Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : www.belcaire-pyrenees.com
  •  www.belcaire-pyrenees.com
  • : BELCAIRE capitale du Pays de Sault en Languedoc Roussillon. Au départ j'ai réalisé ce site pour partager les retrouvailles 33 ans après, de 17 copines, dans cette région authentique préservée en territoire cathare au pied des Pyrénées. Mais je me suis aperçu que l'Aude n'était pas assez mise en valeur, alors amoureux de cette région et la passion étant là, j'ai réalisé des reportages pour vous présenter ce département aux lieux chargés d'histoire. Ce site a pour but surtout de vous faire découvrir cette région authentique, plein de charme qu'il faut aller visiter.
  • Contact

ANNONCES-MESSAGES-ACTUALITÉS

Ils veulent vous informer !

Pour découvrir les annonces

  cliquez sur la photo

Photo pour les annonces 02

Faites Une Recherche Sur Ce Site

LIENS UTILES

En cliquant sur l'une des images ci-dessous :

1 - vous pouvez écouter Radio Montaillou en direct

 

logo 01cliquez sur le logo RADIO MONTAILLOU ci-dessus pour écouter la Radio en direct
(en cliquant sur leur site en haut à droite)
pendant que vous consultez les pages du site
 

 

 

Pour suivre la progession et connaître la position des ours dans les Pyrénées
téléphonez au 05.62.00.81.10
 
Vous pouvez m'écrire
CLIQUEZ SUR LE PETIT CHIEN ROMÉO POUR ME CONTACTER
 
 
LIVRE D'OR
cliquez sur la photo pour déposées vos marques de sympathie et pour les visionner

Gîtes dans une ancienne école place du village de Comus, village situé
sur le tracé de l'emblématique Sentier Cathare et à proximité des gorges de la Frau et de Montségur
 
Locations gîtes et chambres d'hôtes à Ignaux dans les montagnes des Pyrénées
en Haute-Ariège près d'Ax-les-Thermes
 
Hôtel Restaurant Bayle ** à Belcaire

 

Sites d'Ami(e)s

Les Amis du Sabarthez de Pierre Cortinas

 

Pour le développement du tourisme au Pays de Sault :

     l'Association le Grand Sault

 

on y trouve des renseignements intéressants sur ce site :

     Chambre d'Agriculture de l'Aude

 

Logo réduit office du tourisme du pays de sault

Office du Tourisme du Pays de Sault

Chemin départemental 613

11340 ROQUEFEUIL

Tél : 04.68.20.75.89

 

Retour à la page d'accueil

LES LIVRES CONSEILLÉS

Nouvelle Rubrique pour découvrir

des livres intéressants

cliquez sur la photo

livres conseillés

MESSAGE

6 janvier 2014
bandeau-villages-de-l-aude-825x250.jpgbandeau abbayes de l'aude 02

 

Début d'année 2014, tous mes voeux de bonne et heureuse année à tous ceux qui découvrent les reportages diffusés sur ce site web et qui ne sont pas encore inscrits sur la Newsletter de celui-ci afin de suivre ce qui s'y passe.

Premier article de l'année donc, avec la diffusion de cette seconde partie du reportage consacré à la découverte du Village de Saint-Papoul, de son abbaye et l'église abbatiale le tout dans le contexte historique très riche de l'Aude ...

 

Saint Papoul 096 coucher de soleil par elric plachez

Coucher de soleil sur Saint-Papoul

 

logo label Pays Cathare 02

 

Saint Papoul 092 vue aerienneUne vue aérienne du village Saint-Papoul, à gauche dans le cercle rouge, l'abbaye, l'église et le palais épiscopal

plan de l'abbaye de Saint Papoul 02

 

Saint Papoul 059 abbaye cloitre

Le cloître de l'abbaye de Saint-Papoul

Saint Papoul 061 abbaye cloitre

Perspective du cloître de l'abbaye de Saint-Papoul

 

LE CLOÎTRE DE L'ABBAYE  DE  SAINT-PAPOUL

Le cloître de Saint-Papoul de plan trapézoïdal, présente quatre galeries, il est bien conservé avec ses majestueuses galeries caractéristiques du gothique languedocien du début du XIV ème siècle, dont les arcs à plein cintre reposent sur des colonnes taillées en octogone d'une proportion élégante, aves chapiteaux sculptés de feuillage et d'animaux. Le faîte de ces colonnes géminées, qui parent leur nudité de la ciselure de leurs têtes et de la jetée romane des arceaux, donne une impression de grandeur et d'harmonie. Dans la partie Sud, les colonnes sont en briques octogonales empilées et le rouge de l'argile du pays met un feu inattendu, tout le cloître devait avoir autrefois des colonnettes de briques.

Saint Papoul 054 abbaye cloitre

Colonnettes et chapiteaux jumelés du cloître de briques rouges octogonales empilées

Saint Papoul 067 abbaye cloitre

Colonnettes et chapiteaux jumelés du cloître galerie Est en briques rouges, dans les autres galeries les colonnettes géminées ont été recouvertes d'un enduit au XVII ème puis au XIX ème siècle

Saint Papoul 065 abbaye cloitre

Détails sur les colonnettes et chapiteaux doubles du cloître

Saint Papoul 058 abbaye cloitre

Le cloître, angle Nord-Ouest, avec les enfeus datant du XIV ème siècle sur le mur de droite.

Ces colonnettes géminées ont été recouvertes d'un enduit au XVII ème puis au XIX ème siècle

Saint Papoul 062 abbaye cloitre Saint Papoul 053 abbaye cloitre

Détails sur les colonnettes et chapiteaux jumelés du cloître.

Briques rouges octogonales empilées

Saint Papoul 055 abbaye cloitreLes colonnettes et chapiteaux jumelés du cloître de l'abbaye de Saint-Papoul

La plupart des chapiteaux double porte un décor végétal, feuilles de lierre, de chêne, de vigne, d'acanthe, de liseron, etc. Des chapiteaux supplémentaires portent soit, un motif animalier avec des oiseaux, des lions ou des singes, ainsi que des animaux fantastiques tels que des dragons ou des monstres à tête humaine. Seuls les piliers sont dotés de colonnettes circulaires en pierre et de chapiteaux historiés représentant, l'adoration des Mages, du cycle de Saint Jean-Baptiste, une scène d'enseignement. Et il y a aussi, une représentation de Saint-Papoul portant sa tête dans ses bras sur l'un des chapiteaux qui fait face à l'entrée du cloître.

Saint Papoul 093 clé de voute

Ancienne clé de voûte datant du XIV ème siècle, exposée sur le mur Nord du cloître

Saint Papoul 048 abbaye cloitre

Le cloître de l'abbaye de Saint-Papoul

Saint Papoul 03 abbaye

L'angle Nord-Est du cloître de l'abbaye de Saint-Papoul

A l'Est du cloître, s'élève la salle capitulaire qui a été convertie en sacristie. Elle est composée de deux travées voûtées d'ogives dont les clés arborent les armoiries de Monseigneur Bernard de la Tour qui la fit bâtir au début du XIV ème siècle. Cette pièce a subi des dommages au XVIII ème siècle, elle fut restaurée en même temps que ses baies géminées en arc brisé, en 1966. L'ensemble de style gothique, est enjolivé d'une frise de chapiteaux feuillagés. Un portail gothique à triple rouleau de sculpture très soignée en occupe le centre, agrémenté de chapiteaux feuillagés ponctués de deux visages humains en vis à vis.

Donnant sur la galerie Nord, il y a une petite pièce abritant actuellement les fonds baptismaux, éclairée par trois baies en plein cintre. C'était l'ancienne chapelle présumée de l'église, elle est voûtée sur une croisée d'ogives, de section carrée, reposant sur des consoles sculptées de quatre têtes de style roman. Au centre de la pièce, se trouve la cuve baptismale en marbre rouge de Caunes-Minervois datant du XVIII ème siècle.

Saint Papoul 072 abbaye

La galerie Est du cloître de l'abbaye de Saint-Papoul 

Saint Papoul 056 abbaye cloitre   Saint Papoul 049 abbaye cloitre

Autres vues du cloître de l'abbaye de Saint-Papoul

Saint Papoul 057 abbaye cloitre

Angle Sud-Est du cloître de l'abbaye de Saint-Papoul

On aime s'imaginer ces religieux des siècles passés parcourant silencieusement ces galeries. Là, oubliant le monde et ses erreurs, méditant sur les ineffables bontés de Dieu, sur l'avenir, sur l'infini, les fils de Saint-Benoît voyaient ainsi s'écouler leur vie. L'heure de la prière et celles de l'étude et des travaux, interrompaient seules leurs pieuses pensées. Tous les jours ils revenaient dans ce cloître s'asseoir entre la tombe et l'immortalité.

Des éléments témoignent et accréditent l'existence d'un cloître antérieur au XIV ème siècle. Ainsi, dans la galerie Nord, on trouve la pierre funéraire de l'abbé Olric, décédé dans la seconde moitié du XII ème siècle, celle de Géraud II, mort en 1255, et une épitaphe datée de 1227. En outre, un document de 1679 situe des maisons et la sacristie dans le monastère ancien, à l'Ouest des bâtiments conventuels, entre la galerie occidentale et le cloître et le ruisseau Limbe. Dans la galerie Nord, se trouve aussi, la pierre tombale de l'évêque Pierre de Soybert (XV ème siècle) représentant Jésus protégé par un voile soutenu par deux anges qui émergent des nuées, celle portant les armoiries de Monseigneur Jean Salviati (XVI ème siècle) et une grande clé de voûte rehaussée d'un agneau pascal (XIV ème siècle).

Saint Papoul 041 abbaye

Le mur Ouest du cloître de l'abbaye de Saint-Papoul, où se trouvent les enfeus datant du XIV ème siècle

Au début du XVIII ème siècle, la toiture en appentis du cloître a été modifiée en une couverture en bâtière, occultant ainsi un bon nombre d'ouvertures et d'enfeus (niche à fond plat ménagée dans un mur pour abriter un tombeau). A la fin du XIX ème siècle, la galerie Ouest et ses enfeus gothiques du début du XIV ème siècle, seront réhabilités.

 

Les bâtiments monastiques qui étaient implantés à l'Ouest, ont disparu. Seul demeure l'ancien réfectoire réhabilité en salle d'exposition permanente. Cette vaste pièce est nantie de quatre énormes arcs diaphragmes cintrés, étayant une charpente de bois. L'un d'eux porte la date "1767" à sa clé d'arc. La chaire de lecture gothique en partie obturée se trouve sur le mur septentrional (Nord).

Dans cette salle, vous pouvez admirer des moulages des sculptures de l'atelier du Maître de Cabestany issus des différents sites tels Saint-Hilaire, Rieux-Minervois ; et pour compléter cette exposition il y a des panneaux permettant de comprendre la technique du Maître et d'appréhender son œuvre.

Saint Papoul 095Salle d'exposition permanente dans l'ancien réfectoire des moines de Saint-Papoul, à voir et découvrir des choses très intéressantes

Saint Papoul 046 abbaye Assomption de la Vierge de Rieux Mi

Moulage de l'assomption de la Vierge de Rieux Minervois exposé dans l'ancienne salle du réfectoire des moines

 

LE PALAIS ÉPISCOPAL DE SAINT-PAPOUL

Situé avenue de l'Évêché au Sud du cloître c'est actuellement une propriété privé.

Le portail oriental, dont la grille d'entrée, achevée vers 1840, porte les armes des Hautpoul, s'ouvre sur un petit parc.

A l'origine, le palais a été édifié par l'évêque Pierre Soybert au XV ème siècle, mais celui qui s'élève de nos jours a été reconstruit entre la fin du XVII ème et la fin du XVIII ème siècle en deux campagnes de travaux. Le palais de plan quadrangulaire, est agencé autour d'une cour intérieure. Au Nord, les bâtiments du XIV ème siècle, abritaient au premier étage le dortoir des moines.

Saint Papoul 091 palais episcopal

Le palais épiscopal de Saint-Papoul qui est une propriété privé, malheureusement je n'ai pas de photos montrant l'architecture intérieure.

Le palais épiscopal, résidence de l'évêque, d’époque moderne cache un bâtiment plus ancien, bâti aux XIV ème - XV ème siècles, dont on peut voir de nombreux vestiges (meurtrière près de la porte, ouvertures murées avec de grands arcs appareillés brisés, vestige de fenêtre flamboyante sur la cour).

Saint Papoul ancien 013 en 1905Le palais épiscopal de Saint-Papoul, la cour intérieure en 1905

 

RÉSULTATS DE FOUILLES DIVERSES AU COURS DES SIÈCLES

Quelques années avant 1890, des fouilles ont été entreprises, par M. Bourguignon maire de Saint-Papoul à cette époque, dans le cloître de l'ancienne abbaye de Saint-Papoul. Ces fouilles, ont mis successivement à jour sept grandes baies ogivales masquées à diverses époques par des restaurations inintelligentes, et quatre niches d'un effet décoratif très remarquable. Ces niches, dont la profondeur est de 0,80 m environ, sont encadrées d'une arcature tréflée, en pierre, reposant sur un élégant faisceau de colonnettes. Les chapiteaux de ces colonnettes présentent un émoulement de feuilles de lierre, sculptées avec un goût exquis, au quatorzième siècle. Ces niches présentent la particularité d'une dalle en pierre occupant toute leur largeur, à la hauteur d'un siège, ce qui semblerait faire supposer que l'édicule était un lieu d'abri où un banc de repos avait été disposé pour les promeneurs. Mais des experts estiment que les niches du cloître de Saint-Papoul devaient abriter des tombeaux établis sur les dalles que montre le dessin. Il existe des exemples de tombeaux dans des monuments similaires. Ces fouilles du cloître ont été interrompues, faute de ressources.

Saint Papoul 094

Pierre obituaire d'abbés datant du XII ème - XIII ème siècle, exposée sur le mur du cloître

A l'occasion de la réfection du dallage de l'église paroissiale, des fouilles furent réalisées les 24 juin et 6 juillet 1903, dans l'église de Saint-Papoul, sur les emplacements marqués par des dalles de marbre. Malheureusement ces dalles, complètement frustes ne pouvaient donner aucune indication, mais aidé par les registres paroissiaux et les minutes des notaires qui ont dressé les actes mortuaires, M. l'abbé Raynaud a pu retrouver, sous une dalle de marbre noir et devant l'autel du Saint Sacrement, la sépulture de Mgr Bernard Despruets, l'évêque de Saint-Papoul, de 1637 à 1655. Tout près se trouvait la sépulture de son frère Jean Despruets vicaire général du même évêché, décédé le 26 décembre 1650.

Sous une dalle de marbre blanc, devant la chapelle de la communion, ont été retrouvés les restes de Mgr de Langle (1739-1774), décédé le 25 juin 1774. Enfin, au milieu de la nef, devant l'autel du Saint Sacrement, reposait Mgr de Grammont, évêque de 1675 à 1716.

M. l'abbé Raynaud a, de plus, retrouvé les fondations de piliers cruciformes dans l'angle Nord-Ouest de la nef, qui soutenaient les trois nefs dont se composait autrefois l'église de Saint-Papoul. En l'état actuel des connaissances, on ne peut se prononcer sur le plan d'origine de cette église.

 

Mais qui était ce "Maître de Cabestany" ?

Si vous vous intéressez aux "vieilles pierres", aux édifices du Moyen-âge, en Languedoc vous allez souvent entendre citer ce nom "Maître de Cabestany".

C'est un sculpteur anonyme, le Maître de Cabestany est un personnage-clé de la sculpture romane méditerranéenne de la deuxième moitié du XII ème siècle. N'ayant signé aucune de ses œuvres, ce nom lui a été donné par un historien de l'art, Joseph Gudiol, en 1944 d'après une des plus importantes de ses sculptures : le tympan de l'église Notre-Dame-des-Anges de Cabestany, dans les Pyrénées-Orientales. Son style si particulier a permis de lui attribuer un ensemble d'œuvres d'environ 120 pièces sculptées de ses mains, par son atelier ou par son cercle artistique.

Le style du Maître de Cabestany le distingue de ses contemporains et traduit une forte personnalité. Sa sculpture, très expressive, est caractérisée par "l'horreur du vide", l'espace de la matière est saturé de personnages. Ces derniers, aux corps trapus, présentent des mains aux doigts démesurément longs. Le drapé des vêtements est doté de très nombreux plis. Les visages sont triangulaires, le front bas, l'arête de nez tranchante, le menton quasi-inexistant et les oreilles hautes et décollées. Les yeux globuleux et en amande, sont souvent soulignés de deux trous de trépan, outil du sculpteur. Toutes ces particularités ont permis de retracer le parcours du Maître et de son cercle. Allant de chantier en chantier, ils ont orné des édifices religieux principalement en Languedoc audois, en Roussillon et en Catalogne du Nord (Espagne), en Saint-Papoul et Gérone, mais également en Navarre (Espagne) et en Toscane (Italie).

Cela serait un bon sujet de reportage à développer, avec des photos des œuvres de ce sculpteur, j'y penserai pour l'avenir ....

Saint Papoul 064 abbaye cloitre

Détails de chapiteaux du cloître de l'abbaye de Saint-Papoul

Saint Papoul 070 abbaye

Présentés dans la salle d'exposition, des chapiteaux attribués au Maître de Cabestany.

Dans cette salle d'expo vous pouvez voir des panneaux permettant de comprendre la technique du Maître et appréhender son oeuvre.

Saint Papoul 071 abbaye

Présentés dans la salle d'exposition, des chapiteaux attribués au Maître de Cabestany

Saint Papoul 075 abbaye cloitre

Détails de chapiteaux romans du cloître de l'abbaye de Saint-Papoul

Saint Papoul 076 abbaye cloitre

Détails de chapiteaux du cloître de l'abbaye de Saint-Papoul, l'art roman

Saint Papoul 077 abbaye cloitre

Détails de chapiteaux du cloître de l'abbaye de Saint-Papoul

Saint Papoul 063 abbaye cloitreL'entrée du cloître de l'abbaye de Saint-Papoul

 

LISTE DES ABBÉS ET ÉVÊQUES DE SAINT-PAPOUL

Le diocèse de Saint-Papoul, érigé en 1318 et supprimé en 1801 était situé dans l'actuel département de l'Aude.

En consultant le Gallia Christiana, on constate qu'aucun des évêques de Saint-Papoul, au XIV ème siècle, ne fut inhumé dans le cloître.

Au Moyen Âge les onze abbés de Saint-Papoul :

  • ● Guillaume I n'est cité que dans un ancien manuscrit, rédigé par les ordres de Pierre Soybert, évêque de Saint-Papoul
  • ● Raimond I assista au concile de Toulouse en 1068 et à l'élection de l'abbé de Sorèze en 1071
  • ● Géraud I
  • ● Olric ou Ulric mentionné aussi dans l'ancien manuscrit, rédigé par les ordres de Pierre Soybert, évêque de Saint-Papoul
  • ● Guillaume II souscrivit en 1205, une donation faite à l'abbaye de La Grasse
  • ● Pierre de Saint-Germain abbé en 1209
  • ● Bernard I de Milhau abbé en 1230 et en 1233, assista à l'élection d'Ulger abbé d'Alet vers l'an 1234
  • ● Raimond II de Altinhaco, cité en 1244 et 1249
  • ● Géraud II abbé en 1250, 1253 et 1254, mourut en avril 1255 et fut enterré dans le cloître
  • ● Bertrand abbé en 1259, 1265 et 1273
  • ● Bernard II de la Tour est cité comme abbé en 1284, 1290, 1299 et 1309 il était très âgé lorsqu'il fut nommé premier évêque de Saint-Papoul. Il faisait parti de la famille de Bernard de la Tour, fait chevalier en 1244, par Raimond VII comte de Toulouse

 

Au Moyen Âge les évêques de Saint-Papoul :

  • ● Bernard de La Tour, du 11 juillet 1317 au 27 décembre 1317
  • ● Raymond de Mostuèjouls alias de Moscueroles 16 avril 1319-1329, transféré de Saint-Flour en 1319, devint cardinal le 18 décembre1327, mort le 13 novembre 1335
  • ● Guillaume de Cardailhac 27 janvier 1328, mort le 15 février 1347
  • ● Bertrand de Saint-Martial 5 janvier 1348, mort le 9 août1361
  • ● Pierre de Cros (O.S.B) le 27 juillet1362 au 8 juin1370, devient archevêque de Bourges, d'Arles et cardinal
  • ● Bernard de Castelnau (O.S.B) le 8 juin1370, mort le 7 mars1376
  • ● Pierre II de Cros le 18 août 1376, mort vers le 20 juin1412, enterré devant le grand autel de la cathédrale

Après la mort de Pierre II de Cros, le siège demeura vacant, l'évêché fut pillé par les Bourguignons et les archives furent dispersées.

  • ● Jean (dit de Fonte) de la Rochetaillée le 13 juillet1412 au 23 septembre1418
  • ● Jean du Bourg (alias de Burle ou plutôt Burke) nommé par le pape Martin V le 28 septembre 1418 au 23 mai 1421, transféré de Nice en1418 pour Saint-Papoul et transféré ensuite à Saint-Flour en 1421
  • ● Guillaume II de Montjoie le 23 mai 1421 au 25 juillet 1423
  • ● Raymond II Macrose (Mayrossi) le 25 juillet 1423 au 14 janvier 1426, transféré à Castres et élu cardinal le 23 juin 1426, mort en 1427
  • ● Pierre III Soybert le 28 janvier 1427, mort vers avril 1451 fut enterré devant le grand autel de la cathédrale
  • ● Raymond III de Loupauld d'Auch le 26 avril 1451, mort vers septembre-octobre 1462 enseveli devant l'autel de la Vierge
  • ● Jean III de La Porte le 31 octobre 1462, mort le 14 octobre 1468, enseveli devant le grand autel
  • ● Denis de Bar, du Berry,  le 14 octobre 1468 au 20 novembre 1471 transféré à l'évêché de Tulle, mais il reviendra à Saint-Papoul en 1495
  • ● Clément de Brilhac de Pompadour, le 20 novembre1471 au 9 mars 1495, fut transféré à Tulle puis reprit ensuite l'évêché de Saint-Papoul, et mourut en 1517

 

Du XV ème au XIX ème siècles, les évêques de Saint-Papoul:

  • ● Denis de Bar une seconde fois le 9 mars 1495 au 1er septembre 1508, mort le 31 mai 1517 enterré dans l'église des Dominicains de Bourges
  • ● Charles de Bar, le 1er septembre 1508, mort vers le 12 août 1538 enseveli en Berry dans le château paternel
  • ● Jean IV Salviati, Florentin, neveu du pape Léon X, le 17 octobre 1538 au 7 juin 1549, cardinal, administrateur, mort en 1557 il fut enterré dans la cathédrale de Ferrare
  • ● Bernardo IV Salviati frère du précédent, après avoir été chevalier de Malte il embrassa l'état ecclésiastique, le 7 juin 1549 au 27 août 1561. Il fut auparavant aumônier de la reine Catherine de Médicis. Il fut transféré à Clermont en 1561 puis nommé cardinal par le pape Pie IV. Il mourut à Rome en 1568.
  • ● Antonius Maria Salviati le 27 août 1561, démit de son évêché en 1564, cardinal mort à Rome le 26 avril 1602, enterré dans la basilique de Saint Jacques
  • ● Bernardo IV Salviati le 29 décembre 1564 au 8 septembre 1567, cardinal enterré dans la basilique de Ste Marie sur Minerve
  • ● Alexandre de Bardis le 8 septembre 1567 au 2 septembre 1591, mort à Castelnaudary enterré dans la chapelle Saint Michel

Le siège de l'évêché resta vacant près de dix années.

  • ● Jean V de Raymond, Toulousain, le 27 juin 1601, mort le 13 novembre1604, enterré dans l'ancien sépulcre des évêques à la gauche du grand autel de la cathédrale de Saint-Papoul
  • ● François Ier de Donnadieu du diocèse de Mirepoix, nommé par le roi le 15 mars 1607, mort le 3 avril 1626, enterré à Saint-Papoul
  • ● Louis de Claret le 10 novembre 1626, mort le 2 mars 1636, il fut conseiller au parlement de Toulouse
  • ● Bernard V Despruets, Béarnais, le 1er août 1636, mort le 20 juillet1655
  • ● Jean VI de Carbon de Montpezat le 5 juin 1657 au 28 octobre1664, mort à Sens le 3 avril 1686
  • ● Joseph de Carbon de Montpezat frère du précédent, le 28 octobre1664 au 27 décembre 1674 transféré à Toulouse, mort en 1687
  • ● François II de Barthélemy de Gramont de Lanta le 13 septembre 1675, mort le 26 février 1716
  • ● Gabriel-Florent de Choiseul de Beaupré le 16 mai 1716 sacré le 17 juillet 1718 au 17 octobre 1723 transféré à Mende
  • ● Jean-Charles de Ségur le 17 octobre 1723 au 26 février 1735 il remit sa démission, mourut à Paris le 29 septembre 1748
  • ● Georges Lazare Berger de Charency le 25 septembre 1735 au 3 septembre1738, transféré à Montpellier
  • ● Daniel Bertrand de Langle nommé en 1738 et sacré le 5 avril 1739, mort le 25 juin 1774 enterré dans l'église de Saint-Papoul devant la chapelle de la Communion
  • ● Guillaume-Joseph d'Abzac de Mayac né en Périgord le 21 janvier 1731, sacré le 17 juillet 1774, mort à Montpellier le 15 janvier1784
  • ● Jean-Baptiste-Marie de Maillé de La Tour-Landry évêque de Gap transféré à Saint-Papoul le 25 juin 1784 à 1790, dernier évêque de Saint-Papoul, il sera transféré à Nantes.

Le diocèse est supprimé en 1801.

Saint Papoul 079 calvaire a Notre dame de Bassens au sud ou

Photo d'un calvaire très ouvragé, sculpté dans la pierre, situé à Notre-Dame de Bassens au sud ouest de Saint-Papoul

 

plan du village Saint Papoul 01

 

LE VILLAGE DE SAINT-PAPOUL

 
Saint Papoul 024 ruelle

Maisons anciennes de Saint-Papoul avec ses ruelles émaillées de maisons en encorbellement

Saint Papoul 025 ruelleMaisons anciennes de Saint-Papoul au cachet médiéval

 

Le village s'est développé aux abords immédiats de l'abbaye côté Est. On trouve une trace écrite de l'existence du village en 1233. Le village s'est développé grâce aux privilèges octroyés par l'abbé dans une charte de 1255. Devenue cité épiscopale en 1317, elle sera solidement refortifiée vers 1367, face à l'insécurité du moment. En 1582, on dénombre 120 maisons qui sont reliées au quartier cathédral par un pont, séparé par un fossé et un espace libre. Un plan de 1782 fiat mieux état des fortifications de la cité. Elle est protégée par une enceinte de forme trapézoïdale, flanquée de tours quadrangulaires et circulaires. La rue principale d'Est en Ouest, actuellement rue de la mairie, desservait deux portes fortifiées, seule la porte Ouest avec sa Tour des Gardes est encore debout. Cette Tour des Gardes, abrita la prison depuis l'épiscopat de l'évêque Guillaume de Cardaillac (1328-1348).

Cette tour de plan rectangulaire inscrite sur l'inventaire des Monuments Historiques depuis 1926, est percée de quelques baies et meurtrières. La porte d'accès de style gothique, s'ouvre sur un grand arc brisé, environné par trois têtes humaines sculptées. Elle enjambe un passage couvert qui laisse encore apparaître la rainure de la herse et les gongs des vantaux de la porte, aujourd'hui disparue. La tour abrite une statuette de la Vierge à l'Enfant du XVI ème siècle, dont l'originale est conservée dans la salle d'exposition de l'abbaye.

De nos jours, la rue de l'Ourmeto et l'impasse du Cers suivent le tracé d'une partie des remparts. Initialement, le ruisseau du Limbe contournait l'enceinte villageoise, au Nord afin d'alimenter un fossé défensif. L'ancien bourg fortifié a su préserver son cachet médiéval avec ses ruelles, ses maisons en encorbellement et pans de bois. L'ancien hôpital du village, appelé "maison Lacapelle" date de 1610.

Le village de Saint-Papoul connu une activité prospère liée à l'extraction de l'argile. Dés le XVI ème siècle, les archives témoignes de la production de poterie commune à Saint-Papoul. En 1811, quatre fabriques sont recensées. En 1829, le développement de cette activité s'accélère avec la création, par le marquis de Hautpoul, d'une grande faïencerie. Ces manufactures étaient réputées pour leur production d'assiettes de forme octogonale.

Au XX ème siècle, comme dans tout le Lauragais, Saint-Papoul produisait aussi des briques et des tuiles.

Saint Papoul 020 ruelle  Saint Papoul 026 porte de la ville
 Vielles portes, vestiges du village de Saint-Papoul (cliquez sur la photo pour agrandir)
Saint Papoul 027 porte de la ville  Saint Papoul 031 vieille maison
Ruelle avec ancienne porte de la ville de Saint-Papoul (cliquez sur la photo pour agrandir)
Saint Papoul 016 tour des gardes  Saint Papoul 028 mairie de la ville
A gauche, la tour des gardes de Saint-Papoul. Adroite la mairie datant de 1804 (cliquez sur la photo pour agrandir)
Saint Papoul 029 vieille maison
Maison ancienne à encorbellement ayant encore ses colombages, regardez l'appareillage des briques entre les poutres
Saint Papoul 023 vieille maison de 1728
Maison ancienne de Saint-Papoul à encorbellement datant de 1728
Saint Papoul 021 vieille maison de 1728  Saint Papoul 022 vieille maison de 1728
Maisons anciennes de Saint-Papoul, (cliquez sur la photo pour agrandir)
Saint Papoul 012 tour des gardes  Saint Papoul 013 tour des gardes

La Tour des Gardes de Saint-Papoul (cliquez sur la photo pour agrandir)

Saint Papoul 015 détail de la tour des gardes   Saint Papoul 034 détail porte tour des gardes

Détails de la Tour des Gardes de Saint-Papoul, à gauche, la partie où coulissait la herse, et à droite on aperçoit encore les gongs de l'ancienne porte médiévale (cliquez sur la photo pour agrandir)

Saint Papoul 017 vierge à l'enfant tour des gardes

Vierge à l'enfant se trouvant sous le porche de la Tour des Gardes

Saint Papoul 018 vierge à l'enfant tour des gardes

Détail de la Vierge à l'enfant se trouvant sous le porche de la Tour des Gardes

Saint Papoul 033 vieille maison

Maison ancienne médiévale restaurée de Saint-Papoul, les colombages ont été conservés

Saint Papoul 030 vieille maison  Saint Papoul 032 vieille maison

Maison ancienne médiévale à encorbellement de Saint-Papoul, (cliquez sur la photo pour agrandir)

 

Je vous ai proposé quelques photos anciennes dans la première partie de ce reportage, voici le suite de cette série ...

Saint Papoul ancien 019 en 1905Le cloître de l'abbaye de Saint-Papoul en 1905

Saint Papoul ancien 01 en 1905Le cloître de l'abbaye de Saint-Papoul en 1905

Saint Papoul ancien 02 en 1905Le cloître de l'abbaye de Saint-Papoul en 1905

Saint Papoul ancien 035 en 1910Le cloître de l'abbaye de Saint-Papoul en 1910

Saint Papoul ancien 07b en 1905  Saint Papoul ancien 07 en 1905

La porte Est, la Tour des Gardes du XII ème siècle, photos datant de 1905

Saint Papoul ancien 016 en 1905  Saint Papoul ancien 021 en 1905

Autres photos de la porte Est datant de 1905, la Tour des Gardes du XII ème siècle.

Saint Papoul ancien 09 en 1955    Saint Papoul ancien 06 en 1905

A gauche, la porte Est datant de 1955, la Tour des Gardes du XII ème siècle. A droite, vieilles demeures et porte moyenâgeuses, photo de 1905

Saint Papoul ancien 030 en 1905    Saint Papoul ancien 011 en 1905

Ces deux photos de Saint-Papoul datent de 1905 à comparer avec la photo ci-dessous de nos jours

Saint Papoul 019

Comparer cette photo avec les photos ci-dessus datant de 1905 !

Saint Papoul ancien 010 entrée du cloitre en 1950  Saint Papoul ancien 014 en 1975

A gauche, entrée du cloître de l'abbaye de Saint-Papoul en 1950. A droite, l'entrée du village en 1975.

 

Ainsi se termine ce second reportage, en espérant qu'il vous aura intéressé, n'hésitez pas à laisser vos commentaires ... et revenez me voir !

Vous désirez être averti de la parution d'un nouvel article ? Inscrivez-vous sur la Newsletter ICI

Eh bien, voilà encore un beau reportage, qui mérite tous mes remerciements aux internautes photographes qui ont bien voulu partager et grâce à leurs clichés, permettent de documenter et de mettre en valeur ce reportage, que je réalise bénévolement pour la promotion d'une belle région : L'AUDE ! L'aventure continue ...qu'on se le dise !! 
Sachez qu'il est toujours possible d'y rajouter des infos, des photos, si vous en avez, contactez moi, je me ferai un plaisir de compléter l'article.

Voici mon adresse mail pour m'adresser vos documents ou prendre simplement contact   jp@belcaire-pyrenees.com 

Avant de quitter ce site et pour mieux y revenir, profitez-en pour consulter aussi les sommaires du menu, il y a de nombreux sujets variés, très intéressants et instructifs, allez-y,  jetez un oeil !

--------------------------------------

Votre aide est la bienvenue ! Vous désirez participer et me proposer des articles avec ou sans photo. Ce site c'est aussi le vôtre, utilisez cette opportunité. C'est l'occasion, vous voulez "partager" et faire découvrir votre village audois, la région, un itinéraire de rando, ou tout autre sujet qui vous tient à coeur, je me charge du montage et de la présentation sur le site ..., écrivez moimon adresse email pour me joindre est indiquée ci-dessus.

Il  y aura toujours quelque chose sur ce site qui vous surprendra et vous intéressera. Pour ne pas rater la publication des reportages, c'est simple, inscrivez vous sur la Newsletter, dans le menu de gauche ; pour vous inscrire c'est simple, tapez votre adresse mail et cliquez sur "inscrivez-vous". Je compte sur vous pour pulvériser le nombre des abonnés qui progresse de jour en jour !

  --------------------------------------

L'aventure continue ... avec vous, toujours de plus en plus nombreux et fidèles lecteurs.

 Julie logo janvier 2013 495x350

Partager cet article

Réalisé par Jean-Pierre LAGACHE - dans HISTOIRE
commenter cet article

commentaires

CONRAUX Marie 23/06/2016 20:18

reportage extraordinaire ! merci pour toutes ces photos de ce beau village ! je me suis permise de les copier ... faisant pour moi-même des dossiers de tous ces villages que je trouve merveilleux ! ainsi je voyage assise devant mon ordi ... faute de mieux

MARRY Ghislain 09/02/2014 18:45


Bonjour et bravo pour vos articles bien construits et richement documentés sur le petit village audois de Saint-Papoul.
J'aimerais savoir si le comte Alphonse-Henri d'HAUTPOUL, député de l'Aude, décédé à Saint-Papoul le 27 juillet 1865 à l'âge de 76 ans, a été inhumé au cimetière communal.
J'ai cherché sur le net son lieu de sépulture, mais bizarrement, c'est l'omerta, de même que pour ses obsèques !
Si vous avez des infos à ce propos, je vous saurais gré de me les communiqer.
Merci d'avance pour la réponse

Jean-Pierre 09/02/2014 18:49



Le comte Alphonse-Henri d'HAUTPOUL général et homme politique français est décédé à Paris effectivement le 27 juillet 1865 et il a été inhummé au cimetière du Père Lachaise Paris XXème.



PRIGENT 06/01/2014 19:03


Bonne année 2014 à tous...


Encore un magnifique cadeau de Saint Papoul  avec la radio des Pyrénées dans mes oreilles Bretonne. Quel joli voyage, vous m'offrez ! Merci beaucoup.


 

Anne Castagnou 06/01/2014 12:28


Bonjour Jean-Pierre,


Je vous souhaite une Bonne Année 2014 ... une bonne Santé ... surtout.


Merci merci de vos reportage photos ... études approfondies et présentations de ces beaux village de l'Aude  ... lourdement chargés d'Histoire.  Je suis à chaque parution 
captivée,  vraiment un beau travail ..


Je n'ai encore retrouvé les cartes postales de Fanjeaux,  des années 1950 ... je n'oublie pas !!! 


Merci de tous ces partages,  un coucou à Julie,  qui doit faire greffière !!! c'est mignon.


A bientôt,  bien à vous,   Anne