Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : www.belcaire-pyrenees.com
  •  www.belcaire-pyrenees.com
  • : BELCAIRE capitale du Pays de Sault en Languedoc Roussillon. Au départ j'ai réalisé ce site pour partager les retrouvailles 33 ans après, de 17 copines, dans cette région authentique préservée en territoire cathare au pied des Pyrénées. Mais je me suis aperçu que l'Aude n'était pas assez mise en valeur, alors amoureux de cette région et la passion étant là, j'ai réalisé des reportages pour vous présenter ce département aux lieux chargés d'histoire. Ce site a pour but surtout de vous faire découvrir cette région authentique, plein de charme qu'il faut aller visiter.
  • Contact

ANNONCES-MESSAGES-ACTUALITÉS

Ils veulent vous informer !

Pour découvrir les annonces

  cliquez sur la photo

Photo pour les annonces 02

Faites Une Recherche Sur Ce Site

LIENS UTILES

En cliquant sur l'une des images ci-dessous :

1 - vous pouvez écouter Radio Montaillou en direct

 

logo 01cliquez sur le logo RADIO MONTAILLOU ci-dessus pour écouter la Radio en direct
(en cliquant sur leur site en haut à droite)
pendant que vous consultez les pages du site
 

 

 

Pour suivre la progession et connaître la position des ours dans les Pyrénées
téléphonez au 05.62.00.81.10
 
Vous pouvez m'écrire
CLIQUEZ SUR LE PETIT CHIEN ROMÉO POUR ME CONTACTER
 
 
LIVRE D'OR
cliquez sur la photo pour déposées vos marques de sympathie et pour les visionner

Gîtes dans une ancienne école place du village de Comus, village situé
sur le tracé de l'emblématique Sentier Cathare et à proximité des gorges de la Frau et de Montségur
 
Locations gîtes et chambres d'hôtes à Ignaux dans les montagnes des Pyrénées
en Haute-Ariège près d'Ax-les-Thermes
 
Hôtel Restaurant Bayle ** à Belcaire

 

Sites d'Ami(e)s

Les Amis du Sabarthez de Pierre Cortinas

 

Pour le développement du tourisme au Pays de Sault :

     l'Association le Grand Sault

 

on y trouve des renseignements intéressants sur ce site :

     Chambre d'Agriculture de l'Aude

 

Logo réduit office du tourisme du pays de sault

Office du Tourisme du Pays de Sault

Chemin départemental 613

11340 ROQUEFEUIL

Tél : 04.68.20.75.89

 

Retour à la page d'accueil

LES LIVRES CONSEILLÉS

Nouvelle Rubrique pour découvrir

des livres intéressants

cliquez sur la photo

livres conseillés

MESSAGE

17 novembre 2012
bandeau-HISTOIRE-04.jpg Bandeau Mirepoix 01

 

Voici la troisième et dernière partie de l'histoire de Mirepoix et ses châteaux environnants : de Terride et de Lagarde, que vous attendez tous ... et merci encore à tous ceux qui m'ont autorisé à publier leurs photos afin de documenter ce reportage qui permettra de faire connaître ce château méconnu qui vaut un petit détour ... la preuve en image.

 

chateau de Lagarde 05 par Franc Bardou

Voici l'histoire de ce château de LAGARDE en pays d'Olmes, au charme envoûtant ...

 

Les habitants ont longtemps surnommé ce château de Lagarde "le petit Versailles" ou "le Versailles du Languedoc". Avant son abandon, ce château était la propriété de la famille de Lévis, c'était une belle forteresse romantique avec une architecture du moyen âge gothique. Aujourd'hui, il ne reste qu'une vaste nef de pierre, abandonnée, rompue en maints endroits. Les murs du château sont déchiquetés, lambrissés, lapidaires comme s'il y avait eu un bombardement et par endroit couvert d'un fouillis de plantes grimpantes. Ces vestiges paraissent irréels, comme préparées pour le tournage d'un film avec un scénario dont le lieu est hanté ou d'horreur.

Lagarde n'est peut-être plus, aujourd'hui, que l'ombre de ses fastes passés, il n'en reste pas moins comme l'un des plus beaux exemples, encore trop méconnus, de l'évolution de l'architecture française en matière de château fort, depuis le moyen âge jusqu'à l'âge classique.

chateau de Lagarde 44 carte

Une carte utile pour vous situer le château de Lagarde par rapport à Mirepoix et Chalabre au Sud-Est

chateau de Lagarde 42 vue aerienne

Une vue aérienne du château de Lagarde proche de son village du même nom.

Un travail considérable de défrichement a été réalisé pour dégager la végétation qui avait repri ses droits depuis de nombreuses années.

Vous verrez la différence avec des photos ci-après ..

chateau de Lagarde 43 vue aerienneZoom sur cette vue aérienne, l'entrée du château étant orientée Sud-Ouest

chateau de Lagarde 47

Le site du château de Lagarde tel qu'il était avant l'énorme travail de défrichement

chateau de Lagarde 48Ces photos sont intéressantes pour faire le constat par rapport à son aspect rendu actuellement

Bâti sur une petite butte surplombant la vallée de l'Hers, à six kilomètres à vol d'oiseau au Sud-Est de Mirepoix (voir la carte dans la première partie de ce reportage), le château de Lagarde est fait mention pour la première fois au Xème siècle. La  première construction consistera en une tour rectangulaire avec, flanqué à l'angle sud, d'une tour porte , avec pour toutes défenses un assommoir et une herse, cette édification sera terminée au XIème siècle. La partie la plus ancienne du château forme donc un rectangle de cinquante deux mètres sur quarante cinq mètres

chateau de Lagarde 02 par Franc Bardou

Panorama du castel de Lagarde photographié côté Nord Ouest

chateau de Lagarde 22b par tony houston

La façade Nord-Est du château de Lagarde

chateau de Lagarde 19 la tour ouest par Marc Lacelle  chateau de Lagarde 20 par Marc Lacelle

Comme un grand vaisseau échoué sur une crête, le château de Lagarde est démantelé depuis la Révolution qui le décréta carrière de pierre.

C'est un lieu où il est agréable de s'y promener  tout en admirant l'histoire (cliquez sur les photos pour agrandir)

chateau de Lagarde 04 par Dominic Mathieu

Les ruines du château de Lagarde émergeant au-dessus des toitures du village côté Sud-Ouest

chateau de Lagarde 01 par Dominic Mathieu

Une vue des ruines du château de Lagarde côté angle Nord.

Le château de Lagarde, aux ruines toujours imposantes. La puissante famille de Lévis-Mirepoix l'occupa pendant plus de cinq siècles, avant son abandon progressif à la suite de la Révolution.

chateau de Lagarde 03 par Dominic Mathieu

On aperçoit sur cette photo, tout en haut de cette tour carrée, les moellons en pierre en saillie qui supportaient les hourds

chateau de Lagarde 07 par Franc Bardou  chateau de Lagarde 08 par Franc Bardou

A gauche l'accès au château de Lagarde. A droite, un pan de logis qui tient encore miraculeusement (cliquez sur les photos pour agrandir)

chateau de Lagarde 11 par Franc Bardou

La tour carrée Sud-Est côté porte d'entrée

chateau de Lagarde 12 par Franc Bardou

Les vestiges de la tour ronde d'escalier dans l'enceinte intérieure

chateau de Lagarde 14 par Marc Lacelle

La façade principale de château de Lagarde puisqu'il s'agit de l'entrée

chateau de Lagarde 15 par Marc Lacelle

Gros plan sur la porte d'entrée du château de Lagarde

chateau de Lagarde 13 par Panpyren09 En avant du pont d'accès qui mène à l'unique entrée au château

Au XIIème siècle, quatre tours carrées, une poterne rectangulaire et des remparts avec des archères  à étriers en partie basse et des mâchicoulis et crénelage au sommet des murs viendront compléter l'ensemble. Ce château a d'abord appartenu au seigneur de Lordat (un reportage sur le château de Lordat à voir ICI) qui la tenait du roi d'Aragon, puis aux comtes de Foix, avant que le château ne passe dans la famille de Lévis-Mirepoix, après la croisade contre les Albigeois. Au début, comme décrit ci-dessus, cette résidence était relativement modeste, après 1212 année de donation de Simon de Montfort à Gui 1er de Lévis, c'est  François de Lévis avec sa femme Elipse ou Elix de Lautrec, le petit fils du croisé Gui de Lévis qui va agrandir et embellir le château vers 1330 comme en témoigne une inscription trouvée dans les ruines, actuellement déposée au château de Léran. François appartenait à la branche cadette de la famille des Lévis, les Lagarde-Montségur. Or, peu après, dans la seconde moitié du XIVème siècle, par la suite d'un mariage entre cousins, la branche aînée de la famille délaisse leur résidence principale, le château de Terride près de Mirepoix, pour celui de Lagarde.

chateau de Lagarde 45b plan

Voici un modeste croquis montrant la configuration du castel avec les parties ruinées (en orange) encore debout

chateau de Lagarde 49Blason des Lévis sur le mur du château, en haut, il est écrit "En l'année 1649 dame Louise de Roquelaure veuve a messire Alexandre de Lévis a faict batir cette tour et les murailles i oignates"

Donc au XIVème siècle, l'édifice va subir d'importantes modifications comme : la construction d'un corps de bâtiment derrière chaque façade avec une surélévation des toitures, création d'un pont-levis bastionnée, réalisation d'une belle porte d'entrée et créations d'ouvertures du logis.

Chaque siècle apportera ensuite  des modifications. Transformé au XVIème siècle, le castel devint une belle demeure de la Renaissance, avec Jean V de Lévis qui fit construire les bâtiments annexes dans la cour intérieure, ainsi que la construction en 1526 d'une tour d'escalier de forme ronde qui n'est pas sans similitudes avec celle du château de Blois, escalier à vis suspendue avec voûte gothique flamboyant  avec une rosace de pierre portant le blason de la famille, oeuvre de Jean Moyen. Cet escalier nécessita dix mois de travaux, il possède une rampe d'escalier en fer forgé conçue par Martin Chalandre, serrurier à Mirepoix (1529) et Gabriel Blanc.

Une chapelle aux magnifiques voûtes gothiques flamboyantes sera aussi construite pendant cette période l'entrée débouchait directement sur la tour d'escalier. C'est à cette époque également, que le château est doublé par des murs et des voûtes, un nouveau fossé est créé avec quatre bastions semi-circulaires aux angles, reliés entre eux par des courtines souterraines. C'est lui aussi qui ajoutera à la façade Nord une vaste écurie voûtée accessible de l'extérieur par une passerelle indépendante et qui adapta la défense du château aux armes à feu comme la construction des ouvrages semi-circulaires avancés et un large fossé.

Au XVIIème siècle d'autres modifications sont entreprises, des statues monumentales apparaissent sur les bastions et la tour d'escalier, création d'une grande esplanade ceinturée de fortifications au Sud-Est, remplacement du pont-levis par un pont de pierre avec un portail monumental, construction d'une rampe d'accès carrossable partant du village.

chateau de Lagarde 17b les tours nord et ouest par Marc Lac

La tour Nord face à vous et à droite au fond, la tour Ouest

chateau de Lagarde 18 la tour nord par Marc Lacelle

zoom sur cette tour Nord

chateau de Lagarde 23 par Surikatka

Au premier plan la tour Est et les courtines Est (une courtine est la muraille reliant deux tours dans l'architecture militaire bastionnée)

chateau de Lagarde 16 la tour Est par Marc Lacelle

Ici, on se situe proche de la tour Est

chateau de Lagarde 10 par Franc BardouLa face Sud-Est côté entrée du château chateau de Lagarde 46Le château de Lagarde éclairé de nuit

chateau de Lagarde 35 par cojjack

Nous sommes ici à l'intérieur de l'enceinte du château de Lagarde, un déblaiement important reste à faire

A la fin du XVIIème siècle, le château de Lagarde s'était transformé en palais, sous l'impulsion de la veuve d'Alexandre de Lévis mort en 1637 aux champs de bataille, Louise de Roquelaure, qui fit du château "un petit Versailles".

Louis XIV ironisait d'ailleurs en évoquant Lagarde comme place forte sur les marches de l'Espagne et on lui prête cette réflexion sur la forteresse : "J'ai Lagarde, je peux dormir tranquille du côté de l'Espagne."

En 1772, le marquis Louis Marie François Gaston de Lévis remit diverses pièces au goût du jour et fit élargir les fenêtres.

Le château possédait des jardins à la française sur 15 ha. Après trente ans de travaux sous l'égide de Louise de Roquelaure, Lagarde était devenu le plus vaste château de Midi-Pyrénées.

Enfin au XVIIIème siècle, d'ultimes retouches enlevèrent au bâtiment ses derniers éléments fortifiés. Lagarde fut un chantier perpétuel pendant plusieurs siècles ...

Pendant la Révolution, Lagarde fut abandonné par son propriétaire de l'époque, Gaston de Lévis, qui, émigré, mourut à Venise.

chateau de Lagarde 06 par Franc Bardou  chateau de Lagarde 39

Photo de gauche, il reste de nombreuses galeries latérales à dégager (cliquez sur les photos pour agrandir)

chateau de Lagarde 24 par Surikatka

Surikatka nous propose une série de clichés intéressant de prospection des ruines vues de l'intérieur de l'enceinte.

La belle tour escalier à moitié éventrée du haut en bas montre certains détails du commencement du XVIème siècle ainsi que les galeries établies autour de la cour intérieure sont due à Jean de Lévis sénéchal de Carcassonne et frère de Philippe de Lévis évêque de Mirepoix.

chateau de Lagarde 36 voute en étoile par cojjack

L'intérieur de la magnifique tour d'escalier avec sa voûte en étoile

chateau de Lagarde 25 par Surikatka

Autre angle de vue de la tour d'escalier encore debout

chateau de Lagarde 26 par Surikatka

Il reste d'énormes travaux de consolidation et de conservation à réaliser, il y a eu un défrichement important car la végétation avait tout envahie.

Je ne sais pas, si des fouilles systématiques ont eu lieu dans l'enceinte du château et sa périphérie ?

chateau de Lagarde 27 par Surikatka

Les tours d'angle et les courtines appartiennent à l'époque où le château fut construit par François de Lévis et son épouse Elix de Lautrec au XIVème siècle

chateau de Lagarde 28 par Surikatka

La porte principale de château de Lagarde

chateau de Lagarde 29 par Surikatka

Entrée du château et la tour logis Sud-Est à droite

chateau de Lagarde 30 par Surikatka

Les courtines aussi ont été éventrée pour accéder aux galeries faisant le tour de la cour intérieure

chateau de Lagarde 31 par Surikatka

L'angle Sud-Ouest du château de Lagarde

chateau de Lagarde 32 par Surikatka

Encore un autre cliché de la porte d'accès au château

chateau de Lagarde 33 par Surikatka

La tour Sud-Ouest

chateau de Lagarde 34 par SurikatkaL'angle et la tour Nord

Confisqué à la Révolution comme bien National, il fut pillé, on commença à le démolir afin d'en récupérer les pierres.

La démolition du château est demandée par arrêté du 10 floréal  An II (29 avril 1794) mais elle ne sera pas réalisée.

L'ensemble sera vendu à un carrier et par la suite le maire en fit un dépôt d'armes puis une fabrique de salpêtre.

Les ruines furent rachetées par la famille de Lévis en octobre 1805, puis cédées en 1850 au maire de Mirepoix, le sénateur Jean-Baptiste Vigarosy (1822-1890) qui les revendis aux Lévis qui en restèrent propriétaire jusqu'en 1986.

Le site fut classé aux Monuments Historiques en 1889 ce qui n'empêcha pas sa dégradation jusqu'à la fin du XXème siècle.

chateau de Lagarde 37 les douves par cojjack

Le fossé de défense Sud-Ouest

chateau de Lagarde 38 coté sud par cojjack

La façade Sud-Est du château de Lagarde

chateau de Lagarde 40 par Roland Courtin

La partie Sud-Ouest du castel

chateau de Lagarde 41 par Roland Courtin

Autre photo sous un éclairage différent de la tour Nord

En 1986, un pan entier de la tour Sud-Ouest fut détruit par des pilleurs pour dérober les pierres des fenêtres  et des cheminées monumentales.

En l'an 2001 l'association Cathy-Yannick a reçu en concession la propriété du château pour une durée de dix sept ans, afin de mener à bien des travaux de restauration mais ce contrat a été rompu par le tribunal de Foix pour des problèmes de gestion. Une autre association non déclarée, sans capacité juridique voit le jour, "le Comité de Défense du Château de Lagarde" met en place en 2006 un jardin médiéval et ouvre le site aux visites. Après un débroussaillage et le dégagement des ruines, un mur de quarante mètres a été relevé, le gros œuvre du bâtiment ainsi qu'un pigeonnier restauré. En même temps l'association a remis en état les salles voûtées du rez-de-chaussée.

A partir de 2007, une nouvelle association, "Château de Lagarde au fil des siècles" se crée avec pour objectif de poursuivre la restauration.

Il y a donc deux associations existentielles actuellement sur site, ce qui est caution à polémiques et guerres de tranchées, les journaux en parlent régulièrement .

chateau de Lagarde 09 par Franc BardouPanorama de l'angle Nord du château de Lagarde

chateau de Lagarde 21 vu du chateau par Marc Lacelle

Le village de Lagarde prise de son château et la chaîne pyrénéenne au fond

chateau de Lagarde 50 image de synthèse par l'archéologue

Une reconstition du château de Lagarde tel qu'il était à l'époque de sa plendeur au XVIIIème siècle, image de synthèse réalisée par l'archéologue Michel Sabatier

Sa visite est une très belle leçon d'histoire d'architecture militaire, puis d'architecture d'apparat. Il est dommage que ce "Versailles ariègeois", en retrait  des principales routes touristiques, n'attire pas plus la curiosité des touristes. Il vaut pourtant le déplacement .... car l'endroit est magique.

chateau de Lagarde autrefois 02

Voici deux gravures du château de Lagarde au XVIIème siècle, ces gravures étaient en possession du sénateur Jean-Baptiste Vigarosy

chateau de Lagarde autrefois

 

Mirepoix ancien 03 en 1905

Les ruines du château de Lagarde en 1905

Mirepoix ancien 09 en 1905

En voici une autre identique mais plus nette

Mirepoix ancien 33 en 1905Photo de 1905, montrant l'équipage d'une chasse dans l'Orne forêt de Bellême, du comte de Lévis-Mirepoix

A bientôt pour de nouvelles aventures et découvertes ...

 

Ainsi se termine ce troisième reportage, en espérant qu'il vous aura intéressé, n'hésitez pas à laisser vos commentaires ... et revenez me voir !

Vous désirez être averti de la parution d'un nouvel article ? Inscrivez-vous sur la Newsletter ICI

Eh bien, voilà encore un beau reportage, qui mérite tous mes remerciements aux internautes photographes qui ont bien voulu partager et grâce à leurs clichés, permettent de documenter et de mettre en valeur ce reportage, que je réalise bénévolement pour la promotion d'une belle région : L'AUDE ! L'aventure continue ...qu'on se le dise !! 
Sachez qu'il est toujours possible d'y rajouter des infos, des photos, si vous en avez, contactez moi, je me ferai un plaisir de compléter l'article.

Voici mon adresse mail pour m'adresser vos documents ou prendre simplement contact   jp@belcaire-pyrenees.com 

Avant de quitter ce site et pour mieux y revenir, profitez-en pour consulter aussi les sommaires du menu, il y a de nombreux sujets variés, très intéressants et instructifs, allez-y,  jetez un oeil !

--------------------------------------

Votre aide est la bienvenue ! Vous désirez participer et me proposer des articles avec ou sans photo. Ce site c'est aussi le vôtre, utilisez cette opportunité. C'est l'occasion, vous voulez "partager" et faire découvrir votre village audois, la région, un itinéraire de rando, ou tout autre sujet qui vous tient à coeur, je me charge du montage et de la présentation sur le site ..., écrivez moimon adresse email pour me joindre est indiquée ci-dessus.

Il  y aura toujours quelque chose sur ce site qui vous surprendra et vous intéressera. Pour ne pas rater la publication des reportages, c'est simple, inscrivez vous sur la Newsletter, dans le menu de gauche ; pour vous inscrire c'est simple, tapez votre adresse mail et cliquez sur "inscrivez-vous". Je compte sur vous pour pulvériser le nombre des abonnés qui progresse de jour en jour !

  --------------------------------------

L'aventure continue ... avec vous, toujours de plus en plus nombreux et fidèles lecteurs.

  Julie logo aout 2011 500x330

Partager cet article

Réalisé par Jean-Pierre LAGACHE - dans HISTOIRE
commenter cet article

commentaires

Sirius 06/10/2016 19:36

Magnifique article sur ce site, que j'avais visité alors qu'il était à l'abandon fin 1978! J'y suis repassé il y a une semaine, mais n'ai hélas pu apprécier le travail de mise en valeur que depuis le chemin, étant en-dehors des horaires de visites. Votre site est toujours une excellente source d'information; bravo!

frazer 25/11/2014 21:48


félicitations pour votre site.


j'habite Roumengoux deuis peu et suis passionné d'histoire .

Jean-Pierre 26/11/2014 12:59



Merci Frazer bienvenu sur mon site et rester fidèle, partager une passion est essentiel, à bientôt Cordialement JP 



cavernes cathy 17/11/2012 08:10


encore un trés trés grand merci Jean Pierre pour ton site et toutes tes recherches , allant aux confé"rences de flonce à Auzat vriament quand je peux je profite aussi de ses immenses
connaissances il y a ce site à fouiller mais tu dois le connaitre :http://hal.archives-ouvertes.fr/


encore bravoet merci 


cathy