est inerte, et n'a pas d'impact sur l'environnement, contrairement aux matières chimiques auxquelles il peut se substituer.

«Nous investissons pour nous développer, ajouter de nouvelles applications et de nouveaux minéraux à notre portefeuille qui en compte vingt-neuf», mentionne Gérard Buffière. Imerys a une tradition forte de croissance par acquisitions. Avec ce rachat, le groupe cherche avant tout à poursuivre sa diversification dans les minéraux et accéder à de nouveaux débouchés. Imerys est présent dans certains de ces secteurs, comme le papier ou l'automobile, mais pas dans les peintures. Le groupe estime en outre pouvoir ouvrir de nouveaux marchés au talc de Luzenac.

 

PUBLIÉ DANS LE JOURNAL LA DÉPÊCHE

du 26 février 2011

COMUS. LA SOCIÉTÉ DES TALCS, UN SIÈCLE D'HISTOIRE

Photo Trimouns en 1973

Photo l'homme et sa machine en 1973 (désolé, la repro n'est pas excellente)

Plus d'un siècle relie notre petit village à la Société des talcs Rio Tinto Minerals Luzenac en de nombreux points. Qui se souvient de nos aïeux s'échinant laborieusement à l'extraction à la pelle et pioche du précieux minerai sur le filon donnant vers l'ancien abreuvoir, coté sud-ouest du Boum, au-dessus du village ? En fin de journée les outils étaient remisés dans un caisson fermé sous la responsabilité de François Sarda, dit le Ravanel, grand-père de Pierre ; cette caisse pourrait peut-être encore se trouver dans le grenier de la maison. Les cailloux étaient ensuite transportés sur des charrettes tirées par des vaches jusqu'à Quillan puis Luzenac. Et puis le filon fut mis en sommeil. Transport trop onéreux ? Filon insuffisant ? Sera-t-il réveillé un jour ?

Les écoliers, eux, se servaient de cailloux de talc du Boum pour écrire sur leurs ardoises. Ces deux derniers récits viennent d'Aimé Sarda, 93 ans, historien-écrivain, né au village.

Les terrains du Soula Basqui furent acquis en 1930 en territoire ariégeois, mais étaient comusiens par l'achat-baux ; la location des sols se fait par baux, de trente ans, renouvelable en cette année 2011.

Dès le début de l'épopée du talc plusieurs Comusiens partaient à pied par un simple chemin travailler à la carrière de Trimouns, à 1800 m d'altitude, la plus importante du monde à ciel ouvert, de mai à octobre. Les mois d'hiver se passaient à l'oustal. Pluie, mauvais temps, travail pénible, rien ne les arrêtait ces pionniers d'un autre temps. Quel courage ! D'autres furent engagés à l'usine de Luzenac.

1985 fut l'année du dernier Comusien saisonnier, Georges Vergé, à partir chaque semaine pour la mine Trimouns via Caussou. La présidence au sein du conseil des 17 communes concernées de la haute vallée de l'Aude a été confiée à Jean-Marie Savoye pour deux ans. La Société des talcs entretient régulièrement le chemin du Basqui jusqu'à la Birade.

Luzenac 05 de Joan Rosell

Regardez bien la photo on aperçoit les pelleteuses et les camions qui sont en réalités énormes (vous les verrez plus loin), c'est là que l'on voit la démesure de cette carrière gigantesque

 

A LA SUITE DE CES ARTICLES, VOICI QUELQUES COMPLÉMENTS D'INFORMATIONS SUR LA CARRIÈRE DE TALC DE TRIMOUNS ET SUR LA CONNAISSANCE DU TALC PROPREMENT DIT

 

Située à 1800 m d'altitude et découverte dans les années 1820-1830 par des âniers ariégeois, le lieu est devenu une carrière à ciel ouvert rentable lors de sa fondation industriel en 1905, elle produisait alors 20 000 tonnes de talc par an.

Le talc est une roche, la plus tendre de notre planète (c’est un silicate de magnésium hydraté). Il est hydrophobe, inerte et constitué de lamelles. Le gisement de Trimouns s’est formé il y a 300 millions d’années dans une faille comprise entre deux masses rocheuses, l’une composée essentiellement de micaschistes et l’autre de dolomies. Dans cette faille, la roche s’est trouvée broyée par la pression des deux masses, permettant ainsi des infiltrations d’eau fortement chargée en magnésium.

Ce magnésium s’est lié aux dolomies pour former le silicate de magnésium : c’est à dire le talc. De la même manière, les micaschistes se sont transformés en chlorite.

D’après des analyses récentes, on sait que l’homme préhistorique utilisait déjà du talc dans ses peintures (peintures rupestres des grottes de Niaux). Dans des fouilles effectuées autour du site cathare de Montségur l’on a trouvé des figurines datant du XII ème siècle.

Mais il faudra attendre le début du XIX ème siècle pour qu’un ramassage artisanal s’organise au col de Trimouns. La roche blanche, tendre et douce est broyée dans des moulins à farine. La poudre recueillie est acheminée vers Toulouse pour être vendue aux droguistes et apothicaires. Jusqu’en 1860 ce commerce se fait à dos de mulet (il y a entre la carrière et le village 15 km et 1000 m de dénivelé) puis en 1888 l’exploitation s’organise; on utilise des charrettes à boeufs.

C’est le développement de la papeterie en Ariège qui déclenche l’ère industrielle pour Luzenac. L’arrivée du chemin de fer dans la vallée en 1888 et l’installation du premier transport aérien en 1903 favorisent le développement de l’entreprise.

La société Anonyme Talc de Luzenac est fondée en 1905 et introduite en Bourse de Paris en 1908.

C’est un spectacle grandiose, tout est géant : sur des gradins géants des engins géants découvrent, extraient, trient et transportent le talc et tout cela avec la haute chaîne des Pyrénées en toile de fond.

La veine de talc est recouverte de roches stériles qu’il faut évacuer avant d’arriver au talc (8 tonnes de déblais pour 1 tonne de talc).

La carrière est située à Luzenac en Haute Ariège; elle emploie 310 salariés permanents et 110 saisonniers. En raison de sa situation géographique l’activité de la carrière est saisonnière d’avril à novembre mais l’usine tourne toute l’année avec la matière première stockée au cours de la bonne saison.
Luzenac 03 de Rémy d'Albi

 

VISITES
Ce gigantesque chantier se visite de la mi-mai à la mi-octobre. Le déplacement à l’intérieur de la carrière s’effectue en car avec un guide officiel. Prévoir des vêtements chauds et des jumelles.

C’est un spectacle grandiose, tout est géant : sur des gradins géants des engins géants découvrent, extraient, trient et transportent le talc et tout cela avec la haute chaîne des Pyrénées en toile de fond.

S'adresser à l'Office de Tourisme des vallées d'Ax-les-Thermes, tél : 05 61 64 68 05.

«Trimouns» doit son nom occitan aux trois monts, qui jadis s’élevaient autour du col où affleurait une roche blanche et douce: le talc.

De la carrière est tiré le talc de Luzenac, l'usine de transformation se trouvant sur cette commune. C'est l'une des plus importantes carrières de talc du monde, assurant 10% de la production mondiale.

Luzenac 06 de Joan Rosell

Visite très instructive de la carrière de Trimouns 

Luzenac 04 de Joan Rosell

Découverture et extraction

La veine de talc est recouverte de roches stériles qu’il faut évacuer avant d’arriver au talc (8 tonnes de déblais pour 1 tonne de talc).

Afin d’atteindre la veine de talc, il faut d’abord enlever la roche stérile qui la recouvre. Pour cela, il faut utiliser une pelle hydraulique géante, équipée d'un godet d’une contenance équivalente à un volume de 15 000 litres. Elle remplit d'imposants camions bennes qui acheminent les stériles vers une zone de verse. Ces pelles peuvent déplacer 1 500 tonnes de remblais par heure. Le taux de découverture est de l’ordre de sept tonnes de déblais pour une tonne de talc.

Depuis l’origine de la carrière, celle-ci a déjà fourni près de 15 millions de tonnes de talc et ses réserves laissent encore espérer, au rythme actuel, un bel avenir.

Lorsque le filon est dégagé, le talc est extrait à l’aide de pelles hydrauliques plus petites. La nature hétérogène du gisement et la variété des utilisations industrielles du minerai exigent un premier tri dès cette étape selon des critères de couleur, aspect et texture.

Luzenac 07 de Winni

Travail pharaonique de plus d'un siècle !

Luzenac carrière de Trimouns 09

Les engins gigantesques manoeuvrant dans la carrière paraissent ridicules !

Le stockage

A l'arrivée du téléphérique, les minerais sont stockés séparément dans d'immenses hangars d'une superficie équivalente à deux terrains de football ! Leur capacité totale est de 250 000 tonnes. Ainsi, en hiver, lorsque la carrière somnole sous sa couverture de neige, l'usine peut continuer à fonctionner.

La carrière emploie 310 salariés permanents et 110 saisonniers. En raison de sa situation géographique l’activité de la carrière est saisonnière d’avril à novembre mais l’usine tourne toute l’année avec la matière première stockée au cours de la bonne saison.

Luzenac carrière de Trimouns 10 panorama

Panorama sur l'ensemble de la carrière de Trimouns, un autre monde

Luzenac carrière de Trimouns 06

Un monde démesuré, un monde lunaire

- La plus grande carrière de talc au monde (à 1800 m d’altitude) : 430 000 T de talc produit par an (10 % de la production mondiale)

- Talc : 7 à 8 T de roches stériles pour 1 T de talc

Il n’y a plus de tri manuel => mécanique

A 1600 m d’altitude ; 5 km de téléphérique, chaque benne = 1,5 T

Séché et broyé plus ou moins gros selon utilisation.

Luzenac 02 de Joan Rosell  godet deTalc

Téléphérique de 5km. Les godets transportant le minerai de talc (1,5 Tonnes par godets), pour traitement à l'usine dans la vallée à Luzenac.

Une centaine de saisonniers arrachent cette matière première de la montagne qui parvient par un câble à bennes de 5 km de long, jusqu'à Luzenac.

Il faut compter environ 8 tonnes de déblais pour récupérer 1 tonne de roche de talc.

Luzenac carrière de Trimouns 05 en 1905

Le téléphérique avec ses godets transportant le minerai extrait de la carrière de Trimouns à 1800m, jusqu'à Luzenac dans la vallée de l'Ariège, photo datant de 1900.

- La carrière de talc de Trimouns est située principalement sur le territoire des communes de Lordat, Vernaux, Bestiac et Axiat dans le département de l'Ariège, en région Midi-Pyrénées (France) ; (projet d’extraction sur Montségur).Téléphérique long de 5 Km.

Luzenac carrière de Trimouns 05 

Quelques dates marquantes de l'exploitation de la carrière de Trimouns

1845
Vers 1845, un peintre toulousain, Jacques Durand, rachète et exploite les gisements du col de Trimouns (400 Frs les 4000 ha)

Première tentative d'exploitation industrielle du talc par Jacques Durand sur des terrains appartenant aux communes de Bestiac, Vernaux et Lordat.

On utilisait des charrettes à boeufs pour redescendre le talc de la carrière à l'usine. Les gens se rassemblaient à minuit sur la place de Luzenac afin d'être sur le chantier à 8 heures pour charger et redescendre dans la journée. On raconte qu'avant le départ, on préparait, pour les boeufs, une soupe au vin. A cette époque il n'y avait que 6 ouvriers occupés à l'extraction, de manière manuelle, durant quatre mois de l'année. Les roches étaient acheminées  par des convois de chars à boeufs et les bouviers représentaient le personnel le plus nombreux de cette industrie. L'usine elle-même n'occupait que quelques ouvriers qui concassaient la pierre à l'aide de la force hydraulique.

 

1888
Vente des gisements et des moulins ; production : 800 T / an

Organisation de l'exploitation minière et de la production sous la direction de Georges Goubeau, engagé par les époux Dumas, nouveaux propriétaires des droits miniers de Trimouns. L'association Dumas, investisseur visionnaire, et Goubeau, ingénieur capitaine d'industrie, va voir se développer ce qui deviendra plus tard Talc de Luzenac.

C’est le développement de la papeterie en Ariège qui déclenche l’ère industrielle pour Luzenac. L’arrivée du chemin de fer dans la vallée en 1888 et l’installation du premier transport aérien en 1903 favorisent le développement de l’entreprise.

Pose d'un câble porteur (téléphérique) qui permit  de descendre 35 tonnes à l'heure de minerai, l'Ariège devint le premier producteur de talc français, et la France le troisième fournisseur dans le monde. Production un millier de tonnes en 1890.

Luzenac 01 en 1900

L'usine d'exploitation du talc dans la vallée à Luzenac en 1900

1905
La société Anonyme Talc de Luzenac (SATL) fondée en 1905 et introduite en Bourse de Paris en 1908.

La production s'élève alors à 20 000 tonnes (contre 800 tonnes en 1888).

Luzenac carrière de Trimouns 04 accident mine de en 1900

Photo de 1900 sur plaque de verre, le talc était transporté dans l'usine de Luzenac dans des wagonnets poussés par un homme

1908
Première cotation de l'action S.A.T.L. à la Bourse de Paris.

En 1908, le travail à Trimouns était entièrement manuel car il n'y avait aucune forme d'énergie sur le chantier. Seule une machine à vapeur assurait l'éclairage. Les mulets étaient utilisés pour remorquer les trains de wagonnets qui enlevaient les roches stériles. La journée de travail durait du lever au coucher du soleil.

Usine de Luzenac 03 en 1906

Photo de 1906 sur plaque de verre, le patron de l'usine de traitement du talc à Luzenac

Luzenac carrière de Trimouns 08 en 1910

Photo de 1910, l'usine de talc à Luzenac

1909

25000 tonnes de talc mis en poudre par mois (descendu à Luzenac par câble aérien  aux usines de broyage près de la gare)

 

1913
Transfert de l'usine (anciennement installée au moulin du Labail, à l'entrée sud du village) sur le site actuel. La production atteint 50 000 tonnes. La guerre freinera l'expansion mais Georges Goubeau aura accompli une ouvre immense : il a été le fondateur de la société, le créateur de l'entreprise d'aujourd'hui.

 

1919
Paul Fédou succède à son beau-père Georges Goubeau à la direction de la S.A.T.L. Sa gestion rigoureuse va permettre à l'entreprise de traverser les périodes de crise économique, de conflits sociaux et de guerre.

 

1922

50 000 T/an pour arts et peintures en particuliers, papeteries, mastics, apprêts, produits de beauté, droguerie, industrie

 Luzenac carrière de Trimouns 06 en 1930

L'usine de traitement du minerai de talc à Luzenac en 1930 

1967
Départ en retraite de Paul Fédou. Son gendre, Pierre Villemur, lui succède et fera entrer, entouré de ses collaborateurs, l'entreprise dans une période d'innovation continue.

 Luzenac carrière de Trimouns 07 en 1950

Une vue d'ensemble de la carrière de Trimouns en 1950  

1976-1987
La production dépasse les 300 000 tonnes : un nouveau téléphérique, de nouvelles techniques de broyage, la mécanisation de la carrière, l'installation d'un tri optique, permettent de l'optimiser. Avec l'ouverture de laboratoires de recherche et de développement à Toulouse, la société se dégage de sa dépendance vis-à-vis des marchés traditionnels tels que l'industrie papetière. Elle développe ses marchés à l'international et étend son aventure industrielle à travers le monde : acquisition de filiales en Autriche, en Espagne, en Italie et au Canada. L'entreprise change de cap. Joël Bodiou qui, en 1982, a pris la suite de Pierre Villemur n'est pas étranger à cette évolution ; il crée le réseau de vente propre à l'entreprise et monte des équipes d'ingénieurs technico-commerciaux pour développer l'utilisation du talc dans les nouvelles industries. Il crée également l'esprit « Luzenac » en fédérant et en dynamisant toutes les équipes.

 

1988
La société intègre le grand groupe minier international Rio Tinto, intensifie ainsi son développement international.

Depuis 1988, la société Talc de Luzenac appartient à Rio Tinto. Le groupe minier anglo-australien l'avait rachetée alors que l'entreprise était cotée en Bourse.

Luzenac carrière de Trimouns 17 une des plus pelles hydrau

Sur le site de la carrière de Trimouns travaillent d'énormes pelleteuses hydrauliques chargeant d'énormes camions, regardez la taille du chauffeur par rapport aux roues

Luzenac carrière de Trimouns 01

Camion Volvo modèle Euclid R100 cela doit être impressionnant à manoeuvrer avec des roues mesurant plus de 2 mètres

Luzenac carrière de Trimouns 24b

Camion Volvo modèle Euclid R100 transportant le minerai de talc sur la carrière de Trimouns

Luzenac carrière de Trimouns 25

Ces camions sont de la marque Volvo modèle Euclid R100 voici quelques caractéristiques :

Moteur : Cummins KTA 38-C  -  Puissance de sortie nominale, hp = 1050 -  Moteur Detroit Diesel  12V-149TIB   -  Capacité de charge en  m3 = de 35,1 à 55,0 m3  -  Charge utile en tonnes = 90,7 T  poids = de 67,5 T à 158,3 T

Luzenac carrière de Trimouns 26Les pelleteuses hydrauliques sont tout aussi impressionnantes que les camions Volvo

 

QU'EST-CE QUE LE TALC ?

Le talc est une roche, la plus tendre de notre planète (c’est un silicate de magnésium hydraté). Il est hydrophobe, inerte et constitué de lamelles. Le gisement de Trimouns s’est formé il y a 300 millions d’années dans une faille comprise entre deux masses rocheuses, l’une composée essentiellement de micaschistes et l’autre de dolomies. Dans cette faille, la roche s’est trouvée broyée par la pression des deux masses, permettant ainsi des infiltrations d’eau fortement chargée en magnésium.

Ce magnésium s’est lié aux dolomies pour former le silicate de magnésium : c’est à dire le talc. De la même manière, les micaschistes se sont transformés en chlorite.

D’après des analyses récentes, on sait que l’homme préhistorique utilisait déjà du talc dans ses peintures (peintures rupestres des grottes de Niaux). Dans des fouilles effectuées autour du site cathare de Montségur l’on a trouvé des figurines datant du XII ème siècle.

Mais il faudra attendre le début du XIX ème siècle pour qu’un ramassage artisanal s’organise au col de Trimouns. La roche blanche, tendre et douce est broyée dans des moulins à farine. La poudre recueillie est acheminée vers Toulouse pour être vendue aux droguistes et apothicaires. Jusqu’en 1860 ce commerce se fait à dos de mulet (il y a entre la carrière et le village 15 kms et 1000 m de dénivelé) puis en 1888 l’exploitation s’organise; on utilise des charrettes à boeufs.

Luzenac cristaux de Talc 03  Luzenac carrière de Trimouns 20

Le talc est un minéral particulièrement tendre, riche en magnésium, issu de l'altération des silicates de magnésium. Outre le fait que le talc possède plusieurs dénominations dont certaines sont assez savoureuses, comme la kérolite, la lardite, la collubrine ou, plus surprenante, la mussolinite, le talc connaît de multiples utilisations industrielles (Agro-alimentaire, peintures, cosmétiques, etc.).
Luzenac carrière de Trimouns 11 panorama

panorama de la carrière de Trimouns

Luzenac carrière de Trimouns 08

Extraction du minerai de tac à Trimouns

Luzenac carrière de Trimouns 07

Le minerai est extrait par palier de la montagne, cela fait plus de 100 ans que l'homme la "façonne"

Les propriétés du talc sont nombreuses et assez remarquables : il est doux, absorbant car presque insoluble dans l'eau, non explosif, non inflammable et inerte. Le talc est un élément précieux et indispensable, à avoir sous la main en permanence : nos grands-mères ne s'y sont pas trompées ! Bien entendu, l'usage domestique le plus connu du talc est en puériculture, pour garder les fesses de bébé bien au sec. Et si aujourd'hui cette pratique est remise en cause par la plupart des médecins, qu'à cela ne tienne, le talc rend d'autres petits services dans la maison.
Luzenac 08 de Sobo

Après plus d'un siècle d'exploitation, il reste encore  autant de talc à extraire de cette montagne dominant Luzenac

 Rien de tel que le talc pour stopper les grincements du parquet, ou ceux de votre lit ! Et lorsque l'humidité gagne du terrain, il est recommandé d'utiliser du talc pour faciliter l'ouverture et la fermeture des fenêtres. Excellent lubrifiant, le talc vous facilitera le démêlage de vos chaînes et colliers sans énervement aucun ! Idem pour vos cartes à jouer usées et moins glissantes : un peu de talc pour raviver votre jeu de cartes, et c'est reparti pour un tour !

Pour faire disparaître des mauvaises odeurs, pensez aussi entretenir la litière du chat avec du talc, qui jouera parfaitement son rôle de désodorisant. Et en cas de vilaines taches, et n'hésitez pas à recourir au talc pour enlever une tache sur vos vêtements et accessoires en daim préférés ! Enfin, pensez encore une fois au pouvoir absorbant du talc pour nettoyer les boîtes en plastique surtout celles qui sont enduites de graisse malgré les lavages successifs et minutieux !

Luzenac carrière de Trimouns 11 en 1970   Luzenac carrière de Trimouns 23

A gauche, une vue aérienne de la carrière de Trimouns en 1970. Photo de droite, la descente vertigineuse des godets de minerai le long des câbles du téléphérique de 5 km vers Luzenac   

Le talc est le minéral le plus tendre au monde. Bien que tous les minerais de talc soient doux, feuilletés, hydrophobes et chimiquement inertes, il n'existe pas deux talcs totalement identiques. Le talc est un élément vital de notre vie quotidienne. Les magazines que nous lisons, les polymères présents dans nos voitures et nos maisons, les peintures que nous utilisons et le carrelage sur lequel nous marchons sont quelques-uns des produits que le talc améliore.

Le talc est un silicate de magnésium hydraté (en feuillets) de formule Mg3 Si4 O10 (OH)2. Le feuillet élémentaire est composé d'une couche d'octaèdres de magnésium-oxygène / hydroxyle, prise en sandwich entre deux couches de tétraèdres de siliciumoxygène.

Les surfaces principales ou basales de ce feuillet élémentaire ne contiennent pas de groupes hydroxyles ou d'ions actifs, ce qui explique le caractère hydrophobe et inerte du talc.

Le talc est pratiquement insoluble dans l'eau, dans les acides et les bases faibles. Il n'est ni explosif, ni inflammable. Malgré sa très faible réactivité chimique, le talc possède une affinité marquée pour certaines substances chimiques organiques, il est en fait organophile. Au-dessus de 900°C, le talc perd progressivement ses groupes hydroxyles, et au-dessus de 1050°C, il recristallise sous différentes formes d'enstatite (silicate anhydre de magnésium).

Le point de fusion du talc est de 1500°C.

Le talc est un silicate de magnésium hydraté dont la formule chimique est Mg3 Si4 O10 (OH)2.

Luzenac cristaux de Talc 01

Morceaux de talc

Morphologie

La taille d'une lamelle de talc (= quelques milliers de feuillets élémentaires) peut varier d'environ 1 micron à plus de 100 microns en fonction du gisement. C'est la taille de cette lamelle qui détermine la lamellarité du talc. Un talc très lamellaire se caractérise par des lamelles de grande taille tandis que celles d’un talc microcristallin sont beaucoup plus petites.

Les feuillets élémentaires sont empilés les uns sur les autres  comme un millefeuille et les forces de cohésion (appelées forces de Van der Waals) qui relient un feuillet élémentaire à ses voisins sont très faibles. Par conséquent, les lamelles glissent les unes sur les autres au moindre contact, ce qui procure au talc sa douceur caractéristique.

Luzenac cristaux de Talc 02

Cristaux de talc

Minéraux associés

Les minerais de talc diffèrent également par leur composition minéralogique (c’est-à-dire le type et la quantité de minéraux associés présents). Ils peuvent être classés en deux grands types de gisements: talc-chlorite et talc-carbonate. Les gisements de talc-chlorite sont essentiellement constitués de talc (parfois jusqu'à 100%) et de chlorite, qui est un silicate de magnésium et d'aluminium hydraté. La chlorite est lamellaire, douce et organophile comme le talc tout en étant plus hydrophile. Les gisements de talc-carbonate sont principalement composés de talc, de carbonate et de traces de chlorite. Le carbonate est essentiellement de la magnésite (carbonate de magnésium) ou de la dolomite (carbonate de magnésium et de calcium). Les minerais de talc-carbonate sont traités pour en séparer les minéraux associés et obtenir un concentré de talc pur.

Luzenac carrière de Trimouns 02

Fin de l'hiver la carrière de Trimouns est encore en sommeil 

Luzenac carrière de Trimouns 03

Un premier concassage est réalisé sur le site de la carrière avant chargement des godets sur le téléphérique

Luzenac carrière de Trimouns 03 en 1970

Des propriétés multiples – des utilisations innombrables :

Les propriétés du talc (lamellarité, douceur, hydrophobie, organophilie, inertie et composition minéralogique) remplissent des fonctions spécifiques dans de nombreuses industries :

 

--  Agriculture et secteur alimentaire : Le talc est un agent anti-collant efficace, un agent dispersant et un lubrifiant pour les filières, il permet ainsi aux sites de production d'aliments pour animaux et d'engrais de fonctionner plus efficacement. C'est un support inerte idéal dans les prémix et les produits chimiques destinés à l'agriculture.

 

--  Le talc est également utilisé comme agent anti-collant de surface dans un grand nombre de produits alimentaires courants comme le chewing-gum, les bonbons, les salaisons, et pour le polissage du riz. Le talc augmente également le rendement de la production et améliore la clarté de l'huile d'olive.

 

--  Céramiques : Le talc est un phyllosilicate qui remplit une multitude de fonctions dans la fabrication des carrelages et des sanitaires, de la vaisselle, des réfractaires et des céramiques techniques. Dans les céramiques traditionnelles pour le bâtiment (carrelage et appareils sanitaires), il est utilisé principalement comme fondant afin de réduire les températures et les cycles de cuisson. Dans les applications réfractaires, les talcs riches en chlorite se transforment en cordiérite pour améliorer la résistance aux chocs thermiques. Les talcs microcristallins sont les plus appropriés pour les stéatites. Au cours de la cuisson, le talc se transforme en enstatite, appréciée pour ses propriétés d'isolation électrique. Quant aux talcs à très faible teneur en fer, ils sont particulièrement appropriés pour les compositions de frittes, d'engobes et d'émaux.

 

--  Peintures : Les talcs améliorent la qualité des peintures. Ils agissent dans les peintures décoratives intérieures et extérieures comme extenders pour améliorer le pouvoir couvrant et l'efficacité du dioxyde de titane. Les lamelles du talc facilitent l'application des peintures. Ils en améliorent la résistance aux craquelures et à la coulure, ainsi que le pouvoir matant. Dans les primaires anti-corrosions, les talcs sont utilisés pour améliorer la résistance à la corrosion et l’adhérence des peintures. Ils sont également très utiles dans les encres, les enduits de jointoiement, les mastics et les colles.

 

--  Papier : Les talcs sont utilisés dans les papiers couchés et non couchés dans la rotogravure car ils améliorent l’imprimabilité et réduisent les frottements de surface. Ils permettent ainsi une productivité accrue chez les papetiers et les imprimeurs. En outre, ils améliorent le matage et réduisent l’abrasivité aux encres des papiers offset. Utilisés comme agents de contrôle des poix, les talcs "nettoient" les chaînes de fabrication du papier en adsorbant sur leurs surfaces lamellaires les particules résineuses collantes présentes dans la pâte à papier. Ils évitent ainsi qu'elles ne s'agglutinent et se déposent sur les feutres et les calandres.

Contrairement aux agents chimiques de contrôle des poix qui polluent les eaux de fabrication, le talc part avec la pâte, ce qui facilite un fonctionnement en circuit fermé dans la papeterie. Le talc améliore la qualité et la productivité des papiers spéciaux comme les papiers colorés et les étiquettes.

 

--  Soins corporels : Grâce à sa douceur et à son inertie, le talc est apprécié depuis des siècles comme poudre corporelle. De nos jours, Il tient une place importante dans de nombreux produits cosmétiques : il assure le satin des fards, des poudres compactes et des ombres à paupières, la transparence des fonds de teint et l'éclat des crèmes de beauté. Dans le domaine pharmaceutique, le talc est un excipient idéal, utilisé comme agent glissant, lubrifiant et diluant. Les fabricants de savons l’utilisent également pour améliorer les performances des soins cutanés.

 

--  Plastiques : Les talcs procurent de nombreux avantages au polypropylène, par exemple une rigidité accrue et une meilleure stabilité dimensionnelle dans les pièces automobiles (pièces sous le capot, tableaux de bord, intérieurs de pare-chocs et garnitures extérieures), les applications domestiques et les appareils électroménagers.

Des technologies de pointe en matière de broyage sont nécessaires pour obtenir les talcs les plus fins sans diminuer le pouvoir renforçant de leur structure lamellaire. Les talcs sont également utilisés comme anti-bloquants pour le polyéthylène à basse densité linéaire (PEBDL) et comme agent de nucléation dans des polymères semi-cristallins.

Dans les emballages alimentaires en polypropylène, le talc est une charge renforçante très efficace.

 

--  Caoutchouc : Les talcs réduisent la viscosité des mélanges de caoutchouc et facilitent ainsi la fabrication de pièces moulées. Ils améliorent également les qualités d'extrusion, augmentent la production et renforcent la résistance aux UV des pièces extérieures telles que les profilés utilisés dans le secteur automobile. Dans les produits d'étanchéité et les joints, ils assurent une bonne résistance à la compression, tandis qu'ils créent une barrière infranchissable aux liquides dans les bouchons pharmaceutiques. Les talcs agissent comme isolateurs dans les câbles électriques et sont d'excellents auxiliaires dans la fabrication des pneumatiques.

 

--  Traitement des eaux usées : Du talc spécifique peut améliorer les performances des stations d’épuration biologique des eaux usées. Les particules de talc lestent les flocs de bactéries et accélèrent leur sédimentation. L’ajout de talc donne une meilleure qualité aux eaux de rejet et évite la perte de bactéries. Le talc permet d’améliorer la capacité des installations sans avoir recours à des transformations onéreuses. Contrairement à de nombreux produits chimiques utilisés pour le traitement des eaux usées, tels que le chlore ou les sels d'aluminium, le talc est un additif minéral naturel respectueux de l'environnement. Et grâce à son inertie, il préserve la valeur fertilisante des boues.

 

Voici à présent, diverses photos que j'ai jugé intéressantes de vous montrer :

Luzenac 01 de Franck Saulais

L'usine de traitement du minerai de talc dans la vallée de l'Ariège à Luzenac

Luzenac carrière de Trimouns 04

L'usine de Luzenac

Luzenac carrière de Trimouns 15

En voici une autre, l'usine de talc de Luzenac le long de la RN20 menant à Ax-les-Thermes et Andorre.

Dans la vallée, 300 salariés de l'usine de traitement travaillent sur 13 variétés de talc qui alimentent plusieurs industries comme la pharmacie, la chimie fine, la papéterie et l'agroalimentaire. On réussit à broyer la roche de talc jusqu'à la taille du millième de millimètre et la recherche tient une place relativement importante dans cette industrie.

Luzenac massif du Rulhe vu de Trimouns

Massif du Ruhle vu de la carrière de Trimouns

Luzenac carrière de Trimouns 14

Le téléphérique long de 5 km transportant le minerai vers Luzenac

Luzenac carrière de Trimouns 13

Le site de Trimouns, la plus vaste carrière de talc au monde

Luzenac carrière de Trimouns vu du ciel 01

Voici quelques vues aériennes pour apprécier l'étendue de la carrière de Trimouns

Luzenac carrière de Trimouns vu du ciel 02

Une vue aérienne un peu plus rapprochée

Luzenac carrière de Trimouns vu du ciel 03

Gros plan sur une petite zone de la carrière de Trimouns, c'est un monde lunaire !

Luzenac Vue générale

Vue générale de Luzenac en direction d'Ax-les-Thermes

Luzenac vu de Lordat

Luzenac vu du château de Lordat, hiver 2010

Luzenac carrière de Trimouns 12

Le talc est transporté à travers l'Europe et vers les ports de France par chemin de fer. Sur le piton rocheux on distingue le château de Lordat

Luzenac carrière de Trimouns 22

L'usine de Luzenac, au fond on aperçoit sur les hauteurs la forteresse de Lordat (voir le reportage précédent)

Luzenac 02 en 1900

Luzenac en 1900

Luzenac 03 en 1900

Photo sur plaque de verre, Luzenac en 1900

Luzenac carrière de Trimouns 09 en 1970

Photo des années 1970 le téléphérique avec en fond la carrière de Trimouns

Luzenac carrière de Trimouns 10 en 1970

La carrière de talc de Trimouns en 1970

Les gisements ont encore au moins un siècle de réserves répertoriées. Le gisement de Trimouns a livré plusieurs métaux rarescomme la gatélite ou encore de la trimounsite, la bastnäsite et la synchisite.

photo 01-1939

Complément janvier 2012 : je viens de recevoir deux photos datant de 1939, la première prise d'un sommet aux environs de Trimouns

photo 02-1939

et la seconde :  la carrière de Trimouns en 1939

Je ne pouvais pas terminer ce reportage sans parler de l'environnement du site :

Dans une activité à long terme, respecter l'environnement est une nécessité. Soucieux de préserver le milieu naturel, la société d'exploitation applique les règles internationales en matière de gestion environnementale, depuis l'extraction du talc jusqu'au produit fini. Pour preuve : la société est certifiée ISO 14001.

Préservation des paysages : Un des axes majeurs du plan d'exploitation est la réduction de l'impact visuel de ces activités sur l'environnement. Les roches stériles sont évacuées vers des zones prévues à cet effet. Elles forment des talus qui sont ensuite engazonnés et boisés. Chaque année, ils épandent sur les zones caillouteuses de la terre végétale puis ils sèment des graines d'herbe et ils plantent des arbustes d'essence locale. Ce système de réhabilitation permanente permet de rendre le site à la nature. En 2005, un nouveau procédé d'engazonnement sans terre végétale a été expérimenté à Trimouns, afin de réduire la quantité de terre nécessaire à la réhabilitation des verses. Cette expérimentation, réalisée sur une surface de 1000 m² s'est révélée concluante et cette solution sera utilisée à plus grande échelle sur l'exploitation.
Protéger les riverains : Pour réduire la poussière et atténuer le bruit, une politique rigoureuse de contrôle et l'utilisation des meilleures technologies a été mise en place pour gérer au mieux les émissions dans l'air. Pour cela, ils disposent d'extracteurs, de compresseurs et de filtres à haute performance, ainsi que des capots d'insonorisation. Avant d'être restituées dans le milieu naturel, les eaux ruisselant sur le site sont dirigées vers des bassins de décantation où les particules solides sédimentent. L'eau des bassins est recyclée et utilisée pour laver les engins de chantier, arroser les pistes pour éviter la poussière, refroidir les compresseurs et laver les minerais. D'ailleurs sur ce sujet les talcs de Luzenac ont reçu récemment un trophée.
 
Voici un article publié dans le journal La Dépêche
du 3 novembre 2010
Talc de Luzenac à l'honneur, Trophée 

trophée talcs de luzenac 2010

Les «Alcyons», trophées de l'eau Adour-Garonne, récompensent des actions ou initiatives destinées à protéger la ressource en eau. Parmi les six lauréats retenus cette année: Talcs de Luzenac, grâce à sa préoccupation environnementale.

Talcs de Luzenac une nouvelle fois à l'honneur. Et cette fois-ci ,la société se voit récompensée grâce à son constant souci de préservation de l'environnement. En effet l'usine de Luzenac et la carrière de Trimouns se sont vues décerner un trophée de l'eau, Alcyon, décerné par l'agence de l'eau Adour-Garonne qui, tous les ans, récompense les meilleures initiatives en matière de préservation de l'eau.

Talcs de Luzenac assure 8 % de la production mondiale de talc. Ce qui lui vaut la reconnaissance dont elle bénéficie aujourd'hui est « son objectif de réduction des gaz à effet de serre et d'économie d'eau et d'énergie ».

Des actions concrètes de protection de l'eau

Les membres du jury ont relevé « La diminution de son impact sur les sites exploités demeure une priorité, tout comme la réduction et l'épuration de l'eau utilisée, la diminution du bruit et des poussières ».

En effet, à Luzenac, afin de réduire de plus de 70 % les quantités d'eau prélevées dans le milieu naturel (entre 2003 et 2008), divers travaux ont été entrepris. Dans ce sens, des compteurs volumétriques ont été installés, une étude des circuits de l'eau industrielle a été menée, des coupures de réseau ont été mises en place, des réseaux qui, par ailleurs ont fait l'objet d'améliorations techniques et des actions de sensibilisation ont été menées auprès du personnel.

Usine référence en Ariège, Talcs de Luzenac, avec ce trophée, se voit donc située dans le peloton de tête des usines de Midi-Pyrénées qui œuvrent dans le sens du développement durable.

À noter que pour ces trophées, douze opérations ou initiatives avaient été retenues sur l'ensemble du territoire et que six d'entre elles sont issues de la région Midi-Pyrénées. A l'image de Talcs de Luzenac, le verdict est donc clair : c'est l'ensemble de Midi-Pyrénées qui travaille dans le respect de son environnement. Ce qui participe à son développement et, aussi, à son attractivité.

 

-------------------------------------------------------------------------------------

Vous possédez des photos de la carrière de Trimouns ou si vous avez des témoignages, des anecdotes à raconter, je me ferai un plaisir de compléter ce reportage, contactez moi.
Et si vous désirez participer et me proposer des articles avec vos photos, écrivez moi.

 

Ainsi se termine ce reportage, en espérant qu'il vous aura intéressé, n'hésitez pas à laisser vos commentaires ... et revenez me voir !

Vous désirez être averti de la parution d'un nouvel article ? Inscrivez-vous sur la Newsletter ICI

Eh bien, voilà encore un beau reportage, qui mérite tous mes remerciements aux internautes photographes qui ont bien voulu partager et grâce à leurs clichés, permettent de documenter et de mettre en valeur ce reportage, que je réalise bénévolement pour la promotion d'une belle région : L'AUDE ! L'aventure continue ...qu'on se le dise !! 
Sachez qu'il est toujours possible d'y rajouter des infos, des photos, si vous en avez, contactez moi, je me ferai un plaisir de compléter l'article.

Voici mon adresse mail pour m'adresser vos documents ou prendre simplement contact   jp@belcaire-pyrenees.com 

Avant de quitter ce site et pour mieux y revenir, profitez-en pour consulter aussi les sommaires du menu, il y a de nombreux sujets variés, très intéressants et instructifs, allez-y,  jetez un oeil !

--------------------------------------

Votre aide est la bienvenue ! Vous désirez participer et me proposer des articles avec ou sans photo. Ce site c'est aussi le vôtre, utilisez cette opportunité. C'est l'occasion, vous voulez "partager" et faire découvrir votre village audois, la région, un itinéraire de rando, ou tout autre sujet qui vous tient à coeur, je me charge du montage et de la présentation sur le site ..., écrivez moimon adresse email pour me joindre est indiquée ci-dessus.

Il  y aura toujours quelque chose sur ce site qui vous surprendra et vous intéressera. Pour ne pas rater la publication des reportages, c'est simple, inscrivez vous sur la Newsletter, dans le menu de gauche ; pour vous inscrire c'est simple, tapez votre adresse mail et cliquez sur "inscrivez-vous". Je compte sur vous pour pulvériser le nombre des abonnés qui progresse de jour en jour !

  --------------------------------------

L'aventure continue ... avec vous, toujours de plus en plus nombreux et fidèles lecteurs.

julie 320 x 213 newsletter

 

Partager cet article

Réalisé par Gens de Belcaire / Jean-Pierre LAGACHE - dans DÉCOUVERTE
commenter cet article

commentaires

caty 02/06/2017 19:03

encore un grand bravo et merci pour ce super article , mon fils y travaille depuis peu . amities

Bayle Danièle 20/06/2016 10:50

superbe reportage vu avant la visite prévue le 22.6.2016

Bayle Danièle 20/06/2016 10:48

superbe reportage vu avant la visite prévue le 22.6.2016

Barrau Danielle 17/03/2016 11:40

Je me sers des pierres de Luzenac pour sculpter. Certaines ressemblent au marbre bien que plus fragiles. Elles sont très agréables à travailler. De plus, je récupère le talc lorsque je les ponce.Je fais partie d'une association (les Trois sources)qui a, entre autres activités, la sculpture. Nous envisageons une visite au mois de mai 2016 afin de nous approvisionner en stéatite. Votre reportage est vraiment très intéressant et j'ai encore appris de nouvelles choses sur le talc.

ARIÉ.....JOIE 21/11/2015 12:42

Bravissimo pour ce reportage d'un petit coin d'Ariège qui m'est cher.

Finalisant mon reportage du circuit que j'ai organisé pour un groupe de Ch'tis de Dunkerque j'ai beaucoup apprécié votre travail de recherche, d'analyse et de synthèse sur un de nos fleurons ariégeois

Si vous voulez voir mes différents reportages écrivez-moi : guypujol@orange.fr

Bien cordialement de l'ARIÉ....JOIE

droguerie en ligne 17/11/2014 22:42


Génial ce reportage


j'irais me coucher moins bête, je pensais pas qu'on produisait autant de talc! Le travail dans cette mine doit être éprouvant vu l'altitude, la poussière, sans parler du froid!


 

Jean-Michel 16/11/2014 12:09


minéraux - Cathares


Jean Michel à Jean Pierre, très beau site super bien fait bravo.


J'ai écrit un livre sur les cristaux (quartz), épuisé. Je fais de la rando en ce moment en recherche minéraux.


Chou blanc au Roc Blanc face Sud où pourtant le gars de la grotte de l'Aguzou et mon docteur - qui est Dr de l'équipe de France rugby à 13 - m'avait indiqué la présence de cristaux dans les
éboulis du Roc Blanc. L'Aude semble pauvre en minéraux, différent pour l'Ariège !


Trouvé des pyrites dans une coume en contournant la carrière de Trimouns prochain essai sera par la piste Comus Basqui. Au col de la Porteille (par Mont d'Olmes) rencontré il y a 8 jours un local
qui m'a dit qu'il y avait eu des carrières de talc encore plus anciennes que celles de la Moulzoune, ceci du côté de Comus sur montagne de Tabe, selon lui sans doute recouverts d'herbe
aujourd'hui.


D'accord que Trimouns est une horreur visuelle et écologique (je suis journaliste indépendant photographe) surtout pour un rendement de 10 % = 1 tonne de talc pour 9 tonnes de montagne à jeter
!!!


Et on a pas besoin de talc dans le dentifrice, ni les produits de beauté (même histoire que le poison poudre aluminium eh oui Colgate).


Je pense écrire un livre sur la vérité sur l'église Catholique (je suis aussi Cathare que le groupe OC, et connecté dans le temps avec la veuve de Antonin Gadal de Ussat les Bains, auteur livre
'Sur le chemin du St Graal' ) Toute info 'pro-Cathare' est bienvenue.


Encore bravo pour le site. JEAN MICHEL

dini damien 10/11/2012 21:45


Bonsoir,juste pour vous dire un grand bravo pour votre reportage magnifique sur cette carriére de talc .Félicitation

Jacques SARDA 22/01/2012 23:29


Bonsoir Monsieur,


Très touchépar votre reportage, d'autant plus que je suis arrière-petit-fils de Pierre sarda, et petit-fils d'Hippolyte sarda. Né à Comus en 1870.


j'aurais bien aimé, de retrouver des photos de cette époque mon arrière-grand-père a vendu les mines de talc aux environs de 1880 pour aller ensuite habité à FA dans l'Aude.


Si quelquefois vous aviez besoins de renseignements concernant cette époque, et si je puis vous aider ce sera avec grand plaisir.


D'autre part, si vous de votre côté s'aviez des renseignements ou des photos de cette époque, je serais ravi d'en prendre connaissance.


Merci d'avance à vous.


Cordialement,


Jacques sarda.


 

Jean-Pierre 23/01/2012 12:35



Bonjour Jacques,


pas de problème je prendrai contact avec vous afin d'échanger nos infos respectives.


Cordialement, JP



Armand Paternoster 18/01/2012 20:28


Je suis tombé tout à fait par hasard sur votre excellent reportage sur Trimouns du 16 Mars 2011 , Je l'ai lu avec beaucoup d'attention et d'intérêt , d'autant plus que j'ai travaillé en 1939 et
1940 sur ce chantier ( j'ai 90 ans ).
A cette époque là nous montions à pied de Luzenac à Trimouns , il n'y avait qu'une voiture à chenilles pour le transport des blessés (je ne l'ai jamais vue en service.)  Le chantier était
bien mécanisé ( avec les moyens d'alors) .Les paliers étaient occupés par une grue Wesser Hutte qui déblayait la montagne et chargeait de petits wagonnets sur voie étroite et un locotracteur
tirait la rame jusqu'à la décharge .t
 Le talc était trié par des ouvriers saisonniers dont  beaucoup de Portugais qui arrivaient en Mai pour repartir en Novembre , le talc était ensuite chargé sur des godets d'un télébenne
et déchargé à Luzenac.
J'espérais retrouver des photos de cette période , Je n'ai que deux bien mauvaises photos que je joins à ce mail .
Tout heureux d'avoir fait cette lecture aussi intéressante je vous ai envoyé mon adresse mail et j'ai eu le plaisir de recevoir vos deux derniers reportages sur le Canal du Midi et je me suis
encore régalé.
Merci encore du plaisir que vous m'avez  procuré et merci aussi à votre ami Henri TOUSTOU qui fait de bien belles photos !
                                                                                                                                                   
Armand PATERNOSTER                           

Jean-Pierre 18/01/2012 20:37



Merci Armand pour les 2 photos en N/B que je vais préparer et mettre à la suite du reportage.


Cela fait très plaisir ces petits moments quand on lit des messages comme le votre, on voit que cela n'est pas inutile de réaliser des beaux reportages qui demandent une certaine "énergie" et du
temps en préparation. Vos messages c'est ma récompense. Henri s'il continue à réaliser de beaux clichés, il va changer de métier ;-))) JP


 



chris 23/03/2011 22:28



Bonsoir,


Votre reportage sur cette carrière de talc (que je ne connaissais pas) est sensationnel.


Ce site est très impressionnant et  je ne manquerai pas d'aller le visiter.


Encore bravo à vous pour toutes ces découvertes...