Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : www.belcaire-pyrenees.com
  •  www.belcaire-pyrenees.com
  • : BELCAIRE capitale du Pays de Sault en Languedoc Roussillon. Au départ j'ai réalisé ce site pour partager les retrouvailles 33 ans après, de 17 copines, dans cette région authentique préservée en territoire cathare au pied des Pyrénées. Mais je me suis aperçu que l'Aude n'était pas assez mise en valeur, alors amoureux de cette région et la passion étant là, j'ai réalisé des reportages pour vous présenter ce département aux lieux chargés d'histoire. Ce site a pour but surtout de vous faire découvrir cette région authentique, plein de charme qu'il faut aller visiter.
  • Contact

ANNONCES-MESSAGES-ACTUALITÉS

Ils veulent vous informer !

Pour découvrir les annonces

  cliquez sur la photo

Photo pour les annonces 02

Faites Une Recherche Sur Ce Site

LIENS UTILES

En cliquant sur l'une des images ci-dessous :

1 - vous pouvez écouter Radio Montaillou en direct

 

logo 01cliquez sur le logo RADIO MONTAILLOU ci-dessus pour écouter la Radio en direct
(en cliquant sur leur site en haut à droite)
pendant que vous consultez les pages du site
 

 

 

Pour suivre la progession et connaître la position des ours dans les Pyrénées
téléphonez au 05.62.00.81.10
 
Vous pouvez m'écrire
CLIQUEZ SUR LE PETIT CHIEN ROMÉO POUR ME CONTACTER
 
 
LIVRE D'OR
cliquez sur la photo pour déposées vos marques de sympathie et pour les visionner

Gîtes dans une ancienne école place du village de Comus, village situé
sur le tracé de l'emblématique Sentier Cathare et à proximité des gorges de la Frau et de Montségur
 
Locations gîtes et chambres d'hôtes à Ignaux dans les montagnes des Pyrénées
en Haute-Ariège près d'Ax-les-Thermes
 
Hôtel Restaurant Bayle ** à Belcaire

 

Sites d'Ami(e)s

Les Amis du Sabarthez de Pierre Cortinas

 

Pour le développement du tourisme au Pays de Sault :

     l'Association le Grand Sault

 

on y trouve des renseignements intéressants sur ce site :

     Chambre d'Agriculture de l'Aude

 

Logo réduit office du tourisme du pays de sault

Office du Tourisme du Pays de Sault

Chemin départemental 613

11340 ROQUEFEUIL

Tél : 04.68.20.75.89

 

Retour à la page d'accueil

LES LIVRES CONSEILLÉS

Nouvelle Rubrique pour découvrir

des livres intéressants

cliquez sur la photo

livres conseillés

MESSAGE

6 décembre 2016

 

Un superbe cadeau à offrir ou … à s'offrir et à partager en famille !

Je viens de recevoir l'ouvrage de Daniel Brugès auquel j'ai très modestement participé. Ce qui m'a valu l'honneur d'être cité dans les orientations bibliographiques (page 184) et les remerciements (page 185). L'adresse de mon site y figure, je l'en remercie.

Daniel Brugès

Ce livre dégage une émotion et est la mémoire d'une époque pas si lointaine, début du XXème siècle jusqu'en 1960. 185 pages avec de très nombreuses photos d'époque évoquent la vie quotidienne rurale et sociale qu'ont vécue nos anciens. Cela va vous rappeler des souvenirs j'en suis persuadé.

En 1950, 30 % de la population française habite et travaille à la campagne alors qu'en 1850 c'était 80 %.

Les thèmes abordés dans ce livre : la mairie, l'école, la religion au village, la vie et travaux à la ferme, les métiers ruraux, la famille de la naissance à la mort, le temps des fêtes, croyances et rebouteux, le facteur, ….etc. Le contenu de cet ouvrage s'identifie à n'importe quel village de France, pourquoi pas le vôtre !

Commandez-le sur Amazon, à la FNAC ou chez votre libraire avec le numéro ISBN.

Son prix ? Vraiment pas cher : 29,90 euros.

Si vous appréciez mon site, vous apprécierez ce livre authentique bourré de témoignages avec de magnifiques photos sur papier glacé.

4ème de couverture de l'ouvrage.

Daniel Brugès

--------------------------------------------------------

Au Village de mon enfance de Daniel Brugès

Aux éditions DE BORÉE, 45 rue du clos-four, 63056 Clermont-Ferrand Cedex 2

Parution novembre 2016

N° ISBN : 978-2-8129-2020-2

185 pages papier glacé, dos et couverture cartonnées.

Format : 295 x 245

PRIX : 29,90 euros

 

Partager cet article

Réalisé par Jean-Pierre - dans ARTICLES DIVERS
commenter cet article
16 juin 2015

 

Madame Rosillette Maxine ex madame Miesch m'a contacté pour participer à l'élaboration de cet article, car le berceau de son histoire familiale se situe à Belcaire. La généalogique de sa famille Toustou / Bonnail / Delpey / Fourié / Mouchard remonte dans les archives de Belcaire jusqu'en 1666. Et c'est fabuleux, elle a en sa possession des photos très anciennes de ses descendants qu'elle désire partager avec vous et je la remercie de tout cœur. Voici donc l'histoire de cette famille dont les racines sont à Belcaire, accompagnée de photos que je trouve extraordinaires, car certaines ont plus 115 ans ! Quelques photos sont un mystère pour Maxine et attendent des réponses, peut-être les connaissez-vous, alors visionnez ce reportage jusqu'au bout !

 

Le destin de Maxine a fait qu'elle est née en Angleterre, elle est la fille de Marie-Louise Fourié née en 1910 à Londres et de Miesch Jean est né en 1905 à Urmston, Angleterre. Son père (Miesch) avait sa famille originaire d'Albi et de Mulhouse.

Pour la petite histoire, il y avait une petite communauté française à Londres constituée de la famille Bonnail / Fourié originaire du Pays de Sault (Aude), ils s'y étaient installés au début du siècle dernier pour y faire fortune. D'ailleurs, ils ont bien réussi et ont tous fait fortune à divers niveaux.

Maxine c'est surtout intéressée à sa descendance issue du Pays de Sault dont voici quelques informations accompagnées de photos personnelles familiales :

 

La famille Bonnail de Belcaire (lignée maternelle) :

 

Antoine Bonnail né entre 1795 et 1799 épousa avant 1829 Rose Nègre, en 1855 ils étaient domiciliés à Belfort sur Rébenty. Ils eurent un fils qui suit :

 Jean Bonnail fabricant de draps, né le 4 mars 1829 à Mérial, il est domicilié à Belfort sur Rébenty lors de son mariage le 20 juin 1855 à Belcaire avec Jeanne Marie Delpey ménagère née le 20 septembre 1834 à Carcassonne, fille de Pierre Delpey juge de paix et de Sophie Castelan domiciliés à Tuchan lors du mariage de leur fille. Ils eurent un fils :

 Alcide Bonnail (l'arrière-grand-père de Maxine) que l'on retrouve plus loin.

------------------------------------------------------

Jean Marie Delpey garde forestier + le 26 mars 1840 à Niort de Sault époux de Marie Anne Calvet + le 13 mars 1855 à Niort de Sault, ils eurent un fils :

 Jean Delpey huissier né le 24 janvier 1823 à Niort de Sault il épousa le 1er juillet 1856 à Belcaire Marie Pauline Delpey couturière née le 5 mai 1838 à Belcaire, fille naturelle de Marie Delpey couturière née en 1820 à Belcaire. Ils eurent une fille et deux fils :

 Marie Apolonie Delpey née le 8 février 1860 + en 1934 (l'arrière-grand-mère de Maxine) que l'on retrouve ci-après ;

 Jean-Pierre Marie Alphonse né le 21 décembre 1857 ;

 Auguste Charles Hippolyte né le 27 octobre 1862.

 

------------------------------------------------------

Le grand-père maternel de Maxine : Alcide Bonnail né le 23 octobre 1861 à Belfort (Aude) + 6 septembre 1917 à Belcaire, il était médecin à Belcaire, il possédait aussi une scierie à Belcaire. Il a épousé en 1885 Marie Apolonie Delpey née le 8 février 1860 à Belcaire + en 1934.

De ce mariage naîtra 3 filles :

            - Pauline Bonnail née en 1886 + en 1940 environ, elle épousa en 1909 à Belcaire Paul Baptiste Théophile Fourié ;

              - Jeanne Bonnail née en 1888 + en 1920 ;

            - Joséphine Bonnail dite Fifine née en 1898 + en 1945. Elle épousa Séraphin Mouchard originaire de Belfort (Aude) celui-ci faisait partie de cette fameuse communauté partie faire fortune à Londres. Ils eurent une fille : Jeanne dite Nénette enterrée à Belcaire dans le caveau d'Alcide Bonnail (pas d'inscription sur la tombe) ; et un fils Paul (Paulo) qui a plus tard dirigé plusieurs grands hôtels à Nice et est décédé dans des circonstances mystérieuses dans l’arrière-pays niçois dans les années 1990.

 

La famille Fouriè de Belcaire (lignée maternelle) :

 

Jean Raimond Fourié + avant 1797 épousa avant 1772 Marguerite Baille. Ils eurent un fils qui suit :

 Marc Fourié brigadier forestier né le 12 septembre 1772 à Belcaire + 26 septembre 1832, il  épousa le 27 mars 1797 (7 germinal An V) Catherine Bez née le 7 juillet 1772 à Belcaire + 28 septembre 1833, fille de ? Bez boulanger et de Jeanne Fourié.

Ils eurent un fils qui suit :

 Paul Jean Christophe Fourié cultivateur, né le 9 juillet 1811 à Belcaire, il épousa le 6 août 1839 Marie Rose Caussou né le 9 janvier 1815 à Belcaire, fille de Jean Paul Caussou et d'Elisabeth Fourié tous deux cultivateurs.

Ils eurent un fils qui suit :

 Philippe Armand Fourié profession cordonnier, né le 18 avril 1854 à Belcaire épousa le 11 décembre 1882 à Belcaire Marie Louise Rabaute née le 24 juin 1861 à Belcaire, fille d'Antoine Rabaute profession plâtrier né en 1826 et d'Antoinette Fauché née en 1829 tous deux à Belcaire.

Ils eurent deux enfants :

            - Paul Baptiste Théophile Fourié né en 1883 à Belcaire + en 1945, il épousa Pauline Bonnail en 1909 à Belcaire (fille d'Alcide Bonnail).

            - Marie-Louise Fourié née en 1910 à Belcaire + en 2007 (la mère de Maxine); elle épousa Jean Miersch né en 1905 à Urmston, Angleterre.

 

J'ai effectué des recherches dans les archives de Belcaire et j'ai conservé deux photos d'actes de naissance, ceci afin de documenter ce reportage :

Photo de l'acte de naissance de Marie Louise Rabaute née le 24 juin 1861 à Belcaire.

Photo de l'acte de naissance de Philippe Armand Fourié né le 18 avril 1854 à Belcaire.

------------------------------------------------------

Marie-Pauline (née de père inconnu et de Marie Delpey couturière à Belcaire). Elle allait à la messe à Espezel et Jean Delpey s'y rendait également car il était tombé follement amoureux de la jeune fille. Il la demanda en mariage et ils s'installèrent à Belcaire dans la maison de sa mère.

Jean Delpey est né le 24 janvier 1823 à Niort de Sault, il était huissier à Belcaire.

L'huissier a installé son étude dans la maison familiale afin d'être près de sa femme car il l'adorait. Ils ont eu 3 enfants en 4 ans :

          - Jean-Pierre Marie Alphonse né le 21 décembre 1857 ;
          - Marie Apolonie Delpey née le 8 février 1860 à Belcaire (mon arrière-grand-mère la photo ci-après) ;

          - Auguste Charles Hippolyte né le 27 octobre 1862.

Lors de l'accouchement du dernier enfant, le médecin est arrivé après avoir soigné un cheval malade, et la jeune maman est morte d'une infection (fièvre purpurale) 9 jours plus tard. Le bébé est décédé à presque 2 ans le 17 août 1864.

Ils ont tous deux été enterrés au cimetière de Belcaire. L'huissier ne s'est jamais remis de la mort de sa femme et ne s'est jamais remarié.

La mère de l'huissier a élevé les deux enfants. Jean-Pierre est allé chez les frères et Marie Apolonie a poursuivi ses études à la maison. Elle s'est mariée avec son cousin germain Alcide Bonnail qui habitait une maison de maître à Belfort (Aude) à l'époque.

Voici la photo de Marie Apolonie Delpey épouse Bonnail, on l'appelait "maman de Belcaire".

Voici une photo très ancienne datant de 1897 prise à Belcaire, avec l'arrière-grand-père Alcide Bonnail et ces côtés sa femme Marie Apolonie (nom de jeune fille Delpey).

Assise, l'arrière arrière-grand-mère Jeanne Marie Delpey (la mère d'Alcide Bonnail). La fille Pauline Bonnail de 11 ans à gauche, (c'est la grand-mère de Maxine), la jeune fille à droite c'est sa soeur Joséphine Bonnail 9 ans et sur les genoux de Jeanne Marie Delpey c'est la troisième soeur Jeanne Bonnail 1 an.

Voici la mère d'Alcide Bonnail Jeanne Marie Delpey née Toustou qui date de 1895. On l'appelait "Bonne Maman de Limoux". C'était un véritable dragon, paraît-il (!). Elle a eu un fils, Jean Delpey né le 24 janvier 1823 à Niort. Il était huissier, domicilié à Belcaire. Il a épousé Marie-Pauline Delpey (née de père inconnu et de Marie Delpey couturière à Belcaire).

Photo d'Alcide Bonnail revenant de la chasse vers 1883.

Portrait d'Alcide Bonnail datant de 1891.

C'est Alcide, médecin à Belcaire, et forte tête, qui a fait mettre l'électricité dans le village, faisant de Belcaire un des premiers villages de France à avoir l'électricité. Il possédait aussi une scierie à Belcaire.

Quand mon arrière-grand-père est mort, Alcide Bonnail, il avait une scierie.  Il a pris froid à la chasse et le médecin n'a su le soigner.  Il est mort d'une pneumonie quelques jours plus tard laissant mon arrière-grand-mère seule, désemparée.  Une de ses filles, Joséphine Bonnail, a voulu reprendre la scierie, mais toute seule, elle n'y serait pas arrivée. La famille Martre a racheté la scierie.

Joséphine s'est mariée avec Séraphin Mouchard et des années plus tard, sont partis en Angleterre rejoindre les autres membres de la famille dans la communauté française à Londres, emmenant avec eux Marie-Apolonie Bonnail.  Elle ne s'est jamais habituée à l'Angleterre, ne parlait pas la langue, et se languissait de Belcaire qu'elle ne devait plus jamais revoir.

Photo datée de 1912 d'Alcide Bonnail avec sa femme Marie Apolonie et leur petite fille Marie-Louise née en 1910.

Une tenture a été tendue sur le mur derrière eux pour faire plus joli !

Maxine a retrouvé le portrait d'un couple qui avait un lien avec Alcide Bonnail, mais lequel ?

Qui sont-ils ? Si vous connaissez la réponse contactez-moi.

Photo datée de 1914 à Belcaire, Marie-Louise Fourié 4 ans (la mère de Maxine) tenant un fusil de chasse avec un petit garçon dont elle ignore le nom.

Chasseurs, Alcide Bonnail est le 4 ème à droite, photo datant entre 1914 et 1918.

Portrait d'un homme inconnu, Maxine pense qu'il faisait partie de la famille côté Bonnail, qui est-ce ?

Paul Théophile Fourié parti chercher fortune en Angleterre en tant que cuisinier, il avait environ 30 ans, la photo doit dater de 1913.

   

Photo de gauche, Paul Théophile Fouriè avec sa fille Marie-Louise en 1912. Photo de droite, Pauline Bonnail épouse Fouriè avec sa fille Marie-Louise à Londres vers 1912.

Paul Théophile Fourié pendant la deuxième guerre mondiale il avait ouvert un restaurant "La Maison de France" à Londres avec Séraphin Mouchard de Belfort (Aude). La photo date de 1940, il avait préparé un gâteau avec une croix de Lorraine pour la visite du Général de Gaulle.

Carte de voeux envoyée d'Angleterre par Théophile Fourié à sa famille restée en France, elle n'est pas datée (document de Simon Felmore).

Maison de la famille Bonnail autrefois, elle est située sur la droite place de la mairie dans le quartier de la Coume à Belcaire, la photo datant de 2002.

A gauche Mr Maury de Belcaire avec sa soeur ou nièce, à droite, Mr Perpère qui a racheté la maison des Bonnail à Belcaire.

Place de la mairie à Belcaire fête du 14 juillet 1920.

Zoom sur la photo précédente, peut être reconnaîtrez-vous un de vos ancêtres.

Photo de la place de la mairie de Belcaire en 1905.

École de Belcaire vers 1916 si vous reconnaissez des enfants contactez moi afin de mettre leur nom sous cette photo.

Au premier rang sur le banc, en partant de la gauche : 4ème Marie-Louise Fourié ; ....?

Une photo de mariage à Belcaire vers 1920, si vous avez des infos concernant cette photo ou si vous reconnaissez des personnes, contactez-moi afin de faire figurer leurs noms sous cette photo, cela serait sympa.

 

C'est le seul site web qui parle de votre région et qui tente de la mettre en valeur, sachez que j'ai toujours besoin de photos pour documenter les reportages, pensez-y ! 

Cliquez sur le numéro pour voir ou revoir les autres reportages de la série "Belcaire passé retrouvé ..."

n°1 - n°2 - n°3 - n°4 - n°5 - n°6 - n°7 - n°8 - n°9

Si vous voulez voir diffuser d'autres reportages "Belcaire passé retrouvé ..." vous savez ce qu'il vous reste à faire, envoyez moi vos photos anciennes !

Voici mon adresse mail :  jp@belcaire-pyrenees.com

AVIS ! Je recherche des photos de classe de l'année 1940 et des années entre 1963 et 1970 prises à Belcaire. C'est pour satisfaire une demande de belcairois. Si vous en possédez contactez- moi, vous ferez des heureux !

 

Ainsi se termine ce reportage, en espérant qu'il vous aura intéressé, n'hésitez pas à laisser vos commentaires ... et revenez me voir !

Vous désirez être averti de la parution d'un nouvel article ? Inscrivez-vous sur la Newsletter ICI

Eh bien, voilà encore un beau reportage, qui mérite tous mes remerciements aux internautes photographes qui ont bien voulu partager et grâce à leurs clichés, permettent de documenter et de mettre en valeur ce reportage, que je réalise bénévolement pour la promotion d'une belle région : L'AUDE ! L'aventure continue ...qu'on se le dise !! 
Sachez qu'il est toujours possible d'y rajouter des infos, des photos, si vous en avez, contactez-moi, je me ferai un plaisir de compléter l'article.

Voici mon adresse mail pour m'adresser vos documents ou prendre simplement contact   jp@belcaire-pyrenees.com 

Avant de quitter ce site et pour mieux y revenir, profitez-en pour consulter aussi les sommaires du menu, il y a de nombreux sujets variés, très intéressants et instructifs, allez-y,  jetez un oeil !

--------------------------------------

Votre aide est la bienvenue ! Vous désirez participer et me proposer des articles avec ou sans photo. Ce site c'est aussi le vôtre, utilisez cette opportunité. C'est l'occasion, vous voulez "partager" et faire découvrir votre village audois, la région, un itinéraire de rando, ou tout autre sujet qui vous tient à coeur, je me charge du montage et de la présentation sur le site ..., écrivez moimon adresse email pour me joindre est indiquée ci-dessus.

Il  y aura toujours quelque chose sur ce site qui vous surprendra et vous intéressera. Pour ne pas rater la publication des reportages, c'est simple, inscrivez-vous sur la Newsletter, dans le menu de gauche ; pour vous inscrire c'est simple, tapez votre adresse mail et cliquez sur "inscrivez-vous". Je compte sur vous pour pulvériser le nombre des abonnés qui progresse de jour en jour !

  --------------------------------------

L'aventure continue ... avec vous, toujours de plus en plus nombreux et fidèles lecteurs. 

 Julie logo juillet 2014 495x350

Partager cet article

Réalisé par Jean-Pierre - dans ARTICLES DIVERS
commenter cet article
18 mai 2015

 

Eh oui, ce site internet a vu le jour un 19 mai 2008, c'est donc un anniversaire bien mérité je pense, car il flotte toujours sur les vagues du web. C'est à souligner, car la longévité est essentielle, où tout dans ce bas monde est de plus en plus éphémère et superficiel, même l'amitié n'en n'est pas exclu.

Le mois de mars de cette année, fut frustrant, car le site m'a demandé un énorme travail de remaniement, suite à sa migration vers la nouvelle plateforme d'over-blog. Ce qui a fait qu'il n'y a pas eu de nouveaux reportages pendant cette période.

Fort de ma volonté de vous fournir un site performant et varié, je continue jour après jour à vous proposer des nouveautés historiques accompagnés de superbes photos. Je poursuis ainsi la mission que je me suis fixé, en améliorant la renommé du Pays de Sault et de l'Aude au fur et à mesure des reportages.

Grâce vos mails et commentaires la motivation est toujours présente. J'espère que le site évoluera encore sur le long terme. Vous êtes près de 800 000 internautes à l'avoir parcouru en 7 ans ! Plus d'un million trois cent mille pages ont été visionnées. Je tiens ici par ce petit message, à vous en remercier.

Pour ceux qui hésitent encore à me suivre grâce à la Newsletter du site, voici quelques bonnes raisons de vous inscrire sur celle-ci :

D'abord vous aurez le privilège de découvrir le reportage de votre site préféré dès sa parution, plus d'oubli.

Ensuite, vous pourrez donner votre avis, réagir sur les reportages en laissant un commentaire en bas de chacun d'eux. Et de toute façon, sans avoir la grosse tête, quoiqu'on en dise mon site est différent des autres, les textes intéressants sont accompagnés de très nombreuses photos grands formats, c'est quand même plus agréable à visionner plutôt que des vignettes illisibles. J'essaye d'être positif et constructif pour la promotion de cette belle région, les polémiques et cancans de clochers, je laisse cela à d'autres qui s'en délectent.

Vos commentaires en bas des articles sont les bienvenus ainsi que vos idées de chroniques, de rubriques.

N'hésitez pas si vous avez un reportage ou des photos à me proposer, écrivez moi.

Merci à tous de votre confiance et de votre fidélité au fur et à mesure de ces années ... à bientôt, l'aventure continue grâce à vous.

Je le redis, faite de la pub pour www.belcaire-pyrenees.com et inscrivez-vous sur la Newsletter, croyez moi, c'est très réconfortant d'avoir des milliers d'abonnés qui vous soutiennent !

Jean-Pierre

 

Partager cet article

Réalisé par Jean-Pierre - dans ARTICLES DIVERS
commenter cet article
29 décembre 2014
bandeau-pass--retrouv-.jpg

Eh ! Le temps passe, le dernier reportage "passé retrouvé acte 8" date du mois de février 2014 !! Voici donc le neuvième reportage consacré au "passé retrouvé" comme vous le savez ces reportages ne peuvent voir le jour, que si j'ai des photos anciennes à vous proposer, quelque soit le village de l'Aude d'ailleurs. L'émotion est toujours au rendez-vous lorsque les internautes visionnent ces photos souvenirs, alors si vous voulez que cette rubrique continue d'exister, n'hésitez pas, adressez moi vos photos, elles seront publiées pour le plus grand plaisir de tous. Aujourd'hui vous allez aussi, découvrir l'histoire d'une simple carte postale postée en 1934 !

 

Bien sûr, tous les habitants des villages du Pays de Sault et de toute la région de l'Aude peuvent participer à cette expérience sympathique. Il n'y a pas qu'à Belcaire où il y a des photos souvenirs ! Je vous souhaite une bonne découverte ...

 

zoom sur la photo école d'apprentissage de Quillan

Vous vous souvenez que dans le précédent "Belcaire ...passé retrouvé acte 8" je vous avais présenté une photo d'une l'équipe féminine de foot (voir ICI ), mais où avait-elle été prise cette photo ? C'était une énigme.

Anne-Marie apporte la solution et précise pour cette seconde photo ci-dessus : "Ce sont des filles de la région du Pays de Sault et de Quillan, elles faisaient parties de la même promotion, en formation à l'école d'apprentissage de Quillan qui se trouvait au lieu dit "La Forge", elles apprenaient la cuisine, la couture, etc". Comme on retrouve la plus part d'entres elles sur la photo de l'équipe de foot, on peut en déduire qu'elle a été prise à Quillan. 

Toujours, d'après Anne-Marie ces filles de Belcaire sont nées vers 1927 / 1928. Cette photo date après la guerre 39-40 donc vers 1945-47 dates à confirmer.

Si vous reconnaissez quelqu'un contactez-moi, je compléterai.

 

Premier rang de gauche à droite :

5ème - la fille avec des lunettes serait une "Toustou" de Trassoulas ; 6ème - Fifine BOYER 

Debout, dernier rang de gauche à droite :

5ème - TOUSTOU Yvtte (épouse Vergé, mère de Cathy et Marie-Christine Vergé)

 

photo école Belcaire 1959 1960 001 zoomÉcole de Belcaire, photo de classe d'Anne Marie datant de 1959 ou 1960, année à confirmer.

1er rang assis de Gauche à Droite :

1- Pierre BERGES ; 2- Jeanne PINAUD ; 3- Denise GRAUBY ; 4- Nicole TOUSTOU ; 5- Aline PELOFY ; 6- Pierrette THÉRON ; 7- Jean-Claude DIEUZÈRE ; 8- George ADROIT.

2 ème rang debout de Gauche à Droite :

1- Pierre MAUGARD ; 2- Anne-Marie MAUGARD ; 3- Yolande PELOFY ; 4- Jean Francis ...? ; 5- Guy DELPECH ; 6- Martini PINAUD ; 7- Yves DELPECH ; 8- Baptiste ARNAUD.

 

camurac 7 1970Mon ami Henri Toustou m'a fait parvenir quelques photos de Jean-François Arcens, je suis désolé je n'ai pas pu l'avoir plus nette.

Voici l'équipe du ski club de Camurac ou Pays de Sault, il ne sait plus .... il y a Pierre CLOTTES sur la photo avec les jeunes en 1970.

Il y avait des initiales au dos de la photo et quelques noms que voici :

Avec FV, MV, BV, Yannick Lagarde, CV, JV, GC, Jean Francois Arcens, JD et Patricia Ducourneau.

 

camurac 9 station de ski de camurac tire fesses de cote rouPhoto de Jean-François Arcens. La station de ski de Camurac en 2004, tire fesses avec René Jeantet sur le pylône, Yves Arcens en ski et Jacki Bayle qui vérifie les forfaits de remontées.

Camurac 17Anne Lagarde a aussi envoyé ces photos, la station de Ski de Camurac en 1970

Camurac 15 zoom 1964 -1965Photo d'Anne Lagarde, la station de Ski de Camurac en 1964-1965

camurac 25 1964-1965Photo d'Anne Lagarde, la station de Ski de Camurac en 1964-1965

camurac 24 1990Photo d'Anne Lagarde, la station de Ski de Camurac en 1990

camurac 24 1990 (2)Photo d'Anne Lagarde, la station de Ski de Camurac en 1990

 

Voici ci-après, quelques photos anciennes de Camurac envoyées par Anne Lagarde :

Camurac 18

Camurac en 1910.

Camurac 22

Camurac en 1910.

Camurac 14

Intérieur de l'église de Camurac en 1950.

Camurac 13

Camurac en 1955.

Camurac 20

Camurac en 1910, vente aux bestiaux prés de la scierie, à cette époque la D613 qui traverse le Pays de Sault était empierrée.

camurac 26 1964-1965Camurac en 1964-1965.

Camurac 19

Camurac hiver 1960.

Camurac 16 1970Camurac en 1970.

La lessive dans le Pradet à Lapeyre

Voici une photo datant des années 1945-1950, envoyée par Nicole Mage-Rolland, prise au hameau de Lapeyre près de Belvis, la lessive à la main dans le "Pradet".

A gauche "Bonne maman Lucie" Vidal (de Puivert) belle mère de sa tante Mathilde Rolland épouse de Bertin Vidal et à droite, la grand mère Louise Rolland (née Bonnel). 

 

 

HISTOIRE D'UNE SIMPLE CARTE POSTALE POSTÉE LE 8 JANVIER 1934 A BELCAIRE PAR MARIE CAMURAC

01 Histoire d'une catre postale postée en 1934

 

02 Histoire d'une catre postale postée en 1934

J'adore les vieilles cartes postales, et un jour j'ai fait l'acquisition de celle-ci dans une vente, datant des années 1910-1920, qui représente la place du village de Belcaire près de sa mairie, à cette époque la fontaine lavoir était implantée en plein milieu de cette petite place. Au dos de cette carte il est écrit ceci :

 

"Belcaire 8 janvier 1934

Ma chère Marguerite

Nous vous remercions beaucoup de vos bons souhaits de bonne année, à notre tour nous vous souhaitons bonheur santé et prospérité ; je pense que l'année prochaine se sera Yvonne qui nous écrira, si dieu nous prête vie ; pour le moment notre santé va bien, se n'est que moi qui n'y voit pas. C'est l'œil gauche, il y a un mois que je fais un lavage trois par jour et je ni trouve pas du mieux, quand le beau temps sera arrivé j'irai consulter un spécialiste au moins pouvoir y voir.

Nous allons tuer le cochon et un pour vendre, ils sont bien beaux, nous avons un hiver très rigoureux, j'envoie comme petite étrenne 5 frs de timbres à Yvonne.

Resert notre amitié

Marie Camurac"

 

Par curiosité et le fait que j'adore faire des recherches, j'ai voulu en savoir un peu plus à la lecture de cette carte postale. En lisant ces quelques lignes émouvantes j'ai senti qu'il y avait une certaine parenté, et j'en déduisis que Marie écrivait à sa sœur Marguerite. Et je ne m'étais pas trompé, la prospection des archives révéla ces informations :

 

ban de mariage de Vergé Jean Baptiste et de Camurac MariePromesse de mariage de Jean-Baptiste Vergé faite à Marie Camurac le 4 avril 1869

Marie Camurac était marié à Jean-Baptiste Vergé.

Voici la transcription de la promesse de mariage ou ban de mariage publiée le 04 avril 1869 (photo ci-avant) :

La publication des bans fait partie du droit civil, c'est une procédure ayant pour utilité de rendre publique l'imminence d'un mariage, et ainsi de veiller à ce que toute personne soit à même de s'y opposer, en démontrant d'éventuels empêchements.

 

N° 5 - 1869 1ère publication du ban de mariage de Vergé Jean-Baptiste et de Camurac Marie

L'an mil huit cent soixante neuf, le quatre avril jour de dimanche à l'heure de midi, nous François Médus, maire officier de l'état civil de la commune de Belcaire, chef lieu de canton, département de l'Aude ; après nous être transporté devant la porte de la maison commune du dit Belcaire avons annoncé et publié pour la première fois qu'il y a promesse de mariage entre Jean Baptiste Vergé, charpentier, né à Comus, domicilié à Belcaire ; âgé de vingt six ans, fils légitime et majeur de Abraham Vergé âgé de soixante deux ans, et de Rose Sarda âgée de soixante ans aubergiste domiciliée à Belcaire d'une part ; et de Marie Camurac sans profession née et domiciliée à Belcaire âgée de vingt sept ans fille légitime et majeure de feu Guilhaume Camurac quand vivait cultivateur domicilié à Belcaire où il est décédé à l'âge de soixante deux ans et de feue Magdelaine Comte quand vivait sans profession domiciliée à Belcaire où elle est décédée à l'âge de cinquante trois ans d'autre part ; la quelle publication lue à haute et intelligible voix a été de suite affichée à la porte de la maison commune, de tout quoi nous avons dressé acte que nous avons signé.

 

N°6  - le 11 avril 1869 - 2ème publication de ban de mariage de Vergé Jean-Baptiste et de Camurac Marie.

 

Le mariage fut célébré le 27 avril 1869.

 

Avec ces informations j'ai retracé la généalogie du couple que voici :

 

- VERGÉ Barthélèmy, brassier, épousa avant 1759 à Comus Paule Vergé de leur union naquît :

 

- VERGÉ Jean-Baptiste, charpentier à Comus, né le 18 août 1764 à Comus, décédé le 8 janvier 1833, il épousa avant 1799 Jeanne ou Anne Savoÿe née le 28 décembre 1874 à Comus, fille de Jacques et de Magdelaine Pelofi, + 4 juin 1837 à Comus. De cette union naîtra 2 fils connus :

 

- VERGÉ Jean-Baptiste, cultivateur, né en 1799 à Comus, + après 1837 ;

- VERGÉ Abraham, charpentier, né 17 septembre 1808 à Comus, + 22 janvier 1875 à Comus, il épousa le 18 février 1833 à Comus Rose Sarda née vers 1810 à Comus, fille de Guillaume Sarda né vers 1773 à Comus et d'Anne Arnaud née à Prades (Ariège) vers 1788. De cette union naîtra :

 

- VERGÉ Jean-Baptiste, charpentier, né le 27 octobre 1842 à Comus, il épousa le 27 avril 1869 Marie Camurac née le 26 décembre 1842 à Belcaire fille de Guilhaume Camurac et de Magdelaine Comte (voir détails ci-dessous).

Les registres n'étant pas consultables au-delà de 1872, il m'est impossible de dire si le couple a eu des enfants après 1872. Ils eurent un fils connu, Pierre né le 29 juin 1870.

 

Infos complémentaires concernant l'ascendance des deux sœurs  Marie et de Marguerite Camurac :

 

- Raimond Camurac, cultivateur, épouse Marguerite Médus, tous deux décédés avant 1841. De leur union naîtra :

 

- Pierre Camurac, cultivateur, né à Belcaire vers 1753, + le 10 avril 1841, il épousera Marguerite Dieuzère, né vers 1755, + 28 août 1835 quartier de l'Oum à Belcaire. De leur union naîtra :

 

- (les parents de Marie et de Marguerite) Guilhaume Camurac, brassier, né le 31 janvier 1792, décédé le 24 août 1854 à 62 ans, épousa en première noce le 20 juin 1810 Jeanne Folquier, + le 13 août 1818, et en secondes noces le 1er février 1823 Magdelaine Comte née vers 1801, décédée le 13 août 1854 à 53 ans. Elle était la fille de François Comte cultivateur à Belcaire puis brassier, né vers 1751, + 19 octobre 1829 à Belcaire quartier du Soula, et d'Anne Toulza, née vers 1755, + 24 mai 1825 à Belcaire.

 

------------------------------------------

 

J'ai persévéré dans mes recherches pour trouver les renseignements suivants concernant la sœur de Marie Camurac :

 

ban de mariage de Toulza Antoine et de Camurac Marguerite 1Promesse de mariage d'Antoine Toulza faite à Marguerite Camurac le 13 avril 1862

 

Marguerite Camurac quand à elle, était mariée à Antoine Toulza.

Voici la transcription de la promesse de mariage ou ban de mariage publiée le 13 avril 1862 (photo ci-avant) :

 

N° 13 - 1862 1ère publication du ban de mariage de Toulza Antoine et de Camurac Marguerite

L'an mil huit cent soixante deux, le treize avril jour de dimanche à l'heure de midi, nous Jean Baptiste Pugens, maire officier de l'état civil de la commune de Belcaire, chef lieu de canton, département de l'Aude ; après nous être transporté devant la porte de la maison commune du dit Belcaire avons annoncé et publié pour la première fois qu'il y a promesse de mariage entre Antoine Toulza, âgé de quarante deux ans, cultivateur, né et domicilié à Belcaire ; fils légitime et majeur de défunt Jean-Pierre Toulza, quand vivait cultivateur domicilié à Belcaire où il est décédé à l'âge de quarante deux ans et de défunte Marie Fauché quand vivait sans profession domicilié à Belcaire où elle est décédée à l'âge de cinquante ans ; et veuf de Hélène Toustou quand vivait sans profession domiciliée à Belcaire où elle est décédée à l'âge de cinquante et un ans d'une part ; et de Marguerite Camurac sans profession née et domiciliée à Belcaire âgée de trente cinq ans fille légitime et majeure de défunt Guilhaume Camurac quand vivait cultivateur domicilié à Belcaire où il est décédé à l'âge de soixante ans et de Magdelaine Comte décédée quand vivait sans profession domiciliée à Belcaire où elle est décédée à l'âge de soixante cinq ans d'autre part ; la quelle publication lue à haute et intelligible voix a été de suite affichée à la porte de la maison commune, de tout quoi nous avons dressé acte que nous avons signé.

 

N°14 - le 20 avril 1862 - 2ème publication du ban de mariage de Toulza Antoine et de Camurac Marguerite.

 

Le mariage fut célébré le 27 avril 1862 à Belcaire.

 

Avec ces informations j'ai retracé la généalogie du mari que voici :

 

- TOULZA Jean-Pierre, brassier, né vers 1793-95, + 16 mars 1837 à Belcaire quartier de Ferrière, fils illégitime de Catherine Toulza, brassière, + 10 août 1818, il épousa le 27 novembre 1816 à Belcaire Anne Marie Fauché née à Belcaire vers 1799, elle décéda le 9 décembre 1858, elle était la fille de Marc Antoine Fauché cultivateur à Belcaire, né vers 1766, + 27 février 1836, et de Catherine Toustou, né vers 1767, + 7 octobre 1830 à Belcaire. De cette union naîtra :

 

- TOULZA Antoine, cultivateur, né 9 septembre 1811, il épousa en première noce le 8 mai 1849 à Belcaire Hélène Toustou elle décéda à 51 ans le 25 février 1862, et en secondes noces le 27 avril 1862 à Belcaire, Marguerite Camurac née à Belcaire le 27 janvier 1827. Les registres n'étant pas consultables au-delà de 1872, il m'est impossible de dire si le couple a eu des enfants après 1872. Ils eurent trois enfants connus :

      - Marie Magedelaine née le 20 février 1864 ;

      - Rosalie née le 11 août 1867 ;

      - Jean-Pierre né le 4 mars 1870.

 

acte de naissance de Marie Camurac 1842Acte de naissance de Marie Camurac la plus jeune, née le 26 décembre 1842.

acte de naissance de Marguerite Camurac 1827Acte de naissance de Marguerite Camurac l'aînée, née le 27 janvier 1827.

Pour la petite histoire, elles se sont mariées toutes les deux un 27 avril à 7 ans d'intervalles et quand Marie écriva à sa soeur Marguerite Camurac en 1934, elles avaient respectivement : 92 et 107 ans !

Marie vivait à Belcaire, mais concernant Marguerite je ne sais pas.

Voilà comment une simple carte postale peut faire "revivre" des êtres aujourd'hui disparus.

 

C'est le seul site web qui parle de votre région et qui tente de la mettre en valeur, sachez que j'ai toujours besoin de photos pour documenter les reportages, pensez-y ! 

Cliquez sur le numéro pour voir ou revoir les autres reportages de "Belcaire passé retrouvé ..."

n°1 - n°2 - n°3 - n°4 - n°5 - n°6 - n°7 - n°8

Si vous voulez voir diffuser d'autres reportages "Belcaire passé retrouvé ..." vous savez ce qu'il vous reste à faire, envoyez moi vos photos anciennes !

Voci mon adresse mail :  jp@belcaire-pyrenees.com

AVIS ! Je recherche des photos de classe de l'année 1940 et des années entre 1963 et 1970 prises à Belcaire. C'est pour satisfaire une demande de belcairois. Si vous en possédez contactez- moi, vous ferez des heureux !

 

Ainsi se termine ce reportage, en espérant qu'il vous aura intéressé, n'hésitez pas à laisser vos commentaires ... et revenez me voir !

Vous désirez être averti de la parution d'un nouvel article ? Inscrivez-vous sur la Newsletter ICI

Eh bien, voilà encore un beau reportage, qui mérite tous mes remerciements aux internautes photographes qui ont bien voulu partager et grâce à leurs clichés, permettent de documenter et de mettre en valeur ce reportage, que je réalise bénévolement pour la promotion d'une belle région : L'AUDE ! L'aventure continue ...qu'on se le dise !! 
Sachez qu'il est toujours possible d'y rajouter des infos, des photos, si vous en avez, contactez moi, je me ferai un plaisir de compléter l'article.

Voici mon adresse mail pour m'adresser vos documents ou prendre simplement contact   jp@belcaire-pyrenees.com 

Avant de quitter ce site et pour mieux y revenir, profitez-en pour consulter aussi les sommaires du menu, il y a de nombreux sujets variés, très intéressants et instructifs, allez-y,  jetez un oeil !

--------------------------------------

Votre aide est la bienvenue ! Vous désirez participer et me proposer des articles avec ou sans photo. Ce site c'est aussi le vôtre, utilisez cette opportunité. C'est l'occasion, vous voulez "partager" et faire découvrir votre village audois, la région, un itinéraire de rando, ou tout autre sujet qui vous tient à coeur, je me charge du montage et de la présentation sur le site ..., écrivez moimon adresse email pour me joindre est indiquée ci-dessus.

Il  y aura toujours quelque chose sur ce site qui vous surprendra et vous intéressera. Pour ne pas rater la publication des reportages, c'est simple, inscrivez vous sur la Newsletter, dans le menu de gauche ; pour vous inscrire c'est simple, tapez votre adresse mail et cliquez sur "inscrivez-vous". Je compte sur vous pour pulvériser le nombre des abonnés qui progresse de jour en jour !

  --------------------------------------

L'aventure continue ... avec vous, toujours de plus en plus nombreux et fidèles lecteurs. 

 Julie logo juillet 2014 495x350

Partager cet article

Réalisé par Jean-Pierre - dans ARTICLES DIVERS
commenter cet article
20 février 2014
bandeau-pass--retrouv-.jpg

 

C'est le huitième reportage consacré à "Belcaire, ... le passé retrouvé" comme vous le savez ces reportages ne peuvent voir le jour, que si j'ai des photos anciennes à vous proposer. Même si j'en reçois une ou deux, je les stocke en attendant d'en avoir un certain nombre pour monter un article et le diffuser. C'est toujours émouvant de revoir pour les plus anciens ces photos souvenirs et pour les plus jeunes de découvrir un parent, alors si vous voulez que cette rubrique continue d'exister, n'hésitez pas, adressez moi vos photos, elles seront publiées pour le plus grand plaisir de tous. Aujourd'hui, parmi toutes les photos, il y en a une intéressante : l'équipe féminine de foot de Belcaire en 1947-48 !

Bien sûr, tous les habitants des villages du Pays de Sault peuvent participer à cette expérience sympathique. Il n'y a pas qu'à Belcaire où il y a des photos souvenirs ! Je vous souhaite une bonne découverte ...

 

N'oubliez pas de revenir de temps en temps revoir ces clichés, car je complèterai au fur et mesure que l'on m'enverra des identifications.

 

01 station de ski camurac années 60

PHOTO 1 - Mon ami Henri Toustou a récupéré cette photo chez un copain Sylvain Maury le fils de Marcel Maury que l'on voit sur cette photo, ce monsieur est décédé il y a quelques années.

Sur cette photo qui date de1965 ou 1966, on peut y voir en partant de la gauche: Maurice SAVOIE, Marcel MAURY, Pierre CLERGUE, François CLERGUE (le forgeron) Pierre VACQUIE (maire de la commune de Camurac à cette époque), Philippe VACQUIE (son fils) et VERDAGUET (bouvier très connu sur le Plateau de Sault).

On peut dire qu'au vu des infrastructures environnantes, que c'est le début de la station de ski de CAMURAC. Cette photo est prise au bas des pistes actuelles, on distingue le "tir fesses" de la petite piste pour débutants sur la droite, le restaurant "le grillon frileux" n'est pas encore construit. Derrière les acteurs se trouve le parking, on distingue un chasse neige à l'arrêt, il n'y a pas encore de commerces (magasins de location-vente de ski, crêperie, restaurant, discothèque).

Mais on peut voir que déjà, il y a un engouement certain pour les sports d'hiver.

 

LES 31 PHOTOS QUI VONT SUIVRE, PROVIENNENT DE L'ALBUM SOUVENIR D'ANNE-MARIE KIRCHSTETTER

Anne-Marie m'a adressé les photos originales que j'ai scannées, certaines ne sont pas de bonne qualité du fait de leur âge et du format parfois trop petit, mais je les diffuse quand même, on ne sait jamais vous pourriez reconnaître un parent, un ami, ou tout simplement vous rappeler de bons souvenirs. Tous mes remerciements à Anne-Marie pour m'avoir confié ses photos souvenirs pour un scan.

 

photos filles de Belcaire020PHOTO 2 - Superbe photo !! 

Il y avait une équipe féminine de foot à Belcaire ?? Pas sûr, elle aurait été créée pour un événement particulier ? C'est l'énigme !

La réponse a été trouvée 10 mois plus tard dans le reportage "Belcaire ... passé retrouvé acte 9"

Ce sont des filles de la région du Pays de Sault et de Quillan, elles faisaient parties de la même promotion, en formation à l'école d'apprentissage de Quillan qui se trouvait au lieu dit "La Forge", elles apprenaient la cuisine, la couture, etc

D'après Anne-Marie ces filles de Belcaire sont nées vers 1927 / 1928.

Cette photo date après la guerre 39-40 donc vers 1945-47 date à confirmer.

 

1er rang en partant de la gauche : 2- la fille avec des lunettes serait une "Toustou" de Trassoulas ; 3- c'est Denise MAUGARD semble t'il ; et à l'autre extrémité, à droite de la déchirure c'est Fifine BOYER ; à sa gauche c'est une soeur de Cécile Médus épouse Ferrié.

Le 3ème rang, debout, c'est d'après Yves Pélofy des jeunes filles habitant Camurac. La 10ème en partant de la gauche serait Huguette FOURNET

Si vous reconnaissez quelqu'un sur toutes ces photos, contactez-moi.

photos jeunes de Belcaire001

PHOTO 3 - Équipe de foot de Belcaire, ces jeunes de Belcaire sont nés entre 1920 et 1928

La photo date des années 1947-48

Accroupi, en partant de la gauche : le 1er Jean MAURY ; le 2ème Paul PÉLOFY dit Popo ; le 3ème avec le ballon c'est le gardien de but Albert CAMURAC ; le 4ème René MAUGARD

Debout en partant de la gauche: le 1er Jean PERPERE ; le 2ème Clément TOUSTOU ; le 3ème Jeannot BOYER ; le 4ème Joseph MAUGARD père d'Anne-Marie ; le 5ème Jean VERGÉ ; le 6ème René MALET

photos jeunes de Belcaire003

PHOTO 4 - Jeunes de Belcaire vers 1948,

Debout en partant de la gauche : le 1er ....? ; le 2ème (flèche) Joseph MAUGARD ; le 3ème Émile TOUSTOU ; le 4ème René MALET

Assis, c'est Roger RITOURET

photos jeunes de Belcaire004PHOTO 5 - Joseph MAUGARD à gauche et Louis PÉLOFY dit Lili vers 1948,

cette photo semble avoir été prise sur le chemin "le Pouzol" allant vers les sommets de la forêt de Niave prés de Belcaire ou comme le suggère Basile dans son commentaire : le chemin du pech dans le second virage après les abreuvoirs

photos père et copains de Belcaire025PHOTO 6 - Jeunes de Belcaire vers 1948,

Accroupi à gauche, c'est Jean DELPECH et avec le béret c'est François MAUGARD.

Debout en partant de la gauche : le 1er Joseph PINEAU ;  le 2ème ...?  ;  le 3ème Joseph MAUGARD ; le 4ème André FOURNIER le frère de Jacques FOURNIER ; le 5ème ...?

photos jeunes de Belcaire002

PHOTO 7 - Jeunes de Belcaire vers 1948,

Assis en partant de la gauche : le 1er Émile TOUSTOU ; le 2ème Joseph MAUGARD ; le 3ème Étienne ADROIT

Debout en partant de la gauche : René MALET et Fernand MAUGARD

photos jeunes de Belcaire005

PHOTO 8 - Jeunes de Belcaire vers 1948, place de la mairie, devant la maison du forgeron

En partant de la gauche : le 3ème serait Jean VERGÉ ...

photos jeunes de Belcaire006PHOTO 9 - Jeunes de Belcaire vers 1948, place de la mairie, devant la maison du forgeron et pour ceux qui connaissent on aperçoit l'hôtel-café Alary au fond, qui n'existe plus aujourd'hui.

En partant de la gauche : le 1er Yves PÉLOFY dit "Vonvon" ; le 3ème Jean VERGÉ

photos jeunes de Belcaire007PHOTO 10 - Jeunes de Belcaire vers 1948, place de la mairie toujours devant la maison du forgeron

En partant de la gauche : le 1er Jean VERGÉ ; le 2ème Yves PÉLOFY dit "Vonvon" ; le 3ème ...? ; le 4ème René MALET

photos jeunes de Belcaire008PHOTO 11 - Jeunes de Belcaire vers 1950 ?, il semblerait qu'ils sont au col du Chioula près d'Ax-les-Thermes

Au premier rang allongé en partant de la gauche : le 2ème Émilien CAUX

Debout en partant de la gauche : le 1er Émile TOUSTOU ; le 3ème Jean VERGÉ ; le 4ème Étienne ADROIT ; le 5ème accroupi René MAUGARD ...

photos jeunes de Belcaire009

PHOTO 12 - Jeunes de Belcaire au ski à Camurac vers 1950,

Accroupi en partant de la gauche : René MALET et Joseph MAUGARD

Debout en partant de la gauche : le 2ème Fernand MAUGARD ; le 4ème Gilbert TOUSTOU

photos jeunes de Belcaire010PHOTO 13 - ? Jeune à identifier, souvenir d'une course de vélo le 1er juin 1946

D'après Yves Pélofy il s'agit très certainement de Joseph MAUGARD

photos jeunes de Belcaire011PHOTO 14 - Jeunes de Belcaire en 1946, place de la mairie,

En partant de la gauche : le 1er Jean VERGÉ ; le 2ème  Robert CANET ; le 3ème Émile TOUSTOU ; le 4ème Joseph MAUGARD ; le 5ème Jean DELPECH ; le 6ème Louis PÉLOFY dit "Lili" et le 7ème Yves PÉLOFY dit "Vonvon"

photos jeunes de Belcaire012

PHOTO 15 - Photo des années 1950, fête à Belcaire, en costume c'est Marcel PACAREAU et, à droite Joseph VERGÉ 

Ils descendent la rue de la Côte à Belcaire, à droite la maison de Paul Martre. Si vous connaissez la date précise de cette photo contactez-moi.

photos omelette en foret014

PHOTO 16 - Jeunes de Belcaire en 1946, omelette en forêt près de la cabane forestière de Lancise, pas très loin de Belcaire au Nord-Ouest

Au 1er rang en partant de la gauche : Étienne ADROIT et Louis PÉLOFY dit "Lili" avec les lunettes

Au 2ème rang en partant de la gauche : André FOURNIER un frère de Jacques FOURNIER ; Robert CANET ; Fernand MAUGARD (derrière "Lili)  ; Joseph MAUGARD à moitié caché

photos omelette en foret013

PHOTO 17 - Jeunes de Belcaire en 1946, omelette en forêt près de la cabane de Lancise, pas très loin de Belcaire au Nord-Ouest

 Anne-Marie pense reconnaître Jean VERGÉ à droite

photos omelette en foret019

PHOTO 18 - Jeunes de Belcaire en 1946, omelette en forêt près de la cabane forestière de Lancise, pas très loin de Belcaire au Nord-Ouest

avec le béret c'est Marius ADROIT à côté c'est Roger RITOURET

photos omelette en foret018

PHOTO 19 - Jeunes de Belcaire en 1946-47, la photo n'est pas de bonne qualité

Au premier rang allongé  en partant de la gauche : le 6ème avec les lunettes Louis PÉLOFY dit "Lili" et isolé à l'extrême droite, Jean MAURY

Debout en partant de la gauche : le 1er Roger RITOURET ; le 2ème Jean VERGÉ ; le 3ème ...? ; le 4ème ...?

photos omelette en foret015

PHOTO 20 - Légende inscrite sur la photo "les 8 cloches du lundi de Pâques" souvenir du 22 avril 1946.

Sur l'une des photos au dos il est écrit : 2ème RIE 2ème Bataillon 5ème compagnie 2ème section Camp de Ger par Ger Basse Pyrénées

D'après Yves Pélofy il s'agirait d'une invention de potaches et le lieu serait la cabane forestière de Lancise

En partant de la gauche : le 1er Louis PÉLOFY dit "Lili" ; le 2ème Fernand MAUGARD ; le 3ème Jean VERGÉ ; le 4ème Joseph MAUGARD ; le 5ème Yves PÉLOFY dit "Vonvon" ; le 6ème Georges PINEAU ; le 7ème René MALET

photos omelette en foret016

PHOTO 21 - Photo du même lieu, cabane forestière de Lancise, souvenir du 22 avril 1946.

Sur l'une des photos au dos il est écrit : 2ème RIE 2ème Bataillon 5ème compagnie 2ème section Camp de Ger par Ger Basse Pyrénées (invention de potaches)

Au 1er rang assis en partant de la gauche : le 1er René MALET ; le 2ème André FOURNIER un frère à Jacques FOURNIER ; le 3ème Marius ADROIT; le 4ème Roger RITOURET ; le 5ème Yves PÉLOFY dit "Vonvon" 

Au 2ème rang debout en partant de la gauche : le 1er Georges PINEAU ; le 2ème Jean MAURY ; le 3ème Joseph MAUGARD ; le 4ème Étienne ADROIT ; le 5ème Jean VERGÉ ; le 6ème Louis PÉLOFY dit "Lili" ; le 7ème Fernand MAUGARD

photos omelette en foret017

PHOTO 22 - Photo du même lieu, cabane forestière de Lancise, souvenir du 22 avril 1946.

Sur l'une des photos au dos il est écrit : 2ème RIE 2ème Bataillon 5ème compagnie 2ème section Camp de Ger par Ger Basse Pyrénées (invention de potaches)

Au 1er rang accroupi en partant de la gauche :  le 1er ....? ; le 2ème Joseph MAUGARD

Debout en partant de la gauche : le 1er ...? ; le 2ème Jean VERGÉ ; le 3ème Louis PÉLOFY dit "Lili" ; le 4ème Yves PÉLOFY dit " Vonvon" ; le 5ème Georges PINEAU

photos Lourde021

PHOTO 23 - Pèlerinage à Lourdes de la chorale de Belcaire dans les années 1950

1er rang en partant de la gauche : 1- Joseph MAUGARD  ; 2- Marius ADROIT ; 3- Paul PÉLOFY dit "Popo" ; 4- René MALET ; 5- Émile TOUSTOU ; 6- Gilbert TOUSTOU (avec des lunettes) ; 7- ...? ; 8- Joseph VERGÉ

2ème rang en partant de la gauche : 1- Raymond MAUGARD ; 2- Émilien CAUX ; 6- René MAUGARD (derrière Gilbert Toustou) ; le 7ème Hippolyte DIEUZÈRE

photos Lourde022

PHOTO 24 - Voyage à Tarbes, sous la statue du Maréchal Foch, de la chorale de Belcaire dans les années 1950

Au dos de la photo il est écrit : "Bonnet René par Luzenac Unac Ariège"

Au premier rang en partant de la gauche : 1- assis Joseph MAUGARD ; 2- assis René MAUGARD ; 3- René MALET ; 4- Paul PÉLOFY dit "Popo" ; 5- Gilbert TOUSTOU (avec les lunettes) ; 6- Fernand MAUGARD ; 7- Yves PÉLOFY dit "Vonvon"

Au deuxième rang en partant de la gauche : 1- Émilien CAUX ; 2- Étienne ADROIT ; 6- Louis PÉLOFY dit "Lili" (avec des lunettes) ; 8- Jean VERGÉ

photos Lourde023

PHOTO 25 - Pèlerinage à Lourdes de la chorale de Belcaire dans les années 1950

En partant de la gauche : 1er ...? ; 2ème Raymond MAUGARD (avec la tête retournée) ; le 3ème Louis PÉLOFY dit "Lili" (avec les lunettes) ; le 4ème Fernand MAUGARD ; le 5ème Yves PÉLOFY dit "Vonvon" ; le 6ème Étienne ADROIT (les bras écartés); le 7ème Joseph MAUGARD

photos Lourde024

PHOTO 26 - Pèlerinage à Lourdes de la chorale de Belcaire dans les années 1950,

Au premier rang en partant de la gauche : 1- René MALET ; 2- Joseph MAUGARD ; 3- Fernand MAUGARD ; 4- Joseph VERGÉ ; 

Au deuxième rang en partant de la gauche : 1- Paul PÉLOFY dit "Popo" ; 2- Jean VERGÉ ; 3- Émilien CAUX ; 4- Raymond MAUGARD

photos mère et copines de Belcaire026

PHOTO 27 - Photo souvenir d'un pèlerinage à Lourdes le 8 mai 1958, ici excursion au Pic du Jer (altitude 1000m).

A droite : Rose ARNAUD (mère d'Agnès et Joseph Arnaud)  femme de l'oncle à Nicole Arnaud ; au centre c'est Denise MAUGARD la mère d'Anne-Marie et à gauche c'est Pierrette GRAULLE

photos père029

PHOTO 28 - Joseph MAUGARD pendant son service militaire en 1946

photos Pélofi Augustin avec ses élèves a Carcassonne034

PHOTO 29 - Augustin PÉLOFI Augustin originaire de Comus, on le voit ici avec ses élèves quand il enseignait à Tunis (Tunisie) en 1913.

C'est le frère  de la grand-mère d'Anne-Marie Maugard qui s'appelait Pélofi Marie qui avait aussi deux autres frères Pélofi Edouard et Pélofi Henri tous natifs de Comus où ils sont enterrés.

photos Pélofy Augustin028

PHOTO 30 - Augustin PÉLOFI de Comus, 142 ème d'infanterie décédé à Auterive le 25 septembre 1915 à l'âge de 26 ans.

photos Pélofy Augustin027

PHOTO 31 - Augustin PÉLOFI de Comus, 142 ème d'infanterie décédé à Auterive le 25 septembre 1915 à l'âge de 26 ans.

photos carte postale de Belcaire033

PHOTO 32 - Photo prise dans la Grande Rue de Belcaire en 1926, aujourd'hui elle s'appelle rue de l'Oum.

Devant l'épicerie Maury-Vergé, assisent à l'extrême gauche madame ...? MARTRE et Antoinette VERGÉ (née Maury), la petite fille assise sur les genoux de sa mère c'est Marie CAUX (née Vergé) ; le grand-père Jean MARTRE avec la casquette.

La dame debout serait Nini MARTRE

L’épicerie n’a jamais été au nom d'Émilien Caux, très connu à Belcaire. Elle a été créée par l'arrière-grand-mère, Octavie Maury, puis elle est passée au nom de son gendre (le grand-père de Christian Caux) Philippe Vergé, puis au nom de Marie Caux.

 

Anne-Marie a retrouvé un très beau poème sur le village de Belcaire, poème écrit en 1890-1891, on ne connaît pas l'auteur de celui-ci.

Jean-Yves Pélofy a regardé ce reportage avec son père Yves Pélofy (85 ans), qui a réfléchi, il se souvient de l'air, et ce poème était chanté par les enfants de l'école lors de grandes fêtes.

Cela reste un mystère qu'en a son auteur ! Si quelqu'un le connaît qu'il me contacte.

Il proposerait deux auteurs potentiels ayant pu écrire ce poème mais il n'est pas sûr, s'il s'avère que ce poème a été écrit en 1890-91 :

   - La première idée serait PIERRE DU BOUTEILLER, qui en son temps était érudit, fin connaisseur du pays, autodidacte ; d’autre part, il organisait les défilés du Mardi gras, et autres fêtes.

 

   - La deuxième idée concernerait un instituteur : il ne se souvient pas de son nom. Il s’agirait de celui qui aurait enseigné à ALBERT CAMURAC (Albert Camurac, présent sur la photo de l’équipe de foot ci-dessus), il serait né en 1920 ; donc nous rechercherions un instituteur ayant enseigné à Belcaire aux alentours des années 1925 environ.

 

BELCAIRE MON PAYS NATAL (1890 -1891)

A toi mon cher pays natal que j'adore

Ô village chéri ton souvenir j'implore

Tu fus le cher berceau qui porta mon enfance

Chacun se dit ami, c'est la reconnaissance.

Entourant par sa base un rocher dominant,

Dont la cime plana comme un vaste milan,

Belcaire est là debout insensible et rêveur,

Il songe à ses enfants dont il fait le bonheur,

Le visage tourné vers BOUYCHET qui l'honore,

Au printemps d'un soleil que j'aime et que j'adore,

En été d'un tapis véritable émeraude,

L'automne moins gracieux le vole, le dépouille,

Sur son manteau d'été jette une vaste rouille, 

L'hiver aux durs frimas blanchit son large flanc, 

Et le soir vers la nuit j'admire son front blanc,

A l'est c'est l'horizon étendant son empire,

Vers la plaine de Sault notre regard attire,

La route décrivant une courbe admirable,

Montre à nos yeux errants un site préférable, 

On l'appelle ESPEZEL pour qui puis-je le dire ? 

BELCAIRE je le sais c'est un nom que j'admire,

Attentif aux aguets le vent du Nord me glace,

C'est le PECH ambitieux qui me montre sa place,

Le Sud a son BOUYCHET au front dans les nuages,

Il fut longtemps debout, il connut tous les âges,

Le PINET à l'Ouest, abrite le village,

Qui vit heureux content à l'ombre du feuillage,

Par quelques mots précis bien vite je m'oriente,

Retournant sur mes pas à description riante, 

Je repasse les monts que leurs noms sont aimables, 

De mes doux souvenirs, c'est un songe admirable, 

Le grand PICOU vers l'Est emporte notre vue,

Soudain en la brisant net dans la mue,

Voyez PÉCHÉRICOU sa croix qui le domine, 

Emporte vers le ciel la douleur qui nous mine, 

Qu'il est triste mais beau ce pauvre GINEBRET,

Son maître a trépassé, c'était le TAILLURET,

Les pins devenus grands, l'oiseau place son nid,

Au faîte des rameaux il cherche un doux abri,

Oublierai-je PLAGNAC ce rempart rocailleux,

Son front à nous le soir se cache sourcilleux,

La PERDOUZE présente au voyageur montant,

La verdure rustique au regard si plaisant, 

Ô vallon solitaire, où mugit un cours d'eau,

Etanche de mon cœur ce grand désir du beau,

Un souvenir pour toi CAOUSSOUL au faîte aride, 

Je ne puis t'oublier mon front déjà se ride,

Où vas tu poitrinaire au teint si rembruni,

Boire l'eau d'AIGUE VIVE où le mal est banni,

CANALETTE charmante où gît un souvenir, 

Verras-tu de mes ans le dernier jour finir, 

Et toi dont le caprice au loin jeta les bois,

TAILLADE est bien ton nom tu me remplis d'effroi,

Mûre tu fus si douce au bord de ce chemin,

Qui conduit au CALLIERES sur un gazon si fin,

RIBAYROLS prés chéris c'est là que mon jeune âge 

S'ébattit sans souci s'amusant avec rage,

Et toi CUXAC le vert parleras-tu de moi,

Enfant je pataugeais dans tes bassins de bois,

FOURNAL plaine fertile un chant pour moi te dit, 

Que celui qui t'aima existe, t'aime et vit,

Quels souvenirs si doux réveillent dans mon cœur, 

Le nom de PRATFOUNSUNT témoin de mon bonheur, 

Ô COUME DE LARÈNE où s'ébat un cours d'eau,

Je m'arrêtais jadis, au charme de l'oiseau,

La VERSANE fertile est pour le laboureur,

Ce que la mer houleuse est pour le vieux pêcheur, 

Ô frênes bienfaisants dont l'ombre rafraîchit 

Le voyageur poudreux qu'un repas réjouit,

Saluons de grand cœur ce village chéri,

Il fut pour mes douze ans le plus charmant abri,

Ô parents chéris puissiez vous tous m'entendre, 

Votre amour est si grand pourrai je vous le rendre, 

Dans les trop courts loisirs que laisse le devoir,

Je rêve à vous gaiement pourrai-je vous revoir, 

L'amour est un trésor que nul ne peut haïr,

Il rappelle toujours de nombreux souvenirs, 

BELCAIRE au beau pays pourrai-je t'oublier,

Jamais ton souvenir ne saura me quitter.

 

C'est le seul site web qui parle de votre région et qui tente de la mettre en valeur, sachez que j'ai toujours besoin de photos pour documenter les reportages, pensez-y ! 

Cliquez sur le numéro pour voir les autres reportages de "Belcaire passé retrouvé ..." ou consultez les Sommaires dans le menu.

n°1 - n°2 - n°3 - n°4 - n°5 - n°6 - n°7

Si vous voulez voir diffuser d'autres reportages "Belcaire passé retrouvé ..." vous savez ce qu'il vous reste à faire ! contactez moi.

 

Ainsi se termine ce reportage, en espérant qu'il vous aura intéressé, n'hésitez pas à laisser vos commentaires ... et revenez me voir !

Vous désirez être averti de la parution d'un nouvel article ? Inscrivez-vous sur la Newsletter ICI

Eh bien, voilà encore un beau reportage, qui mérite tous mes remerciements aux internautes photographes qui ont bien voulu partager et grâce à leurs clichés, permettent de documenter et de mettre en valeur ce reportage, que je réalise bénévolement pour la promotion d'une belle région : L'AUDE ! L'aventure continue ...qu'on se le dise !! 
Sachez qu'il est toujours possible d'y rajouter des infos, des photos, si vous en avez, contactez moi, je me ferai un plaisir de compléter l'article.

Voici mon adresse mail pour m'adresser vos documents ou prendre simplement contact   jp@belcaire-pyrenees.com 

Avant de quitter ce site et pour mieux y revenir, profitez-en pour consulter aussi les sommaires du menu, il y a de nombreux sujets variés, très intéressants et instructifs, allez-y,  jetez un oeil !

--------------------------------------

Votre aide est la bienvenue ! Vous désirez participer et me proposer des articles avec ou sans photo. Ce site c'est aussi le vôtre, utilisez cette opportunité. C'est l'occasion, vous voulez "partager" et faire découvrir votre village audois, la région, un itinéraire de rando, ou tout autre sujet qui vous tient à coeur, je me charge du montage et de la présentation sur le site ..., écrivez moimon adresse email pour me joindre est indiquée ci-dessus.

Il  y aura toujours quelque chose sur ce site qui vous surprendra et vous intéressera. Pour ne pas rater la publication des reportages, c'est simple, inscrivez vous sur la Newsletter, dans le menu de gauche ; pour vous inscrire c'est simple, tapez votre adresse mail et cliquez sur "inscrivez-vous". Je compte sur vous pour pulvériser le nombre des abonnés qui progresse de jour en jour !

  --------------------------------------

L'aventure continue ... avec vous, toujours de plus en plus nombreux et fidèles lecteurs.

 Julie logo janvier 2013 495x350

Partager cet article

Réalisé par Jean-Pierre LAGACHE - dans ARTICLES DIVERS
commenter cet article