Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : www.belcaire-pyrenees.com
  •  www.belcaire-pyrenees.com
  • : BELCAIRE capitale du Pays de Sault en Languedoc Roussillon. Au départ j'ai réalisé ce site pour partager les retrouvailles 33 ans après, de 17 copines, dans cette région authentique préservée en territoire cathare au pied des Pyrénées. Mais je me suis aperçu que l'Aude n'était pas assez mise en valeur, alors amoureux de cette région et la passion étant là, j'ai réalisé des reportages pour vous présenter ce département aux lieux chargés d'histoire. Ce site a pour but surtout de vous faire découvrir cette région authentique, plein de charme qu'il faut aller visiter.
  • Contact

ANNONCES-MESSAGES-ACTUALITÉS

Ils veulent vous informer !

Pour découvrir les annonces

  cliquez sur la photo

Photo pour les annonces 02

Faites Une Recherche Sur Ce Site

LIENS UTILES

En cliquant sur l'une des images ci-dessous :

1 - vous pouvez écouter Radio Montaillou en direct

 

logo 01cliquez sur le logo RADIO MONTAILLOU ci-dessus pour écouter la Radio en direct
(en cliquant sur leur site en haut à droite)
pendant que vous consultez les pages du site
 

 

 

Pour suivre la progession et connaître la position des ours dans les Pyrénées
téléphonez au 05.62.00.81.10
 
Vous pouvez m'écrire
CLIQUEZ SUR LE PETIT CHIEN ROMÉO POUR ME CONTACTER
 
 
LIVRE D'OR
cliquez sur la photo pour déposées vos marques de sympathie et pour les visionner

Gîtes dans une ancienne école place du village de Comus, village situé
sur le tracé de l'emblématique Sentier Cathare et à proximité des gorges de la Frau et de Montségur
 
Locations gîtes et chambres d'hôtes à Ignaux dans les montagnes des Pyrénées
en Haute-Ariège près d'Ax-les-Thermes
 
Hôtel Restaurant Bayle ** à Belcaire

 

Sites d'Ami(e)s

Les Amis du Sabarthez de Pierre Cortinas

 

Pour le développement du tourisme au Pays de Sault :

     l'Association le Grand Sault

 

on y trouve des renseignements intéressants sur ce site :

     Chambre d'Agriculture de l'Aude

 

Logo réduit office du tourisme du pays de sault

Office du Tourisme du Pays de Sault

Chemin départemental 613

11340 ROQUEFEUIL

Tél : 04.68.20.75.89

 

Retour à la page d'accueil

LES LIVRES CONSEILLÉS

Nouvelle Rubrique pour découvrir

des livres intéressants

cliquez sur la photo

livres conseillés

MESSAGE

3 novembre 2008

 

J'EXPÉRIMENTE, JE TESTE,  VOUS ME DITES SI LA VIDÉO PASSE BIEN CHEZ VOUS
N'oubliez pas de mettre le son
Allez on se fait plaisir

Bien sûr tous les Albums nous les avons !
 Crosby Stills Nash & Young en concert

 

 

 

Partager cet article

Réalisé par Jean-Pierre LAGACHE - dans MUSIQUE
commenter cet article
1 novembre 2008
 

 

BELCAIRE photo année 1965, 11h30



Comme un trésor caché, après un interlude de 33 années fécondées dans une époque sourde où rien ne raisonne j'aimerai bien rappeler quelques souvenirs .... inspirations .... émotions .... tu te dévoiles magistrale capitale du Pays de Sault .... Belcaire .... village authentique .... admiration ... fascination obsessionnelle insidieuse ! On l'aime.

 

Partager cet article

Réalisé par Jean-Pierre LAGACHE - dans Le début de l'aventure
commenter cet article
22 octobre 2008

 

 

La croix Cathare symbolisant les armes des comtes de Toulouse et du Languedoc Roussillon (croix occitane)

 

Aux premiers siècles de notre ère, le dogme chrétien s'élabore peu à peu. Ceux qui s'en écartent, les hérétiques sont exclus de l'Église, voire combattus par les pouvoirs temporels.

    

La croix Cathare

Au XII ème siècle, aux quatre coins de l'Europe, un christianisme dualiste, le catharisme, interpelle nombre de croyants soucieux de mieux observer les préceptes évangéliques. Son implantation en Occitanie inquiète les pouvoirs ecclésiastiques.
Cette religion est apparue en Europe en l'an 1000. En 1180, le Bogomilisme ou Catharisme devint la religion d'état de Bosnie. Les adeptes Cathares appelés Parfaits se nommaient entre eux "Bons Hommes", "Bons Chrétiens" ou "Amis de Dieu". Ils eurent une influence considérable sur les esprits. Ils recrutaient parmi les nobles, les bourgeois et les marchands. Les femmes étaient sensibles aux messages d'Amour du Catharisme. Ils allaient de ville en ville et de château en château vêtus de bure noire, ceinturés d'une corde blanche et portant l'Evangile de Saint-Jean qu'ils avaient traduit dans le langage commun permettant ainsi, de le mettre à la portée de tous. Ils parcouraient les campagnes deux par deux et répandaient la bonne parole.
Finalement en 1167 un concile Cathare se tint à Saint-Félix-de-Carman, près de Toulouse, scellant l'existence d'une véritable Église Cathare.
Religieux et religieuses cathares, dont les communautés s'organisent en Églises autour d'évêques sur le modèle ancien, prétendent constituer la vraie Église du Christ ; ils prêchent et sauvent les âmes par un baptême de pénitence de type paléochrétien.
Les Cathares se proclamaient Chrétiens mais rejetaient en bloc l'Ancien Testament ainsi que les rites de l'Église Catholique. L'Église Cathare pratiquait un seul et unique sacrement le "Consolament". Ce sacrement n'était donné qu'avec prudence et parcimonie. Il impliquait que le récipiendaire de ce sacrement vive dans une foi Cathare complète. C'est pour cela que le Consolament n'était donné qu'au porte de la mort ou après un engagement certain et sincère.

 

Tribunal de l'inquisition

Bien que persécutés par l'Église catholique, les prédicateurs cathares, grâce à la qualité de leur message spirituel, furent bien acceptés, dès le début du XII ème siècle, par la petite noblesse occitane et par une part importante de la population.
Au début du XIII ème siècle et devant l'influence grandissante du catharisme, l'Église catholique, en 1208, le pape Innocent III déclencha la "croisade contre les Albigeois", terme désignant les cathares occitans, les croisés étant ceux qui persécutaient et menaient cette croisade contre les cathares occitans. Afin d'en finir avec le catharisme, le Pape institua l'inquisition en 1232. Pendant plus d'un siècle, tragédies et malheurs vont s'abattre sur un Languedoc qui sera réuni au royaume de France, en 1271, et d'où l'hérésie apparaîtra totalement extirpée en 1321.


A suivre ...

 

Partager cet article

Réalisé par Jean-Pierre LAGACHE - dans HISTOIRE
commenter cet article
19 octobre 2008

 

Comus très petit village de l'Aude authentique comme on les aime, d'une quarantaine d'habitants, situé à 3 km au nord de Camurac par la D 20, altitude 1180 m.

Comus l'hiver

Comus vue de la route en direction du col du Boum

Restaurant domaine "Le silence du midi" original comme nom !

Pour les amateurs de rusticité conviviale, bien situé dans ce charmant petit bourg niché sur le flanc de la montagne, ce restaurant vous offre une bonne table. Décor rustique très agréable pour une étape sympathique. Cuisine du terroir classique, savoureuse, élaborée à partir de bons produits de saison.

La salle du restaurant

Le patron est belge aussi, il se prénomme Gunther et sa femme Ellen, la famille Van Impe-Bockstaele très sympathique qui possède mise à part de celle des vins, une carte de différentes bières belges qui ne vous laisse pas indifférent, pour les amateurs après une bonne marche.

Pour aller au "pas de l'ours" direction col du Boum, on surplomb Comus offrant une belle vue jusqu'à Camurac, Montaillou et Prades.

Rue tranquille et paisible de Comus où règne le calme.

Gîtes d'étape et loisirs de montagne dans l'ancienne école communale, chez Anne Pagés.

Route venant de Comus et montant au col du Boum.
 

Dans un cadre calme et champêtre, Comus petit village d'une quarantaine d'habitants au cachet intact et authentique, où passe le GR107, le GR7b surnommés le "sentier Cathare" ou le " chemins des Bonshommes", le sentier d'Émilie, ces sentiers passant par les gorges de la Frau vous mène à Montségur haut lieu historique et ne laisserons pas indifférents les mordus de nature.
Comus est aussi le point de départ pour vous rendre au "pas de l'ours" vous offrant une superbe vue surplombant les gorges de la Frau et offrant une superbe vue au loin du château de Montségur.
Comus est un endroit qui permet de se ressourcer et qui mérite le détour, c'est un joli petit village sympa.

 

 

 

Partager cet article

Réalisé par Jean-Pierre LAGACHE - dans DÉCOUVERTE
commenter cet article
19 octobre 2008

 

Espezel est situé à 6 km de Belcaire vers l'Est en direction de Quillan sur la D 613, petit village de 208 habitants, altitude légèrement inférieur par rapport à Belcaire 900 m.

 


Espezel,  la rue principale débouchant sur la place où se situe le resto, dommage encore une journée sans soleil !

 

Le "Relais du Pays de Sault" plus communément appelé chez "p'tit louis", ce resto est vraiment a faire, il faut le voir pour le croire. On n'en fait plus des comme ça.
L'idée : un menu à 22 € avec charcuteries maison (en abondance !) et salade de gésiers, choix de confit de canard, aiguillettes, faux-filet, ou daube (exceptionnelle), plateau de fromage (si vous pouvez encore) et dessert (crêpes et confitures maison ou cornet glacé, parfois une île flottante). Pour ce prix-là, vous aurez du Rivesaltes en apéro avec fritons de canard, le vin (pas terrible avouons-le mais quelques bouteilles sont à la carte à petits prix) et café. Pour un petit supplément ajoutez le foie gras, et les cèpes. Cuisine rustique mais très bonne et copieuse.

 

 

 

L'entrée, on le voit, resto très aprécié par le guide du Routard.

Sans chichi, sans manière, une très bonne cuisine du terroir du p'tit Louis avec des produits régionaux en quantité dans l'assiette.

P'tit Louis toujours fringuant

Resto incontournable, que l'on a aussi testé, et on a regretté de l'avoir trouvé trop tard dans notre séjour.

 

Voici l'adresse du resto : Louis PECH  Relais du Pays de Sault, 3 place Calcat, 11340 ESPEZEL

 

Voir l'extrait du journal télévisé de TF1 où p'tit Louis est interviewé, c'est ICI

 

Partager cet article

Réalisé par Jean-Pierre LAGACHE - dans DÉCOUVERTE
commenter cet article