Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : www.belcaire-pyrenees.com
  •  www.belcaire-pyrenees.com
  • : BELCAIRE capitale du Pays de Sault en Languedoc Roussillon. Au départ j'ai réalisé ce site pour partager les retrouvailles 33 ans après, de 17 copines, dans cette région authentique préservée en territoire cathare au pied des Pyrénées. Mais je me suis aperçu que l'Aude n'était pas assez mise en valeur, alors amoureux de cette région et la passion étant là, j'ai réalisé des reportages pour vous présenter ce département aux lieux chargés d'histoire. Ce site a pour but surtout de vous faire découvrir cette région authentique, plein de charme qu'il faut aller visiter.
  • Contact

ANNONCES-MESSAGES-ACTUALITÉS

Ils veulent vous informer !

Pour découvrir les annonces

  cliquez sur la photo

Photo pour les annonces 02

Faites Une Recherche Sur Ce Site

LIENS UTILES

En cliquant sur l'une des images ci-dessous :

1 - vous pouvez écouter Radio Montaillou en direct

 

logo 01cliquez sur le logo RADIO MONTAILLOU ci-dessus pour écouter la Radio en direct
(en cliquant sur leur site en haut à droite)
pendant que vous consultez les pages du site
 

 

 

Pour suivre la progession et connaître la position des ours dans les Pyrénées
téléphonez au 05.62.00.81.10
 
Vous pouvez m'écrire
CLIQUEZ SUR LE PETIT CHIEN ROMÉO POUR ME CONTACTER
 
 
LIVRE D'OR
cliquez sur la photo pour déposées vos marques de sympathie et pour les visionner

Gîtes dans une ancienne école place du village de Comus, village situé
sur le tracé de l'emblématique Sentier Cathare et à proximité des gorges de la Frau et de Montségur
 
Locations gîtes et chambres d'hôtes à Ignaux dans les montagnes des Pyrénées
en Haute-Ariège près d'Ax-les-Thermes
 
Hôtel Restaurant Bayle ** à Belcaire

 

Sites d'Ami(e)s

Les Amis du Sabarthez de Pierre Cortinas

 

Pour le développement du tourisme au Pays de Sault :

     l'Association le Grand Sault

 

on y trouve des renseignements intéressants sur ce site :

     Chambre d'Agriculture de l'Aude

 

Logo réduit office du tourisme du pays de sault

Office du Tourisme du Pays de Sault

Chemin départemental 613

11340 ROQUEFEUIL

Tél : 04.68.20.75.89

 

Retour à la page d'accueil

LES LIVRES CONSEILLÉS

Nouvelle Rubrique pour découvrir

des livres intéressants

cliquez sur la photo

livres conseillés

MESSAGE

20 mars 2010

bandeau-HISTOIRE-04.jpg
bandeau chateaux cathares

QUÉRIBUS à la Une, encore un reportage que vous ne trouverez nul part ailleurs ! De belles photos et autant de renseignements sont regroupés ici sur ce site, sur tous ces châteaux de l'Aude : Après Montségur, Arques, Puivert, Carcassonne, Peyrepertuse et Puilaurens, voici l'histoire du château de QUÉRIBUS, un autre site prestigieux et vertigineux ! Comme d'habitude le sujet du reportage est décomposé en plusieurs parties toujours bien documentées, avec de plus de 100 photos qui vous donneront j'en suis sûr, envie d'aller visiter ce site superbe. Une autre sentinelle des Pyrénées qui vaut le détour dans une région magnifique, l'AUDE, croyez moi ! D'ailleurs les nombreuses photos présentées dans ce reportage vont vous le prouver.

carte 01Quéribus est à :
175 km de Toulouse
105 km de Carcassonne
101 km de Narbonne
42 km de Perpignan
49 km de Quillan
188 km de Montpellier
128 km de Béziers
78 km de Belcaire
carte 02Quéribus est situé non loin du château de Peyrepertuse, 6 km. Pour les plus courageux, visitez l'un le matin et l'autre l'après midi en faisant une pose déjeuner à Cucugnan, voilà une idée qui est bonne !
 

Le territoire Cathare en l'occurrence l'Aude avec ces nombreux châteaux médiévaux ont de plus en plus la cote ! Outre les lieux extraordinaires que j'ai déjà développés en voici encore un, que de nombreux touristes ne veulent manquer à aucun prix, puisqu'il fait parti du "pèlerinage cathare". L'histoire tragique qui vit le triomphe sanglant de la force brutale et sectaire passionne et les "traces" indélébiles sont là pour témoigner de ce passé historique qu'il faut sauvegarder et respecter.

 

Voici donc un reportage qui est une étape obligée : Le château de Quéribus qui est l'un des "cinq fils" de Carcassonne avec Peyrepertuse, Termes, Aguilar et Puilaurens.

Quéribus avec son célèbre donjon polygonal du "rocher du buis" domine l'horizon au-dessus de la vallée de Cucugnan dans le Fenouillèdes.

 Quéribus JP 001

La forteresse face Nord / Ouest, telle que vous pouvez l'apercevoir en venant de Cucugnan

Quéribus 12

Quéribus comme un doigt pointant le ciel

Quéribus JP 006

Le château côté Nord / Est vu du parking

Quéribus JP 007

Impressionnant cette citadelle, faisant partie intégrante avec la roche

Quéribus 10

Au moyen âge on savait intégrer des constructions gigantesques dans le milieu naturel !

 

La stratégie féodale consiste alors à contrôler, par vassaux interposés, une chaîne de forteresses qui protègent le comté de Carcassonne. Elles sont ainsi une demi-douzaine à verrouiller l'accès à la Cerdagne. Quéribus, qui surveille aussi la plaine du Roussillon, mais aussi Aguilar, Peyrepertuse, Puilaurens, Termes ... (Aguilar et Termes feront l'objet d'articles ultérieurement).

 

Longtemps, la menace vint de la mer et nombre de citadelles furent comme des tours sarrasines surveillant l'horizon. Puis les forteresses s'intégrèrent dans un ensemble politique que les mariages et les successions construisirent autour de Barcelone, de l'Aragon et de la Provence. Quéribus était une des places qui défendaient au nord ce grand domaine ! Quéribus était une citadelle audacieuse, un poste d'observation étonnant par sa forme.

 Quéribus JP 009

Ces trois photos vous montrent le sentier menant au château, contrairement aux autres forteresses déjà présentées sur ce site internet, l'accès ici est plus dégagé, moins ombragé, ce qui vous permet d'admirer la vue au fur et à mesure de votre ascension. Pour information : la montée est plus facile que celle pour accéder au château de Peyrepertuse ou Puilaurens.

Quéribus JP 010   Quéribus JP 011

 

Quéribus, forteresse perchée sur un piton rocheux, dominant les Corbières et la plaine du Roussillon, ce château fut le dernier lieu de résistance active des cathares. L'on a surnommé ce château de plusieurs noms comme : le donjon des Pyrénées, le phare pyrénéen, la vigie Quéribus, la sentinelle des Corbières ou encore on le compare à un "dé posé sur un doigt" car il est intimement soudé à son pog (piton rocheux). Quéribus est le mieux conservé et le plus inaccessible des châteaux frontières des Corbières. Depuis cette véritable citadelle du vertige, le regard porte jusqu'aux courbes bleues de la Méditerranée, aux neiges du Massif du Canigou et au château voisin Peyrepertuse, distant d'une dizaine de kilomètres.

Gardien d'immensité, depuis plus de 1000 ans le château de Quéribus veille sur l'ancienne frontière franco-aragonaise.

 

Quéribus 14  Quéribus JP 026

 A gauche le donjon vu de l'Est et à droite la tour de l'Escalier sur sa face SudQuéribus 24

Vous êtes arrivé, à l'aplomb de la face Nord de Quéribus

Quéribus JP 023

Vous êtes sous l'accès au château encore quelques marches à monter !

Quéribus JP 024

Juste à l'entrée de la forteresse, votre regard porte vers le Sud / Ouest et vous voyez ceci ! La vallée du Maury avec la D117 menant à Rivesaltes et Perpignan

Quéribus 06   Quéribus 08

A gauche, côté Ouest du château de Quéribus, à droite le donjon et la tour de l'Escalier côté Sud

 

Le premier château fort de Quéribus a vraisemblablement été érigé au V ème siècle, par les Wisigoths devenus alors maîtres d'un royaume que leur concédé l'empereur romain Constance III. Le nom de Quéribus apparaît pour la première fois en septembre1020, sur le testament de Bernard Taillefert, comte de Cerdagne et de Besalù (Besalù est une commune espagnole de la province de Gérone, en Catalogne, dans la comarque de Garrota).Dans ce testament Quéribus est mentionné sous le nom de Cherbucio qui pourrait signifier : lieu habité sur la roche.

Bernard Taillefert de retour d'un voyage en Provence, celui-ci a fait avec sa monture une malencontreuse chute dans le Rhône et, entraîné par son équipement, n'a pu éviter la noyade. Son fils aîné, Guilhem hérite de Quéribus.

Des textes anciens nous apprennent que, Bérenger, vicomte de Narbonne rendit en 1066, hommage à Guilhem, comte de Besalù, pour le château de Quéribus, dont la femme, Garsinde, avait reçu en dot le domaine utile (les revenus) de son père Bernard Taillefert.

Jusqu'en 1111 la situation ne changera pas.

 Quéribus 25

Face Est du pog, photo plus rare

Le comte de Barcelone, Raymond Bérenger III étendit encore ses possessions en 1112 par son mariage avec Douce, héritière des comtés de Provence et de Gévaudan, et en 1117 par le legs du comte de Cerdagne mort sans descendance. Dès lors, le château de Quéribus, dont le domaine utile avait été confié à Aymeri, vicomte de Narbonne, fit partie d'un puissant ensemble territorial rassemblant les vastes possessions des quatre maisons comtales de Barcelone, Besalù, Cerdagne et Provence.

Après être rentré en possession des biens de son père, Raymond Bérenger IV, comte de Barcelone, épousait en 1137 Pétronille, héritière du royaume d'Aragon. En 1162, leur fils Alphonse en devenait roi. Le Fenolhedès et le Pérapertusès constituaient la frontière septentrionale aragonaise.

En 1140, Bérenger de Peyrepertuse, de la famille des vicomtes de Fenouillet, est seigneur des deux châteaux Peyrepertuse et Quéribus.

Queribus 18b   Queribus 07 et le canigou

A gauche les murs de l'entrée du château faisant partie intégrante de la roche, à droite, part une ouverture dans la muraille du château, vous pourrez apercevoir plein Sud, le Pic du Canigou altitude 2784 mètres, distant à vol d'oiseau de 37 km

Quéribus 27  Quéribus 19

A gauche la porte vous permettant de franchir la première enceinte, à droite l'escalier menant vers la troisième enceinte

Queribus 18b   Quéribus 31

A gauche, la façade du corps de Logis et la porte de la troisième enceinte, photo de droite, le donjon et la tour de l'Escalier face à vous

Quéribus JP 029b

A gauche, le donjon de forme polygonale irrégulière et la tour de l'Escalier à droite de forme rectangulaire

Quéribus 23

La splendide baie du donjon avec en dessous les archères primitives

Quéribus 26   Quéribus JP 042

Deux photos prisent de l'intérieur du donjon, montrant la baie à meneaux cruciformes qui orne l'austère façade du donjon. Remarquez, de part et d'autre, un épaulement de pierre dans la partie basse, se sont deux banquettes appelées "coussièges"

Quéribus JP 056   Quéribus JP 054

Les diverses façades du château se dressent fièrement , rendant un hommage de pierre au courage des seigneurs d'Oc

 

J'ai trouvé un texte intéressant dans le 5 ème Tome original de l'Histoire de France écrit par l'abbé Velly en 1758 au sujet de Quéribus, voici un extrait :

"Quéribus était le réceptacle d'une infinité de scélérats, qui ravageaient tout le plat pays et semblaient braver toute justice et toute autorité. Louis sur les plaintes qu'il en reçut, envoya des ordres pressants au Sénéchal de Carcassonne de monter promptement à cheval, pour exterminer, et la place, et les malfaiteurs à qui elle servait de refuge. Pierre d'Auteuil, c'était le nom du commandant, fit sommer les Prélats de la Province de venir le joindre, ou du moins de lui donner du secours pour cette expédition. Ceux-ci prétendirent qu'ils n'étaient pas obligés de suivre le Roi ou son Ministre à l'armée, mais que par considération plutôt que par devoir, ils voulaient bien lui envoyer quelques troupes. Cette réserve déplut à la Cour, qui ordonna d'examiner ces immunités prétendues. On voit en effet une lettre écrite, sans doute à la réquisition du Sénéchal, par Gui de Levis, Seigneur de Mirepoix, et par plusieurs autres chevaliers, qui tous attestent que le Clergé de Narbonne avait servi plusieurs fois dans les armées commandées par les Sénéchaux. On ignore ce que devint cette affaire. Tout ce qu'on sait, c'est que la forteresse fut emportée, ceux qui la défendaient punis suivant leur mérite, et la tranquillité rétablie dans le Languedoc."

 

Voilà comment était enseigné l'Histoire de France à la noblesse sous Louis XV, c'est relativement succinct et il y a forcément du parti pris dans le texte, puisque qu'il est rédigé par un abbé !

 

Quéribus JP 034   Quéribus JP 035

Cliché de gauche, l'entrée de tour de l'Escalier abritant un escalier à vis permettant l'accès aux différents niveaux du donjon, photo de droite, l'escalier de bois menant à la partie basse du donjon

Quéribus 05   Quéribus 11

Dans le donjon vous découvrirez la fameuse salle du Pilier, le bel élément architectural du château. Ce pilier on l'appelle aussi le palmier. Sur la photo de droite, on distingue très bien, sur les murs, les culs-de-lampe supportant les arcs d'ogives.

Quéribus JP 044

Les nervures de cette voûte d'ogives à quatre travées asymétriques, pénètrent à hauteur d'une double bague dans le pilier cylindrique excentré à base polygonale et reposent par ailleurs sur huit culots de type pyramidal.

Quéribus 29

Vous êtes ici, dans une salle anciennement dallée au-dessus de "magasins"

Quéribus 20   Quéribus JP 033

De cette salle, la vue est magnifique côté Sud

Quéribus 17

Du haut du donjon qui est accessible, vous apercevez, côté Nord / Est, sur les hauteurs, au centre de la photo, le château de Peyrepertuse, distant de 7 km à vol d'oiseau, voir la photo ci-dessous où j'ai fait un zoom

Quéribus 15

Sur la crête à l'horizon, complètement à droite, c'est la forteresse de Peyrepertuse, qui se confond elle aussi avec la roche. Le mémorable sentier Cathare, passe dans cette vallée de Cucugnan.

Quéribus 04

De la première enceinte, une vue sur le parking et l'entrée du sentier menant au château

panorama Quéribus 01Voici deux panoramas que vous pourrez apprécier du château par beau temps, c'est splendide.
Au Sud, la falaise vertigineuse plonge vers le terroir de Maury au paysage mamelonné et arrosé par la rivière du même nom qui se jette dans l'Agly.
A l'horizon du Midi, s'élève le massif du Canigou.
panorama Quéribus 02
bandeau à suivre 01

 

 

 

Ainsi se termine ce premier reportage, en espérant qu'il vous aura intéressé, n'hésitez pas à laisser vos commentaires ... et revenez me voir !

Vous désirez être averti de la parution d'un nouvel article ? Inscrivez-vous sur la Newsletter ICI

Eh bien, voilà encore un beau reportage, qui mérite tous mes remerciements aux internautes photographes qui ont bien voulu partager et grâce à leurs clichés, permettent de documenter et de mettre en valeur ce reportage, que je réalise bénévolement pour la promotion d'une belle région : L'AUDE ! L'aventure continue ...qu'on se le dise !! 
Sachez qu'il est toujours possible d'y rajouter des infos, des photos, si vous en avez, contactez moi, je me ferai un plaisir de compléter l'article.

Voici mon adresse mail pour m'adresser vos documents ou prendre simplement contact   jp@belcaire-pyrenees.com 

Avant de quitter ce site et pour mieux y revenir, profitez-en pour consulter aussi les sommaires du menu, il y a de nombreux sujets variés, très intéressants et instructifs, allez-y,  jetez un oeil !

--------------------------------------

Votre aide est la bienvenue ! Vous désirez participer et me proposer des articles avec ou sans photo. Ce site c'est aussi le vôtre, utilisez cette opportunité. C'est l'occasion, vous voulez "partager" et faire découvrir votre village audois, la région, un itinéraire de rando, ou tout autre sujet qui vous tient à coeur, je me charge du montage et de la présentation sur le site ..., écrivez moimon adresse email pour me joindre est indiquée ci-dessus.

Il  y aura toujours quelque chose sur ce site qui vous surprendra et vous intéressera. Pour ne pas rater la publication des reportages, c'est simple, inscrivez vous sur la Newsletter, dans le menu de gauche ; pour vous inscrire c'est simple, tapez votre adresse mail et cliquez sur "inscrivez-vous". Je compte sur vous pour pulvériser le nombre des abonnés qui progresse de jour en jour !

  --------------------------------------

L'aventure continue ... avec vous, toujours de plus en plus nombreux et fidèles lecteurs.

  Julie logo juillet 2014 495x350

Partager cet article

Réalisé par Jean-Pierre LAGACHE - dans HISTOIRE
commenter cet article

commentaires

borghi 10/09/2014 22:22


s'est le 7 avril  2014  que nous avons découvert quéribus  ....forteresse  qui été programé dans notre voyage et découvert  du pays cathres   toute nos visite
été a partir  de notre hotel  a carcasonne  12 jours  tres beua  séjour mais bien sur trot court  alors vivement  un  deusieme  voyage  bien
organiser  pour d'autre  lieux  ....et peut étre revenir  a quéribus pour d'autre photos  sur différents angle  , nous avons beaucoup rouler  sur trois régions

Marie-Claude Pinguet 26/04/2010 14:31



Nous avons gravi la pente menant à Quéribus un après-midi de mai 2006. Un vent violent, déstabilisant… Un  temps gris ; ciel et terre semblaient se rejoindre. Si la vision de la mer ne s’offrait pas à nous, ces paysages aux contours  un peu brumeux étaient en symbiose avec toute l’histoire qui tentait encore de se transmettre là.


Mais, mon but  n’était pas de vous livrer mes impressions sur la forteresse.


Après cette visite, quand nous sommes descendus vers le parking des voitures, tel qu’il est montré dans une des ces photos, nous avons jeté un
œil vers les deux maisonnettes à l’espace où l’on prenait des billets. Tiens ! Des boutiques de souvenirs et babioles jusque là-haut ? Le regard s’est attardé un instant, juste le temps
d’apercevoir à l’intérieur quelques livres. On entre ! Surprise : ce ne sont pas les brochures ou livres touristiques propres à n’importe laquelle des maisons de la presse. Non !
Cela ressemble à une LIBRAIRIE. Des ouvrages pour différents publics, adultes et enfants,  à la portée des néophytes comme des plus curieux.


Les récentes visites de Peyrepertuse et Quéribus orientent mon choix, entre autre, vers un livret dont les images et les textes de ce
paragraphe cathare sont une belle illustration.


« Les Cathares – Une église chrétienne au bûcher » Anne BRENON – Les
Essentiels-Milan


 


Tel que cela est écrit sur la couverture : « …textes clairs, fiables et
précis qui vont à l’essentiel… ».


Au moment de payer, je m’étonne, vers la responsable présente, de la qualité du choix offert sur ce lieu, à la limite de nulle part. Elle
m’apprend que c’est un libraire (pas un marchand de livres : c’est tout autre chose !) qui est à l’origine de ce projet.


Une vraie librairie, là, au pied du château. Cela vaut bien d’en parler. Existe-t-elle toujours ? Offrant toujours la même qualité
d’ouvrages ?


 


 Marie-Claude



Jean-Pierre 26/04/2010 18:17



En 2009 elle était encore là, je confirme Marie Claude.