Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : www.belcaire-pyrenees.com
  •  www.belcaire-pyrenees.com
  • : BELCAIRE capitale du Pays de Sault en Languedoc Roussillon. Au départ j'ai réalisé ce site pour partager les retrouvailles 33 ans après, de 17 copines, dans cette région authentique préservée en territoire cathare au pied des Pyrénées. Mais je me suis aperçu que l'Aude n'était pas assez mise en valeur, alors amoureux de cette région et la passion étant là, j'ai réalisé des reportages pour vous présenter ce département aux lieux chargés d'histoire. Ce site a pour but surtout de vous faire découvrir cette région authentique, plein de charme qu'il faut aller visiter.
  • Contact

ANNONCES-MESSAGES-ACTUALITÉS

Ils veulent vous informer !

Pour découvrir les annonces

  cliquez sur la photo

Photo pour les annonces 02

Faites Une Recherche Sur Ce Site

LIENS UTILES

En cliquant sur l'une des images ci-dessous :

1 - vous pouvez écouter Radio Montaillou en direct

 

logo 01cliquez sur le logo RADIO MONTAILLOU ci-dessus pour écouter la Radio en direct
(en cliquant sur leur site en haut à droite)
pendant que vous consultez les pages du site
 

 

 

Pour suivre la progession et connaître la position des ours dans les Pyrénées
téléphonez au 05.62.00.81.10
 
Vous pouvez m'écrire
CLIQUEZ SUR LE PETIT CHIEN ROMÉO POUR ME CONTACTER
 
 
LIVRE D'OR
cliquez sur la photo pour déposées vos marques de sympathie et pour les visionner

Gîtes dans une ancienne école place du village de Comus, village situé
sur le tracé de l'emblématique Sentier Cathare et à proximité des gorges de la Frau et de Montségur
 
Locations gîtes et chambres d'hôtes à Ignaux dans les montagnes des Pyrénées
en Haute-Ariège près d'Ax-les-Thermes
 
Hôtel Restaurant Bayle ** à Belcaire

 

Sites d'Ami(e)s

Les Amis du Sabarthez de Pierre Cortinas

 

Pour le développement du tourisme au Pays de Sault :

     l'Association le Grand Sault

 

on y trouve des renseignements intéressants sur ce site :

     Chambre d'Agriculture de l'Aude

 

Logo réduit office du tourisme du pays de sault

Office du Tourisme du Pays de Sault

Chemin départemental 613

11340 ROQUEFEUIL

Tél : 04.68.20.75.89

 

Retour à la page d'accueil

LES LIVRES CONSEILLÉS

Nouvelle Rubrique pour découvrir

des livres intéressants

cliquez sur la photo

livres conseillés

MESSAGE

25 janvier 2015
bandeau-chaussures-copyright.jpgMarmottes d'Ourtiset par Sébastien

Voici le 5ème reportage consacré à un parcours de randonnée au Pays de Sault. Je vous invite à consulter les sommaires dans le menu du site pour retrouver les articles précédents, en cliquant sur le titre vous y accèderez directement.

C'est probablement le dernier reportage avant la migration de mon site vers une nouvelle plateforme, qu'Over-blog va effectuer d'office normalement au 1er février. Mon site risque donc d'être très perturbé pendant un certain temps, car il y a un délai de transfert des données en espérant qu'il n'y aura pas trop de casse à l'arrivée. Et, il est possible aussi qu'il soit indisponible pendant cette période. Donc vous m'excuserez car cela sera indépendant de ma volonté, l'adresse web reste inchangée. J'attends cette opération avec angoisse en espérant que je puisse encore continuer à vous offrir de beaux reportages.

Donc revenons à nos moutons, aujourd'hui je vous propose encore un reportage exceptionnel avec la coopération de Sébastien qui a de la famille au village de Mazuby et qui adore sa région. Une randonnée autour du pic d'Ourtiset cela vous dit, allez suivez-moi sans plus attendre ...

logo label Pays Cathare 02

 

carte 01 Ourtiset Pays de Sault

Le village de Mazuby point de départ de la rando, se situe à 143 km de Toulouse, 79 km de Carcassonne, 140 km de Narbonne, 228 km de Montpellier, 89 km de Perpignan, 254 km de Cahors et 820 km de Paris.

carte 02 Ourtiset Pays de Sault

Le pic d'Ourtiset le plus haut sommet de l'Aude, 1934 m, il se situe au Pays de Sault, au sud de Mazuby, petit village très sympa, qui sera notre point de départ de cette randonnée.

En premier lieu sachez, que cette randonnée se trouve en Zone Naturelle d’Intérêt Ecologique Faunistique et Floristique que l'on appelle la ZNIEFF “Crête de Pailhères et montagne de l’Ourtiset” :

Le Pic de l’Ourtiset fait partie du périmètre de cette ZNIEFF. Lancé en 1982 à l’initiative du ministère de l’environnement, l’inventaire des ZNIEFF est un outil de connaissance du patrimoine naturel de France.

Une ZNIEFF se définit par l’identification scientifique d’un secteur du territoire national particulièrement intéressant sur le plan écologique. L’ensemble de ces secteurs constitue ainsi l’inventaire des espaces naturels exceptionnels et représentatifs.

On distingue deux types de ZNIEFF :

- les zones de types I, secteurs d’une superficie en général limitée, caractérisés par la présence d’espèces, d’associations d’espèces ou de milieux, rares, remarquables ou caractéristiques du patrimoine naturel national ou régional.

- les zones de type II, grands ensembles naturels (massif forestier, vallée, plateau...) Riches et peu modifiés ou qui offrent des potentialités biologiques importantes.

Dans ces zones, il importe de respecter les grands équilibres écologiques, en tenant compte notamment du domaine vital de la faune sédentaire ou migratrice.

La ZNIEFF de type II du Pic de l’Ourtiset, est l’une des rares zones calcaires d’altitude du département. Son cortège floristique y est caractéristique et diversifié. Le site abrite également plusieurs espèces remarquables de la faune alpine : L’ours (incursions régulières), le lagopède et la perdrix grise, l’aigle royal et le vautour fauve (de passage), et des marmottes.

Vautours de l'Aude

LES VAUTOURS DANS LE SUD-OUEST AUDOIS :

Après avoir totalement disparu du secteur au milieu du 20e siècle, les Vautours recolonisent progressivement ce territoire depuis la fin des années 1990, grâce notamment à la mise en place d'actions de conservation et de soutien alimentaire. Inféodées aux zones d'élevages et dépendant exclusivement de la présence d'animaux morts accessibles dans la nature, les 4 espèces de Vautours concernées se complètent efficacement dans leur rôle d'équarrisseurs naturels, en fonction de leurs adaptations respectives. Leur envergure imposante et leur vol majestueux laissent rarement indifférent ceux qui ont la chance de les observer dans leurs activités.

Nicheur rupestre isolé sur un territoire très vaste situé généralement en altitude. Il le parcourt de façon régulière en utilisant les mêmes itinéraires. Charognard, il a une prédilection pour les os qu'il laisse tomber sur des pierriers pour les casser quand ils ne peuvent pas être avalés entiers. Nicheur dans le sud audois ouest depuis seulement 2009 avec un couple. Présence ponctuelle d'oiseaux erratiques.

La grandeur de son territoire de chasse peut s'étendre jusqu'à plus de 15 km de son aire de nidification en fonction des disponibilités alimentaires. Il se nourrit d'excréments et des parties les plus molles sur les cadavres. Piètre chasseur, il capture aussi de petites proies (lézards, batraciens …), Connu nicheur depuis la fin des années 1990 dans le sud-ouest audois. Actuellement, 3 à 4 couples sont répartis sur ce territoire. Charognard, il se nourrit de viscères et de muscles sur les cadavres d'ongulés sauvages et domestiques. Non nicheur dans le sud-ouest audois, sa présence est cependant continue avec des effectifs variables selon les saisons.

Niche sur les arbres en colonie lâche, ou isolé. Possédant un vol performant, son territoire de prospection est très étendu en fonction des potentialités, il comprend aussi bien les milieux ouverts que les forêts claires. Charognard, il affectionne la peau et les tendons des petits et grands cadavres. Non nicheur dans le sud ouest audois. La présence d'un ou plusieurs oiseaux est jusqu'à présent occasionnelle et limitée dans le temps.

(source: LPO)

Nov 2013 au fond Mazuby par Martine SuardLe secteur du village de Mazuby en hiver.

Ce sentier de randonnée est un sentier de montagne, le plus haut du département de l’Aude. Vous parcourrez un site exceptionnel par ses paysages montagnards, sa faune et sa flore. Vous découvrirez, depuis le sommet le Pays de Sault dans sa totalité ainsi que les Pyrénées Ariègeoises et Catalanes. Et si la visibilité est bonne vous apercevrez le Pic de Bugarach et la plaine Carcassonnaise jusqu’à la Montagne Noire.

Cette randonnée se compose de deux parties :

- La première partie appelée "Les Estives" va de Mazuby jusqu'à l'embranchement qui redescend vers le village un peu avant le col de Tourrugue, ce parcours fait 9 km avec une dénivelée de + 485m, balisage jaune, difficulté moyenne, le temps estimé pour parcourir cette première partie est de 5h00  environs.

- La seconde partie appelée " Tour du pic d'Ourtiset" fait une boucle dont le point de départ est le col de Tourrugue, cette suite de la première partie fait 11 km avec une dénivelée de + 460m, balisage jaune, difficulté élevée, le temps estimé pour parcourir cette seconde partie est de 3h30 environs.

Sachez qu'il est possible de faire que la seconde partie, il y a un parking au col de Tourrugue. Mais le but est de réaliser cette belle randonnée en intégralité par une belle journée, vous en aurez un aperçu grâce aux photos de Sébastien plus loin.

carte 03 Ourtiset Pays de Sault

Extrait de carte IGN sur lequel j'ai tracé en rouge la première partie du parcours dont vous avez la description ci-après.

1ère PARTIE DU PARCOURS, DESCRIPTION :

Dès le départ vous grimperez sur les hauteurs de Mazuby par les chemins d’estives, où vous pourrez admirer à partir de ce belvédère privilégié, les paysages du petit plateau et de la Vallée du Rébenty.

Garez votre véhicule dans le village de Mazuby. Le point de départ de la randonnée, est la mairie du village, prendre à droite la route qui passe devant et vous amène à l’extérieur du village sur une route forestière. Après quelques minutes de marche, vous rencontrerez un croisement; suivre la piste de droite jusqu’au captage d’eau où vous emprunterez le chemin qui monte à gauche le long d’une clôture, vous arriverez au col de la Fage. Depuis le col suivre le chemin puis une piste qui vous emmène à la route des sapins. Prendre la route sur la gauche, après un peu plus d’un kilomètre, un panneau vous indiquera le chemin à suivre pour rejoindre le départ. Un peu avant le col de Tourrugue, soit vous pouvez retourner vers Mazuby à votre point de départ ou seconde option, continuer et effectuer le tour du pic d'Ourtiset. A la fin de ce chemin une route forestière vous permettra de retrouver la même piste qu’à l’aller et de rejoindre Mazuby.

carte 04 Ourtiset Pays de Sault

Extrait de carte IGN sur lequel j'ai tracé en rouge la seconde partie du parcours dont vous avez la description ci-après, qui fait le tour du Pic d'Ourtiset.

2ème PARTIE DU PARCOURS, DESCRIPTION :

Arrivé au col de Tourrugue prendre la piste qui monte face au refuge pastoral. Après 350 m s’engager sur la droite puis suivre la piste en direction du col de Seillis. 100 m avant la clôture qui traverse le col, prendre à droite un sentier montant en lacets vers le Pic de l'Ourtiset. Suivre le balisage jusqu'au sommet. Après le pic suivre le balisage à travers les pins à crochets, passer la clôture et suivre la sente qui descend et remonte sur la crête où poussent quelques pins. Redescendre sur l'autre versant à travers la prairie jusqu'au bas d'un vallon où vous pénétrez à droite dans la forêt. Suivre le sentier jusqu'à une tire forestière, remonter et suivre dans la forêt. Vous entamez ensuite la descente jusqu'à une tire que vous prenez sur votre gauche. Elle vous emmène dans une clairière. Tourner à droite et emprunter une nouvelle tire jusqu'à la route des sapins. Depuis la route remonter jusqu'au col de Tourrugue. Revenir ensuite par où vous êtes venu pour retrouver l'embranchement qui redescend vers Mazuby.

 

Voici maintenant le récit tout en photo de Sébastien, qui a effectué la seconde partie de la randonnée, à partir du col de Tourrugue, sachez aussi qu'il a lui même réalisé la composition et légendé ses photos. Je le remercie pour cette coopération pour promouvoir cette belle région de l'Aude qu'est le Pays de Sault.

 

"C’est par une radieuse journée de juillet que je décide d’entrainer ma compagne dans une randonnée dont l’idée me trottait dans la tête depuis longtemps déjà : gravir le Pic de l’Ourtiset, monter au sommet de cette immuable sentinelle du Pays de Sault, qui semble étendre, depuis des siècles, son ombre bienveillante sur les façades des maisons de Mazuby, le village de mes grands-parents, où je venais passer une partie de mes mois d’été. Sa présence emplit mes souvenirs."

01 Le Pic de l'Ourtiset vu du village de Mazuby

Le Pic de l'Ourtiset (ou Ourthiset ou Ourthizet) vu du village de Mazuby.

02 Le Pic de l'Ourtiset vu de la rue principale du

Le Pic de l'Ourtiset vu de la rue principale du village d'Espezel. 

03 Le petit plateau vu depuis le col de Notre Dame

En venant d’Axat (D118) par la route de Gesse (D20), et dès le Col Notre Dame franchi, il se dessine, légèrement sur la gauche, dans le prolongement du petit plateau de Sault.

Le petit plateau vu depuis le Col de Notre Dame (950m.) - Le Pic de l'Ourtiset apparait à gauche. 

04 Le Pic de l'Ourtiset vu des faubourgs du villagA mesure que nous cheminons en direction de Rodome, la silhouette arrondie du Pic se fait plus imposante et, dans son prolongement, nous commençons à distinguer son petit frère, le Picou Nègre, campant discrètement à ses côtés.

Le Pic de l'Ourtiset vu des faubourgs du village d'Aunat.

05 Le petit plateau avec l'Ourtiset à gauche et leLe petit plateau avec l'Ourtiset à gauche et le village de Rodome à droite.

06 Le Pic de l'Ourtiset et le Picou NègreLe Pic de l'Ourtiset et le Picou Nègre.

07 Le Pic de l'Ourtiset (1934m) vu du Col de TourrA Rodome vient l’instant de quitter la route principale et d’emprunter un chemin goudronné, sur la gauche, qui fera très vite place à une piste forestière, pour nous mener jusqu’au Col de Tourrugue (1450m.), point de départ de notre expédition pédestre.

Pic de l’Ourtiset (1934m), vu du Col de Tourrugue (1450m). 

08

 

09

 

10 L'abreuvoir du Col de Tourrugue et l' OurtisetL'abreuvoir du Col de Tourrugue et le Pic de l’Ourtiset aux pentes couvertes de sapins et de hêtres.

11 Vue en direction du grand plateau. L’abreuvoirVue en direction du grand plateau. L’abreuvoir et la bergerie (au bout du chemin) sont visibles à droite sur la photo.

12 Vers le Sarrat de Tourrugue (1610m.)Vers le Sarrat de Tourrugue (1610m).

Voici quelques définitions :

Serrat :  nom masc. "colline isolée". (source : www.panoccitan.org) 

Serra, dans  le sens "crête de montagne", est attesté depuis le XII ème siècle. Le mot est surtout utilisé pour désigner des chaînes ou crêtes de montagnes et l’élément "longueur" y est prépondérant (…). Serra a gardé ce sens surtout dans les parlers des montagnards. Dans la plaine lou ser s.m. devient "une monticule, une colline". Dans les Cévennes gardoises c’est le dérivé seret qui prend le sens de "colline", mais dans l’Ariège un sarratchest une "crête de montagne". (source : www.etymologie-occitane.fr).

Sarrat  "Dans notre idiome local, le mot sarrat voudrait dire : colline isolée, lieu abrité exposé à la chaleur du soleil". (source : Histoire en Pays de Sault n°7 – Personnages, Coutumes, Singularités – p.116 – A.C.C.E.S. Maison de la Montagne).

13 Vers l'Est-Sud Est, la Vallée de l'Aude et le P

 

14 Panoramique - le Pic des Gardes au premier plan

Panoramique : au premier plan, le Sarrat de Tourrugue à gauche et le Pic des Gardes (1619m) à droite – vers Campagna de Sault, la vallée de l’Aude et le plateau méridional du Pays de Sault, ainsi que le pays du Donezan (canton de Quérigut en Ariège) sur la droite. En arrière plan, le Pic de Madres.

15 La cabane du vacher (en construction)La cabane du vacher (en construction).

16 Le Pic de Bentaillole (1965m)

Le Pic de Bentaillole (1965m).

17 Panoramique - Le Pic de BentaillolePanoramique sur le Pic de Bentaillole (1965m).

18 Le refuge (en construction)Le refuge (en construction).

Un refuge de montagne sur les flancs de l'Ourtiset :

Le refuge bénéficiera d'une ossature bois et d'un toit végétalisé pour une parfaite intégration paysagère. L'abri sera construit en bois et entièrement autonome en énergie. Il pourra loger jusqu'à huit randonneurs à partir du printemps 2014.

Le symbole est fort : c'est l'Ourtiset, montagne emblématique du Pays de Sault, dont le sommet flirte avec les 2 000 mètres et qui permet d'embrasser d'un regard toute l'étendue et la diversité du département de l'Aude, qui a été choisi pour accueillir dès le printemps 2014, un refuge d'altitude écologique et parfaitement intégré dans l'environnement. Comme une image de plus du désenclavement de ce territoire auquel travaillent depuis maintenant huit ans les élus de la Communauté de communes du Pays de Sault. Ce dôme naturel, couvert de forêts et de roches, abritant marmottes, isards et aigles royaux, culmine à 1933 mètres. Ses congères, qui persistent souvent jusqu'à l'aube de l'été, sont des sentinelles pour tout le pays. Son sommet, auquel s'accrochent les nuages noirs porteurs de violents orages, un formidable paratonnerre. Les contes et légendes de Sault y trouvent souvent leur source. "L'Ourtiset représente vraiment quelque chose pour les habitants du Pays de Sault. Et le rendre accessible à tout le monde, c'est un peu comme ouvrir une porte sur l'âme de ce pays", a déclaré Francis Savy, président de la Communauté de communes et conseiller général du canton de Belcaire. Dessiné par l'architecte Olivier Sanchez, de Vicdessos en Ariège, le refuge, qui sera installé sur le versant sud-est de la montagne, face au massif du Madres, est aménagé à partir d'une ossature en bois afin de garantir sa parfaite intégration sur les pentes sauvages et préservées de l'Ourtiset. Pour peaufiner encore son "camouflage", l'abri bénéficiera d'un toit végétalisé. Afin de garantir son autonomie énergétique, l'alimentation électrique sera assurée par des panneaux solaires et les toilettes seront "sèches" afin d'éviter une surconsommation d'eau. Un point d'eau, qui sera captée directement sur place, sera situé à l'extérieur du refuge. Un poêle à bois sera également installé dans un angle de la salle principale particulièrement spacieuse. Il offrira la possibilité de cuisiner ou de réchauffer des plats. Une petite chambre comprenant quatre lits superposés permettra à huit randonneurs de passer la nuit confortablement et une terrasse leur offrira au réveil une vue époustouflante sur la nature environnante. Afin de garantir la pérennité des lieux, le mobilier intérieur, tout en bois, sera solidement fixé au sol et aux murs.

19 Le Pic de BentailloleLe Pic de Bentaillole.

20 Vue du Col de Seillis (1736m.) vers l'Est (peutVue du Col de Seillis (1736m) vers l'Est, le Pic des Gardes et le Pic de Madres au loin à droite.

21 Le Pic de Bentaillole vu du Col de SeillisLe Pic de Bentaillole vu du Col de Seillis.

22 Le Pic de l'Ourtiset vu du Col de SeillisLe Pic de l'Ourtiset  vu du Col de Seillis.

23 Vue du Col de Seillis vers l'Ouest. Au loin, leVue du Col de Seillis vers l'Ouest. Au loin, le Pic du Soularac.

24 Vue du Col de Seillis vers l'OuestVue du Col de Seillis toujours vers l'Ouest.

25 Vue des pentes de l'Ourtiset vers l'Ouest et leVue des pentes de l'Ourtiset vers l'Ouest et le Col du Pradel.

26 Le Pic de Bentaillole et le Col de Seillis vu dLe Pic de Bentaillole et le Col de Seillis vu des pentes de l'Ourtiset.

27 Le Pic de Bentaillole vu des pentes de l'OurtisLe Pic de Bentaillole et le Col de Seillis vu des pentes de l'Ourtiset.

28 Panoramique - Le Pic de Bentaillole vu des pent

Panoramique : le Pic de Bentaillole vu des pentes de l'Ourtiset. On distingue,  en arrière-plan, le Pic de Madres à gauche et le Roc Blanc à droite.

29 Le Pic de Bentaillole vu des pentes de l'OurtisLe Pic de Bentaillole vu des pentes de l'Ourtiset - En arrière-plan, on aperçoit notamment le Roc Blanc à gauche et le Pic Tarbésou à droite.

30 Panoramique - vue depuis le sommet du Pic de l'

Voici 3 vues panoramiques à 180° depuis le sommet du Pic de l'Ourtiset vers le sud, l’ouest et le nord.

31 Panoramique - vue depuis le sommet du Pic de l'32 Panoramique - vue depuis le sommet du Pic de l'

 

33 Col de Tourrugue vu du sommet du Pic de l'Ourti

Le Col de Tourrugue vu du sommet du Pic de l'Ourtiset - La bergerie est à gauche et l'abreuvoir plus au centre.

33bis Le petit plateau. Le Pic d’Estable. Au premiAu premier plan le Col de Tourrugue au centre, le Sarrat de Tourrugue à droite et le Sarrat de Touzeille (1631m.) dans son prolongement. Sur la gauche, on aperçoit les villages de Rodome et d’Aunat sur le petit plateau avec le Pic d’Estable (1495m.) au centre, un peu à droite.

34 La table d'orientation du sommet du Pic de l'Ou

La table d'orientation du sommet du Pic de l'Ourtiset.

Table d'orientation avec une vue à 360 degrés au sommet du Pic d'Ourtiset :

Une table d'orientation vient d'être installée au sommet de l'Ourtiset par le syndicat intercommunal d'aménagement touristique (Siat). Fabriquée entièrement en bois et installée par l'Office nationale des forêts (ONF), elle permet aux randonneurs de profiter du panorama exceptionnel en découvrant les principaux sommets de l'Aude, des Pyrénées-Orientales et de l'Ariège, visibles depuis le pic le plus célèbre du Pays de Sault. Elle permet également de situer les villages et villes environnantes. 35 Panoramique - La table d'orientation du sommet

Panoramique autour de la table d'orientation du sommet du Pic de l'Ourtiset.

36

Photo de la table d'orientation.

37 Les Pic de Madres et du Bernard sauvage à la liLes Pic de Madres et du Bernard sauvage à la limite Aude-Pyrénées Orientales (en direction du Pic du Canigou).

38

Photo de la table d'orientation.

39 Le Pic de la Tribune, Le Roc Blanc et le Pic de

Le Pic de la Tribune, Le Roc Blanc et le Pic de la Camisette en Ariège. Le Pic de la Coumette d'Espagne à la limite Ariège-Pyrénées Orientales (en direction du Pic Carlit et de Font-Romeu).

40Le Pic de la Tribune, Le Roc Blanc et le Pic de la Camisette en Ariège. Le Pic de la Coumette d'Espagne à la limite Ariège-Pyrénées Orientales (en direction du Pic Carlit et de Font-Romeu).

41

Photo de la table d'orientation.

42 Les Pics de Balbonne et Tarbésou en Ariège

Les Pics de Balbonne et Tarbésou en Ariège.

43Les Pics de Balbonne et Tarbésou en Ariège.

44 Le Col du Pradel (pour redescendre sur Ax-les-T

Photo de la table d'orientation.

45 La Tute de l'Ours et le Plateau de Bonascre ain

Le Col du Pradel (pour redescendre sur Ax-les-Thermes), avec la Serre de Pelletier et le Pic de Serrembarre à la limite Aude-Ariège au premier plan.

La Tute de l'Ours et le Plateau de Bonascre ainsi que le Col de l'Orri et le Signal du Chioula en Ariège au second plan.

Les Pics de Serrere et du Thoumasset à la frontière entre l'Ariège et la Principauté d'Andorre au loin.

46 ...les Pics de Serrere et du Thoumasset à la fr

Le Col du Pradel (pour redescendre sur Ax-les-Thermes), avec la Serre de Pelletier et le Pic de Serrembarre à la limite Aude-Ariège au premier plan.

La Tute de l'Ours et le Plateau de Bonascre ainsi que le Col de l'Orri et le Signal du Chioula en Ariège au second plan.

Les Pics de Serrere et du Thoumasset à la frontière entre l'Ariège et la Principauté d'Andorre au loin.

Définition : Tuta  nom féminin. "Tanière, hutte" (source : www.panoccitan.org).

47 Le Roc de Quercourt et le Pic de Pénédis à la l

Photo de la table d'orientation.

48 La carière de talc de Trimouns se dévine, à sa

Le Roc de Quercourt et le Pic de Pénédis à la limite Aude-Ariège, le Rocher de Scaramus et les Pics Fourcat et du Soularac (à noter le Pic de la Frau à droite) en Ariège. La carière de talc de Trimouns se dévine, à sa couleur plus claire, au pied du Pic du Soularac. Le Pic Fourcat est à gauche. Le Pic du Soularac, au milieu, cache le Pic de St Barthélemy, les Monts d'Olmes et le reste du massif de Tabe. Le Col de la Peyre est à droite.

49 Le Pic Fourcat est à gauche. Le Pic du SoularacLe Roc de Quercourt et le Pic de Pénédis à la limite Aude-Ariège, le Rocher de Scaramus et les Pics Fourcat et du Soularac (à noter le Pic de la Frau à droite) en Ariège. La carière de talc de Trimouns se dévine, à sa couleur plus claire, au pied du Pic du Soularac. Le Pic Fourcat est à gauche. Le Pic du Soularac, au milieu, cache le Pic de St Barthélemy, les Monts d'Olmes et le reste du massif de Tabe. Le Col de la Peyre est à droite.

50 Les Pics du Soularac et de la Frau en Ariège, l

Photo de la table d'orientation.

51 Entre le Pic de la Frau et le Pic de l'Aspre se

Les Pics du Soularac et de la Frau en Ariège, le Col de la Gargante dans l'Aude. Entre le Pic de la Frau et le Pic de l'Aspre se dresse fièrement sur son piton rocheux le célèbre château de Montségur. Le grand plateau du pays de Sault apparait à droite.

52

Photo de la table d'orientation.

53 Le plateau de Sault avec le village de RoquefeuLe plateau de Sault avec le village de Roquefeuil à gauche, celui d'Espezel au centre et enfin, séparé par la vallée du Rebenty, le village de Mazuby à droite. Au loin sur la gauche, la vallée de l’Hers-Vif et le Pays d’Olmes en Ariège. Sur la droite le Quercorb dans l’Aude.

54 Le village de Roquefeuil

Le village de Roquefeuil.

55 inclus dans 5 mails

Photo de la table d'orientation.

56 Le grand plateau à gauche et le petit plateau àLe grand plateau à gauche et le petit plateau à droite séparés par la vallée du Rebenty. Au loin sur la gauche, la vallée de l’Hers-Vif et le Pays d’Olmes en Ariège. Sur la droite le Quercorb dans l’Aude.

57 Le village d'EspezelLe village d'Espezel.

58 Le village de BelvisLe village de Belvis.

59 Le village de GalinaguesLe village de Galinagues.

60 Le village de MazubyLe village de Mazuby.

61 Le village de Mazuby1Le village de Mazuby.

62

Photo de la table d'orientation.

63 Bessède de Sault et le Pic d'Estable (1495m.) qBessède de Sault et le Pic d'Estable (1495m) qui surplombe Axat et le château cathare de Puilaurens dans l'Aude. Le Pic de Bugarach serait sur la gauche (?!)

64 Le petit plateau avec de gauche à droite les viLe petit plateau avec, de gauche à droite, les villages de Rodome, Aunat et Bessède de Sault.

Le Pic d’Estable est sur la gauche. On distingue au premier plan le Col de Tourrugue au centre et le Sarrat de Tourrugue tout à droite.

65 Les villages de Rodome et Aunat. Peut-être est-Les villages de Rodome et Aunat. Peut-être est-ce Quirbajou au delà du Rebenty, en haut, légèrement à droite.

66 Peut être le village de QuirbajouPeut être le village de Quirbajou ?

67 Le village de Rodome et le hameau de MunèsLe village de Rodome et le hameau de Munès.

68 Le village d'AunatLe village d'Aunat.

69 Le petit plateau (de gauche à droite GalinagueLe petit plateau avec, de gauche à droite, Galinagues, Rodome, Aunat et Bessède de Sault.

70 Le grand plateau à gauche et le petit plateau àLe grand plateau à gauche et le petit plateau à droite séparés par la vallée du Rébenty.

71 En descendant -côté Picou NègreLes pentes de l’Ourtiset - En descendant côté Picou Nègre.

72 En descendant - vue du Picou Nègre avec le RochVue du Picou Nègre avec le Rocher de Scaramus, le Pic Fourcat et le Pic de Soularac.

73 En descendant - vue du Picou Nègre avec le PicVue du Picou Nègre avec le Pic de Soularac, le Pic de la Frau et le Col de la Gargante.

74 En descendant - vue sur le grand plateau, des pVue sur le grand plateau, des pentes herbeuses du Pic de l'Ourtiset.

75 En descendant - vue du Pic de l'OurtisetVue du Pic de l'Ourtiset.

76 En descendant - vue du Picou NègreVue du Picou Nègre (1856m).

77 En descendant - vue du Pic de Bentaillole avecVue du Pic de Bentaillole avec le Picaucel (2027m à la limite Aude-Ariège) et le Pic Tarbésou en arrière-plan.

78 En descendant - vue vers le nord et le grand pl

Vue vers le nord et le grand plateau.

79 En descendant - vue vers le sud et le Pic Tarbé

Vue vers le sud et le Pic Tarbésou.

80 A l'endroit où se rencontrent les pentes du Pic

A l'endroit où se rencontrent les pentes du Pic de l'Ourtiset et du Picou Nègre, apparaissent de nombreux trous creusés dans l'herbe. Les marmottes apparaissent (dans le cercle blanc sur la photo).

81 ...gardés par leurs petits pensionnaires

Les terriers sont bien gardés par leurs petits pensionnaires. Avec calme et  patience, nous les approchons en espérant ne pas trop les déranger.

82Les marmottes du Pays de Sault.

83

LES MARMOTTES (marmota) – Famille des Sciuridés (écureuils) :

La marmotte a une silhouette plutôt ronde, une queue touffue mais courte, des pattes puissantes et de petites oreilles arrondies. Son pelage est long et épais : le dos et les flancs sont gris-brun et l’extrémité de la queue noire. Elle mesure de 60 à 80cm, dont 13-20cm pour la queue. Son poids : 4-8kg avec un maximum à l’automne.

En France, l’espèce est présente principalement dans les Alpes. Elle a été introduite vers 1950 dans les Pyrénées où ses effectifs restent faibles, et ça et là dans le Massif Central (Ardèche, Puy-de-Dôme et Cantal) où elle s’est très bien acclimatée.

La marmotte vit en montagne entre 1 300 et 2 500 mètres d’altitude. Elle aime les espaces découverts, bien ensoleillés et les pentes herbeuses parsemées de rochers.

Elle consomme surtout des racines, des plantes herbacées, parfois quelques insectes et vers de terre.

Particularité : La marmotte est caecotrophe, c'est-à-dire qu’elle digère 2 fois ses aliments en ingérant certaines de ses propres crottes.

Strictement diurne, elle est d’une agilité surprenante au vu de son physique. Elle vit en petites colonies familiales qui creusent de nombreux terriers, sous des rochers ou au milieu des pâturages ; elle s’en éloigne très peu. Sans cesse sur ses gardes pour déjouer les attaques foudroyantes de l’Aigle royal, elle donne un coup de sifflet aigu et se réfugie dans le terrier à la moindre alerte.

Durant l’été, elle constitue des réserves de graisse qui lui permettront de passer l’hiver en hibernation. Pour ne pas brûler ses réserves trop vite, elle vit au ralenti : son cœur passe de 120 à 30 pulsations/minute, sa température descend de 36°C à 5°C. Elle se réveille environ toutes les 4 semaines pour déféquer dans un trou prévu à cet effet, dans le fond du terrier.

Elle hiberne en groupes de 4 à 7 individus, dans un terrier profond, garni d’herbes sèches et dont l’entrée est obturée depuis l’intérieur.

D’une manière générale, une seule femelle du groupe élève une portée, aidée par les autres femelles. Les accouplements se déroulent en avril-mai. La mise-bas (de 2 à 6 petits) a lieu 5 semaines plus tard. A la naissance, les marmottons mesurent à peine 3 cm et pèsent environ 30g. Ils sortent du terrier à 20-40 jours.

La chasse à la marmotte est toujours autorisée en France, mais elle est interdite dans l’Aude.

Localement, vous pourrez rencontrer la marmotte au Pic de l’Ourtiset et à l’arrière des pistes de ski de Camurac. 

84

Je vous laisse apprécier toute cette série de photos sur les marmottes du Pays de Sault.

85

 

86

 

87

 

88

 

89

 

90

 

104 marmotte au pic d'ourtiset

Merci à Jean-Luc Pous qui après la diffusion de ce reportage, m'a envoyé quatre photos de marmottes qu'il a prises lors de cette randonnée autour du Pic d'Ourtiset, et que j'ai rajouté ici.

105 marmotte au pic d'ourtiset

 

106 marmotte au pic d'ourtiset

 

107 marmotte au pic d'ourtiset

 

91 En descendant - vue vers le Nord et le grand plEn descendant, une vue vers le nord et le grand plateau.

92 En descendant - dans la Forêt de Canelle

En descendant, dans la Forêt de Canelle.

93 En descendant - dans la Forêt de Canelle, avec

Dans la Forêt de Canelle, avec le Col de Tourrugue en point de mire.

94 En descendant - La bergerie du Col de Tourrugue

La bergerie du Col de Tourrugue.

patou des pyreneesLe chien de montagne des Pyrénées : le pastou.

LE PASTOU :

En montagne, tout au long de vos promenades, vous pouvez rencontrer des chiens dits de protection. Le chien de protection est autonome : il accompagne son troupeau et veille sur lui sans relâche, nuit et jour. Pour exercer sa vigilance, il crée une zone de protection autour du troupeau, se tenant prêt à éloigner tout intrus : animal sauvage, chiens non tenus en laisse, etc.

Ce sont de gros chiens blancs qui montent la garde dans les troupeaux de moutons. D’origine Pyrénéenne où ils sont appelés "pastous" (du vieux français "pastre", berger), ils ont longtemps aidé les bergers à protéger leurs troupeaux. Ils font partie intégrante du patrimoine pastoral français.

Ces pastous ne sont pas éduqués pour l’attaque mais pour la dissuasion : leur corpulence et leurs aboiements sonores tiennent en respect les prédateurs. Dès qu’il sent un danger, le chien de protection s’interpose entre l’intrus et le troupeau en aboyant. Il donne ainsi l’alerte aussi bien pour les brebis que pour le berger. Mais c’est surtout une mise en garde qui signale à l’intrus sa présence : si ce dernier n’en tient pas compte, le chien peut alors aller jusqu’à l’affrontement.

 

QUAND VOUS RENCONTREZ UN TROUPEAU EN MONTAGNE OU UN PASTOU VOICI QUELQUES RECOMMENDATIONS DE BONS SENS :

1- Gardez vos distances ;

2- Si vous croisez un troupeau, contournez largement l’aire de pâturage ou de repos des brebis : vous respectez ainsi le travail des bergers sans perturber les animaux ;

3- Attention aux comportements qui vous semblent anodins (tenter de nourrir, caresser, prendre en photo un pastou, un mouton, un agneau…) : les chiens de protection peuvent les interpréter comme une agression !

4- Face à un chien de protection, adoptez un comportement calme et passif pour le rassurer. Si vous êtes impressionné, faites lentement demi-tour ;

5- Si la présence de votre chien de compagnie est autorisée sur l’espace que vous fréquentez, tenez-le en laisse et restez à grande distance du troupeau (150 à 200 mètres) : vous éviterez qu’il ne déclenche, à l’approche du troupeau, une intervention dissuasive des patous ;

6- Si vous êtes à vélo, il est préférable d’en descendre avant d’être à proximité d’un troupeau ;

7- De grands panneaux vous informent de la présence de ces chiens : pensez à les repérer.

95 En descendant - vue sur la forêt d'Aspre et le

En descendant, une vue sur la forêt d'Aspre et le petit plateau.

97 En descendant - vue vers le Nord et le grand pl

Vue vers le nord et le grand plateau. Le village d'Espezel.

98 En descendant - dans la Forêt de Canelle

Dans la Forêt de Canelle.

99 Le gourg et sa cabane forestière

Le gourg et sa cabane forestière en ruine.

101 La cabane forestière du gourg

Le gourg et la cabane forestière en ruine.

Définition :

Gourg  : "Le dictionnaire languedocien-français d’Adelin Moulis donne la signification du mot gourg : étang, lac de petites dimensions, synonyme : estanhgourgomare – trou d’eau dans le lit d’une rivière ou d’un ruisseau".

(source : Histoire en Pays de Sault n°7 – Personnages, Coutumes, Singularités – p.105 – A.C.C.E.S. Maison de la Montagne)

Gour :  "tourbillon d’eau, gouffre; endroit profond dans une rivière".

Etymologie: par simplification le latin classique gurges, génitif gurgitis est devenu gurga et gurgus, déclinés comme respectivement rosa et hortus. Les deux formes co-existent en occitan. Gurga > ancien occitan gorga "conduit de la fontaine; gargouille" en languedocien gourgo "conduit d’eau; bassin, réservoir" (S). Jardin arrosable avec gourgue (Compoix) .

Gurgus est devenu gour ou gourg désigne en général un "endroit profond dans une rivière" où on peut nager. Les deux formes se trouvent principalement dans le domaine occitan et franco-provençal. Le mot est très vivant en français régional et dans les toponymes.
Dérives : gourga "tremper" (S), engourgar "obstruer". (source : www.etymologie-occitane.fr)

102

De retour au Col de Tourrugue, nous arrivons certes fatigués, mais des images splendides plein la tête.

La rencontre avec ce sommet du Pays de Sault a été à la hauteur de nos attentes. Tout au long de la randonnée, nous avons trouvé le panorama magnifique (mais suis-je vraiment objectif).

103

Avant de regagner la voiture, je jette un dernier regard reconnaissant au complice de notre superbe journée.

Dans la lumière rasante de cette fin d’après-midi, le géant du Pays de Saut semble, une fois de plus, irradier une telle fierté que je me surprends à sourire en pensant que décidément, à mes yeux, l’Ourtiset ne perd jamais une occasion d’étaler toute sa majesté.

 

Tous mes remerciements à Sébastien pour toutes ses photos et son aide pour réaliser ce reportage, qui j'espère vous plaira, faites le savoir !

 

Ainsi se termine ce reportage, en espérant qu'il vous aura intéressé, n'hésitez pas à laisser vos commentaires ... et revenez me voir !

Vous désirez être averti de la parution d'un nouvel article ? Inscrivez-vous sur la Newsletter ICI

Eh bien, voilà encore un beau reportage, qui mérite tous mes remerciements aux internautes photographes qui ont bien voulu partager et grâce à leurs clichés, permettent de documenter et de mettre en valeur ce reportage, que je réalise bénévolement pour la promotion d'une belle région : L'AUDE ! L'aventure continue ...qu'on se le dise !! 
Sachez qu'il est toujours possible d'y rajouter des infos, des photos, si vous en avez, contactez moi, je me ferai un plaisir de compléter l'article.

Voici mon adresse mail pour m'adresser vos documents ou prendre simplement contact   jp@belcaire-pyrenees.com 

Avant de quitter ce site et pour mieux y revenir, profitez-en pour consulter aussi les sommaires du menu, il y a de nombreux sujets variés, très intéressants et instructifs, allez-y,  jetez un oeil !

--------------------------------------

Votre aide est la bienvenue ! Vous désirez participer et me proposer des articles avec ou sans photo. Ce site c'est aussi le vôtre, utilisez cette opportunité. C'est l'occasion, vous voulez "partager" et faire découvrir votre village audois, la région, un itinéraire de rando, ou tout autre sujet qui vous tient à coeur, je me charge du montage et de la présentation sur le site ..., écrivez moimon adresse email pour me joindre est indiquée ci-dessus.

Il  y aura toujours quelque chose sur ce site qui vous surprendra et vous intéressera. Pour ne pas rater la publication des reportages, c'est simple, inscrivez vous sur la Newsletter, dans le menu de gauche ; pour vous inscrire c'est simple, tapez votre adresse mail et cliquez sur "inscrivez-vous". Je compte sur vous pour pulvériser le nombre des abonnés qui progresse de jour en jour !

  --------------------------------------

L'aventure continue ... avec vous, toujours de plus en plus nombreux et fidèles lecteurs.

 Julie logo juillet 2014 495x350

Partager cet article

Réalisé par Sébastien / Jean-Pierre LAGACHE - dans DÉCOUVERTE
commenter cet article

commentaires

Jm 09/03/2016 09:23

À faire aussi à partir de Campagna de sault.

Ludo 09/03/2016 09:40

Bonjour, Voici une idée de boucle depuis Campagna de Sault réalisée en février 2015 : http://randoludo.blog4ever.com/pics-dourtiset-et-bentaillole-en-hivernale

Ludo 22/01/2016 14:04

Bonjour,
Très beau reportage, très instructif. Néanmoins, le pic d'Ourtiset n'est pas le plus haut pic de l'Aude. C'est le pic de Madres suivi par le pic de Bernard Sauvage.

J-M 16/12/2015 19:08

Pour avoir habité 4 ans à Axat, je ne connaissais pas ce sommet !!! Je m'étais plutôt focalisé sur le 66 et 09 ( Roc Blanc, Tarbésou et Rabassolles, etc... ). Félicitations pour votre site...

Daniel Juric 28/03/2015 20:54

Bonsoir,
Un très beau site très instructif!

Sébastien 30/01/2015 12:19


Bonjour Jean-Pierre,


A la veille de la migration de votre site, je voulais vous adresser tout mon soutien, en espérant que votre travail ne soit pas trop saboté par cette obligation technique. 


En tout cas, j'imagine que tous les fidèles de votre site vont, comme moi, croiser les doigts pour que tout se passe au mieux.


Je vous souhaite bon courage. A bientôt, Sébastien. 


PS : Merci pour votre travail sur le Pic de l'Ourthizet. Une fois de plus, le résultat est excellent.

Bernard Schacre 25/01/2015 16:28


Très beau reportage. J'étais déjà allé au Bentaillole;ce reportage me donne envie d'aller à l'Ourtizet au printemps prochain !

Jean-Pierre 25/01/2015 17:11



Bonjour Bernard, il va de soi que tout ceux qui vont faire cette randonnée, peuvent m'envoyer leurs photos pour compléter ce reportage magnifique je le conçois, et cela grâce à Sébastien ! A
bientôt Bernard.



Mistigris34 25/01/2015 11:28


bonjour !


une belle rando ! l'ourthiset je l'admire de loin chaque fois que je viens à espezel chez ma fille, elle en fait aussi des randos,


et Gigi a son troupeau de vache qui estive à l'ourthiset, elles redescendent après la foire, en principe, sauf une année où il avait neigé là-haut et elles sont
revenues toutes seules au village...la rigolade (pour nous seulement) quand gigi les a vues arriver une semaine avant la foire, à l'époque il prêtait ses étables pour l'expo,


j'ai beaucoup aimé les photos des marmotes, merci à l'auteur de ces jolis clichés et à toi de si bien en parler !


Bon dimanche, ici en Languedoc beaucoup de tramontane et 4° !!


MIAOU !!!!!

Anne Marie 25/01/2015 09:56


Bonjour JP


Très beau reportage très belles photos félicitations au photographe et bien sur à toi ; on a fait quelques randos vers se site mais on va " l'étudier " plus profondément pour en faire d'autres ;
continue à nous faire d'écouvrir d'aussi beaux paysages verdoyants et non polués ; bises

Jean-Pierre 25/01/2015 10:52



Bonjour Anne-Marie, j'espère que l'on aura l'occasion très bientôt de la faire ensemble cette rando, c'est un parcours qui me plaît bien, et les panoramas sont sublimes !!! J'en profite pour
passer le bonjour à tous mes fidèles lecteurs,  Bises JP