Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : www.belcaire-pyrenees.com
  •  www.belcaire-pyrenees.com
  • : BELCAIRE capitale du Pays de Sault en Languedoc Roussillon. Au départ j'ai réalisé ce site pour partager les retrouvailles 33 ans après, de 17 copines, dans cette région authentique préservée en territoire cathare au pied des Pyrénées. Mais je me suis aperçu que l'Aude n'était pas assez mise en valeur, alors amoureux de cette région et la passion étant là, j'ai réalisé des reportages pour vous présenter ce département aux lieux chargés d'histoire. Ce site a pour but surtout de vous faire découvrir cette région authentique, plein de charme qu'il faut aller visiter.
  • Contact

ANNONCES-MESSAGES-ACTUALITÉS

Ils veulent vous informer !

Pour découvrir les annonces

  cliquez sur la photo

Photo pour les annonces 02

Faites Une Recherche Sur Ce Site

LIENS UTILES

En cliquant sur l'une des images ci-dessous :

1 - vous pouvez écouter Radio Montaillou en direct

 

logo 01cliquez sur le logo RADIO MONTAILLOU ci-dessus pour écouter la Radio en direct
(en cliquant sur leur site en haut à droite)
pendant que vous consultez les pages du site
 

 

 

Pour suivre la progession et connaître la position des ours dans les Pyrénées
téléphonez au 05.62.00.81.10
 
Vous pouvez m'écrire
CLIQUEZ SUR LE PETIT CHIEN ROMÉO POUR ME CONTACTER
 
 
LIVRE D'OR
cliquez sur la photo pour déposées vos marques de sympathie et pour les visionner

Gîtes dans une ancienne école place du village de Comus, village situé
sur le tracé de l'emblématique Sentier Cathare et à proximité des gorges de la Frau et de Montségur
 
Locations gîtes et chambres d'hôtes à Ignaux dans les montagnes des Pyrénées
en Haute-Ariège près d'Ax-les-Thermes
 
Hôtel Restaurant Bayle ** à Belcaire

 

Sites d'Ami(e)s

Les Amis du Sabarthez de Pierre Cortinas

 

Pour le développement du tourisme au Pays de Sault :

     l'Association le Grand Sault

 

on y trouve des renseignements intéressants sur ce site :

     Chambre d'Agriculture de l'Aude

 

Logo réduit office du tourisme du pays de sault

Office du Tourisme du Pays de Sault

Chemin départemental 613

11340 ROQUEFEUIL

Tél : 04.68.20.75.89

 

Retour à la page d'accueil

LES LIVRES CONSEILLÉS

Nouvelle Rubrique pour découvrir

des livres intéressants

cliquez sur la photo

livres conseillés

MESSAGE

15 janvier 2015
bandeau les villages du Pays de Saultbandeau le monde rural 825x250Mazuby 032 Panoramique Mazuby avec la vallée du Rebenty

Si le hasard t'amène, le plaisir te ramènera ! Le village de Mazuby avec ces 24 habitants, sera le premier reportage de l'année 2015, il est dans la continuité de la série 'Présentations et Découvertes des villages du Pays de Sault", que je vous dévoile depuis quelques mois déjà. Mais celui-ci sera aussi le point de départ d'une randonnée au sommet et autour du pic d'Ourtiset, article que m'a proposé Sébastien. Ce reportage concernant cette rando sera publié à la suite de celui-ci, ne le ratez pas, une centaine de photos seront encore à la Une pour votre plus grand plaisir.

Merci à Sébastien qui vous offre ses photos afin de vous faire découvrir son village. Je n'oublie pas mon ami Henri que je remercie encore pour son enthousiasme et participation par l'apport de ses nombreux clichés, ainsi qu'aux autres photographes. Sachez que sans votre participation ces articles ne peuvent voir le jour, donc n'hésitez pas à m'envoyer vos photos, documents, afin d'illustrer les reportages sur vos villages que vous aimez, mobilisez vous oh peuchère !

Les prochains villages du Pays de Sault qui seront traités dans mes prochains reportages, les voici :  Bessède de Sault ; Galinagues ; Joucou ; La Fajolle ; Marsa ; Mérial et Campagna de Sault ...

D'autres trésors de l'Aude pourront s'intercaler dans cette série, restez vigilant ;-)  Allez, sans plus attendre, retournons au Pays de Sault, bonne découverte ...

 

logo label Pays Cathare 02

 

carte 01

Le village de Mazuby se situe à 143 km de Toulouse, 79 km de Carcassonne, 140 km de Narbonne, 228 km de Montpellier, 89 km de Perpignan, 254 km de Cahors et 820 km de Paris.

carte 02

Mazuby village lui aussi au coeur du Pays de Sault.

carte 03

Mazuby est un petit village très sympa pas très loin des gorges du Rébenty.

carte 04

Zoom sur la carte IGN, comme on peut le voir le village est à l'écart de la D20, donc un lieu hyper reposant.

Mazuby photo aerienne

Une vue aérienne du village de Mazuby

Blason de Mazuby 1696

Blason du village de Mazuby d'après l'armorial général de France par Charles d'Hozier datant de 1696.

Mazuby 011

Il n'est pas beau ce petit village de Mazuby dans son écrin de verdure et de moyennes montagnes en plein Pays de Sault !!

Mazuby 010 panoramique

Zoom sur le village de Mazuby vu du Nord/Est.

Mazuby 02

Mazuby à proximité des gorges du Rébenty.

Mazuby 013 photo aérienne

Survol du village de Mazuby au coeur du Pays de Sault.

Mazuby 014

Le village de Mazuby vu du Sud.

Mazuby 016

Au petit matin le village de Mazuby se réveille lentement avec ses 24 habitants.

Mazuby 015

Zoom sur le centre du village de Mazuby.

Mazuby 017

L'église de Mazuby.

Mazuby 018

Mazuby vu du Pouzols.

Mazuby 01Le village de Mazuby vu du Sud, au lieu de l'Oratoire.

Le village de Mazuby (altitude 937m) se situe sur le "petit plateau du Pays de Sault. Il domine un ravin profond couvert de champs en gradin, c'est le plus ancien village du Pays de Sault. Autour du village existent encore une polyculture traditionnelle et des élevages de bovins. La forêt a gagné du terrain sur les pentes les plus raides par rapport au siècle dernier, comme on peut le constater sur les photos anciennes où la moindre parcelle de terre était cultivée.

Mazuby, le premier élément du toponyme doit représenter le latin "mansus", terme qui désignait à l'origine une maison, une ferme, un domaine ; le second élément demeure obscur, on propose le participe passé du verbe latin "subeo" qui se traduit par "s'avancer d'en bas". Mazuby serait alors "la ferme en contrebas". Localement il existe une tradition qui veut que le toponyme désigne "le mas du hameau d'Ubit", Ubit étant un lieu-dit de Mazuby. Une légende prétend que Mazuby vient d'une forme latine "mansus abbatis" qui veut dire "le mas, maison ou ferme de l'abbé" et cet abbé serait celui de Saint-Michel-de-Cuxa. Les légendes ont toujours une part de vérité car en effet, vers 1263, l'abbaye de Saint-Michel-de-Cuxa, possédait des droits bénéficiaires et peut-être seigneuriaux. Or, le roi de France, Saint-Louis, pour désintéresser l'abbaye lors d'une transaction qu'il menait sur la seigneurie de Puilaurens, lui céda en échange, les seigneuries de Gazelles, de Combe et de Mazuby dans le Pays de Sault.

En 1326, on trouve le village sous le nom de Masubium, c'est la forme la plus ancienne connue.

Mazuby 019 la sortie du village sur la route des EstivesAu bord du chemin des estives, à proximité Sud de Mazuby, le calvaire oratoire.

Ce petit édifice appelant à la prière,  a été bâti pour invoquer la protection divine.

Il peut aussi marquer le souvenir d'un lieu miraculeux ou d’apparitions, ou encore être une étape sur un pèlerinage ou un itinéraire de procession. Il est à préserver.

Cet endroit se nomme "La Serre", la municipalité décida le 23 avril 1893, d'implanter une croix sur ce terrain, et dans les années 1950 fit édifié un monument en l'honneur de la Vierge.

Mazuby 033 Pic de l'Ourtiset vu du village de MazubyAu fond, au centre, le Pic de l'Ourtiset (1934 m) vu du village de Mazuby, à droite, ensoleillé, le roc du Sarrat d'en Crémy (1282 m).

Mazuby 037 Sarrat d'en CrémyLe roc du Sarrat d'en Crémy (1282 m) est attirant, il a quelque chose de mystérieux.

Mazuby 036 Rodome vu de La SerreLe village de Rodome dans la brume matinale vu de La Serre.

Mazuby 029 vu du Pic de RhodesMazuby vu de l'Escoumes (1055m).

Mazuby, son origine remonte au IX ème siècle, le village était un fief de la châtellenie d'Anfort ou Niort et des rois de France comme on a pu le voir ci-avant. En 1263, l'abbé de Saint-Michel-de-Cuxa étant seigneur de Mazuby, percevait les impôts, taille, albergue, censives pour un montant de dix-sept livres cinq sols. En 1303, l'abbaye avait le droit de basse et haute justice sur le village, ainsi que sur les hameaux de Munès et Cazelles, à l'exception des crimes d'hérésie et de volerie. La mission essentielle des moines était l'évangélisation de cette contrée isolée de la haute vallée de l'Aude. Hormis cette tâche spirituelle, la confrérie devait assurer son autosubsistance.

A partir du XIV ème siècle, Mazuby appartiendra au diocèse d'Alet.

En 1594, le petit village de Mazuby enclavé dans les montagnes du Pays de Sault vivait en quasi autarcie, jouissant d'une certaine indépendance, à cette époque il était composé de soixante maisons.

Mazuby 040 Vers le grand plateauMazuby une vue vers le "Grand Plateau" du Pays de Sault.

En 1793, le village comptait 348 mazubiens, puis ce fut l'apogée en 1836 avec 372 habitants, en 1906 il y avait encore 223 habitants, en 1954 il n'y en avait plus que 89 habitants et il ne reste de nos jours que 24 âmes (2011).

Le choléra toucha aussi Mazuby en 1854 et 1856, il y eut au total 72 décès.

Par ordonnance royale du 11 juillet 1823, ont été fixées les limites des villages de Mazuby et de Rodome.

Mazuby 020 Eglise

Mazuby, la route menant à l'église.

Mazuby 021 Eglise

L'église de Mazuby.

Mazuby 022 Eglise    

L'église de Mazuby. 

Mazuby 03

L'église de Mazuby.

Mazuby 051

Le porche roman de l'église et l'accès au cimetière à droite.

Mazuby 058

A gauche du porche de l'église, ce spit IGN indiquant l'altitude de 945 m, ce nivellement est situé sur le mur au ras du sol.

Mazuby 04

Le monument aux morts pour la France du village de Mazuby, situé devant le porche de l'église.

Mazuby 048

La place du souvenir avec le monument aux morts du village.

Mazuby 049

Le monument aux morts pour la France de Mazuby.

Mazuby 05

Les deux cloches de l'église de Mazuby, dont l'une date de 1516.

Mazuby 050   Mazuby 059

Photo de gauche, le clocher de l'église de Mazuby, l'horloge porte les inscriptions : "L.M. Toulouse" et voir le détail du cadran solaire ci-dessous. A droite, la face Nord du clocher. 

Mazuby 07

Le cadran solaire situé sous l'horloge du clocher de l'église, il a été conçu par M. Saureux, habitant de Villegly.

Mazuby 06

L'église vue du Sud/Est.

Mazuby 062

L'église de Mazuby vue du cimetière qui la jouxte.

Mazuby 061

Façade Nord de l'église de Mazuby.

Mazuby 064Le clocher de l'église de Mazuby, possède deux ouvertures sur deux faces et une seule sur les deux autres. Les cloches sont côté Sud.

Mazuby 060   Mazuby 063

 Photo de gauche, la croix servant de paratonnerre au sommet du clocher. A droite, l'église vue du cimetière.

Mazuby 052   Mazuby 053

A gauche, le porche roman débouchant sur un hall d'entrée. A droite, niche avec ancien bénitier.

L'église de Mazuby est dédiée à la Vierge et c'est le culte de la Vierge mère qui semble ici privilégié puisque Marie porte l'enfant Jésus.

A partir du XVI ème siècle on essaya d'améliorer et d'embellir les églises existantes du Pays de Sault, les évêques d'Alet comme Pavillon, de Valbelle et Mélian visitèrent les paroisses du pays pour constater que des travaux étaient nécessaires pour réparer les lieux de culte. Ils encouragèrent les habitants à prendre les outils pour réaliser ces travaux, certaines paroisses récalcitrantes furent menacées d'interdit. On pense que le retable de Mazuby en marbre blanc orné de dorures date de cette époque. C'est le maître doreur M. d'Aiguillon qui habitait Mazuby, qui fut chargé de décorer les retables de Camurac, Belcaire et Mazuby.

Les archives révèlent que le premier curé connu de Mazuby était Antoine Damens de 1653 à 1675.

Mazuby 0104   Mazuby 0105

A gauche, le hall d'entrée de l'église de Mazuby et accès à la nef. A droite, le nef de l'église.

Mazuby 057

L'accès au clocher de l'église de Mazuby.

Mazuby 054   Mazuby 056

Les deux bénitiers de l'église de Mazuby.

Mazuby 0101  Mazuby 0102

A gauche, un des bénitiers en marbre de Mazuby avec un détail de gravure à droite. 

Info de Noëlle Marti-Gerbaud : Vasque sur pied (en marbre ?). L’ensemble, massif, est cependant élégant et ouvragé.

La vasque en particulier présente plusieurs petits mascarons disposés sur les nervures verticales en relief, s’alignent en une ligne médiane de circonférence.

Datation possible : roman tardif, début  Renaissance ??

Mazuby 0103Détails de la partie supérieure du bénitier. Inscription placée sur le rebord supérieur de la vasque, elle est constituée de 3 groupes de lettres.  Ce sont des monogrammes (abréviations)  gréco-latins souvent utilisés en histoire de l’art sur les socles de statues, des sculptures, sur les tableaux figurant la passion du Christ, ou gravés sur des stèles funéraires et pierres tombales.

A gauche, on peut lire IHS, cette écriture se rencontre dès le V ème siècle, ce monogramme IHS (parfois JHS) est une abréviation et une translittération imparfaite du nom de "Jésus" en grec.
Au centre, pour cette abréviation, PEI ou parfois, cela peut être Rei qui signifie accusé, coupable (info de Noëlle MartièGerbaud).
A droite, l'abréviation XPS surmontée d'un trait, signifie X (chi), P (RHO), S (Sigma) qui se lit Xpistos. XPS sont la première, la deuxième et la dernière lettre du nom grec du Christ.

Le tout pouvant se traduire par : Jésus accusé (coupable) Christ, en référence à son procès avant la crucifixion. 

 Mazuby 0106   Mazuby 0107

 A gauche, la partie centrale de la nef et à droite, le choeur de l'église de Mazuby. 

Mazuby 0100

Très belle photo prise de l'allée centrale de l'église de Mazuby.

Mazuby 055   Mazuby 091

A gauche, la statue de la Vierge Marie ayant subi quelques dégradations. A droite, la nef vue du choeur et au fond le portail d'entrée de l'église.

Les archives municipales indiquent qu'un dénommé Augustin Bonnet fut "fermier" du Purgatoire, tandis que Zélie Prat cultivait un champ en haut des traverses dont le revenu a servi à faire dire des messes pour les âmes du Purgatoire.

Vers 1830, les pratiques de sorcellerie étaient toujours courantes à cette époque et pour lutter contre les superstitions qui grandissaient, mais aussi contre le vol de bois, maraudage, libertinage, attentats aux mœurs, infanticides, les prêtres refusaient parfois de dire la messe et d'enterrer religieusement les morts. Vers 1840, avec l'apparition des écoles gratuites, les choses s'améliorèrent au niveau éducation.

 

De gros travaux onéreux pour l'entretien de l'église furent entrepris en 1867, 1868. En 1870 une réfection du clocher fut réalisée. De 1861 à 1889 le presbytère reçut lui aussi une attention toute particulière. Puis en 1885, le clocher menaçait de s'écrouler, une aide de 1200 francs fut accordée par le préfet, afin que les travaux de restauration puissent se réaliser, ce fut fait en 1887, et le curé Pélofy de l'époque, laissa son nom sur un vitrail de son église. L'abbé Pélofy a tenu la paroisse de Mazuby de 1871 à 1904, en 1895 il était alors âgé de 65 ans.

De 1893 à 1895, la toiture fut refaite ainsi que la voûte. Des ardoises recouvrent ce nouveau toit et huit fenêtres ogivales furent percées. L'entrepreneur Rodière qui exécuta les travaux, offrit à l'église quatre vitraux qui portent son nom. Les belles statues de plâtre qui ornent le lieu de culte datent de cette époque.

La gestion de l'église fut toujours tenue par les habitants de Mazuby.

En 1931, on remplaça les ardoises par des tuiles vissées et la pente du toit fut accentuée. Les planchers sont refaits, les murs sont recrépis et tous les plâtres intérieurs restaurés.

En 2000, les tuiles de 1931 furent remplacées par des ardoises comme au XIX ème siècle.

De belles pierres furent découvertes et mises en valeur. Un cadran solaire, conçu par M. Saureux, de Villegly, fut posé sur la façade du clocher.

Mazuby 08

La nef et transept de l'église de Mazuby.

Mazuby 0108   Mazuby 068

A gauche, le choeur du sanctuaire. A droite, la nef et allée centrale de l'église. 

Mazuby 070   Mazuby 071

A gauche, chapelle dédiée à Saint Joseph et à droite chapelle dédiée à Saint Blaise. 

Mazuby 073

L'harmonium du XIX ème siècle de l'église de Mazuby.

L’harmonium est un instrument de musique à vent, à anches libres, à clavier et à soufflerie.

Mazuby 072   Mazuby 076

A gauche, la statue de Saint Blaise et à droite, la statue de Saint Joseph et l'enfant Jésus.

Toutes les statues ornant l'église datent de 1895.

Mazuby 080   Mazuby 081

A gauche, la statue de Sainte Madeleine tenant la croix. A gauche, la statue de Regina Coeli ou Reine du Ciel.

Regina Cœli, ou encore Regina Cæli, est une antienne mariale, prière chrétienne chantée en latin, dédiée à la Vierge Marie et associée à la joie de la Résurrection du Christ. L'origine de cette antienne remonte au XII ème siècle.

Mazuby 074   Mazuby 089

L'entrepreneur monsieur Roudière de Bélesta qui rénova l'église entre 1893 et 1895 fit don de quatre vitraux à l'église de Mazuby.

Les vitraux portent d'ailleurs son nom, voir détail ci-dessous. 

Mazuby 097   Mazuby 095

Vitraux de l'église, don de monsieur Roudière en 1895. 

Mazuby 096Détail sur un des vitraux, preuve du don de monsieur Roudière entrepreneur de Bélesta en 1895.

Une porte romane permet d'accéder à un hall, avant de pénétrer dans la nef, flanquée de deux chapelles latérales, l'une est consacrée à Saint Blaise, éclairée par un vitrail de Sainte-Anne, don de la famille de Nègre ; l'autre est consacrée à Saint Joseph.

Des statues ornent l'église, certaines soutenues par des chérubins, motif baroque venu de Rome et introduit en France au XVII ème siècle par le sculpteur Jacques Sarrazin.

Huit vitraux datant du XIX ème siècle éclairent l'intérieur de l'église, on peut lire le nom des donateurs sur chacun d'eux, comme le curé Pons (1853), ou le curé Pélofy (1887), ou M. Roudière  (1895).

L'église de Mazuby possède un très beau bénitier en marbre blanc du XVI ème siècle classé à l'Inventaire, ainsi qu'un Baiser de paix en argent du XVII ème siècle provenant de Carcassonne, considéré comme le plus beau du diocèse.

Le clocher abrite deux cloches, l'une des cloches est dédiée à Jésus, Marie, Saint Blaise, Saint Anne et Saint Antoine ; la seconde, porte l'inscription "Avé Maria, 1516, Maître Nicolau Perri de Lorraine".

La municipalité décida le 23 avril 1893, d'implanter une croix sur un terrain communal nommé "La Serre", à proximité, fut édifié dans les années 1950 un monument en l'honneur de la Vierge.

Mazuby 085   Mazuby 088

A gauche, la statue de Sainte Germaine. A droite, la statue de Sacré Coeur, don d'Éléonore Verdier.

Mazuby 075

Le transept de l'église et l'une des deux chapelles au fond.

Mazuby 077   Mazuby 082

Le choeur et l'autel en marbre blanc du sanctuaire, datant probablement du XVI ème siècle.

Mazuby 083

Détails de la façade de l'autel en marbre de l'église de Mazuby.

Mazuby 086   Mazuby 087

Le magnifique autel de l'église en marbre blanc et dorures, très ouvragé comme on peut le voir au niveau du tabernacle.

Mazuby 092   Mazuby 090

Détails du tabernacle, il désigne, dans l’Église catholique romaine, le meuble ici ouvrage de marbre qui abrite le ciboire contenant les hosties consacrées au cours de la messe. Il est utilisé pour l'adoration eucharistique. 

Mazuby 093   Mazuby 094

A gauche, la statue de Sainte Madeleine. Et à droite, la statue de Sainte Thérèse.

Mazuby 079   Mazuby 078

Le très ancien lutrin de l'église de Mazuby. Le mot vient de Martin Luther qui, lors de son prêche, se servait d'un grand pupitre en bois de chêne.

Mazuby 069   Mazuby 084

A gauche, plaque commémorative  à la gloire des soldats de Mazuby morts pour la France en 1914-18 et 1940-45. A droite, mobilier de l'église.

Mazuby 098   Mazuby 099

A gauche, la statue de Saint Antoine de Padoue. Et à droite, le lustre de cristal de la nef de l'église de Mazuby. 

Mazuby 09Le porche roman de l'église de Mazuby.

Il faut savoir qu'il y a eu un projet d'ouvrir le Pays de Sault vers "l'extérieur", en effet en 1881, les élus locaux approuvent l'implantation d'une ligne de chemin de fer entre Quillan et Bélesta, mais l'étude resta dans les cartons. En 1920, l'idée resurgit mais cette fois il est question d'une ligne de chemin de fer électrique reliant Quillan à Mont-Louis, l'étude date de 1905, le tracé devait passer à Mazuby, la traversée du torrent de Courioule avec un pont voûté de 30 m de long et un passage à niveau étaient prévus. Tout le parcours avait été étudié, le génie civil, le trafic, la rentabilité, le coût total du projet s'élevait à 70 millions de francs en 1905. Mais cette idée géniale qui aurait changé très certainement la vie et limité la désertification rurale du Pays de Sault, ne vit jamais le jour.

 

Au XIX ème siècle, d'après le récit de madame Élise Fontvieille qui habitait Mazuby, en 1864 il y avait des loups au Pays de Sault, en hiver quand la neige abondait, il n'était pas rare que les habitants aperçoivent des loups rodant autour du village en hurlant. A cette époque, la famille Olive originaire du village, témoigna de l'existence du loup, ces bergers avaient un gros troupeau de brebis qu'ils surveillaient toutes les nuits à tour de rôle, et faisaient du feu pour éloigner le prédateur. Un douanier en service à La Cabanasse dans les Pyrénées Orientales, quand il faisait sa ronde en rejoignant Mazuby par les montagnes de Bentaïoles et Ourthizet, il n'était pas rare qu'il croisa la route d'un ou plusieurs loups.

 

Dans les années 1900, à proximité du village de Mazuby se trouve le rocher de Souquiès, c'est une petite montagne aux allures arrondies ayant la forme du chapeau de Napoléon d'une altitude de 1200 m, percé de trous et de failles, ce rocher fut le refuge privilégié de l'aigle royal à cette époque. Malheureusement, les nids d'aigles étaient souvent détruits par les habitants, à force cet animal aujourd'hui protégé a déserté la région.

Mazuby 065

La jolie petite mairie de Mazuby.

Mazuby 067

La mairie de Mazuby.

Mazuby 027 Mairie de Mazuby avec le Pic de Rhodes

La mairie de Mazuby avec l'Escoumes (1055m) derrière.

Mazuby 066

Sur le côté du bâtiment de la mairie on trouve le gîte d'Ourtiset au premier plan et la salle des fêtes au fond.

Mazuby 024 Le Gîte de l'Ourtiset dans le prolongement de l

 La salle des fêtes à gauche et à droite, le gîte d'Ourtiset.

Mazuby 035 Pic de Rhodes vu du jardin du Gîte

L'Escoumes (1055m) vu du jardin du Gîte.

Mazuby 034 Pic de Rhodes vu de la sortie du village

L'Escoumes (1055m) vu de la sortie du village.

Mazuby 030 Panoramique Bois de Gaille Pic de l'Ourtiset et

Panoramique bois de Gaille, Pic de l'Ourtiset, Sar et l'Escoumes (1055m).

Mazuby 031 Panoramique Col d'Ubi et Pic du midi vu du Dent

Panoramique col d'Ubi et Pic du Midi vu du Dent.

Mazuby 023 Galinagues vu de La SerreLe village de Galinagues vu de La Serre.

Mazuby 026 Le Pic de RhodesL'Escoumes (1055m)

Mazuby 028 vu du Pic de RhodesMazuby vu de l'Escoumes (1055m), derrière Mazuby tout au fond on aperçoit à peine le village de Galinagues avec à droite le mont Campels (1079m).

Mazuby 038 Vers le grand plateauMazuby une vue vers le "Grand Plateau" du Pays de Sault.

Mazuby 039 Vers le grand plateauMazuby une vue vers le "Grand Plateau" du Pays de Sault.

Mazuby 041 Vers le grand plateauMazuby une vue vers le "Grand Plateau" du Pays de Sault, au fond légèrement à droite du pylône on aperçoit l'Aiguille (888m), voir aussi la photo ci-dessous.

Mazuby 042 Vers le grand plateau

Mazuby une vue vers le "Grand Plateau" du Pays de Sault, ici l'Aiguille (888m).

Mazuby 043 Vue du DentMazuby une vue du Dent.

Mazuby 044 Vue du DentMazuby une vue du Dent.

Mazuby 045 Vue du DentMazuby une vue du Dent.

Mazuby 046 Vue du DentMazuby une vue du Dent.

Si vous possédez d'autres infos, photos, documents concernant le village de Mazuby et que vous jugez intéressants, contactez-moi, je peux toujours compléter ce reportage pour le plaisir de tous.

Voici comme à l'accoutumée quelques photos anciennes :

Mazuby ancien 01 en 1900

Le village de Mazuby en 1900.

Mazuby ancien 02 en 1900

Le village de Mazuby en 1900.

Mazuby ancien 03 en 1970

Le village de Mazuby en 1970.

Mazuby ancien 04 L'abreuvoir village de Mazuby ou Espezel eL'abreuvoir du village de Mazuby en 1970, mais je ne suis pas sûr, vous me confirmerez éventuellement.

 

Références bibliographiques : Recherches archives, ouvrage de l'abbé Moulis et divers ouvrages publiés aux éditions ACCES, voir leurs publications  ICI.

 

Ainsi se termine ce reportage, en espérant qu'il vous aura intéressé, n'hésitez pas à laisser vos commentaires ... et revenez me voir !

Vous désirez être averti de la parution d'un nouvel article ? Inscrivez-vous sur la Newsletter ICI

Eh bien, voilà encore un beau reportage, qui mérite tous mes remerciements aux internautes photographes qui ont bien voulu partager et grâce à leurs clichés, permettent de documenter et de mettre en valeur ce reportage, que je réalise bénévolement pour la promotion d'une belle région : L'AUDE ! L'aventure continue ...qu'on se le dise !! 
Sachez qu'il est toujours possible d'y rajouter des infos, des photos, si vous en avez, contactez moi, je me ferai un plaisir de compléter l'article.

Voici mon adresse mail pour m'adresser vos documents ou prendre simplement contact   jp@belcaire-pyrenees.com 

Avant de quitter ce site et pour mieux y revenir, profitez-en pour consulter aussi les sommaires du menu, il y a de nombreux sujets variés, très intéressants et instructifs, allez-y,  jetez un oeil !

--------------------------------------

Votre aide est la bienvenue ! Vous désirez participer et me proposer des articles avec ou sans photo. Ce site c'est aussi le vôtre, utilisez cette opportunité. C'est l'occasion, vous voulez "partager" et faire découvrir votre village audois, la région, un itinéraire de rando, ou tout autre sujet qui vous tient à coeur, je me charge du montage et de la présentation sur le site ..., écrivez moimon adresse email pour me joindre est indiquée ci-dessus.

Il  y aura toujours quelque chose sur ce site qui vous surprendra et vous intéressera. Pour ne pas rater la publication des reportages, c'est simple, inscrivez vous sur la Newsletter, dans le menu de gauche ; pour vous inscrire c'est simple, tapez votre adresse mail et cliquez sur "inscrivez-vous". Je compte sur vous pour pulvériser le nombre des abonnés qui progresse de jour en jour !

  --------------------------------------

L'aventure continue ... avec vous, toujours de plus en plus nombreux et fidèles lecteurs.

 Julie logo juillet 2014 495x350

Partager cet article

Réalisé par Jean-Pierre LAGACHE - dans DÉCOUVERTE
commenter cet article

commentaires

LAFONTAINE JACQUELINE 18/10/2017 17:29

Bonjour , je suis une descendante des fontvieilles , nous sommes natifs de Lagrasse et je sais que mon père avait de la famille à Mazuby mais qui ?????????? donc j'ai été surprise et ravie de lire qu'une dame : ELISE FONTVIEILLE en 1864 avait vu des loups à Mazuby, et aussi un louis Fontvieille est inscrit sur le monument aux morts : Louis Fontvieille , 9 juin 1940 22ans merci encore , je vais essayer de faire une recherche plus approfondie

verdier bernard 21/01/2017 16:48

beau de revoir mazuby berceau dde ma famille merci

Berdot 26/02/2015 16:38

votre travail reste remarquable, il vous faut persévérer, c'est trop beau ; cependant je n'ai pas pu ouvrir le volet 2 sur Labécède (seule la partie gauche des informations se déroule) encore un mystère ! merci Lydia

Jean-Pierre 26/02/2015 17:04

Désolé la migration du site effectué par over-blog a perturbé de nombreux liens et des mises en forme de reportage, ils ont saboté mon travail et la remise en état va prendre énormément de temps.

luc boivin 23/02/2015 08:50

Jean-Pierre, je découvre par ailleurs, sans étonnement, que vous rencontrez des difficultés dans le fonctionnement de votre site; chaque jour, on constate la même chose, en tout domaine ... Pendant des siècles et des siècles, on a fait du beau, du propre, de l'honnête comme ce que vous faîtes... C'est ça la civilisation, mais c'est fini ! Tenez le coup, ça en vaut la peine, on aime ce que vous montrez !
Amicalement

Florence 15/01/2015 15:11


Encore un super article sur Mazuby. Merci JP pour le travail accompli, les belles photos....y a de l'amour du pays pour le travail que vous faites, on le sent bien. Continuez, bravo. J'espère que
le transfert du site ne fera pas tout capoter! On croise les doigts...Merci Florence

Mistigris34 15/01/2015 09:43


magnifique reportage, et joli village, faut que j'y aille la prochaine fois que je viens à espezel chez sylvie, elle en parle souvent de ce village,


bonne journée, MIAOU !!!!